Go Down

Topic: alim controlé en courant (Read 352 times) previous topic - next topic

pomme-poire

bonjour,

Je cherche à faire une alim contrôlé en courant pour un max de 20 ma.

C'est pour essayer de soulager par électrolyse  ma saloperie de maladie qui me fait souffrir énormément et toujours plus car la morphine ne fonctionne plus beaucoup car je suis accoutumé .

Je peux bien sur développer moi même tout le montage  mais le temps presse et du fait que je suis sous la torture, je n'avance pas vite car je ne tien que 20 ou 30 minutes  et si quelqu'un a dans sa schématèque des morceaux de montage ça pourrait me faire gagner du temps. Rassurez vous, j'ai 58 ans, je ne suis pas en stage de fin d'année .

Je pense faire une mesure au borne d'une résistance don la valeur peut être élevé vu l'intensité demandée  puis piloter une minuscule alim mais cette minuscule alim doit pouvoir monter haut en tension et en CC (avec par la suite une possibilité d'envelopper cette  tension:  montée, stabilisé, descente après un certain délai ) . Avec une intensité max de 10 ma voir 20 ma  et avec un pas de 0.1 ma (très important) .

Il existe peut être des petits modules tout fait comme on en trouve chez allibaba mais je n'ai pas trouvé.

Idéalement, soit piloté par pwm ou i2c ou pourquoi pas avec un CAN i2c .

L'avantage de piloter avec arduino c'est que je peux monter un afficheur 4x20 ce qui est très pratique pour avoir un affichage de la tension , de l'intensité et de la résistance entre mes électrodes (moi) et une commande pratique qui se verrouille au bout de qq secondes d'inactivité du panneau de commande avec déverrouillage par appui sur 2 boutons par exemples et en évitant d'utiliser un potare .

 

Voilà, vous connaissant, je pense que je vais avoir quelques réponses  .

merci d'avance


 

fdufnews

Le cahier des charges n'est pas très détaillé.
10 à 20mA avec une tension "élevée" peut être létale. Il faudrait donner un peu plus de détails.
Un synoptique de l'ensemble pour être clair serait un plus.

Le bar n'est pas très fréquenté. tu risques d'avoir peu de réponses

jfs

Je déplace le topic dans la partie générale....
Pas d'aide par MP !!!

Concernant le fonctionnement du forum tout se trouve dans les messages épinglés en tête de page.

aligote

Le cahier des charges n'est pas très détaillé.
10 à 20mA avec une tension "élevée" peut être létale. Il faudrait donner un peu plus de détails.
Un synoptique de l'ensemble pour être clair serait un plus.
..............
Bonjour,

Quote
Le cahier des charges n'est pas très détaillé......
Je confirme.

En l'absence d'infos supplémentaire, je verrais bien un petit module analogique :

Un ampli op suivi d'un transistor monté genre "collecteur commun" avec une boucle de contre-réaction entre la sortie sur résistance d'émetteur et l'entrée e- de l'ampli-op.

L'entrée e+ reliée à une source de tension programmable :
- Soit par CAN
- Soit par PWM et circuit intégrateur pour obtenir la valeur moyenne (plus simple mais moins précis)

Serge .D

pomme-poire

#4
Jul 18, 2019, 03:48 pm Last Edit: Jul 18, 2019, 03:51 pm by pomme-poire
le cahier des charge est assez simple

je dois pouvoir régler en courant une alim CC de 0.1 à 20 ma.

Les 20 ma, perso, je les tiens en montant progressivement et sans mourir ! ça picote un peu c'est tout. (mes nerfs sensitifs sont morts, ou plutôt démyélisés (ils font toujours très mal pour rien ces encul.....és).
Mais là, j'ai 2 alims de labo en serie , un scop et un ampèremètre c'est volumineux !

C'est très variable en fonction de l'endroit ou on "injecte"30, 40,50,60 voir plus.
Bon, si je fait une alim qui donne de 0 à 50V sous  0 à 20ma, je serai content.
En théorie 5ma suffisent. Mais il n'y à aucunes études sur l'homme.

La tension est induite par la force des choses.

u=ri
donc Monter U jusqu'à ce que I demandé (donc affiché) soit mesuré par arduino , X R (variable car c'est moi R) I et on affiche tout  .

Mais faut que ce soit fiable car si ça fait des piques parasite, ça fait mal.

Après j'aimerais un arrêt automatique définissable. Mais après. Déjà si je peux faire mes premier test sans ça....

 quand les commandes (à définir) sont inactives qq secondes, elles doivent devenir sans effet . Déverrouillage par appui sur la touche marche arrière. 

Bonjour,

Je confirme.

En l'absence d'infos supplémentaire, je verrais bien un petit module analogique :

Un ampli op suivi d'un transistor monté genre "collecteur commun" avec une boucle de contre-réaction entre la sortie sur résistance d'émetteur et l'entrée e- de l'ampli-op.

L'entrée e+ reliée à une source de tension programmable :
- Soit par CAN
- Soit par PWM et circuit intégrateur pour obtenir la valeur moyenne (plus simple mais moins précis)

Serge .D
donc par can En plus j'ai des can qui traînent dans un tiroirs.

ensuite, je ferai vite fait un boîtier avec l'imprimante 3d.

Merci à vous et bonne idée le déplacement du message.
je reviens demain je vais me reposer.   




pomme-poire

#5
Jul 19, 2019, 12:59 pm Last Edit: Jul 19, 2019, 12:59 pm by pomme-poire
bon, ben je vais m'y coller

je regarde de ce coté :
https://forum.arduino.cc/index.php?action=dlattach;topic=626821.0;attach=317005

pomme-poire

#6
Jul 19, 2019, 01:01 pm Last Edit: Jul 19, 2019, 01:03 pm by pomme-poire
bon, ben je vais m'y coller

je regarde de ce coté :


 

pomme-poire

Code: [Select]
int potentiometer = A0;
int feedback = A1;
int PWM = 3;
int pwm = 0;

void setup() {
  pinMode(potentiometer, INPUT);
  pinMode(feedback, INPUT);
  pinMode(PWM, OUTPUT); 
  TCCR2B = TCCR2B & B11111000 | B00000001;    // pin 3 and 11 PWM frequency of 31372.55 Hz
}

void loop() { 
  float voltage = analogRead(potentiometer);
  float output  = analogRead(feedback);

  if (voltage > output)
   {
    pwm = pwm-1;
    pwm = constrain(pwm, 1, 254);
   }

  if (voltage < output)
   {
    pwm = pwm+1;
    pwm = constrain(pwm, 1, 254);
   }

   analogWrite(PWM,pwm);
}



68tjs

#8
Jul 19, 2019, 01:47 pm Last Edit: Jul 19, 2019, 03:25 pm by 68tjs
Le montage #6 est hyper dangereux :

Il envoie des pêches de courant maximum, c'est à proscrire avec le corps humain.


La PWM qui se moyenne c'est bon pour un moteur pas pour l'Homme.

Edit : le schéma #6 est une chaise électrique.

Artouste

C'est très variable en fonction de l'endroit ou on "injecte"30, 40,50,60 voir plus.
Bon, si je fait une alim qui donne de 0 à 50V sous  0 à 20ma, je serai content.
En théorie 5ma suffisent. Mais il n'y à aucunes études sur l'homme
 R (variable car c'est moi R)
Bonjour pomme-poire
En complément des précédentes et évidentes mise en garde de 68tjs


SI R c'est toi (ou une partie de toi) , la puissance à dissiper par cette R "locale" sera de 1W

La physiologie du corps humain m'est très étrangère , mais je suis à peu prés sur que déjà le seuil de brulure/nécrose tissulaire sera proche.

Pas sur que ta recherche de soulagement antalgique trouve une issue par ce forum.

En ce qui me concerne, je ne persisterais pas à alimenter ce topic.  :smiley-small:



 

hbachetti

Quote
Les 20 ma, perso, je les tiens en montant progressivement et sans mourir ! ça picote un peu c'est tout. (mes nerfs sensitifs sont morts, ou plutôt démyélisés (ils font toujours très mal pour rien ces encul.....és).
Quote
Bon, si je fait une alim qui donne de 0 à 50V sous  0 à 20ma, je serai content.
Personnellement avec une alim 32V, en tenant les fils entre les deux mains, j'obtiens 0.05mA.
Je sais que je tiens facilement 60V. Ça picote un peu ...

J'ai une habilitation électrique et dans les formations on apprend que :

0,5 mA         Seuil de perception, sensation très faible
10 mA          Seuil de non lâcher, contraction musculaire
30 mA          Seuil de paralysie respiratoire au delà de 500 ms

Fais pas le con ...
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Go Up