Go Down

Topic: Téléinfo EDF avec émulateur 433MHz ou pince ampèremétrique ? (Read 846 times) previous topic - next topic

Waryard

Si, je connais bien l'ADS1115.
Tout dépend du câblage.

Comme dit dans un de mes précédents posts, la pince est directement connectée aux pins A0 et A1.

Il y a juste une résistance entre ces deux pins (le SCT-013-000 n'ayant pas de résistance intégrée).

J'ai essayé 33 ohm et 330 ohm.


hbachetti

Normalement, avec une mesure différentielle il est possible de mesurer des tensions négatives.

Je procéderais par élimination :
- soit la pince raconte n'importe quoi
- soit le logiciel est en cause

Aurais-tu la possibilité de mesurer une tension connue, par exemple celle d'un petit transformateur ?
Attention de ne pas dépasser VCC sur les entrées de l'ADC. Mettre un pont diviseur si nécessaire.

Tu pourras ainsi valider la partie logicielle, ou la mettre au point si bug il y a.
Attention également de ne pas perdre de temps entre deux mesures ADS115.
C'est de l'I2C, donc pas rapide. Bascule éventuellement sur 400KHz.

Wire.setClock(400000);
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Artouste

Normalement, avec une mesure différentielle il est possible de mesurer des tensions négatives.

Je procéderais par élimination :
- soit la pince raconte n'importe quoi
- soit le logiciel est en cause

Aurais-tu la possibilité de mesurer une tension connue, par exemple celle d'un petit transformateur ?
Attention de ne pas dépasser VCC sur les entrées de l'ADC. Mettre un pont diviseur si nécessaire.

Tu pourras ainsi valider la partie logicielle, ou la mettre au point si bug il y a.
Attention également de ne pas perdre de temps entre deux mesures ADS115.
C'est de l'I2C, donc pas rapide. Bascule éventuellement sur 400KHz.

Wire.setClock(400000);

bonjour
Je ne comprend pas bien l'intérêt/choix   d'utiliser ici un ampli d'instrumentation différentiel comme l' ADS115 pour acquérir de la tension alternative issue d'une "pince amperemetrique"  (transfo )  ?
l'ADS115 est donné pour un taux d'echantillonage "gerable" entre 8 et 860 SPS 
Je n'ai pas vu de gestion de ce taux d'echantillonage , ni d'integration de(s) la valeur lue = "on" tape donc au petit bonheur la chance n'importe où sans synchro dans la sinusoïde à 50 Hz
J'ai loupé un truc ? 8)



hbachetti

Je pense que Waryard veut juste faire un essai avec un ADS1115. Ce n'est certainement pas une solution définitive.
Il vaudra mieux utiliser l'ADC de l'ARDUINO qui offre plus de 8900SPS, et même 38000 avec une petit effort.
Je pense que le code doit être en cause.
La pince je n'y crois pas trop ...
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Artouste

Je pense que Waryard veut juste faire un essai avec un ADS1115. Ce n'est certainement pas une solution définitive.
Il vaudra mieux utiliser l'ADC de l'ARDUINO qui offre plus de 8900SPS, et même 38000 avec une petit effort.
Je pense que le code doit être en cause.
La pince je n'y crois pas trop ...
Il n' y a aucune chance de sortir une info utile ici de l'ads115 en connectant la pince en differentiel (A0 A1)
en revanche en l'utilisant en single ended  et en faisant une gestion simple du signal crete max , çà devrait permettre de descendre sur de la conso "basse"  (effet de seuil)
çà se teste 8)

Waryard

Bonjour,

Désolé pour le délai de réponse. Etant actuellement en congé, je ne peux expérimenter d'autres montages pour le moment.

En effet, l'ADS1115 était temporaire afin de voir si la différence entre l'Arduino et le compteur EDF se retrouvait également avec un NodeMCU au travers de l'ADS1115.

Je songe de plus en plus à me tourner vers le fameux transmetteur TIC 433MHz de chez cartelectronique. Cependant, débourser 65€ pour le même résultat qu'avec un montage Arduino à 2-3€ est assez frustrant. Ceci dit, bien que la programmation en C++ soit mon fort, le décodage des trames de l'EDF me rebute un peu.

La meilleure solution serait que les armoires basse tension EDF et téléphonique soient communicantes. Il me suffirait alors de tirer un câble de téléinfo dans la gaine ADSL déjà utilisée pour la Fibre. J'imagine que je n'ai pas forcément le droit de le faire, la gaine appartenant à France Telecom (?) et étant locataire, mis je ne pense pas avoir plus le droit d'entreposer un boîtier émetteur dans l'armoire technique en regard du compteur.

C'est pour cette raison que je serais d'avis de faire mon propre montage, afin de le faire tenir dans le casier partie client directement dans le compteur (casier qui cache le bornier de TIC), avec deux batteries lithium en série (entre 4v et 8,4v), ni vu ni connu  :D J'ai même pensé à rajouter une photorésistance qui envoie une alerte au RF-Link en cas d'ouverture de l'armoire / du casier client du compteur EDF. Cependant, en cas de remplacement du compteur par un Linky je risque de ne jamais revoir mon système...

hbachetti

Quote
Cependant, en cas de remplacement du compteur par un Linky je risque de ne jamais revoir mon système...
Ils préviennent avant, non ?

Tu devrais insister et avancer petit à petit :
Commencer par mesurer une tension connue, par exemple celle d'un petit transformateur de quelques volts.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

Waryard

Ils préviennent avant, non ?

Tu devrais insister et avancer petit à petit :
Commencer par mesurer une tension connue, par exemple celle d'un petit transformateur de quelques volts.

J'ai tenté, notamment avec une alim 12v continu qui alimente un ou deux projecteurs LED (50W chacun), que la pince soit sur le primaire (phase ou neutre) ou sur le secondaire, j'obtiens des valeurs assez spéciales qui n'ont aucun sens. Par contre avec 3000 Watts directement sur le général j'ai des valeurs en adéquation avec le compteur, bien qu'avec pas mal de différence. Par ailleurs, ce n'est pas la tension que je cherche à mesurer mais l'intensité.

MicroQuettas

Bonjour,

Vous avez peut-être beaucoup moins d'erreur que vous ne pensez car vous ne tenez pas compte du cos(phi). En effet le compteur mesure l'actif (U × I × cos(phi)). Avec votre pince, vous mesurez U × I.
Vous auriez un cos(phi) dans les 0,7, ce qui n'est pas surprenant.

Bonne bidouille

MicroQuettas

hbachetti

Personnellement je reprendrais les tests avec l'ARDUINO et la SCT-013-000 mais sans OpenEnergyMonitor.
Il y a forcément un problème de code.
Et tenir compte du cos(phi) comme dit MicroQuettas.

Sinon :

Quote
La solution du sous-compteur est à mon sens trop onéreuse et nécessite la modification du tableau alors que je ne serais pas le propriétaire des lieux.
https://ae01.alicdn.com/kf/HTB1RnSpXfLsK1Rjy0Fbq6xSEXXao.jpg


Quote
Fréquence d'impulsion: 1000imp/kwh
LED d'impulsion indique le fonctionnement du compteur. Sortie d'impulsion avec isolation de couplage optique
Moins de 10€ avec le port.
Je ne vois pas la sortie impulsions sur les photos.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

al1fch

sortie d'impulsions  lumineuses , sans plus probablement sur ce modèle



Sur une annonce Amazon pour ce modèle on peut lire
Quote
Indication de puissance: feu vert
 Indication d'impulsion d'énergie électrique: lumière rouge (lorsqu'il y a un signal d'échantillonnage, il s'allume pendant environ 80 ms)
deux leds ? une led unique bicolore ?

hbachetti

Quote
Sortie d'impulsion avec isolation de couplage optique
Le couplage optique, vu comme cela, ne coûte pas cher.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

MicroQuettas

Bonjour,
Au temps pour moi...
Cela aurait pu être le cos(phi) si la pince avait donné plus que l'actif du compteur... pas dans l'autre sens.
L'idéal serait de comparer avec un ampèremetre.
Bonne bidouille
MicroQuettas

Waryard

Je tiens à préciser que, bien que je prenne toujours l'affichage du compteur EDF comme référence, je doute de l'exactitude de celui-ci. En effet, avec peu de consommation (Fribox + freego en veille ainsi que mon PC) soit plus de 100W, le compteur affiche 0 Watt (cependant la LED continue de clignoter lentement (affichage tant en W qu'en VA).

Pour le SCT-013, j'ai cherché d'autres codes sans grand succès (j'en avais essayé d'autres par le passé et cela n'avait rien donné), je poursuivrai les expérimentations à mon retour.

Sinon, vu que le remplacement des fusibles est à la charge du locataire, je songe de plus en plus à me tourner vers ce compteur qui ne devrait normalement pas poser de problème vis-à-vis de mon propriétaire : https://www.amazon.fr/Compteur-dEnergie-Num%C3%A9rique-Monophas%C3%A9-%C3%89lectrique/dp/B078M123XL/ref=sr_1_6?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&qid=1566170819&s=gateway&sr=8-6

Cependant, est-ce que les bornes 20 et 21 semblent être exploitables avec un arduino ?

Sinon, une photorésistance sur la LED avec de la patafix pour la faire tenir / l'isoler de la lumière ambiante et le tour est joué

Cette solution m'arrangerait plus car le compteur calcule lui-même l'index, et une impulsion correspond à une incrémentation. Il suffit également de compter l'écart entre deux incrémentations pour déduire la puissance. Alors qu'avec la pince on obtient la puissance, mais il faut retraiter l'information derrière pour dresser un index.

al1fch

Bonjour
Oui la sortie S0  est normalement exploitable par une carte Arduino
Il faut retrouver une description plus précise de la sortie S0 de ce modèle particulier

Si c'est bien une sortie  S0 normalisée on récupère la sortie aux bornes d'un transistor lui même piloté par un optocoupleur ou la sortie du photocoupleur lui même. (chercher des infos S0, voici un lien en exemple.. pas parfait)



Il me semble d'ailleurs avoir vu des exemples d'utilisation, y compris sur ce forum (Loupe : compteur électrique)

Go Up