Go Down

Topic: Les convertisseurs USB / série (Read 1 time) previous topic - next topic

hbachetti

Salut à tous.

Comme vous êtes en manque de tutos en ce moment je vous propose celui-ci :

les-convertisseurs-usb-serie

Avec des explications concernant les différents constructeurs :
- FTDI
- PROLOFIC
- WCH

Et surtout des éclaircissements à propos des différences de comportement en fonction de l'OS :
- Linux (on parle de udev)
- Windows

Bonne lecture.
Promis, ce n'est pas long  :)
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

al1fch

#1
Feb 10, 2020, 09:30 pm Last Edit: Feb 10, 2020, 09:44 pm by al1fch
Merci henri !

deux propositions :

-ajouter la marque Silicon Labs et ses CP2102 et CP2104 qui fonctionnent très bien et sont assez répandus
(Petit bonus pour le CP2104 qui offre qq GPIOs avec lesquels ont peu jouer)

-mettre un bémol sur les PL2303  car une version très répandue sur Aliexpress et autres (écoulement de stocks ?) ne fonctionne pas  sous Windows 8 et 10  (une mention sur ce point figure sur la page des drivers Prolific)
Quote
Windows 8/8.1/10 are NOT supported in PL-2303HXA and PL-2303X EOL chip versions.
j'ai un PL2303X et je confirme, rien à faire sous W10, aucun pb sous Linux

hbachetti

Il va falloir commander un peu de matériel alors  :)

J'avais justement besoin de quelques convertisseurs supplémentaires, autant diversifier.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

hbachetti

J'ai ajouté CP2102 et CP2104. Je les essaierai plus tard.

Et la précision au sujet du driver PL2303X Windows.

J'ai également corrigé quelques oublis :
- le BitBang, que j'ai déjà utilisé sur FT232R.
- les mini modules dual et quad ports FT2232H et FT4232H.

Merci pour les remarques al1fch.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

fdufnews

#4
Feb 11, 2020, 09:13 am Last Edit: Feb 11, 2020, 09:15 am by fdufnews
Anecdote
Concernant les règles udev, il y a quelques temps, j'ai acheté deux adaptateurs à base de "FT232" sur aliexpress. Ils sont bien reconnus comme des FT232 et fonctionnent parfaitement. En voulant créer des règles udev pour leur attribuer un nom unique j'ai eu la surprise de trouver que ceux-ci avaient le même numéro de série (??)
Sachant que FTDI explique dans la datasheet que chaque circuit possède un numéro de série unique, on est en droit de se poser des questions sur l'origine de ces composants .....

hbachetti

Il y a beaucoup de clones FT232 qui circulent.

FTDI a d'ailleurs bidouillé son driver pour empêcher leur fonctionnement :
https://hackaday.com/2016/02/01/ftdi-drivers-break-fake-chips-again/
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

kayel

FTDI a d'ailleurs bidouillé son driver pour empêcher leur fonctionnement :
https://hackaday.com/2016/02/01/ftdi-drivers-break-fake-chips-again/

Ca ne concerne que les gens utilisés par Windows.

hbachetti

Bien sûr.
Mais il semblerait que FTDI ait abandonné cette pratique parce qu'elle invalidait certains chips officiels.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

kayel

 La seule différence que j'ai constatée entre un vrai et un clone c'est que FT_PROG ne marche pas avec les clones.

hbachetti

J'en ai trois modèles :

Bleu (chinois)


Rouge (chinois)


Câble : TTL-232R-3V3 (garanti officiel)


Hier (sous Windows 7) :
Je branche le bleu : reconnu
Je branche le rouge : non reconnu

Je mets à jour le pilote : 2.12.28
Je branche le bleu : reconnu
Je branche le rouge : reconnu

Aujourd'hui (sous Windows 7) :
Je branche le bleu : non reconnu
Je branche le rouge : reconnu
Je rebranche le bleu : reconnu !!!
Je branche le câble : non reconnu !!!

Un quart d'heure plus tard :
Je branche le bleu : reconnu
Je branche le rouge : reconnu
Je branche le câble : enfin reconnu !!!

Les 3 fonctionnent avec FT_PROG.

J'avais déjà entendu parler de la gestion USB catastrophique de Windows, mais je ne l'imaginais pas merdique à ce point.

Il y a longtemps - 2006 - que j'ai renoncé à essayé de comprendre cet OS.
Si je bossais sous Windows :
- j'allumerais la machine en me levant
- j'irais prendre mon petit dej en attendant qu'il démarre
- je fumerais de la ganja tous les jours pour me calmer
- j'avancerais 4 fois moins vite

Sans vouloir troller, c'est vraiment de la daube.
 :smiley-twist:
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

kamill

Sans vouloir troller, c'est vraiment de la daube.
 :smiley-twist:
Qu'est ce que ça serait si tu voulais troller  ;)

68tjs

#11
Feb 11, 2020, 09:51 pm Last Edit: Feb 11, 2020, 09:54 pm by 68tjs
Il est impossible de cloner un circuit intégré car il est impossible de relever le schéma rien qu'en regardant le silicium à la bino.
Tout ce l'on peut faire c'est faire un circuit intégré qui fait la même chose que l'original, qui a les mêmes entrées/sorties mais forcément réalisé de façon différente.

C'est classique et obligatoire dans l'industrie.  On appelle cela des secondes sources qui sont indispensables pour sécuriser une production.
Il en existe des "amicales" et des "sauvages". Une chose est sure le fournisseur de secondes sources doit être identifié et la référence de la seconde source est différente de l'original (sauf accord particulier pour les secondes sources amicales).
Les secondes sources "amicales" sont initiées par les différents fondeurs eux mêmes qui ont des accords croisés.

Dans le cas du FT232 le problème est différent : un fabricant indélicat a conçu un circuit intégré qui a les mêmes entrées sortie que l'original , qui  se faisait passer pour l'original (VID, PID) et qui cerise sur le gâteau utilisait le pilote de FTDI sans autorisation.

Dans cette affaire le plus étonnant est que des circuits intégrés équivalents et avec leur propre pilote sont sortis moins de 3 mois après l'affaire des pilotes FTDI.
Quand on connaît le temps nécessaire pour concevoir un circuit intégré à partir de rien (presque une année en prenant au minimum deux runs de silicium) on a de quoi avoir des doutes. Les 3 mois seraient plutôt le délai nécessaire pour concevoir le pilote logiciel et le nouveau boîtier.
Il suffit de voir le temps que met Espressif à sortir son ESP32 V2 qui devait être échantillonné en septembre dernier.

J'ai comme l'impression que certains des circuits intégrés actuels ont du débuter leur carrière en se faisant passer pour des FTDI.
Ceux qui savent qu'ils ne savent rien en connaisse autant que ceux qui croient tout savoir et qui n'en connaissent pas plus qu'eux.
Pierre DAC.

kayel

Les 3 fonctionnent avec FT_PROG.
J'aimerais bien pouvoir changer la polarité de TX/RX de mes clones FTDI. J'ai les modèles rouges.

 Ca a l'air de marcher, mais quand je retourne dans FT_PROG pour vérifier, rien n'a changé, alors qu'avec un vrai FTDI les changements restent.

 Ca vaudrait peut-être le coup de vérifier avec les clones pour votre blog.

hbachetti

Quote from: kamill
Qu'est ce que ça serait si tu voulais troller  ;)
Ce serait bien pire ...

@kayel
Tu confirmes mes impressions. Avec les FT232 rouges, souvent les chargements s'arrêtent, et aussi je perds le terminal au bout d'un certain temps.
A part ça le logiciel n'a pas d'anomalies de fonctionnement, et les bleus fonctionnent parfaitement.

Il y a une petite différence entre les deux boîtiers : le point de la pin 1 est un trou sphérique sur le bleu, et c'est un trou à fond plat sur le rouge.
Linux is like a wigwam: no Windows, no Gates, and an Apache inside ...

kayel

#14
Feb 12, 2020, 12:33 pm Last Edit: Feb 12, 2020, 12:48 pm by kayel Reason: Pas de ça chez nous
 Je n'ai jamais eu de problème en utilisation avec les FTDI rouges, seulement pour changer leurs propriétés avec FT_PROG.

Dommage que les pattes soient mal placées pour les pro minis sur les bleus.

EDIT:  Je voulais attacher une image d'une carte FTDI rouge (header mâle), branchée directement dans un pro mini (header femelle)  . C'était refusée.

Trop osée, sans doute.

Go Up