Go Down

Topic: moteur ou driver cassé ??? (Read 1 time) previous topic - next topic

astronomy

C'est un moteur pour imprimante 3D 42A02C 42 Ncm donné pour un courant de 1.5A, mais je ne constate qu'une consommation de 480 mA à vide sous 9V (ça dépend peut être du réglage du potentiomètre du driver).
Il accélère très bien en marche avant et en marche arrière quand on appuie sur les boutons.
ok vais voir ça
merci
cdt

dragonard



Quote
C'est un moteur pour imprimante 3D 42A02C 42 Ncm donné pour un courant de 1.5A, mais je ne constate qu'une consommation de 480 mA à vide sous 9V (ça dépend peut être du réglage du potentiomètre du driver).
◆ Modèle de produit : 42A02C.
◆ Courant nominal : 1,5 A.
◆ Résistance de phase : 2,4 Ohm ± 10 %.
J'en déduis pour l'arrêt: ◆ Tension nominale : 1,5 A * 2,4 Ohm = 3,6V

A partir de la tension d'alimentation, le driver hache le courant pour donner au moteur ce dont il a besoin. Si on est en très basse vitesse, on peut voir le driver comme un régulateur à découpage. Si on part de 9V et que le moteur est de 3,6V, le courant appelé sur le 9V sera 9/3,6 fois plus faible que dans le moteur. Si le moteur est un 1,5A, le courant sur l'alim est de 600mA.

On peur regarder les puissances. Si on prends X watts sur le 9V, et su le driver a un rendement excellent, le moteur recevra X watts.

Sinon, oui cela dépend très fortement du réglage. Si on règle le courant dans le moteur à 0,75A on aura aussi deux fois moins de courant appelé sur le 9V.


Quote
mes moteurs ils consomment en tout plus que 3A
Il manque le schéma et comment est fait le réglage pour répondre.

astronomy

Il manque le schéma et comment est fait le réglage pour répondre.
Quel schéma
tu veux dire le montage des drivers et des moteurs ???
cdt

dragonard

#49
Jan 24, 2021, 07:25 pm Last Edit: Jan 24, 2021, 07:25 pm by dragonard
Il aurait peut être fallu commencer par ça

astronomy

#50
Jan 24, 2021, 07:40 pm Last Edit: Jan 24, 2021, 07:42 pm by astronomy
si vous voulez dire le montage il y a des photos sur le forum https://www.webastro.net/forums/topic/189761-motorisation-double-axe-pour-monture-new-polaris-avec-moteur-de-map/?tab=comments#comment-2854830http://
il faut aller en bas de la page pour avoir les dernières photos du montage dont on parle
si vous en voulez d'autres n'hésitez pas
cdt

Dans ce qui suit, je prends des modèles idéaux. Dans la vraie vie, c'est un peu moins catégorique.

Quote
Quel schéma
tu veux dire le montage des drivers et des moteurs
Oui, et surtout la présence des condensateurs qu'il est recommandé de mettre près des drivers, leurs valeurs, la place du fusible, son type. Pour un moteur 1,5A, 3V (pour simplifier) monté sur une alim 9V le driver va tirer en moyenne 0,5A sur l'alim. Mais, il va pendant 1/3 du temps tirer 1,5A, et 2/3 temps rien du tout. En moyenne il tire bien les 0,5A. Pour le moteur, pendant 1/3 du temps il sera sous 9V et verra son courant de 1,5A. Comme les commutations sont rapides, on peut considérer que le courant n'a pas le temps de varier. Pendant 2/3 du temps il est en roue libre, mais comme les commutations sont rapides, on peut considérer que le courant n'a pas le temps de varier non plus. Il voit donc un courant quasi constant de 1,5A et il est content.

Si on met un condensateur juste avant les drivers, il sert de réserve d'énergie, et c'est lui qui fournit les variations de courant pour le driver. Après le condensateur, le courant vaut soit 1,5A soit 0A. Avant le condensateur, le courant est constant et vaut 0,5A.

Si il n'y a pas de condensateur avant les drivers ou si la valeur est trop faible, la réserve d'énergie se fait grâce au condensateur de l'alim.

Si on met un fusible avant le condensateur qui fait la réserve, montage normal:
           Alim - fusible - (driver+condensateur) - moteur
on a alors un courant constant de 0,5A dans le fusible

Avec 3 moteurs et peu de chance, on peut alors avoir des pointes de courant de 4,5A.

Si on met un fusible après le condensateur qui fait la réserve, montage déconseillé:
           (Alim+condensateur)  - fusible - driver - moteur
on a alors un courant qui vaut 1,5A ou 0A dans le fusible

Si on est dans le deuxième cas:
- avec un fusible rapide de 3A, avec des pointes de 4,5A; il saute.
- avec un fusible temporisé de 3A, il verra que la moyenne 1,5A et il tient.


Conclusion: si tu as un problème, même si pour toi c'est évident, donner le schéma complet, la référence des composants, le code complet, les réglages complets n'est pas inutile. D'autres peuvent voir des erreurs que tu ne soupçonnes même pas.
Sur la photo de @manu69, il y a bien des condensateurs, mais @manu69 et @astronomy n'est pas la même personne, et il peut y avoir des différences. D'ailleurs sur celui de @manu69 il n'y a pas de fusible.
Perso, un bon schéma peut être fait avec un papier et un crayon. Ce n'est pas l'esthétique qui compte, c'est le contenu.



Je viens de penser aussi à ceci: si tu as bien mis les condensateurs, lors de la mise sous tension, ils vont se charger d'un coup et peuvent appeler un fort courant qui peut faire sauter le fusible.

dragonard

Donc il ne devrait pas mettre de consentateur

astronomy

Dans ce qui suit, je prends des modèles idéaux. Dans la vraie vie, c'est un peu moins catégorique.
Oui, et surtout la présence des condensateurs qu'il est recommandé de mettre près des drivers, leurs valeurs, la place du fusible, son type. Pour un moteur 1,5A, 3V (pour simplifier) monté sur une alim 9V le driver va tirer en moyenne 0,5A sur l'alim. Mais, il va pendant 1/3 du temps tirer 1,5A, et 2/3 temps rien du tout. En moyenne il tire bien les 0,5A. Pour le moteur, pendant 1/3 du temps il sera sous 9V et verra son courant de 1,5A. Comme les commutations sont rapides, on peut considérer que le courant n'a pas le temps de varier. Pendant 2/3 du temps il est en roue libre, mais comme les commutations sont rapides, on peut considérer que le courant n'a pas le temps de varier non plus. Il voit donc un courant quasi constant de 1,5A et il est content.

Si on met un condensateur juste avant les drivers, il sert de réserve d'énergie, et c'est lui qui fournit les variations de courant pour le driver. Après le condensateur, le courant vaut soit 1,5A soit 0A. Avant le condensateur, le courant est constant et vaut 0,5A.

Si il n'y a pas de condensateur avant les drivers ou si la valeur est trop faible, la réserve d'énergie se fait grâce au condensateur de l'alim.

Si on met un fusible avant le condensateur qui fait la réserve, montage normal:
           Alim - fusible - (driver+condensateur) - moteur
on a alors un courant constant de 0,5A dans le fusible

Avec 3 moteurs et peu de chance, on peut alors avoir des pointes de courant de 4,5A.

Si on met un fusible après le condensateur qui fait la réserve, montage déconseillé:
           (Alim+condensateur)  - fusible - driver - moteur
on a alors un courant qui vaut 1,5A ou 0A dans le fusible

Si on est dans le deuxième cas:
- avec un fusible rapide de 3A, avec des pointes de 4,5A; il saute.
- avec un fusible temporisé de 3A, il verra que la moyenne 1,5A et il tient.


Conclusion: si tu as un problème, même si pour toi c'est évident, donner le schéma complet, la référence des composants, le code complet, les réglages complets n'est pas inutile. D'autres peuvent voir des erreurs que tu ne soupçonnes même pas.
Sur la photo de @manu69, il y a bien des condensateurs, mais @manu69 et @astronomy n'est pas la même personne, et il peut y avoir des différences. D'ailleurs sur celui de @manu69 il n'y a pas de fusible.
Perso, un bon schéma peut être fait avec un papier et un crayon. Ce n'est pas l'esthétique qui compte, c'est le contenu.



Si je mets des pseudos différents
mais sur webastro je suis bien @man69
j'ai mis un fusible dans la prise allume-cigare
je vais essayer de vous faire un schéma au mieux
en attendant MERCI
cdt

astronomy



Quote
Donc il ne devrait pas mettre de consentateur
Si, mais sans fusible ou avec un fusible retardé.
C'est rare de mettre un fusible après une alimentation.
Si on ne met pas le condensateur, on risque de voir la tension moteur chuter lors des commutations.

astronomy

Si, mais sans fusible ou avec un fusible retardé.
C'est rare de mettre un fusible après une alimentation.
Si on ne met pas le condensateur, on risque de voir la tension moteur chuter lors des commutations.
Pourquoi c'est rare de mettre un fusible après une alimentation
car tout le monde de l'astro fait l'erreur ça veut dire car en astronomie on place toujours un fusible après l'alimentation et  comme ce sont des montures motorisées donc avec moteur et des condensateurs
donc je ne devrais pas mettre de fusible
je vais tester ça je reçois mon alim aujourd'hui
cdt

68tjs

#58
Jan 25, 2021, 10:00 am Last Edit: Jan 25, 2021, 10:03 am by 68tjs
Si, mais sans fusible ou avec un fusible retardé.
C'est rare de mettre un fusible après une alimentation.
Si on ne met pas le condensateur, on risque de voir la tension moteur chuter lors des commutations.
Non ni pour l'un ni pour l'autre.

Fusible :
USB + carte UNO
L'alim c'est l'USB et la carte UNO est équipée d'un "polyfuse" qui est un fusible réarmable.
Un fusible après l'alim protège l'alim contre les courts-circuits.

Condensateur :
Cette idée de condensateur réservoir me fait sourire, cela peut être vrai pour des très faible consommation mais pas avec des  courants consommés de l'ordre de l'ampère.
La charge d'un condensateur est connue, elle s'exprime sous deux formes Q= It et Q=CU. I courant en apères, t temps en secondes, C capacité en farads du condensateur et U tension au bornes du condensateur.
Q est une image du  nombre d'électrons que le condensateur peut stoquer .
Pour maintenir un courant de 1A il ne faudrait pas des µfarads mais des farads.

Le condensateur filtre les fréquences alternatives. Dans le cadre d'utilisation de ce projet  l'alim peut avoir des sauts sur la tension de sortie provoqués par les commutations de courants.
Tout dépend de la rapidité de réaction de l'alimentation à une perturbation sur la charge. Une alimentation c'est un asservissement donc PID.

Un saut de tension se traduit par une "marche d'escalier"  qui comprends une infinité de fréquences. Le condensateur filtre ces fréquences et lisse "la marche d'escalier" ce qui est déjà pas si mal et c'est pour cela qu'il est indispensable.

Note :
Q = It;  Q s'exprime en coulombs, I en ampères et t en secondes.   Cette quantité rappelle les "A.H". En fait c'est la même chose à la différence près que dans le systême d'unité international, l'unité est la seconde et non pas les heures.
Q  doit être utilisé pour faire des calculs, et sert pour établir l'équation de la charge d'un condensateur.
Les "A.H" sont une unité pratique pour les estimations de temps de fonctionnement sur batterie mais c'est absolument tout ce qu'on peut faire avec.
Ceux qui savent qu'ils ne savent rien en connaisse autant que ceux qui croient tout savoir et qui n'en connaissent pas plus qu'eux.
Pierre DAC.

dragonard


Go Up