Go Down

Topic: Aidez nous ! Projet - Gestion domotique (Read 154964 times) previous topic - next topic

Brisebee


même si ce n'est que de la domotique, il faut gérer les conditions dégradées et retour en condition stabilisées.


Il faut effectivement le prévoir.

Sur mon système actuel http://g.sinnig.free.fr/spip.php?article3, il est prévu un mode dégradé, dans lequel les "paramètres par défaut" sont inscrits en dur.
Lorsque le système n'arrive pas à se connecter il utilise ces paramètres par défaut, jusqu'à ce qu'il puisse avoir accès aux données du jour sur le PC.
De même après une coupure secteur le système se met en mode dégradé, met en marche le PC et cherche à se connecter pour récupérer les données du jour.

Brisebee

#136
Dec 09, 2011, 03:30 pm Last Edit: Dec 09, 2011, 03:37 pm by Brisebee Reason: 1

Par contre tu pourrais expliquer un peu le principe de la commande de chauffage


J'ai un chauffage électrique rayonnant dans le plafond, les films dans le plafond sont répartis sur 5 zones.
Chaque zone est équipée d'un thermostat qui a un fil pilote 2 ordres (dans des posts précédents je l'ai appelé 1 ordre par erreur) normal et réduit (ou encore pour utiliser les terminologies actuelles confort et éco).
Fonctionnement :
- pas de signal sur le fil pilote => mode normal => température de consigne = température affichée sur le thermostat
- 230VAC sur le fil pilote => mode réduit => température de consigne = température affichée sur le thermostat - 5°C


Comment agit l'entrée EJP ?


Je bénéficie encore de la tarification EJP (cette tarification n'est plus proposée depuis pas mal de temps).
Elle permet d'être toute l'année au tarif EDF le plus bas sauf pendant 22 jours dans l'année (de nov à mars) où le tarif est le plus élevé.
Il y a alors un signal EJP (contact sec d'un relais sur lequel je ramène 5V) qui force le chauffage en mode réduit. J'utilise alors ma cheminée, qui lorsqu'elle fonctionne, chauffe toute la maison.
Actuellement il y a une autre tarification (bleu, blanc, rouge) je ne sais pas exactement comment cela fonctionne, mais il est tout à fait envisageable d'adapter le schéma.


Et comment agisses les signaux normal - réduit et auto. Merci d'avance


Il s'agit d'un interrupteur 3 positions qui permet de forcer le fonctionnement de chaque zone en normal, réduit ou en automatique => piloté par l'automate.

Je viens de construire un atelier pour mon épouse qui sera équipé de radiateurs électriques à inertie avec un fil pilote 6 ordres, je vais donc développer prochainement un dispositif pour commander ce fil pilote, je pense que je n'utiliserai que 4 des 6 ordres, car je ne vois pas bien l'intérêt de demander -1°C et même -2°C par rapport à la consigne.

J'espère avoir répondu à tes questions.

osaka

#137
Dec 09, 2011, 03:32 pm Last Edit: Dec 09, 2011, 03:38 pm by osaka Reason: 1
Jolie interface Skuzmitoo,  :) tu as un meilleur sens artistique que moi  :smiley-mr-green: .



même si ce n'est que de la domotique, il faut gérer les conditions dégradées et retour en condition stabilisées.

Sur mon système actuel http://g.sinnig.free.fr/spip.php?article3, il est prévu un mode dégradé, dans lequel les "paramètres par défaut" sont inscrits en dur.
Lorsque le système n'arrive pas à se connecter il utilise ces paramètres par défaut, jusqu'à ce qu'il puisse avoir accès aux données du jour sur le PC.
De même après une coupure secteur le système se met en mode dégradé, met en marche le PC et cherche à se connecter pour récupérer les données du jour.


En effet faut prévoir.  :smiley-sweat: :smiley-mr-green:
Je pense par exemple pour un module gérant l'éclairage ou autre utilisant le 220v qu'en cas de pépins et retour à la normale, tout laissé à off avant d'avoir réglé l'éventuel soucis et surtout par sécurité.
Par contre pour un module de gestion de chaudière par exemple une configuration par défaut en dur comme tu le spécifies Bribri, enfin faire un peux du cas par cas ça dépand des différente pannes "prévisibles".

Pour tes schémas Bribri va falloir que j'étudie (décrypté  :smiley-mr-green:) ça comme ce n'est pas vraiment mon domaine (c'est la partie la plus chaude pour moi)  :~  XD.

Edit: Pour tout ce qui est chauffage électrique je peux pas vraiment dire ou aider comme ici l'électricité est trois fois plus chère que le gaze ou mazout ...

Skuzmitoo

Tout a fais tu as bien répondu a ma question, j'étais justement en train de regarder comment mixer ton schéma avec celui que j'avais trouver pour gérer les 6 ordres. Tu utilise quel logiciel pour modéliser tes schéma car j'ai ISIS et ARES mais je suis plus souvent sur le mac et je cherche une solution  gratuite.

Skuzmitoo

Merci osaka pour le compliment sur l'interface, j'essaie de rendre l'utile a l'agréable  XD

Brisebee


j'étais justement en train de regarder comment mixer ton schéma avec celui que j'avais trouver pour gérer les 6 ordres.


Cela ne devrait pas être très compliqué, il y aura forcément deux entrées par zone, je vais y réfléchir et proposer quelque chose d'ici peu.


Tu utilise quel logiciel pour modéliser tes schéma car j'ai ISIS et ARES mais je suis plus souvent sur le mac et je cherche une solution  gratuite.


J'utilise depuis très peu de temps Kicad, qui est pas mal et gratuit.


Je pense par exemple pour un module gérant l'éclairage ou autre utilisant le 220v qu'en cas de pépins et retour à la normale, tout laissé à off avant d'avoir réglé l'éventuel soucis et surtout par sécurité.


Il faut aussi faire en sorte que l'on puisse commander l'éclairage lorsque le système est planté ou absent.
Il n'est pas possible de rester dans le noir parce que la domotique dysfonctionne !

Skuzmitoo : super ton projet d'interface, bravo !

On commence à voir tout l'intérêt de nos collaborations.

Skuzmitoo

Pour l'autonomie en cas de plantage par exemple pour une lumière il est possible d'utiliser une porte logique OU
Soit d'arduino commande OU l'interrupteur commande

osaka




Je pense par exemple pour un module gérant l'éclairage ou autre utilisant le 220v qu'en cas de pépins et retour à la normale, tout laissé à off avant d'avoir réglé l'éventuel soucis et surtout par sécurité.


Il faut aussi faire en sorte que l'on puisse commander l'éclairage lorsque le système est planté ou absent.
Il n'est pas possible de rester dans le noir parce que la domotique dysfonctionne !


Vivi c'est ça que je veux dire par "cas par cas", si c'est juste le système qui a un soucis le module étant autonome on peux toujours commander l'éclairage manuellement.
Maintenant si c'est l'alim de toute façons soit ça ne redémarre pas du tout, soit ça redémarre mais dans tout les cas (même en cas de maintenance) mieux vaut ne pas remettre à On pour évité les mauvaise surprise ?
Enfin ici il s'agit du cas module 220v.
Pour le cas d'un module chaudière par exemple je pense pas que ce soit un problème d'y mettre des paramètres par défaut.


On commence à voir tout l'intérêt de nos collaborations.


C'est vrai.  :) ;)

Brisebee


Pour l'autonomie en cas de plantage par exemple pour une lumière il est possible d'utiliser une porte logique OU
Soit d'arduino commande OU l'interrupteur commande


Oui, ou plus simplement deux diodes, après il faut y regarder de plus près :
1) s'il s'agit d'un interrupteur du type interrupteur électrique d'éclairage classique : je pense que ces appareillages sont prévus pour être utilisés avec un courant minimal, la qualité de contact n'est probablement pas adaptée aux très faibles courants => quelqu'un a-t-il une expérience à ce sujet ?
2) si l'interrupteur est branché sur une des entrées de la porte "ou" que ce soit une porte logique ou un montage à diodes, la sortie est activée en permanence et la deuxième entrée (arduino) n'a pas d'effet, il faut donc prévoir un système différent. Je n'y ai jamais vraiment réfléchi.
Là encore si quelqu'un y a réfléchi, cela fera gagner du temps.

Brisebee

Je me réponds à moi même !

En fait il faut considérer l'interrupteur comme un capteur qui sera traité par l'automate comme tel.
Et lorsqu'il y a un problème, il faut forcer l'entrée "capteur interrupteur" sur la sortie "commande éclairage".

Cela ne répond pas à la question 1) qualité de contact de l'interrupteur prévu en 230VAC et fonctionnant en 5VDC.

osaka


Là encore si quelqu'un y a réfléchi, cela fera gagner du temps.


Alors là je ne peux pas aider.  =( :~

Skuzmitoo

Petite dérive pour en revenir a la gestion d'un chauffage en TOR (tout ou rien). Je suis tombé sur ce site :
http://smart.house.house.domotique.eib.over-blog.com/categorie-11331374.html

Le chapitre intéressant est la Régulation PI en modulation de largeur d'impulsion, cela pourrait-il être une bonne alternative entre économie et confort ?

Skuzmitoo

Quote
Cela ne répond pas à la question 1) qualité de contact de l'interrupteur prévu en 230VAC et fonctionnant en 5VDC.

Il me semble que sur un interrupteur de ce type, il est nécessaire d'y adjoindre une bascule anti-rebond de mémoire sinon aucun problème a ma connaissance

thetool

Salut a tous, sympa ce projet ;) j'attend avec impatiences chaque jours les avancées ^^.

Je ne suis absolument pas un pro arduino (pour tout dire je n'en possede pas encore) mais l'idée de réaliser un système domotique plus ou moins complet m'interresse très fortement,

En ce qui concerne l'utilisation de ces inters, je ne pense pas qu'il y ai de soucis particulier, et pour l'utilisation de la bascule anti-rebond, il y a la possibilité de le faire de maniere logiciel comme décrit ici : http://www.arduino.cc/en/Tutorial/Debounce

J'ai par contre une question, pourquoi ne pas mettre a disposition un arduino pour controler les lumieres, le chauffage et les prises pour chaque pièces ? cela permettrait de ne pas etre privée par exemple de lumiere dans toutes la maison en raison d'une panne sur la carte (ba voui je prefere avoir une pièce sans lumière plutot que toute la maison ).

Ludo

Skuzmitoo

Cela a été traiter avant, cela dépendera de la topologie de chacun, mais l'idée d'un arduino par fonction est pour moi de plus en plus pertinente pour deux raison :
- Suivant la taille du code, on risque d'être assez vite limité
- En cas de problème, il est plus facile d'en trouver la source

Dans l'immédiat nous allons nous efforcer de développer une "librairie pour chaque capteur et actionneur et après libre a chacun de faire ce qu'il désir.

Go Up