Go Down

Topic: Aidez nous ! Projet - Gestion domotique (Read 153536 times) previous topic - next topic

osaka


Effectivement on a beaucoup parlé matériel, mais c'est probablement par là qu'il faut commencer.
Une fois que les choix matériels sont faits, on peut vraiment commencer à programmer.
Enfin c'est ma façon de voir les choses.


Disons que ce sont les points commun entre chaque modules différents que je regarde pour l'instant bus rs485, protocoles, ...
Enfin comme pour l'instant je peux pas vraiment vous aidez côté matériels des différents modules au temps que je face ce que je sais déjà faire.
Pour le moment je suis penché sur la communication, j'ai du supprimer la gestion du port série (HarwareSerial.h et .cpp) du core arduino pour la réécrire et l'adapté, j'avance tout doucement  :%.

Skuzmitoo


J'ai repris ton schéma Brisbee mais j'ai du mal a comprendre tout tes transistors, j'ai donc essayé de faire plus simple, cela marche dans la simulation, bien que je n'arrive pas a voir les alternances en sorti des MOC3041.

1) Pourrais tu me dire ce qui va pas dans mon schéma car je le trouve beaucoup plus léger que le tiens.

2) Pourquoi un diviseur de tension en entrée des transistors alors qu'une résistance de 10K suffit

3) Pourquoi réutiliser un transistor pour allumer LED la au lieu de réutiliser celui qui commande le MOC3041

Pour le MOC3041 en 5v je trouve 330Ohms. Il lui faut 15mA donc : R = 5 / 0.015 =330Ohms

Désolé, je n'ai pas intégré la commande EJP pour le moment, je cherche a comprendre

Brisebee


1) Pourrais tu me dire ce qui va pas dans mon schéma car je le trouve beaucoup plus léger que le tiens.

2) Pourquoi un diviseur de tension en entrée des transistors alors qu'une résistance de 10K suffit

3) Pourquoi réutiliser un transistor pour allumer LED la au lieu de réutiliser celui qui commande le MOC3041


En fait le transistor qui commande la LED fonctionne en inverseur, parce que je veux que la LED soit allumée lorsque le chauffage est en mode normal (confort), si tu acceptes que la LED soit allumée en mode réduit (eco) pas de Pb.
Les résistances R6 et R7 sont des résistances qui évitent que lorsque le switch est en position médiane (normal) la base du transistor soit en l'air et risque de faire "antenne".  Ce n'est pas un disiseur de tension.


Pour le MOC3041 en 5v je trouve 330Ohms. Il lui faut 15mA donc : R = 5 / 0.015 =330Ohms


pour le MOC3041 la tension VF aux bornes de la diode doit être d'environ 1,25V et le doit être courant d'environ 20mA, donc aux bornes de la résistance en série il y aura 5V-1,25V = 3,75V => R = U/I = 3,75V/20mA = 187,5 Ohms on choisira donc 180 Ohms.
Il fonctonnera aussi avec 15mA => R=220 Ohms

Skuzmitoo

ok je comprend mieux, donc je vais remettre les résistance sur les transistors, mettre la bonne résistance pour le MOC, maintenant le problème de la led pour connaître l'état ne m'importe peu en fait, ce que je voulais c'était pouvoir lire la valeur présente avec l'arduino ( l'histoire de la boucle fermée  XD XD XD...).

As tu une idée de pourquoi je ne visualise pas la sortie des MOC3041 sur le logiciel de simulation ? (ex: pas de charge ou je ne sais quoi)

Merci pour tes lumières

Brisebee


As tu une idée de pourquoi je ne visualise pas la sortie des MOC3041 sur le logiciel de simulation ? (ex: pas de charge ou je ne sais quoi)


Oui bien sûr il faut mettre une charge, il faut la calculer : R = 230/30mA = environ 8k , entre la sortie et le neutre

Skuzmitoo

Ce coup-ci je visualise la sortie des MOC3041 par contre c'est bizzare

1 - J'ai rien en sortie quand rien en entrée - Normal
2 - J'ai du 230VAC quand tout en entrée - Normal
3 - Quand j'active une seule entrée, j'ai bien la forme du front positif ou négatif, mais il fait 230V d'amplitude et il descend a -70V pour monter a +160V et le rapport cyclique est bien de 50%

Là je ne pige pas

Brisebee

C'est effectivement bizzare.
Tu utilises quoi comme simulateur ?
Les sorties de ton simulateur sont des signaux du type "oscillogrammes" ou des valeurs numériques ?

Skuzmitoo

#172
Dec 11, 2011, 11:15 pm Last Edit: Dec 11, 2011, 11:43 pm by Skuzmitoo Reason: 1
J'ai trouvé, je suis un gros boulet.
L'oscilloscope était en AC au lieu d'être en DC, du coup c'est bon.

Merci beaucoup pour ton aide, je suis pas très douer en électronique. Mes cours sont loin derrière moi et je ne pratique pas alors cela s'oublie très vite

Je reviens sur tes LED pour visualiser, si j'ai bien compris quand tu est en réduit, les deux led sont éteintes, et en normal, les deux sont allumées.

Pourquoi en mettre deux, une seule aurait suffit?

Voici donc le nouveau schéma sans la commande EJP je la rajouterais demain

Si il y a des remarques, il ne faut pas hésiter

Oliv4945

Bonjour

Pourquoi vouloir gérer les 6 ordres des fils pilotes ? J'avais lu que 4 était bien plus facile a faire que 6. Est ce nécessaire ?

Mais surtout pourquoi ne pas gérer que on/off. Car avec les autres ordres on est dépendant de la température relevée par la thermistance du chauffage qui n'est pas forcement bien ajustée, et bien sur que l'on choisit entre 1 et 6 et pas en degrés. alors que vous parliez d'un capteur de température relié a l'arduino ;)

Skuzmitoo

#174
Dec 11, 2011, 11:52 pm Last Edit: Dec 11, 2011, 11:59 pm by Skuzmitoo Reason: 1
c'est exact, mais qui peut le plus peut le moins, ce module est 6 ordres mais il est possible de n'en gérer que 4, les deux autres ordres sont basés sur des tempo.

Après comme on dit il faut envisager les possibles, maintenant pour ma part le fonctionnement sera en marche arret avec une température gérée par l'arduino, mais quelqu'un est peu être intéressé pour piloter les 4 ordres comme Brisbee par exemple. Maintenant sur la carte précédente il sera possible de venir lire l'état de la carte grâce aux broches "arduino in 1 et 2 ".

Maintenant libre a chacun de les utiliser sa rajoute juste une piste alors autant en profiter. La carte a beau pouvoir gérer 6 ordres, elle peut aussi faire fonctionner un radiateur en marche arrêt (2 ordres)

Maintenant chacun pourra l'utiliser comme il l'entend, elle peu tout faire  :D

Quote
Les résistances R6 et R7 sont des résistances qui évitent que lorsque le switch est en position médiane (normal) la base du transistor soit en l'air et risque de faire "antenne".  Ce n'est pas un diviseur de tension.

Dans ce cas je peu les enlever et mettre la position normal a la masse ?

Brisebee

#175
Dec 12, 2011, 09:46 am Last Edit: Dec 12, 2011, 10:31 am by Brisebee Reason: 1

Pourquoi vouloir gérer les 6 ordres des fils pilotes ? J'avais lu que 4 était bien plus facile a faire que 6. Est ce nécessaire ?


Pour gérer les 4 ordres confort, eco, hors gel et arrêt : le schéma sera identique à celui nécessaire pour gérer les 6 ordres, puisque pour les deux ordres confort-1°C et confort -2°C, comme le dit Skuzmitoo, on agit sur des temporisations logicielles.


Mais surtout pourquoi ne pas gérer que on/off. Car avec les autres ordres on est dépendant de la température relevée par la thermistance du chauffage qui n'est pas forcement bien ajustée, et bien sur que l'on choisit entre 1 et 6 et pas en degrés. alors que vous parliez d'un capteur de température relié a l'arduino ;)


Si on veut gérer un radiateur électrique en on/off s'il n'est pas équipé d'un fil pilote il faut commuter de la puissance, et là c'est plus compliqué, car on ne commute plus des mA (de 1 à 50mA selon les modèles de commande par fil pilote) mais des A voire 10A environ pour un chauffage de 2000W.
Si le radiateur est équipé d'un fil pilote, c'est beaucoup plus facile de gérer les deux ordres "confort" et "arrêt" (ou pourquoi pas "confort" et "hors gel" ou encore "confort" et "eco"). Il faut alors un montage avec au moins un opto-triac, de là en rajouter un deuxième et avoir la possibilité de piloter en 6 ordres !
On peut parfaitement à partir de la mesure de la température faite avec un capteur relié à l'arduino, piloter le radiateur en demandant on = confort ou off = hors gel (par exemple), en fonction de différentes situations : présence ou non, plages horaires, vacances ...


Quote
Les résistances R6 et R7 sont des résistances qui évitent que lorsque le switch est en position médiane (normal) la base du transistor soit en l'air et risque de faire "antenne".  Ce n'est pas un diviseur de tension.

Dans ce cas je peu les enlever et mettre la position normal a la masse ?


Le switch que je propose est du type on/off/on, il ne comporte que trois broches : une broche "commun" et une broche pour chaque contact : sur le schéma le "commun" est relié à la base du transistor à travers une résistance de 10k en série, l'un des contact est relié au +5V (réduit) et l'autre contact est relié à l'arduino. La position intermédiaire (normal) n'est qu'une position où aucun des contacts n'est fermé. Tu ne peux donc pas relier le OV dans cette position.
Il existe des commutateurs à galettes qui permettent de faire ce que tu proposes, mais ils sont plus gros, plus chers et moins communs.

Artouste


Je viens de m'apercevoir que le schéma transmis ne comportait pas la valeur des composants. Je joins une nouvelle version du schéma.


Le schéma est intéressant, mais sauf à l'avoir mal lu, ce n'est pas un vrai équivalent télérupteur meca, en cas de disparition et retour d'alim, il ne reste(revient)  pas toujours à son état d'avant coupure ?


Effectivement au retour du secteur le condensateur de 1µF associé à la résistance de 100K sur l'entrée R de la bascule D force celle-ci à zéro.

A ma connaissance les celducs sont des relais statiques et non des télérupteurs statiques, mais il existe peut-être une version télérupteur.
De plus ces composants sont en général assez chers.


bonjour
pas de problemes, j'évoquais les "celduc" pour la facilité d'intégration , ce ne sont là pas plus des vrais télérupteurs comme les meca (maintient de l'état connu  sur perte et recouvrement d'alim  ) que ton schéma.

Skuzmitoo

Bon j'ai rajouter une petite partie logique afin de voir l'état du chauffage au final cela rajoute deux circuits intégrés - 5 LED's et 5 résistances. cela reste raisonnable pour le confort apporté (un simple coup d'œil pour contrôler l'état de la carte).

Bon il me reste un dernier soucis Brisbee, il s'agit de ta commande EJP, lorsque je fais la simulation sans les diodes 1N4148 cela fonctionne a merveille, maintenant dès que je rajoute la commande EJP avec les DIODES, le programme ne marche plus ?

Si j'ai bien compris elles servent a éviter un courant de retour et permettent de forcer les sorties de l'arduino sans l'endommager, mais sa ne marche pas, vraiment bizarre.

Deuxièmement, comment récupère tu ton signal EJP, et de combien de Volts est-il ?

Voici le nouveau schéma :

Brisebee


Bon j'ai rajouter une petite partie logique afin de voir l'état du chauffage au final cela rajoute deux circuits intégrés - 5 LED's et 5 résistances. cela reste raisonnable pour le confort apporté (un simple coup d'œil pour contrôler l'état de la carte).


C'est effectivement intéressant de pouvoir lire directement l'état du pilote, mais du coup les deux LED initiales ne servent plus à rien, et les informations des entrées visu pourraient être prises au niveau des transistors (en fait cela revient à remplacer les 2 LED d'origine par une logique combinatoire qui donne l'état du pilote sur 4 LED, confort, réduit, hors gel et arrêt.

Je ne sais pas si j'ai été clair.


Bon il me reste un dernier soucis Brisbee, il s'agit de ta commande EJP, lorsque je fais la simulation sans les diodes 1N4148 cela fonctionne a merveille, maintenant dès que je rajoute la commande EJP avec les DIODES, le programme ne marche plus ?

Si j'ai bien compris elles servent a éviter un courant de retour et permettent de forcer les sorties de l'arduino sans l'endommager, mais sa ne marche pas, vraiment bizarre.

Deuxièmement, comment récupère tu ton signal EJP, et de combien de Volts est-il ?


Le signal EJP est un 5V ramené à travers le contact sec d'un relais fourni par EDF.

Mais ne t'embête pas pas la commande EJP, si cela ne concerne que moi, je vais bien me débrouiller pour le faire fonctionner.

Oliv4945



Pourquoi vouloir gérer les 6 ordres des fils pilotes ? J'avais lu que 4 était bien plus facile a faire que 6. Est ce nécessaire ?


Pour gérer les 4 ordres confort, eco, hors gel et arrêt : le schéma sera identique à celui nécessaire pour gérer les 6 ordres, puisque pour les deux ordres confort-1°C et confort -2°C, comme le dit Skuzmitoo, on agit sur des temporisations logicielles.

OK :)



Mais surtout pourquoi ne pas gérer que on/off. Car avec les autres ordres on est dépendant de la température relevée par la thermistance du chauffage qui n'est pas forcement bien ajustée, et bien sur que l'on choisit entre 1 et 6 et pas en degrés. alors que vous parliez d'un capteur de température relié a l'arduino ;)


Si on veut gérer un radiateur électrique en on/off s'il n'est pas équipé d'un fil pilote il faut commuter de la puissance, et là c'est plus compliqué, car on ne commute plus des mA (de 1 à 50mA selon les modèles de commande par fil pilote) mais des A voire 10A environ pour un chauffage de 2000W.

Oui c'est le problème que j'ai eu :(


Si le radiateur est équipé d'un fil pilote, c'est beaucoup plus facile de gérer les deux ordres "confort" et "arrêt" (ou pourquoi pas "confort" et "hors gel" ou encore "confort" et "eco"). Il faut alors un montage avec au moins un opto-triac, de là en rajouter un deuxième et avoir la possibilité de piloter en 6 ordres !
On peut parfaitement à partir de la mesure de la température faite avec un capteur relié à l'arduino, piloter le radiateur en demandant on = confort ou off = hors gel (par exemple), en fonction de différentes situations : présence ou non, plages horaires, vacances ...

Rah c'était à ça que je pensais, mais effectivement on est plus à un MOC près  :smiley-mr-green:

Go Up