affichage par led deportées et capteur de temperatures

Bonjour
j ai sur une mega cinq led
3 rgb
2 normales
un dht 22 .
elles indiquents la couleur du jour , la couleur du lendemain et une variation de couleur en fonction de intensite consommé, pour les trois rgb
les heures pleines , la mise en marche du chargeur pour les led classiques .
je voudrais savoir s il etait possible de faire le deport de ces leds et du capteur en utilisant une liaison sur juste 2 a 5 fils uniquement pour utiliser un cable blinder ethernet par exemple.

j espere avoir ete claire dans ma demande, me demander plus d info le cas echeant

Bonjour,
Déport à quelle distance?

Si c'était un déport des leds simplement, ce serait simple mais avec le dht22 c'est une pleux plus complexe à mon sens.

Une solution, est de mettre par exemple une nano qui gère le capteur et les leds à l'endoit du déport.

Faire une communication avec une liaison Rs485 entre le nano et le mega.

Le deport sur une dizaine de metres sans trop de complication
un nano implique de la programmation en plus cote mega et nano
il existe pas une facon plus simple style multiplexage ou autre car cote norne Rs je n 'y connais absolument rien et le nano ne doit de toute facon pas avoir le nombre necessaire de sortie digitale pour cela ?

il faut 3*3 sortie digiatale pour les rgb et 2 pour les led classique une alime 5 v et gnd pour le dth et voir
une alime 3.3 pour le nano?

Pour les diodes en principe(1) pas de problème puisque tu leur envoie un signal continu.
(1) je suis toujours prudent, je ne vois pas de raison pour que cela ne fonctionne pas mais la réalisation effective pouvant amener des "choses non prévues" je me garde d'affirmer tant que ce ne sera pas vérifié.
Tu aura quelques phénomènes transitoires au moment du changement d'état des sorties de la Mega, mais sans aucune conséquence.
Tu aura aussi de la chute de tension dans les fils car le cuivre est résistif et la section de tes fils sera faible.
Encore une fois aucune conséquence autre que de la perte éventuelle de luminosité qui sera compensable en diminuant légèrement les résistances en série avec les diodes électroluminescente (Del ou Led en angliche).

Pour le DHT22 il faut voir, on ne peut rien dire sans faire d'essais.
Bien entendu il faut connaître la longueur du déport.
Les bibliothèques les plus répandues pour le DHT22 sont celles qui fonctionnent le plus mal.
Je te conseille celle-ci :

Le DHT22 utilise un seul fil bidirectionnel, la sortie du DHT22 est en collecteur ouvert.
Ce n'est ni de l'I2C (open collector) ni du "OneWire" de chez Dallas.
Simplement le transistor de sortie est en mode émetteur commun et sa résistance de charge ne peut pas être intégrée sur la puce du circuit intégré, donc il faut la placer à l'extérieur.

Le DHT22 demande de discriminer des temps de 70µs, 50µs et 26 µs. C'est assez rapide et pour ne pas faire d'erreur il faut un signal propre et une bonne bibliothèque. Avec celle d'Adafruit, et ses dérivées, ce ne sera même pas la peine d'essayer si la distance dépasse un mètre ou deux: tu aura un nombre incalculable de "CheckSum Error"

A mon sens il faudra obligatoirement une paire torsadée.
Attention à la gestion de la masse si tu mets un blindage.

  • le fil de masse de la paire torsadée doit être connecté à la masse aux deux extrémités.
  • le blindage ne doit être connecté que d'un seul coté, coté mesure c'est à dire carte arduino.

La solution pour adapter la ligne dont j'avais parlé n'est pas applicable ici car la liaison entre le DHT22 et le micro est bidirectionnelle.

Je reviens sur le bus "OneWire" de Dallas. Il supporte les longues distances.
En capteur de température il existe le DS18B20, peut-être existe-t-il un capteur d'humidité OneWire ?
Ce serait à mon sens la meilleure solution.