Aide choix MOSFET pont en H

Bonjour.

J'aurais besoin d'aide dans le choix de MOSFET pour un pont en H. Je m'en servirais pour faire fonctionner un moteur 3-9 V dans les deux sens. À quoi est-ce que je dois faire attention ? Auriez-vous des modèles à me conseiller ?

Merci d'avance.

Vous pouvez commencer par lire le Tuto de @68tjs "le transistor bipolaire ou MosFet simplifiés"

Sans préciser l'ampérage la question n'a aucun sens :confused:

Je m'en servirais pour faire fonctionner un moteur 3-9 V dans les deux sens.

Oui mais quel type de moteur ?

Il y a deux types de moteur qui utilisent un pont en H :

  1. classique à collecteur et à balais.
  2. pas à pas bipolaires, les pas à pas unipolaires utilisent un autre type de circuits de commande.

Le pont en H est utilisé différemment selon le type de moteurs.

  1. moteur classique : le pont en H est utilisé statiquement.
  • le moteur est à l'arrêt
  • Le sens du pont est fixé
  • le moteur est lancé
    Tant que le moteur doit tourner le pont reste statique.
    On n'inverse pas le sens le moteur tournant sinon il peut se passer des choses désagréables.
    Ce type de pont peut être réalisé avec des transistors discrets.
  1. avec un bipolaire le sens du courant dans les bobinages est inversé en permanence à un rythme qui dépend de la vitesse que l'on impose au moteur.
    Comme un transistor ne peut pas se couper instantanément à chaque commutation il faut veiller à ce que les transistors passants aient le temps de se bloquer avant de rendre passants ceux qui étaient bloqués.
    Sinon les transistors dans les branches verticales se retrouvent passant simultanément et c'est le court-circuit franc.
    Pour ce type de moteur réaliser soi même un pont en H avec des transistors discrets est galère, il existe des circuits intégrés qui font cela très bien en insérant une zone morte.

PS : Ce n'est pas pour rien que nous avons écrit un message épinglé en tête de forum "Règles du forum francophone".
Si tu l'avais lu, tu aurai vu qu'il faut donner toutes les caractéristiques du matériel.
Une de fois de plus ce message montre son utilité, si tu l'avais lu on aurait évité de perdre inutilement du temps.

J-M-L:
Vous pouvez commencer par lire le Tuto de @68tjsle transistor bipolaire ou MosFet simplifiés

Je l’ai fini. J’ai eu un cours sur le MOSFET et le prof est resté vague. Par exemple, il n’avait pas parlé du fait de mettre une résistance en parallèle avec le MOSFET.
Pourquoi est-ce que je n’ai pas vu de commentaire de ce type sur les autres posts ? À me lire, est-ce que vous avez eu l’impression que je ne m’étais pas du tout renseigné sur le sujet ? J’aurais utilisé un L293D si mon prof n’avait pas ajouté l’emploi de MOSFETs dans la grille d’évaluation. J’avais commencé avec des BS170 mais d’après ce que j’ai lu ils peuvent être insuffisants.

hbachetti:
Sans préciser l’ampérage la question n’a aucun sens :confused:

Il recevrait 40 mA des PIN D5 et D6 sur IB. Je ne sais pas quelle intensité je peux laisser sur IE/IC mais je pensais que les ponts en H seraient alimentés directement avec des piles 9V. L’Arduino reçoit du 5V venant d’un 7805. Sur OpenClassRooms, quelqu’un suggérait un IRL5602S en canal P et un IRL3303 en canal N. D’ailleurs, c’est probablement sur ce forum que je devrais poser ma question étant donné qu’elle concerne plus l’électronique que l’Arduino en lui-même.

Les MOSFET canal P du dessus devraient pouvoir faire varier la tension de 3 à 6V. J’espère avoir donné toutes les informations nécessaires.

68tjs:
Oui mais quel type de moteur ?

Il y a deux types de moteur qui utilisent un pont en H :

  1. classique à collecteur et à balais.
  2. pas à pas bipolaires, les pas à pas unipolaires utilisent un autre type de circuits de commande.

Le pont en H est utilisé différemment selon le type de moteurs.

  1. moteur classique : le pont en H est utilisé statiquement.
  • le moteur est à l’arrêt
  • Le sens du pont est fixé
  • le moteur est lancé
    Tant que le moteur doit tourner le pont reste statique.
    On n’inverse pas le sens le moteur tournant sinon il peut se passer des choses désagréables.
    Ce type de pont peut être réalisé avec des transistors discrets.
  1. avec un bipolaire le sens du courant dans les bobinages est inversé en permanence à un rythme qui dépend de la vitesse que l’on impose au moteur.
    Comme un transistor ne peut pas se couper instantanément à chaque commutation il faut veiller à ce que les transistors passants aient le temps de se bloquer avant de rendre passants ceux qui étaient bloqués.
    Sinon les transistors dans les branches verticales se retrouvent passant simultanément et c’est le court-circuit franc.
    Pour ce type de moteur réaliser soi même un pont en H avec des transistors discrets est galère, il existe des circuits intégrés qui font cela très bien en insérant une zone morte.

PS : Ce n’est pas pour rien que nous avons écrit un message épinglé en tête de forum “Règles du forum francophone”.
Si tu l’avais lu, tu aurai vu qu’il faut donner toutes les caractéristiques du matériel.
Une de fois de plus ce message montre son utilité, si tu l’avais lu on aurait évité de perdre inutilement du temps.

Ce ne serait pas un moteur pas à pas. Comme je l’ai précisé, il demande entre 3 et 9V. Qu’est-ce que tu entends par “des choses désagréables” ? En labo, avec un moteur classique, le prof l’a fait tourner dans les deux sens sans que le moteur ait de problèmes.

Est-ce que le moteur peut avoir un problème si je l’arrête/démarre trop brutalement ?

Je ne savais pas de quelles caractéristiques vous auriez besoin.

I_B, I_E, I_C ?

Mais de quoi parles-tu ?

hbachetti:
I_B, I_E, I_C ?

Mais de quoi parles-tu ?

Je viens d'éditer mon post. Je n'avais pas vu qu'on pouvait ajouter quelque chose en indice donc j'avais utilisé la notation LaTeX.

Donc c'est un travail scolaire et il est obligatoire de le signaler !!!!!!!!

Revoir le message épinglé "Règles du forum francophone".

Comme je l'ai précisé, il demande entre 3 et 9V.

Je ne vois pas où est précisé la valeur du courant ni celle de la valeur résistive du bobinage qui fixera le courant de démarrage.

Je ne savais pas de quelles caractéristiques vous auriez besoin.

De toutes celles du matériel,
Tu as le moteur dans les mains, nous on est à distance sans don de télé transportation.
Si tu ne dis pas tout on en revient à la boule de cristal.

Qu'est-ce que tu entends par "des choses désagréables" ?

Sans aucun renseignement sur la taille du moteur je me suis mis dans le cas d'un moteur de puissance moyenne (il semble que tu as un mini ou un micro moteur).
Théoriquement il n'y a pas de différence entre un moteur et une génératrice.
Un moteur reçoit une tension et absorbe un courant en échange il produit une force mécanique.
Une génératrice est entraînée mécaniquement, en échange elle produit une tension et peut fournir du courant à une charge.
Dans la pratique chaque type sera optimisé pour une seule application.

Quand tu cesse d'alimenter un moteur il a emmagasiné de l'inertie mécanique : il va continuer à tourner et se transformer en génératrice. Si par dessus tu lui impose une tension inverse ça va faire du bruit.

Mais ça c'est pour un vrai moteur, pas pour une petite chose qui semble être alimentée à partir de pile de 9V si j'ai bien compris. Avec "une petite chose" il ne se passera rien, au pire les transistors dégageront : prends de la marge.

Quant à la détermination du transistor il faut impérativement la valeur max du courant.
Le transistor ne fonctionne pas en amplification linéaire, il fonctionne en interrupteur : passant ou bloqué.
Il faut qu'il soit capable de laisser passer le courant demandé avec 5V sur sa grille.
Soit tu relis tes cours sur le MosFet soit tu lis le tuto pour comprendre quel est le paramètre important et pourquoi certains modèle ont la lettre F et d'autres la lettre L (comme Logic 5V).

N'oublies pas que c'est un sujet scolaire et qu'on ne va pas le faire à ta place.