Aidez nous ! Projet - Gestion domotique

Skuzmitoo:
Bon je me suis un peu creusé les méninges et j’ai établi l’ébauche de l’algorithme de chauffage tel que je le conçoit :

Merci pour ton algorithme.

Comme cela a déjà été dit plusieurs fois, il s’agit de développer des modules autonomes et documentés, aussi bien matériels que logiciels, en donnant le maximum d’explications pour que les non spécialistes puissent comprendre à minima et que les amateurs puissent bien comprendre et devenir petit à petit de vrais spécialistes.
Ainsi chacun devrait pouvoir en adaptant et en assemblant les différents modules construire son propre système adapté à son besoin et son idée.

C’est dans cet esprit que j’ai développé un module matériel pour un chauffage électrique avec fil pilote 6 ordres.
Vous trouverez le schéma structurel et le tableau de fonctionnement ci-joints.

Je l’ai fait un peu rapidement et je ne l’ai pas testé, si quelqu’un veut bien vérifier qu’il n’y a pas d’erreur ou d’incohérence.
N’hésitez pas à me faire un retour, ou à me demander des explications.

Unité de commande chauffage 1 zone pilote 6 ordres.pdf (44.4 KB)

Tableau de fonctionnement Unité de commande chauffage 1 zone avec fil pilote 6 ordres.pdf (7.21 KB)

Super Brisbee ton schéma, je vais le simuler sous ares ou isis a chaque fois je confond entre les deux et si sa marche bien je ferais le typon pour le mettre a disposition et je m’en sortirais un.

Quelqu’un connais un site ou l’on envoie le plan et il vous sorte le typon ?

Sinon une petite question me turlupine XD XD XD

Est-il possible de programmer l’arduino sur la carte pour ensuite l’enlever et le placer sur une carte fabrication maison avec juste une alimentation 5V, un bouton reset et deux trois fioritures car dans ce cas je sortirais également plusieurs typon et une fois l’ATM programmé, je le mettrais sur cette carte, cela me permettrais de pouvoir multiplier les modules arduino a moindre coût.

Je l'ai fait un peu rapidement et je ne l'ai pas testé, si quelqu'un veut bien vérifier qu'il n'y a pas d'erreur ou d'incohérence. N'hésitez pas à me faire un retour, ou à me demander des explications.

Alors j'ai simuler ton montage, il y a plusieurs remarques :

Premièrement : tu as une erreur avec tes pont de diodes sur l'alimentation Deuxièmement : pourquoi ne pas alimenter le MOC3041 en 5V (il est TTL d'après ce que j'ai pu voir donc gain d'un régulateur et tranformateur moins cher) Troisièmement : les leds marche bien mais j'ai toujours du 230 VAC en sortie pas de négatif ni de positif (il n'y a pas besoin de triac en sortie?)

Bonjour,

Effectivement au niveau du pont de diodes, il faut supprimer la connexion qui part des cathodes de D7 et D9 au pôle négatif de C1 et ajouter une connexion entre l'anode de D8 et le pôle négatif de C1. Par contre pour les alternances positives et négatives en fait j'inverserais bien le point 220V Phase et le point 220V Pilote.

Bon j'ai fait des recherche sur le net et je suis un peu embêter. La consommation du pilote est de 30mA en moyenne - Trop peu pour utiliser un triac a cause du courant de maintien d'après ce que j'ai compris - Suffisant pour être piloté directement par un MOC3041

Mais voila, si l'on regroupe plusieurs pilotes, la consommation augmente et le MOC3041 ne suffit plus. 30mA c'est une moyenne des fois cela est 5mA des fois 50mA, l'utilisation du triac ne sera peu être pas efficace dans tout les cas dans le cas d'un groupement de pilote

Ne vaudrait t'il pas mieux utiliser un relais bien que je sais que Brisbee est contre

Skuzmitoo: Alors j'ai simuler ton montage, il y a plusieurs remarques : Premièrement : tu as une erreur avec tes pont de diodes sur l'alimentation Deuxièmement : pourquoi ne pas alimenter le MOC3041 en 5V (il est TTL d'après ce que j'ai pu voir donc gain d'un régulateur et tranformateur moins cher) Troisièmement : les leds marche bien mais j'ai toujours du 230 VAC en sortie pas de négatif ni de positif (il n'y a pas besoin de triac en sortie?)

Il y a effectivement une erreur au niveau du pont de diodes. Tu as raison on peut parfaitement alimenter les anodes des MOC3041 en 5V, c'est probablement parce que j'avais un petit transfo 24VAC et 12VAC (avec un 12VAC un peu faible pour alimenter les 5 opto-triacs en plus des LED) sous la main lorsque j'ai fabriqué mon module 5 zones , et là j'ai recopié rapidement sans trop réfléchir, mais alors il faut changer la valeur des résistances R5 et R11 en série avec les cathodes du MOC3041, il faut mettre quelque chose comme 180 Ohms.

joelectronic: Par contre pour les alternances positives et négatives en fait j'inverserais bien le point 220V Phase et le point 220V Pilote.

Je ne pense pas que cela change quelque chose, mais il suffit d'essayer, en simulation c'est facile.

Skuzmitoo: Bon j'ai fait des recherche sur le net et je suis un peu embêter. La consommation du pilote est de 30mA en moyenne - Trop peu pour utiliser un triac a cause du courant de maintien d'après ce que j'ai compris - Suffisant pour être piloté directement par un MOC3041

Mais voila, si l'on regroupe plusieurs pilotes, la consommation augmente et le MOC3041 ne suffit plus. 30mA c'est une moyenne des fois cela est 5mA des fois 50mA, l'utilisation du triac ne sera peu être pas efficace dans tout les cas dans le cas d'un groupement de pilote

Ne vaudrait t'il pas mieux utiliser un relais bien que je sais que Brisbee est contre

Actuellement j'ai jusqu'à 4 thermostats branchés sur le même fil pilote, sans que cela ne pose de problème, et si je me souviens bien je suis très largement en dessous du maximum. Il y a effectivement la possibilité de mettre un relais, mais le relais va battre toutes les 5mn dans la configuration confort -1°C ou -2°C. Une solution plus luxueuse, si cela s'avère nécessaire, consisterait à multiplier les circuits de sortie en fonction du nombre de pilotes à commander. Il faut vraiment voir au cas par cas en fonction des radiateurs.

Bonjour (bonsoir plutôt :sleeping: :grin:), Ça a beaucoup parler matériel et c'est très intéressant. Je suis quand même limite niveau connaissance pour vous aider ou conseillé de ce coter là :P.

Skuzmitoo: [u]Sinon une petite question me turlupine[/u] XD XD XD

Est-il possible de programmer l'arduino sur la carte pour ensuite l'enlever et le placer sur une carte fabrication maison avec juste une alimentation 5V, un bouton reset et deux trois fioritures car dans ce cas je sortirais également plusieurs typon et une fois l'ATM programmé, je le mettrais sur cette carte, cela me permettrais de pouvoir multiplier les modules arduino a moindre coût.

C'est tout à fais possible, moi je pense utiliser que des arduino mini (micro :open_mouth:) qui s’enficherait comme on l'aurais fais avec le microcontroleur.

osaka: Ça a beaucoup parler matériel et c'est très intéressant.

Effectivement on a beaucoup parlé matériel, mais c'est probablement par là qu'il faut commencer. Une fois que les choix matériels sont faits, on peut vraiment commencer à programmer. Enfin c'est ma façon de voir les choses.

Brisebee: Effectivement on a beaucoup parlé matériel, mais c'est probablement par là qu'il faut commencer. Une fois que les choix matériels sont faits, on peut vraiment commencer à programmer. Enfin c'est ma façon de voir les choses.

Disons que ce sont les points commun entre chaque modules différents que je regarde pour l'instant bus rs485, protocoles, ... Enfin comme pour l'instant je peux pas vraiment vous aidez côté matériels des différents modules au temps que je face ce que je sais déjà faire. Pour le moment je suis penché sur la communication, j'ai du supprimer la gestion du port série (HarwareSerial.h et .cpp) du core arduino pour la réécrire et l'adapté, j'avance tout doucement :%.

J'ai repris ton schéma Brisbee mais j'ai du mal a comprendre tout tes transistors, j'ai donc essayé de faire plus simple, cela marche dans la simulation, bien que je n'arrive pas a voir les alternances en sorti des MOC3041.

1) Pourrais tu me dire ce qui va pas dans mon schéma car je le trouve beaucoup plus léger que le tiens.

2) Pourquoi un diviseur de tension en entrée des transistors alors qu'une résistance de 10K suffit

3) Pourquoi réutiliser un transistor pour allumer LED la au lieu de réutiliser celui qui commande le MOC3041

Pour le MOC3041 en 5v je trouve 330Ohms. Il lui faut 15mA donc : R = 5 / 0.015 =330Ohms

Désolé, je n'ai pas intégré la commande EJP pour le moment, je cherche a comprendre

Skuzmitoo: 1) Pourrais tu me dire ce qui va pas dans mon schéma car je le trouve beaucoup plus léger que le tiens.

2) Pourquoi un diviseur de tension en entrée des transistors alors qu'une résistance de 10K suffit

3) Pourquoi réutiliser un transistor pour allumer LED la au lieu de réutiliser celui qui commande le MOC3041

En fait le transistor qui commande la LED fonctionne en inverseur, parce que je veux que la LED soit allumée lorsque le chauffage est en mode normal (confort), si tu acceptes que la LED soit allumée en mode réduit (eco) pas de Pb. Les résistances R6 et R7 sont des résistances qui évitent que lorsque le switch est en position médiane (normal) la base du transistor soit en l'air et risque de faire "antenne". Ce n'est pas un disiseur de tension.

Skuzmitoo: Pour le MOC3041 en 5v je trouve 330Ohms. Il lui faut 15mA donc : R = 5 / 0.015 =330Ohms

pour le MOC3041 la tension VF aux bornes de la diode doit être d'environ 1,25V et le doit être courant d'environ 20mA, donc aux bornes de la résistance en série il y aura 5V-1,25V = 3,75V => R = U/I = 3,75V/20mA = 187,5 Ohms on choisira donc 180 Ohms. Il fonctonnera aussi avec 15mA => R=220 Ohms

ok je comprend mieux, donc je vais remettre les résistance sur les transistors, mettre la bonne résistance pour le MOC, maintenant le problème de la led pour connaître l'état ne m'importe peu en fait, ce que je voulais c’était pouvoir lire la valeur présente avec l'arduino ( l'histoire de la boucle fermée XD XD XD...).

As tu une idée de pourquoi je ne visualise pas la sortie des MOC3041 sur le logiciel de simulation ? (ex: pas de charge ou je ne sais quoi)

Merci pour tes lumières

Skuzmitoo:
As tu une idée de pourquoi je ne visualise pas la sortie des MOC3041 sur le logiciel de simulation ? (ex: pas de charge ou je ne sais quoi)

Oui bien sûr il faut mettre une charge, il faut la calculer : R = 230/30mA = environ 8k , entre la sortie et le neutre

Ce coup-ci je visualise la sortie des MOC3041 par contre c'est bizzare

1 - J'ai rien en sortie quand rien en entrée - Normal 2 - J'ai du 230VAC quand tout en entrée - Normal 3 - Quand j'active une seule entrée, j'ai bien la forme du front positif ou négatif, mais il fait 230V d'amplitude et il descend a -70V pour monter a +160V et le rapport cyclique est bien de 50%

Là je ne pige pas

C'est effectivement bizzare. Tu utilises quoi comme simulateur ? Les sorties de ton simulateur sont des signaux du type "oscillogrammes" ou des valeurs numériques ?

J'ai trouvé, je suis un gros boulet. L'oscilloscope était en AC au lieu d'être en DC, du coup c'est bon.

Merci beaucoup pour ton aide, je suis pas très douer en électronique. Mes cours sont loin derrière moi et je ne pratique pas alors cela s'oublie très vite

Je reviens sur tes LED pour visualiser, si j'ai bien compris quand tu est en réduit, les deux led sont éteintes, et en normal, les deux sont allumées.

Pourquoi en mettre deux, une seule aurait suffit?

Voici donc le nouveau schéma sans la commande EJP je la rajouterais demain Si il y a des remarques, il ne faut pas hésiter

Bonjour

Pourquoi vouloir gérer les 6 ordres des fils pilotes ? J'avais lu que 4 était bien plus facile a faire que 6. Est ce nécessaire ?

Mais surtout pourquoi ne pas gérer que on/off. Car avec les autres ordres on est dépendant de la température relevée par la thermistance du chauffage qui n'est pas forcement bien ajustée, et bien sur que l'on choisit entre 1 et 6 et pas en degrés. alors que vous parliez d'un capteur de température relié a l'arduino ;)

c'est exact, mais qui peut le plus peut le moins, ce module est 6 ordres mais il est possible de n'en gérer que 4, les deux autres ordres sont basés sur des tempo.

Après comme on dit il faut envisager les possibles, maintenant pour ma part le fonctionnement sera en marche arret avec une température gérée par l'arduino, mais quelqu'un est peu être intéressé pour piloter les 4 ordres comme Brisbee par exemple. Maintenant sur la carte précédente il sera possible de venir lire l'état de la carte grâce aux broches "arduino in 1 et 2 ".

Maintenant libre a chacun de les utiliser sa rajoute juste une piste alors autant en profiter. La carte a beau pouvoir gérer 6 ordres, elle peut aussi faire fonctionner un radiateur en marche arrêt (2 ordres)

Maintenant chacun pourra l'utiliser comme il l'entend, elle peu tout faire :D

Les résistances R6 et R7 sont des résistances qui évitent que lorsque le switch est en position médiane (normal) la base du transistor soit en l'air et risque de faire "antenne". Ce n'est pas un diviseur de tension.

Dans ce cas je peu les enlever et mettre la position normal a la masse ?

Oliv4945: Pourquoi vouloir gérer les 6 ordres des fils pilotes ? J'avais lu que 4 était bien plus facile a faire que 6. Est ce nécessaire ?

Pour gérer les 4 ordres confort, eco, hors gel et arrêt : le schéma sera identique à celui nécessaire pour gérer les 6 ordres, puisque pour les deux ordres confort-1°C et confort -2°C, comme le dit Skuzmitoo, on agit sur des temporisations logicielles.

Oliv4945: Mais surtout pourquoi ne pas gérer que on/off. Car avec les autres ordres on est dépendant de la température relevée par la thermistance du chauffage qui n'est pas forcement bien ajustée, et bien sur que l'on choisit entre 1 et 6 et pas en degrés. alors que vous parliez d'un capteur de température relié a l'arduino ;)

Si on veut gérer un radiateur électrique en on/off s'il n'est pas équipé d'un fil pilote il faut commuter de la puissance, et là c'est plus compliqué, car on ne commute plus des mA (de 1 à 50mA selon les modèles de commande par fil pilote) mais des A voire 10A environ pour un chauffage de 2000W. Si le radiateur est équipé d'un fil pilote, c'est beaucoup plus facile de gérer les deux ordres "confort" et "arrêt" (ou pourquoi pas "confort" et "hors gel" ou encore "confort" et "eco"). Il faut alors un montage avec au moins un opto-triac, de là en rajouter un deuxième et avoir la possibilité de piloter en 6 ordres ! On peut parfaitement à partir de la mesure de la température faite avec un capteur relié à l'arduino, piloter le radiateur en demandant on = confort ou off = hors gel (par exemple), en fonction de différentes situations : présence ou non, plages horaires, vacances ...

Skuzmitoo:

Les résistances R6 et R7 sont des résistances qui évitent que lorsque le switch est en position médiane (normal) la base du transistor soit en l'air et risque de faire "antenne". Ce n'est pas un diviseur de tension.

Dans ce cas je peu les enlever et mettre la position normal a la masse ?

Le switch que je propose est du type on/off/on, il ne comporte que trois broches : une broche "commun" et une broche pour chaque contact : sur le schéma le "commun" est relié à la base du transistor à travers une résistance de 10k en série, l'un des contact est relié au +5V (réduit) et l'autre contact est relié à l'arduino. La position intermédiaire (normal) n'est qu'une position où aucun des contacts n'est fermé. Tu ne peux donc pas relier le OV dans cette position. Il existe des commutateurs à galettes qui permettent de faire ce que tu proposes, mais ils sont plus gros, plus chers et moins communs.

Brisebee: Je viens de m'apercevoir que le schéma transmis ne comportait pas la valeur des composants. Je joins une nouvelle version du schéma.

Artouste: Le schéma est intéressant, mais sauf à l'avoir mal lu, ce n'est pas un vrai équivalent télérupteur meca, en cas de disparition et retour d'alim, il ne reste(revient) pas toujours à son état d'avant coupure ?

Effectivement au retour du secteur le condensateur de 1µF associé à la résistance de 100K sur l'entrée R de la bascule D force celle-ci à zéro.

A ma connaissance les celducs sont des relais statiques et non des télérupteurs statiques, mais il existe peut-être une version télérupteur. De plus ces composants sont en général assez chers.

bonjour pas de problemes, j’évoquais les "celduc" pour la facilité d’intégration , ce ne sont là pas plus des vrais télérupteurs comme les meca (maintient de l’état connu sur perte et recouvrement d'alim ) que ton schéma.