alimentation arduino mega 2560

Bonjour ,

j ' utilise un raspberry 3b et un arduino ,

il m ' est venu une idée vu que les 2 sont tres proches .

A priori un pi peut delivré jusqu ' a 600 mA sur ses ports USB , et d' apres ce que j' ai pu lire un arduino consomme bien moins que cela .

est il possible d' alimenter l ' arduino par un port USB du pi sans soucis selon vous ?

ca permettrais en plus de modifier le code sans tout debranché grace a real VNC sur le pi par l' intermediare de mon PC ca serait tout benef :slight_smile:

merci pour vos retours !

iznobe:
Bonjour ,

j ' utilise un raspberry 3b et un arduino ,

il m ' est venu une idée vu que les 2 sont tres proches .

A priori un pi peut delivré jusqu ' a 600 mA sur ses ports USB , et d' apres ce que j' ai pu lire un arduino consomme bien moins que cela .

est il possible d' alimenter l ' arduino par un port USB du pi sans soucis selon vous ?

ca permettrais en plus de modifier le code sans tout debranché grace a real VNC sur le pi par l' intermediare de mon PC ca serait tout benef :slight_smile:

merci pour vos retours !

Bonjour
ça ne posera aucun probleme à la condition que ce que tu entend par arduino soit bien juste et seulement un arduino :grin:

Le plus simple pour etre "serein" verifier la conso max tirée par "ton arduino"

Artouste:
Bonjour
ça ne posera aucun probleme à la condition que ce que tu entend par arduino soit bien juste et seulement un arduino :grin:

pour ce qui est derriere l ' arduino , les cartes relais et les capteurs , j ' ai une alim meanwell 15 Watts , l ' arduino est actuellement aussi alimenté par cet alim , mais ca n' est pas pratique pour ameliorer le code ou ajouter des capteurs car le tout est placé sur rail DIN a l ' interieur d' un coffret Electrique .

Le pi n' a donc aucun periph branché en USB ( pour le momen en tout cas ) .

ok donc je modifie une fois et hop tranquille , j 'ai plus qu ' a me connecter sur VNC et travailler sur le pi en direct pour faire des tests et ameliorations .

Merci beaucoup pour votre reponse !

les cartes relais

Un relais 5V consomme environ 70mA. Tout dépend du nombre.

J’ai une RAPBERRY PI 3 avec une MEGA et deux NANO sur USB. Cela fonctionne sans problème.

j ' ai 3 cartes de 8 relais chacune et 4 capteurs humidité , temperature interieure , temperature exterieure , humidité du sol exterieur ( pour l' arrosage ) .

Mais elles sont alimentées par une alim meanwell 15 Watts separements ( qui aliment aussi le MEGA pour le moment )

mais je vais changer uniquement l' alimentation du MEGA et passer par l ' USB du raspberry avec un cable USB standard qui permettra la modification du code du MEGA , sans avoir besoin d' ouvrir le coffret electrique du coup , bien plus facile a gerer pour faire evoluer le code ou ajouter des trucs par la suite .

Merci pour votre retour hbachetti !

La consommation d'une carte arduino inclue la consommation propre de la carte (le micro à vide , les dels (led) visuelles, le circuit interface USB, etc.... ) , PLUS tout ce qui est fourni par les sorties.
Les micro sont en technologie CMOS qui ne consomme qu'aux changement d'état (haut vers bas ou bas vers haut).
Attention il n'y a pas que les changements d'état des sorties qui comptent, il y a tout ceux à l'intérieur du micro.
Plus tu fais travailler le micro plus il consomme.

Tu parles de carte relais sur une alim extérieure, ok, mais il faut bien les commander ces relais et c'est le micro qui fournira le courant..
Selon que la commande de ces relais demandera 1 mA ou 15 mA la somme totale pourra être fort différente.

Conclusion :
Sans s'affoler pour autant, comme il est impossible de prévoir une consommation exacte, il est préférable de ne pas trop s'approcher des limites.

68tjs:
La consommation d'une carte arduino inclue la consommation propre de la carte (le micro à vide , les dels (led) visuelles, le circuit interface USB, etc.... ) , PLUS tout ce qui est fourni par les sorties.
Les micro sont en technologie CMOS qui ne consomme qu'aux changement d'état (haut vers bas ou bas vers haut).
Attention il n'y a pas que les changements d'état des sorties qui comptent, il y a tout ceux à l'intérieur du micro.
Plus tu fais travailler le micro plus il consomme.

Tu parles de carte relais sur une alim extérieure, ok, mais il faut bien les commander ces relais et c'est le micro qui fournira le courant..
Selon que la commande de ces relais demandera 1 mA ou 15 mA la somme totale pourra être fort différente.

Conclusion :
Sans s'affoler pour autant, comme il est impossible de prévoir une consommation exacte, il est préférable de ne pas trop s'approcher des limites.

Salut ,

effectivement , c ' est une bonne remarque !

je vais essayer de mesurer la consomation de courant du MEGA en utilisation intensive avec le code du projet et le faire travailler sans alimenter les cartes et capteurs .

en IDLE le MEGA est donné pour 51 mA , je ne sais pas a combien ca peut monter en intensif , je n' ai rien trouver sur le net !

je pensais juste avoir de la Marge vu que le pi peut delivrer 600 mA , mais mieux vaut etre prudent !

Bonjour,

Sachant que la carte mega a un polyfuse de 500mA sur l'alim usb (au moins sur les cartes officielles et les clones que j'ai vus), elle ne peut pas tirer plus de 500mA sur l'alim USB.

je vais essayer de mesurer la consomation de courant du MEGA en utilisation intensive avec le code du projet et le faire travailler sans alimenter les cartes et capteurs .

Tu ne pourra pas, tu ne verra rien au voltmètre continu, il faudrait faire un montage à l'oscillo et encore il sera impossible de créer une pire condition.
Le risque avec un courant trop important est l'échauffement qui peut faire fondre les fils de bonding ou les transistors.
Or la transmission de la chaleur est un phénomène lent donc il est fort probable que des pointes de courant qui dépassent les limites constructeur soient supportées .... et d'autres non.
Ce qu'il faut retenir c'est que la connaissance du courant consommé par la carte au repos est une bonne base départ mais est incomplète.

C'est pour cela qu'après avoir expliquer ce qui peut consommer j'avais écrit :

Conclusion :
Sans s'affoler pour autant, comme il est impossible de prévoir une consommation exacte, il est préférable de ne pas trop s'approcher des limites ( ajout : du constructeur).

Ceci parce qu'on voit des réactions comme : cela tient 100 je peux aller jusqu'à 95 sans danger.

Le plus important pour moi est que tu ais la connaissance du courant de commande par relais pour connaître le courant qui sera tiré sur les sorties.

68tjs:
Tu ne pourra pas, tu ne verra rien au voltmètre continu, il faudrait faire un montage à l'oscillo et encore il sera impossible de créer une pire condition.
Le risque avec un courant trop important est l'échauffement qui peut faire fondre les fils de bonding ou les transistors.
Or la transmission de la chaleur est un phénomène lent donc il est fort probable que des pointes de courant qui dépassent les limites constructeur soient supportées .... et d'autres non.
Ce qu'il faut retenir c'est que la connaissance du courant consommé par la carte au repos est une bonne base départ mais est incomplète.

C'est pour cela qu'après avoir expliquer ce qui peut consommer j'avais écrit :
Ceci parce qu'on voit des réactions comme : cela tient 100 je peux aller jusqu'à 95 sans danger.

Le plus important pour moi est que tu ais la connaissance du courant de commande par relais pour connaître le courant qui sera tiré sur les sorties.

D ' apres ce que j ' ai pu comprendre , un relais consommerait 70 mA .

Mais bon , je n ' ai pas verifie dans la datasheet , d' ailleurs je ne l' ai pas trouvé !

D ' apres les dire de kamill , la carte MEGA possede un fusible a 500 mA , donc j ' ai presque envie de dire qu ' il y a une protection au cas ou .

le pi etant a 600 mA max en sortie , ca laisse 20 % de marge pour ne pas penaliser le pi , en partant sur le pire scenario catastrophe de consomation de courant de l ' arduino .

De plus , sur mes cartes relais , il y a un jumper entre VCC et JD-VCC et l ' arrivée du courant sur ces bornes est connectée a l ' alimentation meanwell , donc je presume que dans ce cas , le max de courant de commande du pin qui enclenche le relais doit etre tres faible .

D ' ailleurs je me posais la question de savoir si c ' est bien de faire comme j' ai proceder ?

iznobe:
De plus , sur mes cartes relais , il y a un jumper entre VCC et JD-VCC et l ' arrivée du courant sur ces bornes est connectée a l ' alimentation meanwell , donc je presume que dans ce cas , le max de courant de commande du pin qui enclenche le relais doit etre tres faible .

Oui, dans ce cas le seul courant qui est demandé à la carte est l'alimentation de l'optocoupleur qui est de quelques mA. Sur une de mes carte relais j'avais mesuré un courant inférieur à 2mA.

kamill:
Oui, dans ce cas le seul courant qui est demandé à la carte est l'alimentation de l'optocoupleur qui est de quelques mA. Sur une de mes carte relais j'avais mesuré un courant inférieur à 2mA.

ok donc si jamais je deviens un gros fou du clic un jour et que j ' arrive a enclencher simultanement les 24 relais et les capteurs , j ' aurais une conso d ' environ 100 mA .

ce qui laisse a la vue du fusible 400 mA pour alimenter la carte en pleine charge . le pi lui ne risque a priori pas grand chose puisque delivrant 600 mA .

je pense que ca devrait le faire sans trop de probleme , et d' autres que moi ont deja essayé avant a priori sans soucis :

hbachetti:
Un relais 5V consomme environ 70mA. Tout dépend du nombre.

J'ai une RAPBERRY PI 3 avec une MEGA et deux NANO sur USB. Cela fonctionne sans problème.

des que j ' ai un peu de temps et de courage , je mettrai ca en place dans mon coffret , mais pas avant une semaine mini .

merci a tous pour vos retours , je vous tiendrai au courant :stuck_out_tongue: .

D ' apres ce que j ' ai pu comprendre , un relais consommerait 70 mA .
Mais bon , je n ' ai pas verifie dans la datasheet , d' ailleurs je ne l' ai pas trouvé !

Tu n'as pas un relais mais un module relais.

Dans un module relais il y a une interface de puissance entre l'accès au micro et la bobine. L'interface de puissance est soit un transistor (le plus souvent bipolaire) soit un optocoupleur.
les 70 mA pour la bobine du relais, sont pris en sortie de l'interface de puissance du module relais.

Ce qui compte pour le micro c'est ce qui entre dans la base du transistor ou l'entrée de l'optocoupleur.
C'est ce courant qu'il faut connaître.