Alimentation de plusieurs ampli OP LM2904N

Rail moins et rails plus.

Ok c’est du jargon.
Le rail moins c’est le moins de l’alimentation. De plus en plus c’est la ligne de masse.
Attention en audio il est assez courant pour éviter ponts de polarisation et diminuer les condensateurs de fonctionner en alimentation double : une positive 0 / +V et l’autre négative 0 / -V

Le rail plus est la ligne d’alimentation négative.

Concrètement ( en mono alimention)
Dire qu’un ampli est rail moins veut dire :

  • qu’en entrée il accepte des signaux qui peuvent descendre jusqu’à 0V
  • qu’en sortie les signaux peuvent descendre jusqu’à 0V

Dire qu’un ampli est rail plus veut dire :

  • qu’en entrée il accepte des signaux qui peuvent aller jusqu’à +V → c’est assez rare, peu d’amplis peuvent le faire
  • qu’en sortie les signaux peuvent aller jusqu’a + V —> c’est aussi assez rare, peu d’amplis peuvent le faire

En sortie le Lm2904 (LM358) ne peut pas monter au dessus de +V - 1,5V soit 3,5V.
Attention 1,5 V est la valeur max selon le lot de fabrication elle pourra être plus faible.

Et justement si tu fais le calcul (1024/5)* 3,5 = 717 à comparer avec les 765 que tu annonces on voit que l’ampli est saturé → signal audio absolument pourri.
Donc non ce montage ne te donnes pas satisfaction.
Raison de plus pour abandonner ce modèle.

Le prix d’un ampli op une fois la fabrication stabilisée ne dépend pas de ses performances, prix de 1 ou 2 mm2 de silicium et prix de la mise en boîtier sont les deux postes de coûts les plus importants

Raison de plus pour chercher du coté des spécialistes de l’audio (car le bruit intrinsèque de l’AOP cela compte aussi). L’audio c’est une spécialité.

Ce montage peut donner satisfaction si il veut simplement tester si la x -ième corde vibre (il est manifestement en saturation- ou s'il veut générer un signal carré/trapezoidal quand on fait vibrer une corde... (parce que : est ce que passer un signal audio parfait dans les 6 ADC de l'arduino -qui se partagent un vrai ADC à 13 ks/s :de frequence de Nyquist 6 Khz pour une seule voie, 1 khz pour 6 voies...- a pour vocation de faire de la hifi?)

A noter que les condensateurs de découplage sont notés, dans chacune des figures de la datsheet, comme ayant 1 microfarad.... (ce n'est pas découpler un ampli hifi de sono) .

Avec le lien chez harry Bench, c'est parfait (et ce que tout le monde craignait).

@dbrion06 : Je décèle un léger sarcasme. Merci de prendre en compte que je suis débutant.

@al1fch : je note ta remarque, je pensais que ça irait mais non. Faut que je trouve comment écrire correctement le schéma alors...

@68tjs : merci pour ta réponse et le temps qui tu as pris pour l'écrire. Je sais qu'il faut que je lise de la théorie, je vais essayer de prendre le temps d'aller consulter les articles sur sonelec.

Honnêtement je ne suis pas capable de comprendre toute ta réponse ni les implications. Au point où j'en suis de mon montage, je me moque un peu de comprendre ce que je fais derrière tant que mon montage fonctionne, quitte à ce que je le refasse plus tard en mieux, en premier en considération toutes les remarques qui ont été rédigées ici.

@68tjs (encore) : merci pour ta seconde réponse. Ce que tu dis m'étonne puisque j'ai discuté avec un autre gars du forum qui a réalisé ce même montage et semble en avoir obtenu satisfaction.
Par ailleurs je n'ai pas besoin d'un signal très précis, juste de savoir que la corde a été touché. Quand bien même le signal audio est pourri, j'ai l'information qu'il me faut (mais qui pourrait, certes, être de meilleure qualité et ouvrir la porte vers d'autres possibilités).

Maintenant je veux bien abandonner le modèle, mais pour me tourner vers quoi ?

(Ceci étant, je pense que la question initiale a été répondue : a priori, avec 5V / 500mA en entrée, mon montage composé de 3 AOP et 6 résistances devraient avoir ce qu'il faut en terme d'alimentation. Il me reste à comprendre pourquoi ça plante dès lors que je branche mon 3eme AOP. C'est peut-être juste un court-circuit que je ne trouve pas, ou un AOP défectueux, ou je ne sais quoi. Je vais continuer à chercher. Mais on peut continuer à discuter de comment rendre mon montage mieux)

J'ai probablement pas compris ce que tu veux faire, quand je lis guitare je pense musique mais si c'est du tout ou rien que tu cherches après tout pourquoi se prendre la tête.
Par contre chaque corde émet une bande de fréquence, connaissant les limites (ce que j'ignore totalement le seul instrument que je pratique est l'autoradio) il faudrait , si ce n'est pas déjà fait, vérifier que toutes les fréquences émise sont bien captées.

c'est plutôt "tout ou rien", effectivement ! :slight_smile: je veux juste savoir si mes cordes vibrent, et éventuellement si elles vibrent fort ou pas. Rien de compliqué encore.

Au vu des gains mirobolants (tout le monde tiquait) de vos amplis, de l'absence de découplage et de votre cablage (qui a l'air exempt de court circuit -je n'en ai pas vu, en tous cas, et, dans ce blog, si quelqu'un en avait vu, il vous l'aurait dit), j'écarte les court circuits.
Vos AOP ne sont pas cassés : quand vous en ôtez un, ça refonctionne....
L'hypothèse qui me semble la plus vraisemblable est des oscillations .
L'amelioration la plus facile consiste à souder en diagonale des condensateurs de 100 -1000 nanofarads (cette dernière valeur étant recommandée par le constructeur, mais est un peu chère et difficile à trouver en non polarisé), côté soudure (respecte votre câblage: s'il est sain, je suis consistant) pour tenter d'empêcher le déclenchement doscillations;
les autres améliorations (baisser le gain par AOP pour respecter le produit gain*BP et limiter le risque d'oscillations) sont indéniables, mais imposent une refonte de votre câblage -qui me semble sain-.
Si ce premier essai suffit, vous aurez vos 6 voies, très distordues mais utilisables par un Arduino d'après ce que vous écrivez .

Nota : faire de l'audio avec un Arduino est un peu compliqué (echantillonnage lent , menant à 2 fois les frequences telephoniques avec une seule voie...) et j'avais un ARM-tiva de texas qui echantillonnait 100 fois plus vite (programmable avec energeia, un clone logiciel d'arduino...), avec 2 bits de plus (pour les signaux faibles, c'est plus sympa-
Edité: je n'étais pas sarcastique: si un truc tout distordu marche pour détecter qu'une corde est activée -ce qui me semblait, à la lecture, le but recherché-, pourquoi utiliser un arduino pour faire de la hifi (a fait trois ans que je sais que c'est héroîque avec les avr-arduini).

Merci pour votre conseil, je prends note !
Ceci étant, comme je le dis juste au-dessus, je ne cherche pas à faire de l’audio, juste récupérer un signal qui me signifie que ma corde est touchée.
Néanmoins je vais regarder pour le condensateur.

LeS trois ou 4 condensateurs de découplage (1 pour chaque double AOP, ceramique, non polarisé de 100 1000 nF nanofarads ; eventuellement un de 10...100 microfarads pour l'alimentation et le découplage des très basses fréquences).
Edité:
pour garder une idée del'amplitude de votre signal -sans rechercher des valeurs exactes-, des montages tels que electronique.aop.free.fr peuvent être utiles (le site que je lie est consacré aux ampli opérationnels, et je lui ai chipé votre schéma: il est intermédiaire entre wikipédia +datasheets et harry bench)