Alimenter Leds 24V avec sortie Arduino

Bonjour,

Je souhaite commander des Leds industrielles alimentées sous 24V depuis une sortie Arduino. (Ci-joint le schéma des Leds)

J’ai pensé à mettre un booster, mais je ne sais pas bien comment cela fonctionne ou s’il y a une meilleure solution.

Merci pour votre aide.

Romain

leds.JPG

Il ne serait pas inutile
a) de spécifier le courant demandé pour chaque voie (l'arduino tout seul ne pourra pas commuter du 24v, quel que soit le courant)
b) de donner un lien vers votre booster, pour savoir si on peut faire mieux/moins cher

Il y a deux aspects :

  1. l'alimentation des LEDs.
    Un 24V est-il disponible ou faut-il le fabriquer ?
    Quelle est la puissance des LEDs ?

  2. la commande
    Il faudra forcément utiliser des transistors
    Attendu que la puissance des LEDs n'est pas précisée, difficile de dire lesquels :confused:

Remarque : est-on sûr que ce sont bien des LEDs, et non pas des voyants industriels 24V ?

Remarque : est-on sûr que ce sont bien des LEDs, et non pas des voyants industriels 24V ?

Oui et probablement un assemblage Led + résistances. Ce qui pourrait permettre l’interchangeabilité avec les voyants industriels 24 V.
Il faut la documentation technique de ces dels (led) avec (fortement recommandé) des liens cliquables (icône chaine) vers les sites constructeurs ou vendeurs.

Merci pour votre réponse, je mets en pièce jointe la datasheet des leds utilisées

ONN-M4 Spec.pdf (473 KB)

1.8W par LED, cela donne un courant de 75mA.
Un petit PN2222 pourrait assurer la commutation sans problème.

Manque une réponse à la question :

Un 24V est-il disponible ou faut-il le fabriquer ?

Il faudrait le fabriquer.

Après je pourrais prendre directement à partir d'une prise de courant avec un pont diviseur.

Le projet dans son ensemble contient une petite dizaine de ces leds qui seront commander par un leur propre module Bluetooth.

Après je pourrais prendre directement à partir d'une prise de courant avec un pont diviseur.

Un pont diviseur sur du 230V ? c'est une blague ?

Rien que pour alimenter une seule LED, il faudrait une résistance de 2.7KΩ, qui dissiperait 15W !

D'autre part en branchant la prise dans un sens ou dans l'autre tu as une chance sur deux de ramener la phase sur ton montage, et de prendre un coup de jus dans les doigts.

De plus étant donné que tu comptes commander les LEDs avec les sorties de l'ARDUINO, le courant sera variable. Impossible à réaliser avec un pont diviseur.

Une alimentation 24V serait préférable, ne serait-ce que d'un point de vue sécurité.

Comptes 1.8W par LED que tu comptes allumer simultanément, avec une marge de 20%, donc plutôt 2W.

hbachetti:
1.8W par LED, cela donne un courant de 75mA.
Un petit PN2222 pourrait assurer la commutation sans problème.

Oui.
Ou un ULN en boîtier DIP (à piquer) série 200x ou série 280x qui contient 8 "transistors" et qui serait plus facile à câbler.

hbachetti:
Manque une réponse à la question :

Un 24V est-il disponible ou faut-il le fabriquer ?

romainsens:
Il faudrait le fabriquer.
Après je pourrais prendre directement à partir d'une prise de courant avec un pont diviseur.

Pourrais-tu développer s'il te plait.

La datasheet parle de 24V DC qui est une tension continue ou de 230AC qui est une tension alternative.
Ce n'est la même chose et au mieux alimenté en AC par principe il n'y aura que la moitié de la luminosité, en pratique cela cassera car les transistors de commande n’apprécieront pas d'être polarisés en inverse.
Il ne restera que les relais.

Quant à utiliser un pont diviseur c'est hors de question sauf à faire passer des ampères dans le pont.
Tu aura toujours une résistance du pont en série avec le système à del et selon le nombre de del en service la tension du point milieu pourra varier dans un rapport égal a celui du nombre de del.

Le pont n'est utilisable que si on fait passer dans le pont 10 fois le courant max de la charge.

En plus sage on trouve des alim 24V continu a des prix abordable.

Là, je ne comprends plus rien ( fabriquer du 24v ne me remplis pas d'horreur, je peux envisager de mettre des 2N2222 -un par led, tout droit sortis de wikipedia 2N2222 - Wikipedia, garantissant un sage classicisme). Votre dernier post introduit un bluetooth, et je ne vois pas où vous voulez le mettre.

Oui, pardon je n'avais pas pensé à cela. Je n'ai jamais travailler avec de telle tension, désolé pour ces aberrations.

Comment je peux fabriquer un alimentation 24V? Car c'est pareil je n'ai jamais fais cela non plus...

Merci beaucoup pour ton aide.

dbrion06:
Votre dernier post introduit un bluetooth, et je ne vois pas où vous voulez le mettre.

Mon projet est de gérer les leds de la datasheet par un arduino connecté à un HC-05 donc un module bluetooth. Voilà pourquoi je parle de Bluetooth.

Si tu n'est pas trop pressé :

Sur AliExpress

5€ pour un modèle 24V 1A.

EDIT

Une Meanwell chez GOTRONIC.

D’accord merci pour votre aide.

Reste (j’avais trouve du 24v pour moins bien … et plus cher que chez GOTRONIC) la place du bluetooth, qui m’intrigue, me preoccuppe, me turlupine.

Comment je peux fabriquer un alimentation 24V? Car c'est pareil je n'ai jamais fais cela non plus...

Je déconseille fortement, le schéma parait simple mais la mise en œuvre est plus délicate si on ne veut pas faire un oscillateur ou une alim bruitée.

romainsens:
Le projet dans son ensemble contient une petite dizaine de ces leds

Petite dizaine de système à led, oui mais qui pourrait bien augmenter pendant le développement du projet.
Dans un ensemble tricolore, à un moment ou à un autre, il y aura plus d'une led allumée, surtout en phase de développement.

La datasheet parle de 80 mA max par diode.
D'après tes prévisions on arrive à 800 mA
Moi avec un peu d'expérience, je dirai plutôt 1,5 A à 2 A
Note : la définition "les pieds sur terre" de l'expérience c'est le nombre de fois où on s'est planté.

De plus il est toujours préférable de ne pas trop faire chauffer une alim en l'utilisant à sa capacité maximum.
Je te conseille de prendre des marges.
Ne pas oublier quand même qu'avec un ampérage supérieur le volume de l'alim augmentera aussi.
Je te laisse faire le compromis sécurité/volume/prix.

Je dimensionnerais plutît, compte tenu de la remarque de 68tjs, à 2A; ce qui fait une alim de 48 W Alimentation LRS50-24 Meanwell - Alimentations industrielles | GO TRONIC, qui fait 3 euros de plus (j'avais trouvé moins bien)
Elle sort sur un bornier à vis, ce qui est bien.

elle ne doit pas être accessible physiquement -je pense que c'est à cause des risques de chocs electriques- ce qui est peut être moins sympa

(j'avais pensé à un chargeur de PC portable -isolé- en cascade éventuelle avec un régulateur step up de 24v/2A (j'en trouve à 3 euros, mais tout nu) ; ceci impliquait de bricoler des connections par soudure.....; c'est moins bien , à mon avis qu'une alim professionnelle)

Le coté désagréable d'un convertisseur élévateur c'est l'augmentation du courant d'entrée.
Un convertisseur travaille à puissance constante.
Avec une source 12V si on veut en sortie 24V 2A, soit 48W, il faudra tirer 48W/12V = 4A sur la source 12V.
Calcul fait avec un rendement de 100% ce qui ne sera jamais le cas.

J'avais trouvé une alim/chargeur à 4A sous 12v pas trop chère et bien isolée (plastique; j'ai perdu la référence) , et un rendement de 93% sur une carte nue à 3 euros MT3608 2A DC-DC Boost Step-up ADJ Power Module
L'avantage, c'est qu'on pouvait alimenter aussi (toujours théoriquement..) l'arduino. Le gros inconvenient, c'est qu'il faut souder, qu'une plaque est nue -ça peut faire peur-, et que les boitiers de gotronic (une fois décidé qu'in néglige les problèmes d'exposition à des projections de liquide, de boîtier metallique) ont l'air plus parfaits...