Amélioration position GPS avec point déjà précisément connu?

Bonjour,

Une discussion avait été initié il y a longtemps ici https://forum.arduino.cc/index.php?topic=280322.0 Je ne peux pas répondre sur cette ancienne discussion. Aussi, j'en recréé une nouvelle. SI j'ai bien compris, l'idée est d'utiliser 2 GPS. Un GPS sur un point dont les coordonnées sont connues très précisément L'autre GPS servant à la mesure des points à mesurer.

Les écarts constatés sur le GPS situé sur le point connu sont envoyés en "temps réel" sur le GPS de mesure et la compensation peut s'effectuer en quasi temps réel; on va dire entre 1 et 10 fois par seconde.

Je fais comme hypothèse que le point connu est très proche des points à mesurer. De cette façon, les perturbations devraient être identiques au point connu et aux points de mesure. Par exemple 100m.

Je me demande quelle est la répétabilité de mesure avec des GPS 'classiques'? Quels modules GPS faudrait-il utiliser pour cette application?

Avez-vous fait ce genre de test et qu'en pensez-vous?

Dans la précédente discussion, il avait été dit :

Quote from: geryko on 22-11-2014, 10:51:10 * Ton 1er GPS te donne "coordonnées + erreurs A"* * Ton 2ème GPS te donne "coordonnées + erreurs B"* * "erreurs A" et "erreurs B" sont indépendants, du même ordre de grandeur et n'ont pas la précision du cm.*

et puis répondu :

Justement non : les deux erreurs ont les mêmes sources physiques. En fait, sur une zone donnée tous GPS sont entachés de la même erreur absolue.

Si les deux GPS sont entachés de la même erreur absolue (traversée locale de la couche entre le sol et la constellation des satellites), il n'en reste pas moins que chacun des GPS a ses propres erreurs de mesure. Elles sont dues :

  • au nombre de satellites que chaque GPS voit et intègre à son calcul ;
  • à l’algorithme de calcul de position de chaque GPS. J'ai fait plusieurs fois l’essai avec deux GPS côte à côte : les résultats ne présentent aucune corrélation et donc, au lieu d'avoir l'erreur d'un GPS, on a la somme (quadratique) des deux.

Cordialement.

Pierre.

Pour faire les corrections en temps réel, il faut prendre les mesures brutes satellite par satellite sur un récepteur de position connue, et les transmettre à l'autre récepteur. C'est le principe du calcul RTK (real time kinetic).

C'est en train d'exploser avec l'apparition de puces adaptées à ce type de traitement à des coûts accessibles pour le grand public. Il se développe un réseau libre de stations fournissant des corrections : centipede.

J'ai testé. Avoir une précision à quelques centimètres près en temps réel, c'est trop de la balle. :grin:

Il faut donc un GPS plus évolué que les GPS de base à quelques euros? Avec des GPS basiques, n'est-il pas possible d'avoir une précision de +-10 cm par exemple en se recalant par rapport au 1er GPS situé sur un point précisément connu? Le réseau CENTIPEDE est en effet très intéressant. Le matériel n'est pas très onéreux par rapport aux solutions vendues dans le commerce, mais je voulais aller encore plus loin en utilisant des GPS 'classiques'.

Où peut-on connaître les précisions 'absolues' des GPS grand public? Y-a-t-il des différences entres les puces, leurs implémentations etc? 2 GPS grand public vont donner quelles écarts si placés l'un à coté de l'autre?

Comme déjà dit par ChPr, il n'y a pas de garantie que deux GPS voisins captent les mêmes satellites et subissent les mêmes erreurs. Même en bonnes conditions, chacun va avoir son mètre d'erreur résiduel et indépendant de l'autre. Chaque GPS fonctionne comme une boîte noire. À la fin, ça donne une position mais on ne sait rien du calcul.

Après, si on veut faire du différentiel sur courte distance, il y a sans doute des solutions moins chères que le F9P. Il faudrait regarder avec la génération précédente de puces, les Neo-M8.

Puce M8T à priori comme solution la moins chère pour faire du différentiel : exemple de carte.