Amplificateur opérationnel suiveur avant une entrée

Bonjour,

Pour un projet, j'ai besoin de prélever un signal continu juste pour voir s'il est présent ou absent. Ma question est donc la suivante : est-il utile de mettre un amplificateur opérationnel SUIVEUR juste avant l'entrée afin de la protéger et aussi de diminuer le courant prélevé par l'entrée ou bien l'entrée fait-elle déjà ce rôle ?

Je vous remercie par avance des éléments de réponse que vous pourrez me rapporter !

Bonne soirée

Tout dépend du couple "émetteur du signal/ entrée du micro".

Le micro va obligatoirement prélever un courant. Du fait de la techno utilisée pour les micros ce courant sera extrêmement faible : de l'ordre de quelques µA au grand maximum. La question a se poser est : est-ce que si je prélève 1 µA sur le signal à mesurer la mesure sera perturbée ?

Normalement je devrais arréter la réponse à ce point car tu ne nous a rien dit sur ce fameux signal à mesurer. Néanmoins j'ajoute qu'avec les caractéristiques des entrées de micro il n'y a quasiment aucun risque que le signal soit perturbé. Le suiveur est pour moi inutile.

Attention : on dit qu'un ampli op monté en suiveur possède une impédance d'entrée infinie mais c'est avec des ampli op [u]théoriques et parfaits[/u]. Je suis certain qu'avec un ampli op réel et surtout s'il est mal choisi on peut obtenir une impédance d'entrée plus faible que celle d'un microcontrôleur.

Merci pour votre réponse. Ha en effet, j'ai manqué de précision, je m'en excuse. Le signal correspond à une une tension continue de 6.5V CC, et un courant qui peut atteindre les 2A pour alimenter une petite machine. (le mot "signal" est sûrement mal choisi)

zTont: Merci pour votre réponse. Ha en effet, j'ai manqué de précision, je m'en excuse. Le signal correspond à une une tension continue de 6.5V CC, et un courant qui peut atteindre les 2A pour alimenter une petite machine. (le mot "signal" est sûrement mal choisi)

bonsoir en fait tu veux juste detecter la presence ou l'absence du 6.5V CC ? - méthode simple un diviseur de tension - methode plus "secure" , un optocoupleur

Si le "signal" fait 6,5V c'est trop pour un micro alimenté sous 5 V. Si Vcc est la tension d'alimentation du micro, il ne faut pas appliquer sur les entrées une tension supérieure à Vcc+ 0,5V --> voir la datasheet a=Atmel du micro. Il faudra ajouter un pont diviseur, et c'est le pont diviseur qui consommera et non pas l'entrée du micro :grin: .

Si le générateur peut fournir 1A sous 6,5V tu peux te permettre de faire passer 1 mA dans le pont. Point besoin de calculette sur internet pour calculer le pont : Tu fixe le courant 1 mA pour qu'il soit supérieur à celui qui entre dans l'entrée du micro (1µA -> rapport 1000 à l'aise dans les baskettes). La loi d'Ohm : U = R*I Valeur normalisée de résistance qui donne une tension inférieure ou égale à 5 Vsous 1 mA --> 4.7 kohms. Donc pour 6,5 V tu obtiendra 4,7 V sur l'entrée du micro. Pour le calcul de l'autre résistance c'est facile : la tension à ses bornes est 6,5 - 4,7 = 1,8 V. Comme tu ne cherche pas un rapport d'atténuation particulier mais seulement détecter la présence d'une tension tu peut choisir une résistance normalisée de 2,2 k ohms et au milieu du pont la tension sera maintenant avec 2,2k au lieu des 1,8k théoriques : I = 6,5 / (4,7 + 2,2) = 0,94 mA et Vpont = U=R*I = 0,94mA* 4,7k = 4,14 V Autre solution tu prend un potentiomètre de 5k ou 10 k et tu règle le curseur pour obtenir entre 4 et 5V. Mais attention : tu règle AVANT de connecter sur le micro sinon : plouf.

Merci beaucoup Artouste et 68tjs, avec vos deux réponses et pour avoir répondu aussi rapidement je vais pouvoir sans aucun problème continuer mon petit projet !

zTont:
Merci beaucoup Artouste et 68tjs, avec vos deux réponses et pour avoir répondu aussi rapidement je vais pouvoir sans aucun problème continuer mon petit projet !

2 autres méthodes “simples” , mais moins académiques :grin:

  • utiliser x diodes en serie pour chuter le 6.5 V vers du niveau compatible (diode standard chute = 0.7V ) en mettre là 3
  • utiliser un regulateur de tension comme intermédiaire ( solution que j’utilise souvent en milieu automobile où le 12V est tres theorique :sunglasses: )