Arduino & Module d'alimentation sur plaque d'expérimentation

Bonjour à tous.

Voilà, j'ai une petite question...

Je travaille sur arduino (mega) depuis peu et je monte un projet constitué de capteurs / actionneur + écran LCD.

Ma plaque d'expérimentation commence à être chargée. Et j'ai aussi un autre problème...

Pour être honnête, j'ai très peu de bases en électricité, du coup je pèche un peu.

Actuellement, j'alimente mon arduino sur USB depuis mon ordi portable pour téléverser mon programme et avoir mes logs.

Seulement, autant je dois avoir 2 capteurs sur 3.3v, autant sur 5v j'ai plusieurs instruments (LCD + RTC via I2C, module bluetooth, sonde DHT22, servo moteur) et j'ai l'impression qu'au niveau alimentation, c'est un peu limite. Quand je dis "un peu limite" c'est par exemple l'écran LCD qui scintille un peu, si le module bluetooth est en fin de chaine d'alimentation, il ne fonctionne pas bien, voire pas du tout...

Alors, il me semble qu'en sortie de PC, le câble USB délivre du 5V... est-ce que la tension est bien "stable", j'en sais rien. Quand je commençais à avoir des problèmes avec le servo moteur, j'avais fait le test en alimentant l'arduino via un adaptateur 9v directe et ça semblait mieux se comporter.

Du coup, j'ai voulu regarder un peu l'utilisation du module d'alimentation pour plaque d'expérimentation...

Mais du coup, je ne sais pas comment "mixer" le tout entre l'alimentation des breadboards et celle de l'arduino.

J'ai voulu faire un test en basculant simplement l'alimentation des breadboards en débranchant l'alim (3.3v / 5v / GND) depuis l'arduino et en les alimentant avec le module... je m'attendais à ce que les capteurs "s'allument" (puisque sous tension) sans être pilotés (puisque arduino hors tension), ce qui n'est pas le cas... est-ce que c'est normal, j'en sais rien.

Et l'autre point, c'est l'alimentation de l'arduino lui-même. La seule vidéo que j'ai trouvé, c'est une vidéo où le mec alimente sa breadboard avec le module. Il utilise la prise jack en entrée pour alimenter le module en 9 ou 12v et la fiche USB en sortie pour alimenter un arduino nano. Je savais pas que le port USB pouvait être utilisé en sortie, je pensais que ça n'était qu'une entrée. Mais après, il fait aucun autre branchement, du coup, je ne sais pas comment gérer les branchement d'alimentation et notamment le GND de tout cela.

En fait, pour en venir au but, je me demande s'il est possible d'alimenter tous les composants en 3.3v / 5v depuis les breadboards sur module d'alimentation en ayant tjrs l'arduino de connecté sur son port USB pour permettre le téléversement et l'affichage console des logs. Si non, bah tanpis pour moi, je vais essayer d'avancer tout de même en l'état. Si oui, est-ce que vous pouvez m'aiguiller un peu... les GNDs des composants doivent-ils être reliés simplement au - des breadborads remontant au module d'alim, ou bien faut-il tout de même relier autre chose que les PINs "data" à l'arduino ?

votre USB va donner 5V mais le soucis sera qu'il ne fournit que 500mA. donc si vous alimentez tout à partir de la sortie 5v de votre arduino vous avez un soucis de puissance (outre possible soucis de chute de tension)

La pin 3.3v est aussi limitée il ne faut pas espérer tirer plus de 50ma sans entrer dans des soucis

souvent je prends un breadboard, avec une alimentation dédiée de ce genre par exemple

|500x500

et vous avez la possibilité d'avoir un rail (un côté de la breadboard) à 3.3V et l'autre à 5V par exemple (ou les 2 au même voltage) juste en bougeant les cavaliers, donc vous pouvez choisir comment vous alimentez vos composants.

--> tension d'entrée: 6,5 ~ 12 V (DC) ou alimentation USB et tension de sortie: 3.3V ou 5V commutable avec un courant de sortie maximum à 700 mA pour la totalité de la plaque - ça permet de faire pas mal de choses et ça vaut à peine plus d'un euro si vous achetez cela en asie

Bien sûr il faut partager le GND entre l'arduino et la breadboard et vous n'utilisez les pins de l'arduino que pour les parties commandes / lecture - en passant éventuellement par un adaptateur de tension si certains de vos composants ne prennent des commandes qu'en 3.3V

C'est exactement le module d'alimentation que j'ai... Mais quand j'ai essayé de l'utiliser, je sais pas, j'ai l'impression que y a pas grand chose qui fonctionne. Tout du moins, pas mal ce composant (lecteur RFID, LCD, module bluetooth) possède des voyants indiquant que le composant est sous tension... et là, rien.

Alors, peut être que mon module ne marche pas. Faudrait que je fasse un simple test avec un LED sur la planche...

Après, quand vous dites "Bien sûr il faut partager le GND entre l'arduino et la breadboard", je ne comprends pas ce que ça veut dire en fait...

Actuellement, mes + sont reliés aux sorties 3.3 / 5 v de l'arduino et les - au GND de l'arduino.

Si j'utilise le module, celui-ci ce plug dans les rails + et - de la planche, du coup, les rails + sont reliés au + du module et idem, les rails - au - du module et donc tous les pins GND des composants, par défaut, sont reliés au - du module... Du coup, quand vous dites celà, ça sous-entends quoi ? Faut aussi que je branche un des pins GND de l'arduino au - de la planche ?!

Et du coup, quand vous dites "Donc si vous alimentez tout à partir de la sortie 5v de votre arduino vous avez un soucis de puissance (outre possible soucis de chute de tension). La pin 3.3v est aussi limitée il ne faut pas espérer tirer plus de 50ma sans entrer dans des soucis" Tant que l'on est en mode expérimentation, on peut avoir une breadboard avec ce module d'alimentation, mais quand on produit son prototype... y a plus de breadboard, du coup, comment on gère un alimentation plus puissante si celle en sortie des pins de l'arduino ne suffisent pas ?!

Après, quand vous dites "Bien sûr il faut partager le GND entre l'arduino et la breadboard", je ne comprends pas ce que ça veut dire en fait...

mettre un fil entre la pin GND de l'arduino et le rail bleu (si c'est là que le GND du module d'alimentation arrive)

il ne faut pas relier les 3.3V et 5V de l'arduino aux rails - on garde les sources de tensions séparées, il faut juste définir la masse commune en partageant le GND (pour que tout le monde soit d'accord sur quel est le potentiel "0")

il faut aussi appuyer sur le bouton blanc bien sûr pour allumer l'alimentation :)

Tant que l'on est en mode expérimentation, on peut avoir une breadboard avec ce module d'alimentation, mais quand on produit son prototype... y a plus de breadboard, du coup, comment on gère un alimentation plus puissante si celle en sortie des pins de l'arduino ne suffisent pas ?!

Non en mode expérimentation vous pouvez dépasser la puissance dispo sur votre arduino. donc même dans ce cas il faut une alimentation externe - comme discuté ci dessus. certains montages auront plus d'une seule alimentation (moteurs / électronique par exemple)

Je vais essayer de voir ça… Mais du coup, on est d’accord qu’à partir du moment où j’allume le module et que j’alimente par conséquent la breadboard, mes composants devraient être sous tension ?!
Et à partir du moment où j’alimente mon arduino sur USB, l’arduino devrait démarrer, le programme se lancer et se mettre à piloter mes composants ?!

Je vais essayer de voir ça... Mais du coup, on est d'accord qu'à partir du moment où j'allume le module et que j'alimente par conséquent la breadboard, mes composants devraient être sous tension ?!

vous avez des fils qui vont du rail rouge à vos composants?

une petite photo?

Bah tous ceux qui nécessitent une alimentation... donc tous ils me semble.

J'ai pas de photo sous le coude, j'en posterai une dès que je peux.

NicoMich: Bah tous ceux qui nécessitent une alimentation... donc tous ils me semble.

et la masse aussi ? :)

vous avez un voltmètre? faudrait voir effectivement si vous avez 5v et 3.3V

J'utilise aussi sans difficulté ce module d'alimention. Pour ton information les deux gros boîtiers sont les régulateurs de tension 3,3 V et 5V. Plus le boîtier est gros plus le composant est apte à délivrer du courant.

Pour la masse il faut impérativement relier ensemble tous les fils 0V. Le terme "masse" signifie en fait "Référence des tensions". Le fil de masse (OV) est le retour du courant. Si tu ne le met pas c'est comme si dans une installation de chauffage central tu avais une ou des pièces qui ne sont reliées à la chaudière que par le tube aller --> l'eau chaude ne circulera jamais si elle ne peut pas revenir vers la chaudière. C'est pareil pour les électrons.

Pour vérifier que l'alimentation arrive bien sur tous les composants on ne fait pas mieux qu'un voltmètre, si tu n"en a pas, cours en acheter un en grande surface de bricolage. En attendant si tu as une DEL (LED en anglais) et sa résistance (environ 200 à 400 ohms) tu tortille ensemble une patte de la led et une de la résistance et avec les deux autres pattes tu vérifie qu'il y a de tension : - une patte à la masse - l'autre sur le point où il doit y avoir de la tension

Pour le sens de la del inutile de te prendre la tête, tu te connectes à un endroit où tu es certain d'avoir une tension et tu essaye dans un sens, si cela ne s'éclaire pas tu inverses les branchements. Et pour la suite tu repère quel fils il faut mettre au 0V.

Oui, ma femme qui fait de la régulation doit avoir un voltmètre... Je verrai avec elle pour voir si la breadboard est bien alimentée. Si c'est le cas, c'est que j'ai une merde dans mes branchements. Je pense que je n'ai pas relié le GND de l'arduino au - de la breadboard...

Je pense que je n'ai pas relié le GND de l'arduino au - de la breadboard...

ça n'empêcherait pas lees composants d'être alimentés - mais vous ne pourriez pas correctement interagir avec les composants depuis votre Arduino

Attention aussi à l’effet pervers des diodes de protection sur les entrées des CI.

Nous ne nous en rendons pas compte mais le corps humain génère en permanence des centaines de volts par électricité statique.
Nous ne nous en rendons compte que lors de période très sèche où la tension électrostatique atteint plusieurs milliers de volts.

Les CI eux n’aime absolument pas, c’est pourquoi il y a des diodes de protection sur les entrées.
Une entre la masse et la pin E/S, l’autre entre la pin E/S et le Vcc.
Ces diodes sont polarisées en inverse
Ces diodes ne doivent jamais être conductrice. C’'est pourquoi il est dit que le signal sur une entrée de CI ne doit pas dépasser sa tension d’alimentation de plus de 0,5V, le seuil de conduction d’une diode étant de 0,7 V.

Effet pervers :
Si on applique une tension haute (Vcc) sur un circuit dont le Vcc n’est pas raccordé, ce circuit va se retrouver avec la diode de protection haute polarisée en sens direct et par la même ce circuit va se retrouver alimenté en mode parasite par le premier circuit.
Et le résultat sera aléatoire.

Je te conseille supprimer toutes les liaisons entre les CIs avant de vérifier si tout les CI sont bien alimentés.

Oulala j’ai pas tout compris…

Voilà une photo de mon montage, mais bon c’est pas bien visible je trouve.

Déjà j’ai trouvé qu’au niveau de la breadboard que j’utilise avec le module d’alimentation, les “rails” d’alimentation ne font pas toute la longueur et sont “coupés” au centre de la breadboard, ça explique déjà pourquoi l’ autre jour ça ne fonctionnait pas puisque le module était en entrée à l’extrémité gauche et que mes câbles en sortie étaient à l’extrémité droite…

Du coup, bonne puis mauvaise nouvelle.
J’ai tout d’abord résolu ce problème… en reliant tous les GND au moins d’un des 2 rails du module et en allumant le module, ça a marché… Les composants se sont allumés !
J’étais donc content. J’ai tout éteint pour préparer le reste, à savoir brancher à côté l’arduino à mon PC via l’usb.

Puis là, le drame… Je branche l’arduino puis allumé le module et là, plus rien… Rien ne fonctionne !

Je refais le 1er test (juste avec le module) et là, problème… Il ne semble pas s’allumer quand j’appuie sur le bouton. J’enlève le module de la breadboard, j’appuie sur le bouton, il s’allume !
En fait, “seul”, il marche, si je le mets sur la breadboard avec juste la connexion des composants à la ligne 3.3v, ça semble marcher aussi (la diode du module est tjrs allumée) mais si je connecte les composants 5v à la ligne 5v, là la diode du module s’éteint !!!

Du coup, je reviens à la configuration de départ (plus de module et le tout alimenté par l’arduino) et là, catastrophe, plus rien ne marche… Les composants ne s’allument plus et l’arduino quand je le connecte au PC, s’allume brièvement puis s’éteint tout seul… Et si j’essaie de l’alimenter non pas par le câble usb mais par le port jack avec la pile 9v, rien du tout !!!

C’est la misère… Je fais un pas en avant puis 3 pas en arrière… Et là je sens qu’il y a un gros soucis… Moi qui avait posé des jrs prochainement pour attaquer le montage du prototype, c’est bien barré je sens si j’ai tout cramé !

Je trouve qu'il y a beaucoup trop de choses sur votre platines d'essaie. C'est difficile, en tout cas ça demande beaucoup d'effort pour suivre tout ces câbles. De plus, il y a un nodeMCu qui traine !

Il serait plus prudent d'y aller étape par étape, module après module. Attension si ces derniers fonctionnent avec des tensions différente.

Bah j'y vais par étape...

J'ai ajouté composant après composant (sondes de température, puis lecteur RFID, puis RTC et LCD, puis bluetooth...), mais pour tester mon programme complet, faut bien que tous mes composants soient reliés.

Le NodeMcu n'est pas alimenté. Pour l'instant son intégration est en stand-by.

Sur la platine d'essai (celle du bas sur la photo), tous les composants en 3.3v sont reliés sur le rail du haut et tous les composants en 5v sont reliés sur le rail du bas.

Je pensais commander d'autres platines d'essai pour "aérer" un peu le tout...

ok. Je n'ai pas vu de module pour faire l'adaptation de niveau entre les modules 5v et les modules 3.3V.

L'arduino est à priori alimenté avec 5V. Le modules en 3.3V qui communique avec l'arduino, supportent elle le 5v en entré?

Pas sûr de bien comprendre les remarques...

Je n'ai pas vu de module pour faire l'adaptation de niveau entre les modules 5v et les modules 3.3V.

C'est le module d'alimentation (alimenté par une pile 9v) sur la planche d'expérimentation qui fournit les deux tensions (réglages avec les deux cavaliers).

  • 5v sur le rail haut de la platine du haut vers le rail bas de la platine du bas où sont câblés tous les composants qui sont sous 5v.

  • 3.3v sur le rail bas de la platine du haut vers le rail haut de la platine du bas où sont câblés tous les composants qui sont sous 3.3v.

L'arduino est à priori alimenté avec 5V. Le modules en 3.3V qui communique avec l'arduino, supportent elle le 5v en entré?

L'arduino quand à lui est alimenté en 5v via USB connecté à mon PC portable.

Toute ma problématique était que l'USB du PC fournissant 5v, l'ampérage en sortie des pins 3.3/5v de l'arduino n'est pas assez puissant pour alimenter tous mes composants...

Je souhaite donc avoir deux alimentations "indépendantes" :

  • 5v via USB pour l'arduino qui me permet son alimentation, le téléversement du code et l'affichage console des logs

  • 3.3v et 5v via le module d'alimentation sur planche d'expérimentation fournissant un ampérage plus important.

Du coup je comprends pas la remarque "Le modules en 3.3V qui communique avec l'arduino, supportent elle le 5v en entrée ?"

Je pense que tu n'as pas compris la question de Leptro.

Relis la et pose toi la question : est-ce que connecter un circuit en 5V sur un circuit en 3,3V cela ne risque-t-il pas de faire "BOOM"

Bah c'est bien ce que je pensais avoir compris... Mais dans ce cas je dois pas avoir les yeux en face des trous.

Où est ce que je connecte un circuit 5v sur un circuit 3.3v ?...

Je dois être à côté de mes pompes...

Mais si c'est flagrant, dites le moi...

il ya ça:

et ça s'utilise comme ça