ARDUINO NANO

Bonjour
Je suis dans la realisation d'un petit projet PCB faisant appel a un nano .
J"ai remarqué que le nano possede 2 pin GND;

1 Peut on relier ces deux pins ? (Masse commune )

2 Peut on sur un pcb faire traverser le signal gnd a travers nano et ces 2 pins ?

Grand merci
Mik

Bonjour,

1-Elles sont déjà reliées sur le nano (il suffit de vérifier à l’ohmmètre).
2-GND n'est pas un signal, mais une alimentation qui est aussi le retour de tous les signaux. Il doit être routé correctement (pistes large en étoile et/ou plan de masse).

1 Peut on relier ces deux pins ? (Masse commune )

Bien sûr qu’il faut le faire, s’ils ont étés prévus c’est qu’ils sont nécessaires.

2 Peut on sur un pcb faire traverser le signal gnd a travers nano et ces 2 pins ?

Dans un circuit imprimé la masse est essentielle les interconnexions de masse doivent être les plus “massives” possible.
Dans les circuits imprimés il y a trois épaisseurs de cuivre normalisées : 17 µm ; 35 µm et 70 µm

Les prix que tu vois chez les façonniers de CI sont ceux avec une épaisseur de 17µm, si tu regardes les prix avec du 35 µm ton porte monnaie va se mettre à pleurer, je ne parle même pas du 70 µm.

Ce qui importe c’est que la masse soit la plus homogène possible afin que le 0V soit vraiment 0V en tout endroit.
Mais le cuivre est résistif, faiblement mais il est résistif. Les courants de masse (alimentation et signaux) provoqueront de légères chutes de tensions qui le plus souvent seront inoffensives mais qui dans certains cas peuvent empêcher le fonctionnement.
Et c’est particulièrement le cas lors des mesures analogiques avec un microcontrôleur.

La résistance d’un conduction se calcule avec R = Rho* (L/S) L =longueur du fil, S = surface de la tranche de fil
La résistivité (Rho) du cuivre est 17 10-9 ohm par mètre.

Pour éviter d’avoir à tout recalculer à chaque fois sur un circuit imprimé on raisonne plutôt en “carré de cuivre” ( largueur = longueur et surface = largeur * épaisseur).

On trouve qu’un carré de 17µm d’épaisseur fait 1 mΩ. Ce qui d’une part n’est pas négligeable et d’autre part montre que l’épaisseur de 17 µm n’a pas été choisie au hasard.
Si tu fait une piste de 0,2 mm de large et 1 cm de long sa résistance sera 1*10-3 *(10/0,2) = 0,05 Ω. et il est plus facile de faire plus d’un cm que de faire moins.

Ma conclusion :
Il est fortement conseillé d’utiliser un plan de cuivre pour la masse, sur lequel tous les composants sont raccordés et d’éviter les liaisons de masse avec des pistes, s’il est difficile de faire un plan de masse global il faut des pistes qui soient les plus larges possibles.

Il n’est pas assuré que les logiciels de circuit imprimé connus pour “être simple à utiliser” sachent faire des plans de masse.
Kicad sait le faire et sans prise de tête mais il faut accepter de prendre le temps de lire la documentation.

Avec un circuit double face il est possible de placer un plan de masse sur chacune des faces.
Essayer au maximum d’assurer l’homogénéité entre les deux plans avec des vias bien répartis.

1*10-3 *(10/0,2) =

Je ne comprends pas le "3"

savoriano:
Je ne comprends pas le "3"

10^-3

Il y a eu un manqué sur la touche exposant : 10-3 et non pas 10-3
Désolé.