Arduino Plus

Bonjour à tous,

Cela fait quelques temps maintenant que je m'interesse au monde de l'Arduino et des capteurs.

Je m'apperçois qu'après avoir travaillé sur breadboard, puis sur des montages soudés ou "piggy-back", qu'il serait peut-être temps d'intégrer un certain nombre de capteurs nativement sur une carte Arduino Plus de même taille que la uno:

  • atmega 328p en version 32 pins cms
  • un capteur barométrique BMP180 cms I2C
  • un capteur hygrométrique et température SI7021 I2C
  • un capteur d'orientation XYZ HMC5883 I2C
  • une interface microSD
  • évidemment un ESP8266 "à cru" avec son antenne sur la carte Arduino Plus avec une memoire SPI gonflée.
  • d'autres capteurs .....

Une sorte de carte universelle .... ?

Tous ces composants sont archi connus en format CMS, sont largement vendus sur le net. Ils doivent largement tenir sur le format UNO. L'avantage serait de libérer les headers pour bien d'autres cartes, et d'avoir une Uno Plus dejà riche en capteurs de toutes sortes.

La tendance est à la miniaturisation, mais ce qui est gagné d'un coté est irrémédiablement perdu de l'autre par des "nouilles" soudées ou sur breadboard.

Pour ce qui me concerne, j'ai viré les headers et soudé ce monde avec des fils, recto et verso de la carte. Compacité assurée mais pas Clean du tout.

Les capteurs de base proposés ne sont qu'un example de configuration.

Cela pourrait servir de projet "Crowdfunding".

Je n'ai aucune compétance en la matière donc si l'idée peut sembler judicieuse à quelqu'un .....

Guy de Paris

Rend toi compte que ce que tu souhaites correspond à un besoin personnel .

Si tu cherche du plus compact et du "plus propre" il est possible d'abandonner la UNO dont les connecteurs ne te plaisent pas (et j'approuve) pour une nano à piquer sur un circuit imprimé "maison" ou une carte de développement pastillée. On trouve des nanos autour de 2 €, ce prix est possible uniquement parce qu'il y a une production de masse.

il existes des cartes capteurs deja tout fait, genre, carte pour drone, ou carte pour station meteo. Mais c'est specifique par rapport au projet, il y a des capteurs en plus ou en moins dessus. pour un projet personnel soit prendre plusieurs carte soit faire sa carte soit meme, surtout comme tu dis c'est souvent les meme composant.

@pepe Pour ajouter à mon propos, un projet commence par du breadboard et du code temporaire, puis du soudé avec du code presque finalisé, et doit donc se terminer par la carte du projet tout-en-un accompagné de son code final. Il est vrai que le capteur XYZ cotoyant les capteur humidité, température, et pression fait exotique. Néanmoins, techniquement parlant, les bus I2C et SPI étant des bus chainés ne privent pas du tout les headers vers lesquels ils sont reportés. Simplement, sur la carte se trouvent les les 3 capteurs en I2C, et chose non précisée, sur le bus SPI, une carte micro-SD. En réalité cette phase passe par la réalisation d'une carte perso via le logiciel CAD Eagle.

L'avantage ? Un gain de place énorme. Un produit fini. Je déteste les nouilles soudées ou pas.

Mes compétences n'allant pas jusque là, si quelqu'un veux bien m'aider sur ce sujet, j'ai les PDF des constructeurs des capteurs, pour les brochages. Je peux en faire un plan. Reste l'aspect fourniture des capteurs (IC) . Il suffit de les dessouder pour les transférer sur la carte spécialement conçue. Je sais, il faut des doigts de fées. C'est luxueux, mais c'est la seule façon pour moi de concevoir un produit F.I.N.I. et réutilisable (éventuellement).

Me contacter via 78squirel78 arobase gmail point com

en gros tu veux faire une carte perso, avec l'atmega 328p les capteurs cité dessus et cartes SD. C'est largement possible, il faut s'y connaitre un peu en schema et routage, ensuite, tu as des sites comme seedstudio pour faire tes typons ect... et sous 15j tu as ta cartes...

@hazerty565 Merci pour l'information, je vais regarder ce site. Retour d'info à suivre.

L'idée de départ n'est pas forcement mauvaise, mais faire une carte "arduino plus" va donner une combinaison de capteurs additionnés importante. Ce qui va occuper quelques sorties et entrées de l'ATMEGA, pas évident d’intégrer alors un nouveau composant.

non, car c'est un bus I2C, donc toujours sur la meme sortie. Sur un bus I2C tu peux mettre autant que tu veux de capteurs... Dans la limite de l'alimentations, tu peux mettre 4/5 sur une sortie, et 4/5 sur une autre sortie..

pepe: ... Comme je l'ai déjà suggéré, si tu t'éloignes à ce point de la philosophie Arduino, c'est certainement parce que tu as besoin d'un type de produit différent. Il en existe d'ailleurs plein d'autres bien mieux adaptés à ce que tu souhaites faire.

Bonjour +1 et j'ajouterais puisque l'esp8266 a été evoqué qu'il "sufffit" d'utiliser juste un esp8266 en ISP et I²C il est largement plus fourni en capacité qu'un atmega.

pour de la discussion "capteurs/dispo numeriques" surtout en I²C (bus adressé) c'est tres bien.

son defaut le plus important (pour moi) son indigence sur l'AD

l'avantage de l'I2C tu peux mettre autant de capteur que tu veux, avec seulement 2 fils, dans le cas d'un atmega328P, ca va condamner ADC4,ADC5, soit entrée analogique 4 et 5, donc si tu veux utiliser d'autre pin analogique, il te reste 5 autre, ADC0,1,2,3,6. Les pins digitals/PWM ne sont pas utiliser.

l'esp8266 est une bonne carte par rapport a ce que tu veux faire.

hazerty565:
l’esp8266 est une bonne carte par rapport a ce que tu veux faire.

Au moins sur le papier , sa petite soeur esp32 semble être bien prometteuse.
J’attend ma livraison pas prevue avant l’été :grin:

Me contacter via ...

Bonjour,

tu as toute liberté, mais je ne pense pas que c'est la bonne méthode. Personne ici n'est hostile à ton projet, au contraire, en demeurant sur le forum tu t'assureras des concours les plus avisés et tu permettras à chacun de s'inspirer de ton travail pour enrichir ses compétences.

Dans une création de cette ampleur, il faut respecter les phases suivantes : - définition du besoin, de son cadre (professionnel, loisir, pédagogique) - établissement d'un cahier des charges - recherche et sélection d'une solution technique - établissement d'un schéma - dessin d'un pcb - réalisation

c'est un ordre chronologique, mais également un ordre décroissant d'importance et de difficulté !

disposer des avis des forumistes à chaque étape te permettra de ne rien négliger pour aborder sainement la suite

I2C n'est pas la panacée

à pepe , c'est clair, mais que peux-tu proposer à la place ?

Il ne faut pas oublier l'aspect économique. Si c'est pour un besoin personnel c'est trivial : tu fais ce qui te fait envie. Si, comme j'en ai l'impression, tu cherche des acquéreurs pour cette carte, c'est moins simple.

Développer une carte a un coût non négligeable même si on ne compte pas ses heures il faut quand même aligner les euros pour l'achat des circuits imprimés qui se réussissent rarement en 1 seul tour.

La production a aussi un coût qui est inversement proportionnel au nombre de cartes vendues. Si tu prévoie 100 000 cartes tu peux négocier, si tu n'en prévois que 1000 la marge de manœuvre se réduit, quant à 20 cartes cela sera délicat. N'oublie pas qu'en face de toi tu aura des industriels capables de vendre des nano à moins de 3 €. Il faudra que ta carte apporte réellement un plus qui fasse rêver.

Je vois que les esprits sont mis à contribution.

Dans mon projet, et CE projet uniquement, tous les capteurs sont sur I2C, et la carte microSD sur SPI. Au regard de ce projet (le crowdfunding est allé plus loin que ma pensée, excusez-moi) dont l'utilité est la mienne, je me suis fixé comme but d'assembler correctement des capteurs et la microSD sur la UNO, à l'aide des nombreux exemples, assembler du code qui tourne bien sachant que je n'ai pas de contraintes de timing, puis de faire la carte qui rassemble in vivo, matériel et logiciel dans un produit fini.

"Apprendre la UNO, puis écrire le CODE et créer un fichier EAGLE" sont UN seul et même projet. Tant qu'à faire j'aimerai maitriser (le mot est est éxagéré) ces 3 éléments de la chaine pour avoir l'impression d'être allé jusqu'au produit fini.

Dans tous les cas merci à tous pour vos avis qui sont pertinents selon l'angle où l'on se place !

"Apprendre la UNO, puis écrire le CODE et créer un fichier EAGLE" sont UN seul et même projet.

La seule chose que je puisses te dire: - pour apprendre c'est la motivation. - Pour ecrire un/des codes c'est lire se documenter sur internet par des cours ou tutoriel.

  • creer un fichier eagle pour soit pour le schéma: reprendre des schemas qui existe sur internet, suffit de taper schema et le nom du capteur et arduino, tu en trouveras toujours pour t'aider.

  • pour le routage, il faut connaitre un minimum de regles, qui s'apprend sur la connaissance du logiciel, et aussi sur le tas. Faut savoir si tu fait simple couche ou double couche, le simple est moins chers, c'est sur, mais qui implique une contrainte.

-Ensuite, c'est vrai quand on est pas pros, on oublie toujours quelques chose, qui peut impliqué de refaire ses schéma et routage. Donc bien vérifier le tout.

-Pour faire sortir ton pcb, il existe plusieurs sites, je t'ai indiqué le moins chers et le plus simple. il suffit d'envoyer les fichier gerber. L'histoire des gerbers en version simple et version miroir n'est pas toujours evident pour les débutants.

  • Je connais des pros qui font toujours des erreurs d'empreinte de composants, lorsque qu'ils sont sur ordinateur ne font pas attention. Mais quand on s'est trompé dans l'empreinte d'un composant a 6 pattes une entré au lieu d'une sortie. Sur l'ordinateur on ne se rend pas compte mais dans la pratique, soit la carte ne marche pas, soit çà fume. Donc bien regarde ce que tu as commandé et se que tu as mis. Dans une version M sur la datasheet d'un composant tu as la sortie patte 2, et dans la version N tu as la pattes 2 à la masse. C'est rare mais çà arrive.