Arduino + Routeur : Problème de masse

Bonjour,

Je me suis bricolé une petite radio internet en utilisant un routeur sous OpenWrt et un Arduino pour assurer la gestion de l'écran LCD et de la télécommande. Les deux communique via un adaptateur USB<->Série (PL2303).

Tout fonctionne correctement, hormis la mise hors tension du routeur par l'Arduino.

Pour ce faire j'utilise un transistor en commutation :

Mais il y a visiblement un problème de masse.

En effet lorsque j'alimente le router en direct (sans passer par le transistor), tout fonctionne comme il faut.
Mais lorsque j'utilise le transistor, le routeur ne communique plus avec l'Arduino et ne répond plus aux connexions SSH.

L'adjonction du transistor doit changer quelque chose que j'ignore...
Si le routeur s'allume c'est que la commutation se fait et que donc il a son GND comme il faut, non ?

Il doit y avoir une astuce, mais je ne trouve pas... Des idées ?

Merci !

Mettre le transistor comme tu l'a mis est une très mauvaise idée -> perte de la notion d'équipotentialité de la masse.
Un NPN a toujours une tension de déchet, un Mos Fet aussi, donc placer un interrupteur imparfait au niveau de la masse n'est vraiment pas à faire.

Regardes donc à changer le schéma en utilisant un PNP au lieu d'un NPN.
Le PNP se placera entre l'alim et le routeur qui de ce fait se retrouvera effectivement à la masse.

Merci de cette réponse rapide.

Je me doutais bien que couper le - plutôt que le + était une mauvaise idée :~

Ok pour le PNP mais dans cette situation le transistor réagira au passage à la masse pour la commutation. Ce qui ne convient pas à la logique du reste de l'installation.

Y'a-t-il un moyen simple d'inverser cette logique ? (C'est à dire que le PNP commute au passage au +)

Merci !

Va jusqu'au bout de ton raisonnement, tu es à deux doigts de la solution :grin:

Un montage en émetteur commun est un montage inverseur :
Quand la tension de la base augmente, la tension du collecteur diminue jusqu'à la limite du Vce_saturation.

Dans ton premier montage l'inversion t'arrangeait bien. Maintenant avec le PNP il faut raisonner en prenant la référence de tension non plus par rapport à l'alim négative mais par rapport à l'alim positive : c'est comme si tu étais en logique "négative" et cela te gêne.

Voilà tu as la réponse : commande le PNP avec un NPN monté en émetteur commun pour inverser le sens de la commande.

PS : La masse au "moins" n'est en aucun cas une obligation, par contre une fois le choix fait il faut le respecter.
Si la masse est le plus souvent au moins c'est juste parce qu'avec des NPN le raisonnement est plus facile.
De même avec un montage exclusivement réalisé avec des PNP on "choisira" de préférence la masse au plus.
Et dans le cas d'alim double +/- V, pour des ampli op par exemple, une des alim a la masse au moins et l'autre l'a au plus.

Oui, c'est justement ce que j'allais poster :slight_smile:

Je suis donc parti sur un montage tel que le suivant :
(le MJE2955 est totalement "overkill" mais j'ai que ça en stock, du coup il ne va pas avoir de mal à commuter du 5v +/- 350mA...).

Reste à déterminer maintenant les valeurs de R1, R2 et R3.

Pour R2 (avec un hfe de 100 et sur une base de 400mA) ça ferait une résistance aux alentours de 800ohms.
Pour R1, 10mA suffirait amplement, donc aux alentours de 40K.
Par contre pour R3... Il faut partager la valeur de R2 entre R3 et R2 ?
Ca ferait R3 à 400o et R2 à 400o aussi (pour obtenir les 800o nécessaire au MJE). J'ai bon ? :blush:

Le schéma peut être simplifié: la résistance R3 est inutile.
Le courant de collecteur de T1 sera le courant de base de Q2.
Il y a un tuto sur les transistors bipolaires (voir le sous forum Tuto) qui détaille le calcul des résistances de base.

Combien de mA consomme le routeur ?
Q2 est un "gros" transistor est-il bien adapté ? Parce que le dicton qui peut le plus peut le moins ne s'applique pas forcément ici.
Un transistor de puissance a généralement un gain en courant faible. Et ce gain en courant à la fâcheuse habitude de diminuer quand le courant Ic augmente.

Je suppose que le premier essais a été fait avec un BC547 et que donc le courant est inférieur à 100 mA mais autant le préciser.
Une vérif du comportement de Q2 en dehors de toute connexion à la carte arduino me semble prudent cela permettrait d'avancer sans se poser des questions inutiles au moindre mauvais fonctionnement : toujours le même principe avancer pas par pas, régler chaque étape pour ne pas avoir à y revenir. Ca parrait long mais c'est au final le plus rapide.

Un chargeur 5V=, des résistances de 1k à 10k et un multimètre devrait faire l'affaire, ne pas oublier de mesurer le Vcesat de Q2 pour vérifier qu'il reste assez de tension pour le routeur.

Le routeur consomme aux alentours de 400mA max (au boot).
Je vais aller chercher un autre transistor, c'est vrai que le 2955 est un peu trop violent :slight_smile:

Par contre je ne comprend pas trop comment on peut retirer R3, il faut bien limiter le courant qui passe par T1, non ? Si j'enlève R3 ce sera comme si on avait un court-circuit franc...

Enfin je vais trouver de la lecture sur le sujet :slight_smile:

Merci.

Le routeur consomme aux alentours de 400mA

Donc comme le transistor fonctionne en saturé un transistor Icmax entre 500mA et 1 A serait confortable tout en conservant un gain en courant acceptable et un Vcesat pas trop grand (<0,3 V)

Pour la suppression de R3 j'ai modifié ton schéma en indiquant le sens des courants.

Rappel :
Dans un transistor le courant dans l’émetteur circule dans le sens de la flèche
NPN le courant de base entre par la base et sort par l'émetteur
PNP le courant de base entre par l'émetteur et sort par la base

Pour le courant Ic
NPN Ic entre par le collecteur et sort par l'émetteur
PNP Ic entre par l'émetteur et sort par le collecteur

Forum11.png

Hello,

J'ai testé comme suis :

Et ça marche bien (avec une led du moins). Plus qu'à essayer avec le routeur.

Merci !