Arduino standalone

Bonsoir a tous,

Voila je viens de réaliser un schéma pour un projet et je voudrais savoir si mon schéma est correct?

J'aimerais ne pas me tromper avant de faire ce circuit :~

Voici le lien du schéma : http://img571.imageshack.us/img571/5728/3d6q.jpg (il y a un bouton qui traîne et qui ne sert a rien)

Les principaux composants (Datasheet) : FT232RL http://www.ftdichip.com/Support/Documents/DataSheets/ICs/DS_FT232R.pdf ATMEGA328P http://www.atmel.com/Images/doc8161.pdf LM317 http://www.ti.com/lit/ds/symlink/lm317-n.pdf WS2801 http://www.adafruit.com/datasheets/WS2801.pdf ULN2803 http://www.ti.com/lit/ds/symlink/uln2803a.pdf

Merci d'avance pour votre aide :)

Salut.

Si tu as recopié le schéma de la UNO, pourquoi ça ne serait pas bon?

il y a une sombre histoire qui traîne sur le forum : une capa en série entre le DTR et le reset au lieu d'une liaison directe... je pense que ça dépend de la version du FT232. prévois-là avec un jump pour la court-circuiter au besoin.

Tu le verras au routage : est-ce que tes alims Vcc (5V et GND) sont bien prises en compte?

en µP, tant qu'il y a un quartz un reset et une alim, le schéma est forcément correct. le reste, c'est le boulot du programmeur.

Bonjour Faut peut etre voir a ajouter des condos de decouplage.

Super_Cinci: il y a une sombre histoire qui traîne sur le forum : une capa en série entre le DTR et le reset au lieu d'une liaison directe... je pense que ça dépend de la version du FT232. prévois-là avec un jump pour la court-circuiter au besoin.

C'est pas une sombre histoire. C'est le schéma des cartes qui est comme ça, il y a un condensateur entre DTR et la broche Reset de l'ATmega.

Je suppose que la broche 9 des ULN est cachée car je ne la vois pas. Elle doit être à la masse.

Je me pose une question sur J10. Si c'est pour tester les sorties de puissance cela ne fonctionnera pas puisque les charges doivent être tirées au plus les ULN sortant en collecteur ouvert. Mais peut être que je me trompe.

fdufnews: Je me pose une question sur J10.

Je suppose que J10 sera plutôt relié à j8 à la demande

Sinon au ULN il faut relié le COM à VCC, sinon pas de protection :

Salutations,

ATmega328

Où est la broche 7 ?

  • C’est une broche Vcc…

Où sont les broches 8 et 22 ?

  • Ce sont les broches Gnd…

Selon les specs :
2 condos de découplage de chaque côté et au plus proche de l’Atmega, puis une inductance de 10uH entre le +5v et la broche 20.

@+

Zoroastre.

B@tto:

fdufnews: Je me pose une question sur J10.

Je suppose que J10 sera plutôt relié à j8 à la demande

C'est les 10k qui me font dire que ce sera relié au 12V

B@tto: Sinon au ULN il faut relié le COM à VCC, sinon pas de protection :

A priori, au vu des composants utilisés, la charge ne devrait pas être inductive (driver de LEDs) mais une protection n'étant jamais inutile autant la prévoir.

Salut

La liaison DTR reset a toujours un condo ! J'ai déjà fait des cartes et je les ai toujours mis pour que ça marche. Comparer les schémas ci-dessous, vous verrez qu'il y en à toujours un !

schéma de la nano : http://arduino.cc/en/uploads/Main/ArduinoNano30Schematic.pdf

schéma de la uno : http://arduino.cc/en/uploads/Main/Arduino_Uno_Rev3-schematic.pdf

schéma de la mega : http://arduino.cc/en/uploads/Main/arduino-mega2560_R3-sch.pdf

schéma de la pro-mini : http://arduino.cc/en/uploads/Main/Arduino-Pro-Mini-schematic.pdf

fdufnews:

B@tto: Sinon au ULN il faut relié le COM à VCC, sinon pas de protection :

A priori, au vu des composants utilisés, la charge ne devrait pas être inductive (driver de LEDs) mais une protection n'étant jamais inutile autant la prévoir.

C'est surtout que si tu mets COM à la masse, les diodes vont conduire et Pfffffff

La liaison DTR reset a toujours un condo !

Comme discuté sur un autre topic, ce condo sert à générer une impulsion courte à partir du DTR. Le DTR ne génère normalement pas une impulsion : il passe à 0 quand le port est ouvert par le PC puis repasse à 1 quand on le ferme : /DATA TERMINAL READY. Si tu ne met pas de condo, l'ouverture du port met le chip en RESET tout le temps, donc pas de téléchargement.

Note que sur une carte embarquée, on peut souhaiter pouvoir brancher la liaison en cours de fonctionnement pour voir des logs sans forcement souhaiter un reset de la carte. DOnc il faut prévoir un cavalier en série avec le condo pour désactiver la fonction de reset. On ne met le cavalier que pour retélécharger un nouveau soft.

barbudor: Note que sur une carte embarquée, on peut souhaiter pouvoir brancher la liaison en cours de fonctionnement pour voir des logs sans forcement souhaiter un reset de la carte. DOnc il faut prévoir un cavalier en série avec le condo pour désactiver la fonction de reset. On ne met le cavalier que pour retélécharger un nouveau soft.

Ou simplement gérer le DTR coté PC ;)

@ Super Cinci, Zoroastre, Caape

J'ai recopier le schéma avec plusieurs tutos pour un arduino uno sur breadboard.

Mais je suis un peu étourdi des fois et je préfère être sur. Exemple le 5V n’était pas connectée au broches VCC de l'atmega :/ du coup ca aurai moins bien marché ^^.

Je suis un novice en électronique si tu pouvais m'expliquer a quoi serve les condos de découplage et ou en mettre?

"2 condos de découplage de chaque côté et au plus proche de l'Atmega, puis une inductance de 10uH entre le +5v et la broche 20. "

C'est du chinois pour moi la ^^


Pour le condo sur la liaison DTR, 100nF conviendrait? Comme sur le schéma du Uno.

Les résistances de 10K connecté aux leds vacantes est une erreurs je n'ai pas changé les valeurs.

J10 pour effectivement se connecté a J8. Un genre de petite extension.

J'ai déjà branché COM à VCC, Ca ne marchait pas avec mes Leds ou alors mauvais branchement.

@ Barbudor

A la base mon idée était d'utiliser le chip FT232 pour n'avoir qu'une connexion USB et envoyer des donnée via TXRX mais ne pas pouvoir modifier le programme uploadé. C'est pour cela que j'ai mis un connecteur ICSP pour modifier le programme via un programmeur.

Pas facile de répondre a tout mais merci en tout cas de vous pencher sur mon cas ^^

@ Barbudor A la base mon idée était d'utiliser le chip FT232 pour n'avoir qu'une connexion USB et envoyer des donnée via TXRX mais ne pas pouvoir modifier le programme uploadé. C'est pour cela que j'ai mis un connecteur ICSP pour modifier le programme via un programmeur.

Dans ce cas aucune liaison entre DTR et RESET.

Merci pour votre aide voila j'ai fini fait quelques corrections sur le schéma :

http://www.pdf-archive.com/2013/10/25/final/final.pdf

Ainsi que le PCB au cas ou :

http://www.pdf-archive.com/2013/10/25/finalpcb/finalpcb.pdf

Je n'ai pas vu d'erreur apparemment tout a l'air bon ^^

Le choix des condensateurs en cms est-il important?

Merci!

clementvi: Ainsi que le PCB au cas ou :

http://www.pdf-archive.com/2013/10/25/finalpcb/finalpcb.pdf

Ah bin t'as bien fait de le poster ! Surement que ça ne marchera pas : les condensateurs de découplage sont à placer au plus près de l'Atmega. Ensuite des alimentations sont mal tirées : se sont les premières pistes à dessiner car les plus importantes. La elles sont toutes fines et font des kilomètres sur le PCB ...

clementvi: Le choix des condensateurs en cms est-il important?

Ah bin c'est sûr que si tu prends un 3.3V pour lui mettre 5V dans la tronche, il va apprécier moyennement ... Il faut la capacité adaptée, avec un voltage adaptée. Après choix entre polarisé et pas polarisé, et format du condensateur. Et enfin y'a plusieurs technologies : en polarisé par exemple tu vas avoir les chimiques (les classiques) et ceux au Tantale (plus petits mais plus cher). Bon ici la techno a assez très peu d'importance.

Pour résumer, la bonne reflexion est : 1) Polarisé ou pas ? 2) quelle capacité et quel voltage max (se laisser une marge : si tu dois travailler à 5V, prendre au moins des 10V). 3) quelle technologie et quelle format : les deux sont très liées, et la technologie dépendra de l'application. En radio ou en audio ça a une très grande importance, ici pas du tout.

Tu veux me dire ou sont placé les condensateurs a découplage sur mon circuit? les 22pf? Le routage a été en parti fait par l'Auto-routage.

Je vais redessiner les pistes d'alim, faire du single side c'est pas facile :/

Les condensateurs que j'ai sont des 1206 50V 5% Céramique.

Si tu pouvais me dire si ceux que j'ai conviendrait ou en faut-il des autres sachant que j'aimerais que ca reste au format 1206 si possible :/

Merci pour ton aide.

Un petit complément en pièce jointe sur les joies du découplage d’alimentation

Decouplage.pdf (460 KB)

Yep!

J’ai repris un vieux schéma (c-a-d pas à jour) d’un circuit à base d’Atmega328 pour illustration.

Les Condos C6 et C7 ci-dessous sont les condensateurs de découplage d’une valeur de 100 nF (nano farad).
L’inductance L1 d’une valeur de 10 µH (micro-Henri et non en Farad comme sur le dessin, corrigé depuis :grin:) sur la broche 20.

Sur le typon, on aperçoit les deux condensateurs au plus proche du chip et de chaque côté (là où il y a un ‘vcc’ truc), ainsi que l’inductance. (C3 remplace ici C7, interversion qui reste correcte sur mon schéma).

@+

Zoroastre.

Excusez moi de ne pas bien comprendre mais j'avoue que je suis perdu concernant le schéma

@Zoroastre

Les condos C6 et C7 sont-t-ils déjà sur mon schéma (condos C5 et C6 sur mon schéma)?

Voila mon schéma en plus présentable et plus simple : http://www.pdf-archive.com/2013/10/27/final-1/final.pdf

L'inductance est-elle obligatoire? Et pourquoi sur les montages sur breadboard n'ont-ils pas tout ça?

Désolé pour toutes ces questions mais j'essaye de comprendre au lieux de copier bêtement ^^. Merci beaucoup

Yep!

No soucy.

Les recommandatiions que je t’indique sont celles spécifiées dans la documentation Atmel. Elles ne sont en rien obligatoires et peuvent être limitées à un seul condo de découplage (Quoi que la logique voudrait plutôt que l’on ne soit pas avare sur ce point là).

“Les condos C6 et C7 sont-t-ils déjà sur mon schéma (condos C5 et C6 sur mon schéma)?”

  • Oui.

“L’inductance est-elle obligatoire?”

  • Non.

“Et pourquoi sur les montages sur breadboard n’ont-ils pas tout ça?”

  • L’intérêt de la breadboard est de tester rapidement son schéma.

C’est un peu différent lorsque l’on conçoit une carte embarquée, elle doit être immunisée contre les interférences électromagnétiques et se garantir des harmoniques perturbateurs. Une piste cuivre toute droite ne créera aucune interférence, ce qui n’est pas le cas d’un ensemble de pistes enchevêtrées et tournant dans tous les sens (Effet antenne ? Perturbations des électrons dans les virages ?).

Mais je suis loin d’être un spécialiste en électronique, je me contente de suivre les directives imposées par le/les constructeur/s.

@+

Zoroastre.

zoroastre:
“L’inductance est-elle obligatoire?”

  • Non.

Tout dépend de ce que tu veux faire.
Si tu es absolument certain qu’avec le circuit imprimé que tu conçois tu ne te servira JAMAIS des entrées analogiques, alors oui tu peux te passer de l’inductance et de découpler la pin Aref à raz du boîtier du micro.

Mais dans le cas contraire il ne faudra pas venir te plaindre si la mesure analogique n’est pas stable.

Tu peux trouver des inductances pas chères sur Ebay. A titre personnel je trouve que quand on fait son propre circuit on le fait dans les règles de l’art. Celui qui connait le mieux le micro c’est son créateur Atmel et s’il préconise une inductance je considère que c’est une erreur que de ne pas la mettre, mais je dois être déformé par 40 ans d’électronique.

Quant au montage sur bredbaord je plussoie à ce qu’à écrit Zoroastre : ils ne sont valables que pour faire une vérification vite fait sans être obligé de sortir le fer à souder. On ne cherche pas la performance mais la validation d’un principe.
Pour les montages qui doivent durer il existe aussi les plaquettes pastillées ou à bandes. C’est moins cher qu’un circuit imprimé mais en contre partie il y a plus de câblage a faire.

Un point important que tu peux remarquer sur l’implantation que Zoroastre t’as donné en exemple : Les Plans De Masse généreux.
C’est capital sur un circuit imprimé. N’oublies pas que l’épaisseur de cuivre n’est que de 35µm (0,035 mm) et qu’une piste fine étroite aura forcément un peu de résistance. Comme tu aura pu le lire sur le document sur les découplages c’est ce défaut qui est exploité pour le filtrage d’alim. Par contre pour la Masse c’est et cela restera un défaut qui pourra perturber le fonctionnement. Il ne faut jamais lésiner sur les pistes de masse et toujours les remplacer par des plans chaque fois que c’est possible.
C’est aussi autant de cuivre qui n’est pas à retirer donc une économie de produit, un gain de temps et par conséquent une meilleure qualité de gravure.