Arduino Uno qui crash

manghao:
Les deux sont donc utilisables alors, un pour le serial et l’autre pour carte à carte non?

Ce sont les mêmes signaux. Sur la carte uno les signaux spi sortent en 11,12,13 et sur le connecteur icsp

J'ai dû changer quelques branchements (11, 12 et 13) pour adapter à l'arduino uno. Mais quand j'essaie de graver la séquence d'initialisation, j'ai ce message:

Arduino : 1.6.5 (Windows 8.1),-> windows 10 Carte : "Arduino Uno" avrdude: Yikes! Invalid device signature. * Double check connections and try again, or use -F to override* * this check.* Erreur lors de la gravure de la séquence d'initialisation. * Ce rapport contiendrait plus d'informations si l'option* * "Montrer les informations de sortie pendant la compilation"* * était activée dans Fichier > Préférences.*

Les branchements ne sont surement pas corrects. Sur la carte uno, le bus spi est en 11,12,13

Je ne pense pas, les branchements sont comme ça

Zyaxi: Je ne pense pas, les branchements son comme ça

bonjour Ce n'est pas vraiment la peine de regarder plus loin le CLK du SPI (pin 13) n'est pas connecté il faut revoir le cablage edit : mauvaise pioche de ma part j'ai été trompé par la parallaxe de la prise de vue :sunglasses:

effectivement, même sur la carte il est aussi décalé (merci la chine :D )

Eh oui, c'est bien le problème avec les copies low-cost.

C'est vrai que les originaux coutent chers, mais au moins, ils sont tenus de faire quelque chose de propre pour garder une image de sérieux. Effectivement, une des meilleures approches, si on ne veut pas payer pour la marque originale, c'est au moins de prendre les cartes chez des gens qui sont "connus" (et qui n'ont pas trop envie de se faire allumer sur des sites spécialisés par quelqu'un qui pourra démontrer qu'ils ont vendu une grosse cochonnerie)

Histoire de se faire froid dans le dos avec ce qui peut arriver à des mer... euh pardon des copies à (très) bas prix (le tout basé sur mon expérience personnelle)

  • PCB avec des pistes coupées (tester un PCB coute cher en production. Quand on sait qu'on arrive à 10% de rejets sur les PCB quand on joue avec la qualité... et encore, on est qu'en double face ici.. ne pas les tester, c'est jouer à la roulette russe)

  • composants "pirates" : ca a la couleur des Atmel, l'odeur des Atmel, mais c'est pas du Atmel... Et ça marche quand ça peut. Le record en ce qui me concerne : des composants dont les pattes n'étaient pas reliées à la puce de silicium à l'intérieur. On l'a découvert en décapsulant le composant après s'être aperçus que tout le lot était mauvais

  • composants défectueux (rejetés aux tests, mais récupérés par des escrocs qui les revendent à prix cassés). Ici aussi, ça marche quand il fait pas trop chaud, pas trop froid, pas trop humide....

  • cartes produites par des gens qui ne savent pas relire un schéma et introduisent des erreurs par rapport au design original

  • cartes avec des composants supprimés ou différents (j'ai ainsi eu un Arduino "clone" un jour qui m'a explosé au visage après l'avoir alimenté sous 12V, car il ne fonctionnait que sous 5V... régulateur supprimé pour réduire les couts)

  • composants de qualité moindre voire de qualité hautement merdique (déjà vu : connecteur femelle pour le shield avec un trou obstrué, ainsi qu'un connecteur femelle dont les contacts ne touchait pas les pinoches des shields)

etc, etc...

Benoit

Oui, je suis entièrement d’accord avec toi. MAIS il y a des copies low cost de bonne quailté. Par exemple, mon Arduino Mega m’a coûté environ 10€, et il marche très bien (faut juste installer les pilotes du CH340G).

Mais pour l’arduino Uno, j’ai acheté chez un vendeur que je ne connaissais pas, et effectivement le prot USB était soudé de travers, le bouton reset a du jeu… Bref, c’est pas sérieux, d’autant plus que pour 4€, on peut faire un peu mieux.

Maintenant que je sais que mon arduino est hs, je vais inspecter le microcontrôleur pour voir s’il s’agit d’un “vrai” (ça peut être dur car les contrefaçons sont parfois très semblables)

Sur ce, merci de votre aide :wink:

BenKissBox: -mur de texte-

C'est bizarre sa fait presque 4 ans que je fait de l'Arduino y compris avec des clones et je n'ai jamais eu aucuns problèmes, jamais une carte n'a fumé.

Peut etre une histoire de Karma..

-Standby: C'est bizarre sa fait presque 4 ans que je fait de l'Arduino y compris avec des clones et je n'ai jamais eu aucuns problèmes, jamais une carte n'a fumé.

Peut etre une histoire de Karma..

Mouais peut être... on m'a suggéré de sacrifier une ou deux vierges pour changer ça, mais j'arrive pas à en trouver.... LOL

Soit dit en passant, les exemples que je cite sont une liste de choses que j'ai vues soit au labo où je bosse, soit en aidant des étudiants ou des amis. Mais malheureusement, je peux attester que c'est basé sur du réel et à chaque fois sur des clones (jamais eu de soucis personnellement avec des modules originaux, y compris les Galileo)

Benoit

Je reviens sur certains points.

  • composants défectueux (rejetés aux tests, mais récupérés par des escrocs qui les revendent à prix cassés). Ici aussi, ça marche quand il fait pas trop chaud, pas trop froid, pas trop humide....

Etant étudiant en nanotechnologie (micro-électronique) crée des circuits électronique est un travail fastidieux même pour l'industrie, l'empreinte carbone est énorme pas moins de 20Kg de produit chimique utilisé pour quelques grammes de silicium, sans oublier l’énergie thermique nécessaire pour créer du SI02.

Ces composants sont souvent ceux qui ne passent pas la dernière étape du "absolute maximum ratings" mais pour autant cela ne veut pas dire qu'il sont bons a jeter. Si il peuvent servir pour nous les hobbyiste qui n'avons nul besoin qu'un microcontrôleur survive a des conditions extrême, alors je ne vois aucun mal a les mettre sur le marché a prix cassé.

(jamais eu de soucis personnellement avec des modules originaux, y compris les Galileo)

Les prix ne sont pas les mêmes, le degrés d'exigences doit être réciproque sinon cela n'a aucun sens.

  • composants de qualité moindre voire de qualité hautement merdique (déjà vu : connecteur femelle pour le shield avec un trou obstrué, ainsi qu'un connecteur femelle dont les contacts ne touchait pas les pinoches des shields)

Surement des personnes qui passent a leurs journée a souder et qui vont surement choper un cancer dans quelques années.

  • cartes produites par des gens qui ne savent pas relire un schéma et introduisent des erreurs par rapport au design original

Difficile a dire, mais mes cartes a moi ont toujours était nickel, je suis même surpris par la qualité des "Pro mini chinoises"

Dans le marché de l'électronique chinois, il y a toutes sortes de qualités (pas forcément proportionnelles au prix). Mais comme dit BenKissBox, le test d'un pcb est cher pour l'usine. Il faut donc s'attendre à des produits défectueux, mais ce n'est pas si grave, ce n'est que 4€ de perdu dans mon cas (en plus, remboursé par le vendeur). De plus, on peut essayer de réparer nous-même quand c'est possible.

Si on veux de la qualité ou un produit hyper-fiable (tout dépend l'usage que l'on veut en faire), il faut taper dans le "haut de gamme" et acheter les versions officielles ou de marques avec bonne réputation (Sainsmart...).

Bref, J'ai réussi à réparer mon arduino en passant un coup d'air chaud sur le microcontrôleur... J'en ai profité pour le faire sur tous les CI.

-Standby:
Etant étudiant en nanotechnologie (micro-électronique) crée des circuits électronique est un travail fastidieux même pour l’industrie, l’empreinte carbone est énorme pas moins de 20Kg de produit chimique utilisé pour quelques grammes de silicium, sans oublier l’énergie thermique nécessaire pour créer du SI02.

Ces composants sont souvent ceux qui ne passent pas la dernière étape du “absolute maximum ratings” mais pour autant cela ne veut pas dire qu’il sont bons a jeter. Si il peuvent servir pour nous les hobbyiste qui n’avons nul besoin qu’un microcontrôleur survive a des conditions extrême, alors je ne vois aucun mal a les mettre sur le marché a prix cassé.

Je ne suis pas du tout d’accord avec toi sur ce point. Je ne te parle pas de test “maximum ratings”. Je te parle de chips tout simplement mauvais, récupérés par des procédés plus ou moins honnêtes.

Je travaille dans l’industrie électronique depuis plus de 25 ans (électronique de puissance), et crois moi, j’en ai vu assez, et les Arduino clonés n’y échappent pas.

J’ai vu personnellement des choses absolument incroyables. Je te cite deux exemples, mais j’en ai des kilos comme ça : des Z80, estampillés Zilog, mais dont le circuit de reset n’était pas bon (il fallait bidouiller le circuit de reset externe pour que le micro veuille bien démarrer). Les chips étaient vendus un quart du prix du Z80 “officiel”. Quand on a contacté Zilog, ils sont tombés sur le derrière, ils nous ont expliqués qu’ils avaient détecté une série foireuse après encapsulation, mais que ces chips n’auraient jamais dû sortir de l’usine car ils étaient officiellement passés au pilon. Sauf que quelqu’un les avait récupérés avant et les vendait…

Autre exemple: des chips ré-immatriculés (spécialité chinoise depuis pas mal de temps). On prend un chip, on efface la référence d’origine et on en met une autre, qui est celle d’un composant plus performant et plus cher (ou avec plus de mémoire, etc…). Tu trouves ça couramment dans les micro, avec des gugusses qui modifient des références de chips 16K pour les faire passer pour des 32K ou des 64K. Evidemment, tu ne t’en aperçois que le jour où tu veux reflasher le bootloader (signature différente) ou quand tu veux charger un programme de 17K ou plus…
Il y a aussi une série de lignes à retard BBD qui est connue pour ça (on te vend le modèle à 128 ou 256 étages pour le prix du 512 étages). Absolument indétectable, les chips sont compatibles broche à broche. Sauf quand tu mesures le retard sur le signal audio.

Il ne s’agit donc pas de recycler des chips qui seraient “presque bons” (d’ailleurs, les fabricants n’ont pas attendu: ça fait longtemps qu’ils pratiquent le tri et vendent les versions moins bonnes sous d’autres références, ce qui limite les pertes en production). Ce que je décrivais est tout simplement de l’arnaque, pratiqué par des gens qui sont prêts à tout pour casser les prix.