AT24C04 EEPROM minuscule et programmation

Bonjour, j'ai acheté a priori des EEPROM AT24C04C, pour pouvoir écrire une micro information dessus afin de la lire. Néanmoins, comparé aux autres tutoriaux que j'ai trouvé sur internet, ma puce est ridiculement petite (ce que je cherchais), mais par contre cela me pose 2 problèmes qui en reviennent au même :

  1. Comment je programme cette puce, car vu sa taille, je ne trouve rien pour le faire (dois-je cabler directement celle-ci)
  2. Comment cabler celle-ci puisquelle est vraiment minuscule. (voir photo jointe)

J'ai acheté ce produit ici :

Et la fiche technique se trouve juste ici :

Merci pour vos aiguillages si vous avez des idées :smiley:

Est-ce que cela suffit pour la programmation de la puce ? Kit de programmeur USB pour EEPROM Flash BIOS 24 25 Series CH341A, Module SOIC8 SOP8, Clip de Test pour EEPROM SOIC8 et adaptateur 1.8V, Kit de bricolage | AliExpress

Bonjour

Il faut un adaptateur pour boitier SOT23-5/SOT23-6, à voir si ça se trouve pour pas trop cher (j'en ai vu entre 11 et 17€ sur ali..), ou tu peux en fabriquer un si tu as une imprimante 3d et des petits trombones (par exemple) pour faire les contacts.

En dernier recours, souder des fils directement dessus.

Et pour la programmer, tu peux probablement le faire avec un arduino et la librairie GitHub - JChristensen/extEEPROM: Arduino library to support external I2C EEPROMs.

Se pose toujours la même question: Quel est le but et que veux-tu en faire? La mémoire d'une Nano est deux fois plus grande. Pourquoi ne pas stocker ces données dans une Nano?...

Petite info :
Si tu as une RTC (DS3231, DS1307) les modules contiennent une eeprom (c'est le deuxième boîtier).
Cela te permettra de faire la mise au point de ton projet.

Avec ce type de boîtier SOT23-5 il faudra passer soit par un adaptateur "petits bouts de circuits imprimé et plaquette pastillée, soit carrément un circuit imprimé qui contiendra tout ce que tu utilises.
Genre :

Mais ....
Pour donner des conseils, il faut savoir ce que tu veux faire et les composants utilisés.

Visiblement tu n'as pas lu le message épinglé en tête de forum
S'il te plait donnes une liste claire et complète du premier coup.

PS : Ce sujet encore en gestation n'avait pas sa place dans Réalisations et Produits Finis.
Je l'ai donc déplacé.

Bonjour, Alors, vraiment navré de ne pas avoir posté au bon endroit et de ne pas avoir donné tous les éléments au premier coup, je vais tenter de d'être clair dans ce message ci.

J'ai acheté un ESP32, sur lequel j'aimerais installer des périphériques dynamiques.
En branchant et débranchant les périphériques (une led, un ruban, un écran, etc...) sur les pins réservés à cet effet, le programme est censé lire la puce (celle que je cherche à programmer) afin de lui donner une correspondance de périphérique sur le slote.

Le but (@vileroi):
Imprimer des périphériques qui se clipse magnétiquement (avec des connecteurs pogo) sur un socle qui contient l'ESP32 avec 2 ou 4 slots disponible à cet effet, et jouer dynamiquement avec une interface graphique qui permet de manipuler les périphériques installés.
L'information à enregistrer ne depasse pas 10 caractères.

Exemple :
Je connecte sur le slot 1, une led blanche, je peux dire dans mon programme : fais clignoter cette led toutes les 2 secondes.
Je connecte un ruban de led sur le slot 3 et puis finalement sur le 4, parce que je préfère cela, et je vois dynamiquement le résultat s'afficher dans mon programme afin de reprendre la main dessus.

Le projet est encore en phase d'élaboration, je souhaite juste intégré des puces d'identification assez petite pour créer des périphériques assez petits. D'où l'intérêt de prendre du micro.

Je ne sais pas si c'est super clair. En tout cas je suis super content d'avoir eu des réponses et de pouvoir le partager avec vous, je vous en suis infiniment reconnaissant.

@guix, merci beaucoup pour la réponse. Alors j'ai bien une imprimante 3D, mais vu la miniturisation de la chose et mes methodes de gros bourrins, je préfère acheter quelque chose de fonctionnel :D. mais merci bien du tuyau et du renseignement pour l'adaptateur. Je considère que moins de 20€ est un bon investissement.
Merci également pour le lien git :wink:

vileroi, connaissant très mal l'électronique, mais étant un acharné je ne connais pas encore les périphériques, leurs capacités, leurs usages... C'est également pour ça que je fais ma demande ici, car vos avis éclairés peuvent m'aider à faire un choix définitif sur l'utilisation. Quand tu parles de Nano, tu parles d'un arduino nano ou j'y suis pas du tout?

68tjs, alors je comptais faire manufacturer les circuits imprimés directement pour accueillir les puces. Le but c'est tout de même de pouvoir aposer les puces et les programmer rapidement sur des petits périphériques.
Merci pour le lien, c'est vrai que ça peut faire le travail pour accueillir la puce directement sans avoir a commander les circuits imprimés pour les prototypes.

Merci à tous pour vos réponses encore.

Donc si j'ai bien compris pour programmer la puce miniature que j'ai reçu :
Je dois me munir d'un programmeur de puce, comme j'ai partagé dans mon 2eme post, puis un convertisseur tel que :

En attendant je peux faire mes tests sur AT24C04B.

OK, comme cela c'est clair. La puce d'identification est une raison valable. Le projet se tient. Quand je parle de Nano, il s'agit effectivement d'une Arduino Nano. Par contre je ne connais rien à l'ESP32 et forcément les bibliothèques associées.

Un circuit imprimé est rarement bon du premier coup, dans le jargon on parle de "tour de cuivre".
A Mon Humble Avis un tour de cuivre ne revenant pas à ce que le fabricant annonce : il faut ajouter les frais de port qui peuvent être supérieur au coût d'une offre promotionnelle et maintenant il y a toujours le doute sur des éventuels droits de douane.
A titre personnel, je préfèrerais dépenser un 1 € en petits accessoires qui me permettront de maquetter, de vérifier que je n'ai pas envie de rajouter d'autres fonctions, etc..., etc.....

D'un autre côté, il faut bien se lancer, si possible avec un circuit simple, pour découvrir les arcanes de l'activité.

@vileroi, Merci de la réponse et donc de la confirmation que le projet n'est pas encore une idée tirée par les cheveux ^^'.

L'ESP32 est donc un microcontrolleur, qui si je ne raconte pas de bêtises :

  • A plus de port que l'Arduino pour permettre de "dimmer" les pins (je ne connais pas du tout le terme).
  • Il est également plus compact qu'un Arduino et intègre directement le wifi / bluetooth.
  • Plus de mémoire et plus de puissance
    Bien sûr, il fait beaucoup plus de chose, mais étant a peu près sur de ne pas les utiliser, ou du moins je les découvrirais lorsque j'aurais plus les mains dedans.

@68tjs, Evidemment je ne vais pas envoyer mes circuits directement à l'impression :D, je dois d'abord réaliser tout une batterie de test, et de conception afin de définir définitivement mes besoins. Je comptais réaliser un projet "KickStarter" afin de voir déjà si le projet intéressait le public, car en vérité je me sers déjà des prototypes régulièrement. Et donc à partir de ce moment là, oui ça deviendrait intéressant de faire imprimer les circuits sinon, je peux tout faire sur la platine d'essai.

N'écris pas ça.

Arduino, c'est une marque déposée, ce n'est pas un produit.
Arduino conçoit des cartes en utilisant des composants externes.
Arduino ne fait pas de microcontrôleur et dans une carte le plus important c'est le microcontrôleur.

Arduino à plusieurs cartes à son catalogue, dont 2 ont, sans discussion possible, largement plus d'Entrées/Sorties que les carte ESP.
Je parle des cartes Mega et Due.

Il est aussi vrai qu'Arduino, volontairement, n'exploite pas toutes les E/S des microcontrôleurs.
Compromis entre surface des cartes et besoins des utilisateurs "moyens".

Mes excuses, quand je parle de l'Arduino, je parle toujours de la première carte, soit l'Arduino Uno.
Je n'avais jamais entendu parlé des cartes Méga et Due, cela me donne envie de tester ça.

La Méga est une UNO avec plus de tout :

  • plus d'E/S
  • plus de timers
  • plus de liaisons séries
  • plus de ...

La "léonardo" est une Uno dont le micro est doté en natif de fonctions USB -> produit de niche.
La micro" est l'équivalent de la nano pour la léonardo.
"
Mais dans ces cartes rien de plus en fonctionnement : toujours des avr 8 bits.
Il faut en avoir besoin pour les utiliser, il n'y aura pas de plaisir de la découterte, sauf peut-être le coté USB natif de la leonardo.

La DUE est la première tentative d'utiliser un micro ARM 32 bits M3 développé par Atmel.
Celà a été très laborieux, c'est le moins que l'on puisse dire.

La Zero est la 2e tentative de carte ARM 32 bits, mais avec un ARM M0 (régression). En réalité elle a été directement développée et même fabriquée au début par Atmel -> le résultat était cette fois à la hauteur des espérances.

Puis Arduino s'étant enfin converti au "small size factor" (la nano est une carte Gravitec reprise par arduino) la famille MKR est arrivé.
Au début avec exclusivement le micro de la zéro, puis avec d'autres micros toujours ARM 32 bits mais développé par d'autres qu'Atmel/Microchip.
La famille comprend de nombreuses cartes avec des fonctions spécialisées. Le principal obstacle à la diffusion massive de cette famille est le prix.

Peu sur ce forum l'utilise.