Bonne alim

Je reprend la discussion de "Question débutant" sur un autre topic pour éviter de poluer.

pixelsafoison: Par contre je suis curieux de t'entendre (et vous autres aussi hein) concernant les alimentations, qu'est-ce qui définit une bonne alimentation, quel est le "bon" moyen de réguler une alimentation? disons une alim 7v à 500ma tu l'adaptes comment à un arduino barebone par exemple? Puis tirer du 3.3v à partir de 5v? (j'utilise des modules, mais je me doute que ce doit être débile.) - J'ai entendu parler de diviseurs de voltages par résistances, mais cela me trouble car une résistances ... ça n'agit pas que sur l'ampérage? :$.

Premier point évitons la confusion Tension et ampérage. Les montages électroniques qui nous intéressent sont alimentés à tension constante. Donc l'ampérage est ce qu'il est, il s'adapte à la demande. C'est bien clair on ne peut pas imposer simultanément une tension et un ampérage. Dans une alim en tension la notion d'ampérage max sert à indiquer jusqu'a quel courant elle pourra fournir une tension qui reste dans ses spécification, point.

Deuxièmement point il existe deux type de régulateurs de tension: - les régul linéaires -les régul à découpage. Les régul linéaires sont les plus performants en terme de qualité de signal mais ils ont le rendement le plus faible -> l'excès de tension est dissipé sous forme de chaleur. Les régul à découpage fonctionnent "un peu" comme un transformateur : si on divise la tension de sortie par 2 le courant augmente par 2, autrement dit ils fonctionnent à puissance constante. Ca c'est la théorie parce qu'en fait il y a des pertes mais le rendement est supérieur à 80 %.. C'est ce type de régulateur que l'on trouve dans les alim qui tiennent dans des fiches électriques avec quand même un transformateur d'isolement. Ils ont un autre avantage ils existe des schémas pour abaisser une tension et d'autres pour élever une tension. Il existe même des montages mixtes. Exemple Sortie constante à 5V avec une entrée comprise entre 3V et 9V. Pour plus d'info voir le site de Linear Technology.

Mise en œuvre : les régul linéaires sont très simples à utiliser. Ils sont de plus en plus en boîtier CMS donc l'utilisation de petit module n'est pas absurde surtout que pour le prix d'un CI au détail tu as le même CI tout câblé. Il n'y a pas de mystère les prix des CI à l'unité ou par 500.000 n'ont rien à voir. les régul à découpage demandent l'utilisation d'inductance de puissance et "quelques connaissances". Il est préférable de trouver des modules tout faits.

Distribution des alimentations. Il faut distinguer le réseau "alim propre" réservé au circuits électronique de commande (µ_controleur, registre à décalage, horloge RTC etc..) des utilisations polluantes : relais, moteurs, bobinages en tout genre etc.. Soit utiliser deux alim, soit réaliser un bon filtrage d'alim. Un condensateur seul en parallèle sur l'alim ne filtre pas grand chose. Il faut considérer le filtrage comme un pont diviseur qui diviserait le bruit mais pas le continu. Si cela semble marcher avec un condensateur en // sur le VCC/GND c'est que les fils de liaison sont légèrement résistifs et surtout inductifs. Donc ne pas hésiter à placer une inductance de quelques micro ou milli H (pas trop résistive) en amont du condensateur de filtrage. Un bon exemple se trouve dans la data sheet Atmel au sujet du découplage de l'alimentation du convertisseur analogique digital.

Emplacement et choix des condensateurs. Il faut savoir qu'un "gros" condensateur dit chimique ne sera bon que pour les fréquence basses. Pour les fréquences hautes il faut utiliser des condensateurs en techno céramique mais en céramique jusqu'à 200nF ça va ,au delà c'est cher et difficile à trouver. Solution : On place un "gros" condentateur (entre 10µF et 100µF) en tête de montage et un condensateur céramique de 100 nF [u]à raz[/u] des entrées VCC sur chaque circuit intégré. J'ai dit "à raz" car ll faut donc diminuer au maximun les longueurs de connections du condensateur. L'idéal est d'utiliser des condensateurs en format CMS.

Alim étagées Oui on peut très bien faire du 5V à partir du 9V puis du 3,3V à partir du 5V. Ce n'est jamais qu'un calcul de puissance P= UI et de thermique (voir --> http://forum.arduino.cc/index.php/topic,76845.msg580694.html#msg580694 )