capteur de lumière avec un phototransistor

Bjr.

En ce moment j'essaie de mettre sur pied un capteur de rayonnement avec le ST1KL-3B.
Comment faire pour conditionner le signal.

Merci.

vous avez regardé le lien vers votre datasheet (est-ce celle ci ?)

j'ai vu cette datasheet.

J'aimerais pouvoir déterminer l'illuminance en fonction du courant collecteur.
Merci

Bonjour,

Je viens de lire la datasheet.

A mon avis les réponses sont données dans les deux premières courbes.

Serge .D

Comment puis je coder ces courbes svp?

Ds notre cas la source de lumière est le soleil.

Ça peut marcher ?

j'ai réalisé l'électronique nécessaire à la sortie du phototransistor et j'ai obtenu une tension inférieur ou égale à 5v.

Comment faire pour établir la correspondance d'une valeur de tension à une valeur d'éclairement ?

y'a t'il pas un bout de code qui puisse me faire ça ?

svp y'a t'il des bibliothèques particulières à prendre en compte ?

Une bibliothèque pour quoi faire?

J’aimerai savoir pourquoi la valeur obtenue varie grandement d’un instant à l’autre.

Pour la valeur obtenu, je dois l afficher et la stocker. Un peu comme un pyranomètre.

Merci pour vos réponses.

leopard-udm:
J'aimerai savoir pourquoi la valeur obtenue varie grandement d'un instant à l'autre.

grandement n'est pas une unité de mesure physique.
Il faut être factuel.

Moi qui suis plutôt nouveau sur ce forum, je vais cependant me permettre un réflexion sur ce sujet du capteur de lumière :

A propos des questions posées, il s’agit de demandes sur le circuit électronique, sur son fonctionnement, sur le programme à écrire.
Beaucoup de très bonnes réponses ont été données, et aucune exploitation aboutie n’en est sortie.
Faudrait-il expliquer le fonctionnement, câbler le circuit, faire le programme et aussi exploiter les résultats ???

Bon, je cesse cette manifestation de mauvaise humeur …

Bonne soirée à tous.

Serge .D

Ne soit pas furieux stp.

grandement c'est à dire qu'on passe de

100 lux à 3 lux instantanément

leopard-udm:
grandement c'est à dire qu'on passe de
100 lux à 3 lux instantanément

Eh bien on va continuer sur les imprécisions --> la technique c'est dur ! :grin: mais il faut être précis.

"Instantanément" signifie 0 seconde et c'est impossible.
Le temps de basculement se mesure entre 10% de l'état précédent à 90 % de l'état suivant.
Soit, si on prend deux états 0 lux et 100 lux, de 10 lux à 90 lux.
Nota : coexiste aussi une norme 20% / 80%.

Pourquoi c'est important de le préciser :
Les capteurs ont une bande passante qui influe sur leur temps de réponse.
Si le temps de basculement de 3 à 100 lux se mesure en secondes, millis secondes ou microsecondes il faudra choisir la bonne technologie pour le capteur.
Exemple : une photo-diode est beaucoup plus rapide qu'un photo-transistor qui est lui même beaucoup plus rapide qu'une LDR.

Il n'est pas utile de connaître ce temps de basculement, à 1% prés, il est impératif d'en connaître l'ordre de grandeur.

Exemple simple :

Serge .D

leopard-udm:
J'aimerai savoir pourquoi la valeur obtenue varie grandement d'un instant à l'autre.

Bonjour,

Tu testes avec quoi?
Avec le soleil ou avec une lumière artificielle branchée sur le secteur?

kamill:
Bonjour,

Tu testes avec quoi?
Avec le soleil ou avec une lumière artificielle branchée sur le secteur?

Bonjour Kamill.
C'est Le soleil. (#6)

Serge .D

Merci

le temps de monté est de l'ordre des

microseconde,