Clignotants moto et arduino

Bonjour à toute la communauté,
Je suis nouveau sur ce forum et nouveau aussi dans le domaine de l'arduino.
J'ai des connaissance en programmation, ce qui m'emmene à vouloir faire des montages de ce genre.
Voilà, je vous présente mon problème, j'ai acheté des glignotants leds ,embouts de guidon pour ma moto. Ces embouts ont deux fonctions, clignotants et feux diurne.
Ce dont j'aimerai arriver à faire , c'est que quand je mets le cliglotant (droite ou gauche, peut importe) c'est que la led (feux diurne) s'éteigne et se rallume quand le clignotant est OFF.
Du coup j'ai pensé à utiliser une pro mini, par contre je ne sais pas comment faire le branchement, ni comment la programmer.
Donc, si quelqu'un veut bien me donner des pistes afin que je puisse avancer et évoluer dans ce domaine, je vous en remercie d'avance.
Je vous joint une image des éléments.

Cordialement

Jeter un coup d’œil ici :

Chapitre 4. IDE ARDUINO et suivants.

Le côté basse consommation n'est pas important dans ce cas, si la PRO MINI est alimentée par le contacteur à clef.
Normalement une PRO MINI est équipée d'un régulateur MIC5205 supportant 16V en entrée, donc avec une batterie de 12V c'est OK.
Par contre il ne faudrait pas que le chargeur de batterie envoie plus de 16V. A vérifier.

Ensuite il faudrait savoir de quelle PRO MINI il s'agit (5V 16MHz ou 3.3V 8MHz).
Pour la commande des LEDs des MOSFETs seraient bien adaptés.

Bonjour et merci de votre réponse et de votre réactivité.
En effet, la pro mini sera alimentée par le contacteur à cléf et c'set une 5V 16 MHz.
Par contre, c'est le branchement sur la carte que bloque, si tu as une idée ou un début d'idée, je suis preneur

Branchement de quoi ?

J'espère que tu es bien conscient qu'une carte ARDUINO ne pourra pas allumer et couper des LEDs sans une électronique de puissance.

bonsoir,
je voulais dire que je bloquais sur le branchement des fils sur la carte arduino.
Ce que j'essaie de réaliser c'est que quand j'actionnerai un clignotant, le feux de jour (embouts de guidon) s'éteint puis se rallumera quand le clignotant sera arrêté.
Tu pense qu'avec une arduino cela ne peux pas se faire?
une proposition de montage?

Si çà peut se faire sans problémes

commence par faire un programme avec qq leds pour simuler les clignos et les embouts
et ensuite on t'aidera pour la partie puissance .
Là ce que tu demande c'est un programme tout cuit dans le bec et c'est pas trop le genre de la "maison"

je ne demande pas un programme tout cuit, je pense avoir la trame, seulement la partie connectique sur la carte.
Pour la partie programmation je ne pense pas avoir de problème pour le réaliser

alors t'a plu qu'a :innocent:

je suis désolé de paraitre quelqu'un qui veut profiter du savoir des autres.
Juste besoin d'un peu d'aide ou d'une idée pour que je puisse avancer dans la réalisation d'un projet qui me tient à coeur.
Peut être que je me suis trompé en venant sur ce forum, peut être est il réserver au élites et non ouvert à tous afin que chacun puisse avancer et progresser.

Bonjour,

Ce n'est pas le rendez-vous des élites mais un minimum d'effort de compréhension de ta part serait un plus.

Je te comprends bien.

  • Si vous êtes sûr d'avoir du 12 V dans la moto, vous devez brancher l'alimentation au mini : le positif du mota à la broche RAW et le négatif de la moto à la broche GND.
  • Avec peu de choses que vous avez lu dans le lien que je laisse avant @hbachetti, vous saurez déjà que nous avons beaucoup de sorties / entrées, certaines analogiques masquées par A et un nombre et une autre numérique marquée par D et un nombre. Vous allez utiliser 5 numériques, deux comme entrées et deux comme entrées et 3 comme sorties par exemple utilisez D2 et D3 comme entrées et D4, D5 et D6 comme sorties
  • D2 et D3 seront reliés aux Boutons Poussoirs/interrupteurs que vous utilisez pour allumer votre clignotant, évidemment avec le circuit d'adaptation correspondant, pour que le mini détecte lorsque vous les appuyez, évidemment nous les configurerons comme entrées.
  • D4, D5 et D6, configurés en sorties et avec leurs circuits de puissance correspondants, ils piloteront les lumières. D4 allumera ou éteindra la lumière blanche et D5 et D6 le clignotant de chaque côté.

Pour concevoir les circuits d'adaptation et de puissance vous devez nous donner quelques informations de base sur l'installation de votre moto :

  • Comment la lumière blanche est-elle connectée ? toujours directement vers + ? . Par un relais ?
  • Idem pour les clignotants,
  • Commutateurs lorsqu'ils se connectent au positif ou à la terre

Ce que je vais vous dire ensuite ne modifie rien de ce qui a été dit précédemment.

Nous avons déjà parlé de la façon de le connecter pour le programmer.Je suppose que vous n'avez pas de programmeur FTDI, vous ne l'avez pas inclus dans la photo du matériel que vous avez. Eh bien, vous devrez en acheter un. J'utilise ESTE, C'est un peu cher mais j'en ai deux moins chers qui traînent car ils posent des problèmes de compatibilité.
Si tel est le cas et que vous devez en acheter un, évaluez pour acheter CECI pour le même prix, vous passeriez au modèle NANO qui a déjà le port de communication inclus et avec cette plaque adaptatrice vous feriez les connexions sur la moto plus facilement .
Salutations.

  1. il serait intéressant de savoir si l'idée de départ était de ramener des fils depuis les commandes de clignotants ou pas.
  2. je ne pense pas que l'ARDUINO doive servir de centrale clignotante. Seuls les feux de jour doivent être coupés / rallumés.
  3. il me semble qu'une plaquette à pastilles regroupant ARDUINO + MOSFET + résistances, avec des connecteurs et des fixations sérieux, le tout étant soudé, serait préférable à une solution à base de modules reliés par des fils. N'oublions pas qu'une bécane vibre.
    Un logement est-il prévu ?
  4. un schéma du câblage actuel est indispensable

A la limite on se demande ce que vient faire un ARDUINO dans cette affaire, un simple relais aurait suffi, ou un simple module MOSFET.

Vous avez sûrement raison et une seule sortie est nécessaire pour allumer ou éteindre les feux diurnes, à l'aide d'un mosfet ou d'un relais, et en laissant l'intermittence aux circuits de la moto.

De plus, pour ce projet, je n'utiliserais même pas l'arduino, avec un relais automobile qui coupe les feux de jour et quelques diodes sur les interrupteurs clignotants résoudraient tout.

Absolument : un OU à diodes.

attention à l'endroit de recup de l'info , pour ne pas se retrouver avec un alternat entre clignotant et leds de poignée

Bonjour ricou31

Pour pouvoir commander tes LED depuis l'Arduino, il faut en connaître les caractéristiques, as-tu un lien à fournir.
As-tu assez de place, il faudra certainement des MOSFET pour commander tes LED.

Pour commander ce montage, reprends-tu les commandes clignoteurs du guidon, si oui, c'est une masse qui est donnée?
Autre possibilité de commande, ton montage est "esclave" de tes clignoteurs, c'est à dire, on prends l'information de fonctionnement du clignoteur (impulsions 12v), pour déduire qu'il est ON. Ca nécessiterai des ponts diviseurs pour descendre le 12v en 5v.

Pour les branchements, il te faut 4 ports digitaux, 2 en sortie pour commander l'étage des LED, pour la mise en route, 2 entrées digitales, avec PULL-UP, je mettrai même des PULL-UP externes environ 10k, vu le milieu de fonctionnement. Si l'option "esclave" est choisie, entrées avec option interruption pin 2 et 3.

Cordialement
jpbbricole

Classiquement, un comodo est branché comme ceci :
moto-cligno
Avec un MOSFET canal P de simples résistances suffisent :


Commodo au repos : la grille est à ZERO : le MOSFET est passant, le feu de jour est allumé.
Commodo sur gauche ou droite : une des résistances de 100Ω amène du 12V sur la grille. Le MOSFET est bloqué, le feu de jour est éteint.

Il faut donc ramener au montage 5 fils :

  • commandes commodo gauche droite
  • masse et +12V
  • borne + du feu de jour

Une petite plaquette à pastilles pour souder tout ce petit monde et le tour est joué.

La moitié d'un modèle 70x30 suffira.

Reste les problèmes : ajouter proprement les 2 fils au commodo.

Personnellement je pense que moins on en ajoute sur un véhicule, mieux on se porte. Fiabilité avant tout.

L'IRF9540 supporte 100 volts et 23 ampères. Les quelques centaines de milliampères des LEDs devraient à peine le chatouiller.