Combien peut supporter un moteur pas a pas

Bonjour

Je voudrais faire une porte de poulailler automatique avec un moteur pas a pas.
Quand j'ai commencer l'arduino j'ai acheter un kit avec plein de choses dedans comme ce moteur pas a pas:

Et je voudrais savoir combien de kg ce moteur pourrais soulever avec une poulie de 2cm de rayon.
J'ai vu qu'il été de 34.3mN.m

Merci

Ta demande est incomplète : comment va être réalisée la commande mécanique de la porte ?
Ficelle ? courroie ? levier ?
La commande mécanique est la première chose à étudier.
Ce n'est pas parce que l'on dispose d'un moteur PAP que ce moteur est forcément adapté.

Un moteur PAP? pour rester immobile une fois une position atteinte, a besoin d'être alimenté pour rester en position si une force mécanique est appliquée (poids de la porte). Mais cela dépend du montage : contrepoids ou pas, etc.

Jette un œil ici : porte-motorisee-de-poulailler-1ere

Salut nofirerobot

C=FxD

C le couple en N.m. (Newtons.metre)

F la force en Newtons.

D en mètre, la distance d'application de la force par rapport au point d'application.

Le vecteur F (force) doit être perpendiculaire à D. (si F non perpendiculaire, faut calculer le vecteur perpendiculaire équivalent)

10N => 1kg (Force/Poids = masse x accélération) dans ce cas, G = 9.81m/s²

( en statique, c'est l'accel de la pesanteur, tu arrondies a 10).

donc ton moteur à un couple de 34milliNewtons.metre. (34/1000=0.034N.m)

Ce qui signifie qu'a un mètre de rayon, il peut "résister" a environ 0.034N.
(1N=100g => a un mètre de rayon ton truc prend 0.00034g)

Rassure toi.. a 2 cm de rayon, le couple reste identique mais la force va changer...

on reprend, le 0.034N.m on le passe en cm

1m c'est 100cm => 0.034*100 = 3.4N.cm (couple de référence)

pour 2cm de rayon, ta force est diviser par 2... donc F = 3.4/2 = 1.7N

(verif du couple 1.7N x 2cm = 3.4N.cm)

Avec une poulie de 2cm de rayon, tu pourras "espérer" , résister a 170 grammes!!!

Bon courage..

Avec une poulie de 2cm de rayon, tu pourras "espérer" , résister a 170 grammes!!!

d'où l'intérêt de mettre un contre poids.. ça ne résout pas tout bien sûr mais ça aidera

Un 28YBJ-48 est très démultiplié. Cela veut dire qu'il faut exercer une force importante pour le faire tourner à la main. Mais encore faut-il que le bras de levier ou la poulie, ait une dimension raisonnable et que la porte ait un poids faible, ou que son poids soit compensé (contrepoids).
Par contre avec un contrepoids, si la porte coulisse entre deux glissières par exemple, il faut obligatoirement que le coulissement soit mécaniquement parfait, avec un minimum de frottements.
Sans avoir aucune idée de l'implémentation mécanique de l'affaire, difficile de dire quoi que ce soit.

D'autre part si l'on est obligé d'alimenter le PAP en permanence pour le maintenir en position, avec tous les problèmes de consommation et de surchauffe que cela suppose, on écarte forcément toute possibilité d'alimentation par batterie.

En attendant plus d'explications ...

Le sujet “Porte de poulailler” est le plus fréquent sur ce forum.
Utilise la loupe pour faire une recherche limitée à ce forum, avec en priorité des réponses en français.

Tu obtiendra un nombre incalculable de solutions avec les réponses aux problèmes.

Incroyable ce nombre de personnes qui ne veulent pas aller cajoler leurs poules le soir.

C'est vrai. Les poules ont besoin d'attention, de présence. Ce sont des animaux grégaires.
La porte automatisée peut néanmoins permettre la grasse matinée, tout le monde n'a pas forcément envie de se lever à la même heure que les cocottes.

Ben, moi je dors avec ma poule. Et on fait la grasse matinée ensemble. Et j'ai envie de me lever à la même heure que ma cocotte, mais elle préfère que j'aille faire le café. En plus elle ne serait pas d'accord pour que je lui bricole une guillotine.

En realitée, je pense qu'il faut voir les choses en terme de transmission..Par exemple un moteur qui fourni 1N.cm est capable de fournir une force de 1N a 1cm de "sont" point d'application (axe de rotation)

Mais si on applique ce 1N de la roue motrice, sur une roue dentée de 1M par exemple.. (hors frottement, poid des éléments, perte joules...et touti couenti) (c'est theorique hein!!)

on passe de 1N.cm sur la roue émettrice à 1N.m de couple dispo sur l'axe de rotation de la roue réceptrice.

(hors vitesse de rotation....la force reste la même, mais le point d'application a changer) cela est dû à la particularités des vecteurs force d’être égaux en tous point d'application sur leur axe porteur!! et au principe fondamentale de la statique et de la dynamique!!

somme des efforts =0 triangle des forces =0

Le problème dans ce joli calcul, c'est l'effort résistant a l'application....le poids de la porte!!

Si tu veut être tranquille, il faut que ton couple, donne un effort supérieur a l'effort résistant

d'ou l'effet du contre poid!! (les efforts sont inversés, les vecteurs de direction opposée..les glisseurs ce rejoigne sur l'axe perpendiculaire d'application..et -1 + 1 =0 :wink:

(bon en vrai, faut au moins pensé au rendement..aux défauts d’adhérences(poulie lisse / courroie), aux pertes par frottements matières, entre engrenages, sur roulement, sur bagues bronze.. d'ou les différents type d'engrenages...etc.)

pour les démultiplications, il faut savoir que les rapports, sont:

Z menée / Z menant ou somme des Z menées / sur somme des Z menantes (Z étant le nombre de dents des pignons ou...par extrapolation...les diamètres des poulies.

en gros..si tu veut du couples!! pour avoir de la capacité a l'effort...tu fais un réducteur!

tu devrais avoir de quoi t'amuse là!!

une image vaut milles mots…