Commande d'une vingtaine de moteurs

Bonjour à tous !

Voila depuis longtemps j'ai envie de créer ma propre machine à cocktail avec comme première difficulté, la commande d'une vingtaine de moteurs 12V/0.8A. Au début je partait sur l'utilisation de relais, vite abandonné, étant donné que mes moteurs consommes peu, et que très peu de temps.

J'ai d'abord cherché du côté des transistor mais je suis tombé sur ce composant : L293D Double pont en H

Selon vous avec un seul composant puis-je commander 4 moteurs dans un unique sens ? Je suis vraiment novice, dans le domaine...

Et si j'ai bien compris pas besoin de diode, il me reste à ajouter une résistance sur chaque entrée pour commander mes moteurs à partir de l'arduino, corrigé moi si j'ai faux ?

Pour ça, personnellement, je partirais plutôt sur des ULN2803A ou équivalent. Je pense que ces circuits sont plus adaptés à ton besoin. Avec un circuit, tu commandes jusqu'à 8 moteurs pouvant consommer dans les 350mA en continu. Voir ici : www.ti.com/lit/ds/symlink/uln2803a.pdf

elriri: J'ai d'abord cherché du côté des transistor mais je suis tombé sur ce composant : L293D Double pont en H

Selon vous avec un seul composant puis-je commander 4 moteurs dans un unique sens ? Je suis vraiment novice, dans le domaine...

bonsoir expose plus en detail ton probleme de moteurs si tu dois commander 20 moteurs CC dans un seul sens , pas besoin de pont en H un simple transistor par moteur sera suffisant

l’uln2803 supporte 0.5A par sortie alors que 0.8 demandé. bien sur on pourrai les coupler, mais le boitier ne permet que 2,5A de memoire.
pour cette raison, je partirai sur des bd677, t’as largement de quoi faire, surtout au demarrage du moteur.
la diode de roue libre est intégrée, t’as meme pas besoin de t’en soucier.
tu colle une resistance en serie avec ta sortie (560 à 1k devrai etre une bonne valeur pour ton appli) et eventuellement une resistance de rappel 10k.
une 20aine d’euros.
… si tu crame rien.

Si c'est pour piloter dans un seul sens, autant ne prendre que des mosfet ! Pour le coup même pas besoin de diode de roue libre et on a plus que l'embarras du choix, pour un prix dérisoire ...

jean-I: l'uln2803 supporte 0.5A par sortie alors que 0.8 demandé.

J'avais pas vu le 0.8A :(

autant ne prendre que des mosfet ! Pour le coup même pas besoin de diode de roue libre

Contrairement aux ULN où la diode est implantée volontairement celle des Mosfet est une diode parasite dont l'existence est la conséquence de la technologie disponible. Elle ne fait l'objet d'aucune spécification et donc d'aucune garantie. Supprimer ou pas la diode de roue libre est une question de "mesure" et chaque cas est particulier.. Si le montage n'est pas fait pour durer des années et que cela tient au départ pourquoi pas. Si on utilise un gros MosFet avec un moteur peu inductif et/ou des signaux de commande avec des temps de commutations en mode "patate", également pourquoi pas. Dans les autres cas, à titre personnel, je préférerai ne pas jouer avec le feu et je garderais les diodes extérieures.

Je dirais pas vraiment qu'elle est parasite puisqu'elle est inérante à la constitution même du mosfet (sauf sur certains bien particuliers), même s'il est vrai que c'est pas pour ça qu'on prend un MOS xD Mais de ce fait elle sera toujours la (sinon ça veut dire que le mosfet est mort), certes avec des caractéritiques non garanties et dans tous les cas basses performances, mais pour de la roue libre, à moins d'avoir des moteurs à très forte inductance, ça suffit "normalement" largement ("normalement" évidemment parce que il faut toujours prendre le composant avec des caractéristiques qui conviennent). Après je dis ça mais personnellement même sur des des mosfets je rajoute toujours des diodes : pour le prix et la place que ça prend ...

B@tto: Je dirais pas vraiment qu'elle est parasite puisqu'elle est inérante à la constitution même du mosfet (sauf sur certains bien particuliers), même s'il est vrai que c'est pas pour ça qu'on prend un MOS xD Mais de ce fait elle sera toujours la (sinon ça veut dire que le mosfet est mort), certes avec des caractéritiques non garanties et dans tous les cas basses performances, mais pour de la roue libre, à moins d'avoir des moteurs à très forte inductance, ça suffit "normalement" largement ("normalement" évidemment parce que il faut toujours prendre le composant avec des caractéristiques qui conviennent). Après je dis ça mais personnellement même sur des des mosfets je rajoute toujours des diodes : pour le prix et la place que ça prend ...

Bonsoir les caractéristiques de la diode interne sont quelquefois "assez documentés" mais bien d'accord , si "on sent" de la grosse induction possible , une bonne diode externe "en ceinture et bretelles" ne nuira pas. :grin:

Merci pour vos réponses, je viens de les voir, j'attendais une notif dans ma boîte mail mais rien... bref !

Je suis donc parti sur ce tuto http://www.instructables.com/id/Use-Arduino-with-TIP120-transistor-to-control-moto/

Le TIP120 devrait être capable de piloter mes moteurs sans problème et je m'en tire pour une dizaine d'euros !

J'attends les composants pour les premiers tests.

elriri: Merci pour vos réponses, je viens de les voir, j'attendais une notif dans ma boîte mail mais rien... bref !

Je suis donc parti sur ce tuto http://www.instructables.com/id/Use-Arduino-with-TIP120-transistor-to-control-moto/

Le TIP120 devrait être capable de piloter mes moteurs sans problème et je m'en tire pour une dizaine d'euros !

J'attends les composants pour les premiers tests.

Bonjour Le TIP120 (avec tripaille 8) ) devrait s'en sortir sans problème