Commande moteur VMC double flux

Bonjour,

Mon projet est de faire moi même une VMC double flux controlée par un Arduino.
Et ce pour plusieurs raisons :

  • grande maison avec problèmes d'humidité --> nécessité d'une ventilation de ~1000m3/h
  • prévision de couplage avec un capteur solaire à air & récupérateur air chaud cheminée.
  • pilotage par ma centrale Jeedom via ethernet en fonction des sondes de température et d'humidité dans les différentes pièces

Donc, je prévois d'avoir un arduino dédié à la VMC qui pilotera les ventilateurs en fonction des différentes températures int/Ext, taux d'humidité int/ext, et pression atmosphérique int/ext (j'ai aussi une cheminée à foyer ouvert), ainsi que cycle jour/nuit pour le bruit.
Bref, tout ça c'est OK, mon problème est la commande des ventilos, j'ai commencé à regarder, et me rend compte que ça a l'air compliqué.

Aujourd'hui, j'ai ces ventilos :

Qui sont des moteurs asynchrones à courant 230V~ consommant 68W à 50Hz.
Dans la notice il est donné des caractéristiques différentes à 60Hz, ce qui me laissait penser que je pourrais faire du PWM avec mon arduino... sauf que visiblement ça n'a pas l'air si simple après quelques jours de recherche.

J'ai testé ce composant là hier soir, qui ne me donne pas satisfaction :

Qui finalement n'est pas un pwm comme indiqué par le constructeur :

Quand j'essaie d'alimenter sur des portions de cycle, le moteur vibre de façon atroce.
Quand j'essaie de faire tourner genre un cycle sur deux, ça fonctionne, (uniquementr avec les interruptions en LOW, contrairement à ce qui est dans les exemples), mais le moteur est légèrement plus bruyant...

Est-ce que vous pourriez me dire soit comment commander mes ventilateurs, soit si je me suis fourvoyé, quels ventilateurs et/ou interfaces de commande il me faudrait acheter à la place?
(précision, l'électronique c'est pas mon fort... alors je préfère largement acheter des interfaces toutes faites que sortir le fer à souder...)

Je vous remercie,
Romain

Vous avez ouvert la boîte pour voir ce qu'il y a dedans ?

SoulMan31:
nécessité d'une ventilation de ~1000m3/h

C'est pas un peu beaucoup comme volume de ventilation à l'heure ?

@JML : Dans le boitier, il y a 3 fils… phase, neutre, terre.
@jfs : Si c’est beaucoup, mais c’est ce dont j’ai besoin. D’une par car j’ai une maison d’une grand volume (~1000m3) mais avec les normes j’arriverai à un besoin de (seulement) 350m3/h et d’autre-part car je souhaite, pour gérer l’humidité, et aussi pour pouvoir surventiler quand il y a des calories à récupérer par mon capteur solaire.
Donc, ça correspond à mon besoin… sans compter qu’avecles différentes pertes de charge, je tournerai à un peu moins.

Merci pour vos réponses

Bonsoir

Il me semble que pour gérer correctement la vitesse de rotation d'un moteur asynchone il faut un véritable variateur de vitesse.

Ajout : Pour un moteur asyncrone triphasé, pas de pb.
Pour un moteur asynchrone monophasé , c'est loin d'être aussi évident !!!

Le gradateur 'dimmer' à triac (commande de phase) c'est pour l'éclairage à incandescence et , plus ou moins, pour des moteurs un peu particuliers ('moteurs universels') utilisés dans des perceuses et autre outils.

Merci,

Il me faudrait donc un appareil de ce genre et ensuite hacker le potentiomètre pour le commander avec mon arduino?

SoulMan31:
@JML : Dans le boitier, il y a 3 fils… phase, neutre, terre.

ok donc aujourd’hui ça tournerait tout le temps à fond, il n’y a aucune « intelligence » dispo. Faudra effectivement alors un vrai variateur de vitesse - et utiliser une résistance pilotable pour le contrôle s’il n’ya Pas de composant dispo avec commande numérique
Jamais essayé - donc pas d’idée sur quoi acheter, je ne sais pas dire si les trucs pas chers qui se prétendent être des variateur électronique de vitesse ne sont pas juste des gradateurs de base…

Ah, zut...
...ça parait mal engagé cette histoire :confused:

Oui, parce que la variation de vitesse d'un moteur asynchrone monophasé c'est hors du commun.

SoulMan31:
Ah, zut...
...ça parait mal engagé cette histoire :confused:

bonjour
Comme déjà répondu , vouloir gérer "finement et simplement" la vitesse de rotation de ce genre de petit moteur asynchrone mono n'est pas si simple qu'il pourrait à priori sembler.
Partir sur de la gradation/coupure du sinus à 50Hz, c'est certain ça ne plais pas toujours aux ensembles magnétiques/mecanique du moteur :grin:

Dans ce genre de cas AMHA , le plus simple est de raisonner "temp long" pour moyenner le volume air transféré

C'est le même principe que celui utilisé dans la quasi totalité des "fours micro-ondes" pour (pseudo) regler "la puissance absorbée par "la cible"

Le magnetron ( la source micro-ondes) une fois alimenté , "crache" 8) toujours à sa Pmax ,

Ce n'est juste que de la mise ON/OFF sur des intervalles de temps longs (~ ordre de la seconde) qui procure par inertie thermique de la cible une pseudo modulation.

Dans ton cas , inertie air massique importante , je pense que je réfléchirais plus à gérer les chronologies de mises ON/OFF du moteur.

Et là pour le coup , je mettrais pour la commande du moteur trés surement un "relais SSR" qui lui va se charger du passage à 0 du sinus 50 Hz :sunglasses: pour ne pas injecter de perturbations sur ton reseau électrique domestique

Ok, merci pour ces réponses...
J'ai pas bien compris l'intéret du SSR? (mais j'en ai quelques une qui n'ont finalement pas servi pour un autre projet.
Je ne suis pas convaincu par l'idée des cycles ON/OFF... pour plusieurs raisons : phonique en premier lieux, et efficacité de l'échangeur DBF en second lieux.

A ce stade, je crois que je vais encore tester quelques algos à l'aveugle voir si j'arrive à améliorer le comportement...
...puis tester un stabilisateur à 10€... ...et si ça ne marche pas, essayer de trouver d'autres ventilos qui proposent directement un variateur... tout en sachant qu'il faudra aussi faire un hack du potentiomètre, ce qui ne me convient pas top car j'aurai aimé un truc où je ne mets pas les mains dans l'électronique.

Un condensateur en série est couramment employé pour faire 2 vitesses.
Ma compréhension du truc c’est que ça fait baisser la tension car le condo se comporte comme une résistance (impédance en alternatif) et a l’avantage de ne pas chauffer

=>si les pros du hardware confirment cette théorie, vous pouvez éventuellement essayer de mettre donc un petit condensateur en série sur un fil du secteur (valeur entre 1µf et 6µf - prévoir de tenir 450v) et ça vous donnerait un moins une deuxième vitesse. Il faudrait pouvoir piloter son enclenchement électroniquement

Si ça fonctionne vous pourriez envisager d’avoir plusieurs montages avec différents condensateurs en série que vous activez à la demande. ça vous permettrait d’avoir plusieurs choix de vitesses

Vous pensez quoi de ça?

Ca serait compliqué de commander celui-ci avec mon Arduino?

Bonjour

en lisant ce qui suit on peut penser qu'un véritable variateur de vitesse est intégré (fréquence variable)

  • Adopte un moteur EC de haute efficacité à fréquence variable et des roulements à billes japonais NMB, tourne régulièrement et silencieusement.
  • 【Contrôleur de Vitesse Variable】Avec un contrôleur variable, la vitesse peut être réglée entre 0% et 100% pour répondre à vos différentes exigences pendant le fonctionnement.

Comande par Arduino : possible mais il faudrait en savoir plus sur le câblâge du probable potentiometre de commande pour chosir une solution (potentiometre numérique ? photoréstance ? autre....?)

ils disent "moteur EC de haute efficacité à fréquence variable" et "la vitesse peut être réglée entre 0% et 100%" donc c'est pas mal. faudrait démonter le boitier.

il ne fait "que" 1292m³/h assez loin de votre besoin exprimé

Que :smiley:
Non, mon besoin initial était de 1000m3/h... donc j'ai meme un peu de marge pour m'autoriser une surventilation plus imortante au besoin.

Bon, donc ça se tente.. je vais tenter alors :slight_smile:
...je reveindrai surement par ici une fois les engins reçus.

ah oui j'avais lu 10.000 ! (ce qui faisait bcp)

vous n'avez pas essayé le coup du condensateur ?

al1fch:
Bonjour

en lisant ce qui suit on peut penser qu'un véritable variateur de vitesse est intégré (fréquence variable)Comande par Arduino : possible mais il faudrait en savoir plus sur le câblâge du probable potentiometre de commande pour chosir une solution (potentiometre numérique ? photoréstance ? autre....?)

:grin:

Une fois la "bestiole" entre les mains , il sera plus aisé de voir comment (rétro-ingénierie) au mieux/plus simple emuler/remplacer le potentiomètre de commande pour une commande par "arduino"

dans les "autre" , il y a peut etre aussi des solutions electromeca relativement simples à mettre en oeuvre :
par exemple couplage de l'axe du potentiometre sur l'axe d'un petit servo genre SG90

à voir peut etre les courses réciproques de rotation pour de l'eventuelle éventuelle adaptation 270°/180° par exemple :smiley:

SoulMan31:
Ok, merci pour ces réponses...
J'ai pas bien compris l'intéret du SSR?

Simplement qu'un SSR est prévu pour "commuter" au zero de la sinusoïde =
ce n'est pas parce que tu fais/ferais juste du ON/OFF qu'il faudrait alors commuter n'importe où comme un "bourrin" ;D

Hello,

Je viens de recevoir mes nouveaux ventilos,ils sont tops niveau performances et réglage par potentiomètre.
J’ai démonté le boitier de commande,et c’est un simple B10K qui commande la variation de vitesse.
Pour ce qui est du circuit lui meme, c’est plus compliqué… :smiley:
Qu’en pensez-vous?

Merci,
Romain