[Conseil] capteurs sans fils sous l'eau

Bonjour à tous, Pour un projet que je compte réaliser j'ai besoin de savoir qu'elle sont les communications disponible avec un arduino sous l'eau, en sachant que: le bluetooth le wifi et la plus pars de ceux qu'ont utilisent habituellement sont indisponible sous l'eau. Les seuls système de communication que j'ai trouvé jusqu'à lors son la transmission acoustique et les très basse fréquence, connaissez vous en d'autres et savez vous si il existe des modules arduino . (Je pense que non, et que je vais devoir bidouiller) mais si quelqu'un à une idée même farfelue je suis preneur. Merci d'avance :) Je suis nouveau donc excusé moi d'avance si j'ai oublié de préciser quelque chose(et je débute tout juste en arduino ^^)

Selon la turbidité de l'eau et la distance à parcourir, la transmission optique dans le bleu peut être envisagée.

Cordialement.

Pierre

ça ne répond pas à la question mais pourquoi pas de fil possible avec une antenne en surface par exemple?

J-M-L: ça ne répond pas à la question ...

Ah bon !

La question :

GrillzMoOo: ... Les seuls système de communication que j'ai trouvé jusqu'à lors son la transmission acoustique et les très basse fréquence, connaissez vous en d'autres ...

La réponse :

ChPr: ... la transmission optique dans le bleu ...

J'aurais peut-être dû dire dans l'eau et non dans le bleu ;)

Cordialement.

Pierre

ChPr: Ah bon !

ben oui il faut toujours se demander pourquoi on a une contrainte et si elle est vraiment obligatoire ou auto-imposée :) - donc pourquoi pas un fil soit de bout en bout, soit en sans fil jusqu'à une antenne et ensuite en filaire...

@ J-M-L : que vous demandiez à ce que le besoin soit réévalué est une chose ; et j'y souscris pleinement.

Apporter une solution en est une autre.

Cordialement.

Pierre

GrillzMoOo: Pour un projet que je compte réaliser j'ai besoin de savoir qu'elle sont les communications disponible avec un arduino sous l'eau

bonjour Il manque au moins 3 données importantes 8) - a quelle distance sous l'eau (quelles dimensions physiques d’évolution du mobile ? ) - quel debit d'info souhaité ? - transmission bidirectionnelle ou pas ?

Parce que faire de la transmission d'info sous marine ça existe depuis longtemps ! ;D Il y a des contraintes "ici ou là" mais ça fonctionne bien :grin:

Revoir les contraintes permet de revoir le champs des possibles et donc la pertinence des solutions

Et moi je pense que l'information la plus importante est :

Est-ce l'émetteur et le récepteur immergés sont fixes ou est-ce qu'ils peuvent se déplacer.

S'ils se déplacent il ne reste guère que la transmission par onde sonore. Contrairement à ce que je pensais les ondes ne sont pas obligatoire en très basse fréquence, des solutions à quelques kHz existe. La portée à 50 kHz est plus réduite qu'à 10 Hz mais la taille de l'antenne est plus petite.

Désolé je n'avait pas donner assez de détail. Alors je suis au lycée et j'ai un projet à faire et j'ai eu l'idée de faire une bouée de casier de pêche qui reste sous l'eau pour éviter qu'il soit remonter, couper ou qu'il embête les turbines de moteur de bateau. Et qui ne se remonte qu quand on arrive et qu'on lui donne l'ordre avec ? Justement la est ma question pas de fil puisque c'est le but qu'il ne soit pas accessible donc le but étant que depuis un bateau je puisse lui donner l'ordre de sortir des quelques mètres d'eau de mer. À la fin de l'année je dois présenter mon projet donc je peux faire un modèle réduit (dans quelques centimètres dans l'eau douce) mais si il est possible de faire une taille réelle qui fonctionne c'est le top donc savez vous si c'est possible et avec quel «technologie»?

Les sons et ultra-sons doivent être une solution.

Cordialement.

Pierre

Accueillons le premier lycéen de 2017-2018.

Tout d'abord bravo, au moins toi tu réfléchis avant d'agir et tu ne t'y prend pas le 1 mai pour rendre le rapport le 15 du même mois. Ça nous change.

Effectivement une commande par onde sonore semble la meilleure solution. Des émetteurs et des récepteurs à 40kHz étanches existent. Un sujet Bac a déjà été traité sur ce forum. Tu peux utiliser le moteur de recherche du forum.

Je me pose une question : Quel sera le principe qui fera remonter le casier et qui le fera redescendre ? Des balasts ?

Communiquer c'est bien mais agir c'est mieux. Quelle information circulera dans la "communication" ? Un ordre par tout ou rien ou un code plus élaboré ?

C'est quel type de projet Lycée : 1ere ou terminale (STI2D ? S-SI ? )

Bonjour,

Voilà quelques éléments d’acoustique sous-marine donnés par Ifremer.

L’acoustique sous-marine est un domaine assez (très) complexe, mais bien maitrisé.
Pour réaliser une communication, unidirectionnelle dans ton cas, il te faudra un transducteur émetteur sur le bateau support et un transducteur récepteur sur le casier. Et dans chaque une électronique associé.
On trouve tout ça dans le commerce spécialisé, mais le prix sera rédhibitoire.
Selon moi, pour un projet DIY de ce type, il faut de bonnes connaissances en électronique et en acoustique.

68tjs:
Accueillons le premier lycéen de 2017-2018.

Tout d’abord bravo, au moins toi tu réfléchis avant d’agir et tu ne t’y prend pas le 1 mai pour rendre le rapport le 15 du même mois. Ça nous change.

:grin:
+1

Et pour notre jeune ami lycéen , deux citations fondamentales mais de portées … différentes 8)

  • “Un problème bien posé est un problème à moitié résolu.” (attribuée à Henri Poincaré )
  • “S’il n’y a pas de solution c’est qu’il n’y a pas de problème.” (attribuée à Jacques Rouxel)

Merci pour vos retours et vos réponse. Je n'ai pas trouver le sujet bac sur le site auriez-vous un lien svp? Je vais essayer de répondre à vos questions dans l'ordre alors premièrement alors là bouée n'a besoin que de remontée, elle redescendra avec le casier qui lui sera remontée a l'huile de coude :). Pour la communication se sera soit un tout ou rien, si je choisit de laisser remonter la bouée juste en la lâchant elle et le cordage qui la relie au casier. Soit se sera un codage plus complexe si j'utilise des ballast (je pense que c'est un peux trop complexe pour le projet et pour moi ^^). C'est un projet de 1ère S-Si

bilbo83: Bonjour,

Voilà quelques éléments d'acoustique sous-marine donnés par Ifremer.

L'acoustique sous-marine est un domaine assez (très) complexe, mais bien maitrisé. Pour réaliser une communication, unidirectionnelle dans ton cas, il te faudra un transducteur émetteur sur le bateau support et un transducteur récepteur sur le casier. Et dans chaque une électronique associé. On trouve tout ça dans le commerce spécialisé, mais le prix sera rédhibitoire. Selon moi, pour un projet DIY de ce type, il faut de bonnes connaissances en électronique et en acoustique.

Si j'ai bien compris d'après toi il va falloir un hydrophone sur la bouée et un projecteur (haut parleur ) sur le bateau ou avec moi et une fois arriver à l'emplacement du casier je le positionne dans l'eau et je «l'active»?

GrillzMoOo: ...À la fin de l'année je dois présenter mon projet donc [u]je peux faire un modèle réduit (dans quelques centimètres dans l'eau douce)[/u] mais si il est possible de [u]faire une taille réelle qui fonctionne[/u] c'est le top donc savez vous si c'est possible et avec quel «technologie»?

Bonjour Je n'avais pas bien lu ce passage précédemment : :grin:

Tu a accès relativement facilement à une "plateforme de test" en situation réelle en mer (lycée "maritime") ?

C'est surement plus simple de tester/expérimenter en situation réelle si tu es proche d'un patron de caseyeur que si tu es à 500 km des premières côtes.

Bonsoir Artouste. Un aquarium c'est pas mal aussi :grin: et toujours plus disponible alors que le marin pêcheur. Cerise sur le gâteau les distances dans un aquarium ne demanderont pas des puissances élevées. C'est un TPE de première, ils sont plus notés sur le raisonnement que sur la réalisation pratique.

Je n'avais pas saisi le coup de la bouée, donc pas de soucis de ce coté là. Pour le sujet bac je vais "essayer" de faire des fouilles archéologiques dans les entrailles du forum.

Les fouilles archéologiques ont été fructueuses : http://forum.arduino.cc/index.php?topic=280616.0

La relecture m'a fait me poser des questions sur ton sujet. Les ultasons (US) c'est du quasi directif (voir la doc Murrata dans une des réponses). Ce qui conviendrai le mieux à ton sujet c'est du sonar avec antenne non directive. La techno sonar A.M.H.A est hors de portée d'un lycéen de 1rer S-SI sauf si certains connaissent du matériel émission réception à des prix acceptables par l’Éducation Nationale".

Ce qui me turlupine c'est soit on laisse le récepteur en fonctionnement permanent soit il est en sommeil et on le réveille au moment de la remontée du casier, mais comment ?

Et puis l'usage d'une carte HSR04 n'est plus possible (voir son fonctionnement sur le site que j'indique dans le projet dont j'ai donné le lien).

Il faudra faire sa propre électronique émission et réception et ce n'est pas gagné d'avance.

Le rayon bleu finalement ce n'est peut-être pas si mal, à condition de faire des essais et d'apporter dans le rapport une analyse qui prouve que ce pourrait-être toujours utilisable en mer.

Tu vois c'est cela les projets : au début c'est super on analyse les défauts et les avantages de plusieurs solutions et assez vite les ennuis commencent car il faudra choisir une seule solution.

Dans les films de sous marins on voit le sonar qui envoie des “ping” de détection et ça s’entend sur la structure métallique des sous-marins… on pourrait donc pencher sur une onde acoustique assez forte pour aller jusqu’aux casiers; tapant sur une boîte métallique qui “entendrait” le bruit. Ensuite utiliser un peu le même mécanisme que le détecteur de code secret genre “knock knock detector” il faudrait simplement que le bateau envoie avec un haut parleur dans l’eau le bon code - et assez fortement…

je ne sais pas si ça ne marche que dans les films et si on a le droit de faire du “bruit sous l’eau”, mais pourquoi pas explorer cette solution ? ce ne sera pas très cher à tester (une boîte en ferraille étanche, un arduino avec batterie et micro pour la partie récepteur + 1 LED et résistance - et un haut parleur mis au sommet d’un tube en plastic pour envoyer l’onde sonore dans l’eau (sans mouiller le haut parleur))

et si ça ne fonctionne pas, ce sera toujours un plus d’expliquer la recherche de la solution en creusant certaines idées

Ce qui me turlupine c’est soit on laisse le récepteur en fonctionnement permanent soit il est en sommeil et on le réveille au moment de la remontée du casier, mais comment ?

bonne question…

68tjs: Bonsoir Artouste. Un aquarium c'est pas mal aussi :grin: et toujours plus disponible alors que le marin pêcheur. Cerise sur le gâteau les distances dans un aquarium ne demanderont pas des puissances élevées. C'est un TPE de première, ils sont plus notés sur le raisonnement que sur la réalisation pratique.

Je n'avais pas saisi le coup de la bouée, donc pas de soucis de ce coté là. Pour le sujet bac je vais "essayer" de faire des fouilles archéologiques dans les entrailles du forum.

Bonsoir 68tjs oui , mais les contraintes ne sont pas/plus du tout les memes Dans un aquarium , il y a énormément plus de solutions de transmissions disponibles que dans la realité ( exemple au hasard : taper avec un marteau sur une des faces ! :smiling_imp: . ) Dans la vraie vie il y a aussi surement un autre paramètre à prendre en compte , la distance à la bouée pour réaction. En général les pêcheurs prennent un point GPS de la dépose avec sa "précision relative"