Conseil pour raccordement de relais

zerr0s: Mais de ce que j'ai cru comprendre, mon approche n'est pas la bonne, surtout que le nbre max de modules ne dépassera 20 normalement. Au delà, je duplique le système en ajoutant une seconde mega. Toutes les mega pourront être pilotés par la raspberry.

Faut pas prendre un char pour écraser une mouche ^^ multiplexage à la rescousse ==> PCF 8574

Sinon autre suggestion à la place du système relais : dans chaque prise, triac + optotriac avec détection de passage à zéro. Ça sera plus compacte, pas de bruit, pas d'usure, moins gourmand et que deux fils à tirer/prise.

pour les triac, je voudrai bien, mais je n'ai pas eu le temps de m'y pencher pour le moment, et je ne sais absolument pas comment concevoir ce système. J'avais prévu pour les futurs variateurs en fait, que j'aurai fait plus tard.

Mais si c'est la solution, je vais m'y pencher ... dur dur d'être débutant :)

Pour tout comprendre ==> http://www.sonelec-musique.com/electronique_theorie_triac.html

Après pour faire au plus simple, il y des package qui enveloppe le tout et forme des relais statiques. Un modèle connu : http://www.selectronic.fr/relais-statique-sharp-s216s02.html

Je retrouve plus le topic mais on a déjà discuté de ce genre de chose et l'auteur avait trouvé un bien meilleur prix de mémoire. Mais c'est le point faible de ce genre de produit. Mais les avantages sont nombreux ;)

Bonjour, ce que B@tto te conseille

Sinon autre suggestion à la place du système relais : dans chaque prise, triac + optotriac avec détection de passage à zéro. Ça sera plus compacte, pas de bruit, pas d'usure, moins gourmand et que deux fils à tirer/prise.

cela s'appelle un "Solid State Module" (pour eventuelle recherche sur eBay) ou relais statique en francais (mais alors inconnu sur eBay) et cela coute 4,99$ frais de port compris pour modele 10A voici un modele : je viens de tester un modele semblable en 25A, cela consomme 10mA sous 5V, donc pas de probleme pour en raccorder autant que tu veux sur ta Mega.

Ce qu'il ne faut pas faire c'est connecter des utilisations distantes sur la sortie 5V de ta carte Mega. Si tu fais construire, tu trouveras sans probleme une queue de budget pour te payer une alimentation par exemple 5V 10A a 13$ frais de port compris.

Tu distribues le 5V partout ou tu en as besoin et tu utilises le coupleur-optique sur ta carte pour la commande. De preference avec 2 cables distincts. Par exemple un cable utilise pour la telephonie avec un film plastic metallise utilise comme blindage que tu connectes au GND de ton alim 5V et un cable reseau pour la commande. Il faut essayer au maximum de separer puissance et commande.

Ce que tu demandes a ton electricien, c'est evidemment la solution la plus souple pour des extensions futures mais attention aux supplements, ce que tu demandes c'est faire 2x le travail.

Bon courage et a ta dispo

Jacques

ouarffff. ok, je vais me faire pas mal de lecture cette semaine alors :)

Dommage qu'il n'existe pas d'interrupteurs wifi ou réseau. Ce serait quand même plus simple lol :)

zerr0s: Dommage qu'il n'existe pas d'interrupteurs wifi ou réseau. Ce serait quand même plus simple lol :)

Pour info :

En matière de domotique et de commande d'éclairages, j'ai vu que certains se greffent tout bêtement sur leurs télérupteurs. La condition de départ, lors de la construction de la maison, est de bannir les va-et-vient et d'utiliser partout des boutons poussoirs avec télérupteurs centralisés dans le tableau électrique.

L'automate de domotique (arduino au autre) agit alors via des relais comme un bouton poussoir supplémentaire en parallèle des autres. C'est-à-dire qu'il envoie une impulsion en 220V au télérupteur (ampérage très faible). L'avantage est que tout est physiquement localisé à seul endroit, près du tableau électrique.

Ensuite, il est nécessaire de donner à l'automate la possibilité de connaître l'état de l'éclairage, allumé ou éteint. Pour cela, il existe une solution ne nécessitant aucun équipement supplémentaire, qui consiste à récupérer une des voies du télérupteur. Je m'explique : le télérupteur est un interrupteur bipolaire, c'est-à-dire qu'il coupe à la fois le neutre et la phase de l'éclairage. Mais couper le neutre n'est pas strictement nécessaire. D'ailleurs les va-et-vient classiques ne coupent que la phase. Donc l'idée est d'utiliser la seconde voie du télérupteur sur une boucle reliée à l'automate, et non au neutre du 220V. Attention toutefois : je donne cette info sachant que ce type de montage est réellement utilisé par nombre d'adeptes de la domotique, mais je ne sais pas si c'est conforme aux normes d'installation électrique. Personnellement l'idée me semble intéressante, mais je ne foncerais pas tête baissée sans vérifier ce point au préalable. Et il faut aussi bien maîtriser ce que l'on fait quand on touche aux installations en 220V.

Très intéressant comme post, je veux justement me lancer dans le même type d'installation (commander éclairage, chauffage ... en gardant mon installation actuelle (interrupteur)). Pour l'instant je souhaite commencer des phases de test et je me posais quelques questions: http://forum.arduino.cc/index.php?topic=176413.0

Merci d'avance.

bricoleau: Pour cela, il existe une solution ne nécessitant aucun équipement supplémentaire, qui consiste à récupérer une des voies du télérupteur. Je m'explique : le télérupteur est un interrupteur bipolaire, c'est-à-dire qu'il coupe à la fois le neutre et la phase de l'éclairage. Mais couper le neutre n'est pas strictement nécessaire. D'ailleurs les va-et-vient classiques ne coupent que la phase.

À noter toutefois qu'un télérupteur n'est pas forcément bipolaire, comme dans d'autres domaines, il en existe des deux sortes, uni- ou bi- :)

J'ai déjà utilisé ce genre de montage par le passé (mcu contrôlant un télérupteur), cela fonctionne très bien à moindre frais effectivement. À noter pour la petite histoire que pour indiquer au microcontrôleur l'état de l'éclairage j'utilisais via un photo-transistor un petit voyant témoin situé dans le tableau et branché sur le même circuit que les lampes à commander. Le jour ou ce témoin a grillé, comme je n'avais absolument pas prévu le coup, le mcu s'est mis à faire des tas de choses sympa avec le télérupteur... :)

J’ai un peu mis le projet en stand-by mais j’ai pas mal bosser le sujet. Pour ma part j’étais plutôt parti dans l’optique d’un “super interrupteur” : déclenchement “touch”, nrf24l01 pour le sans fil et interaction avec autre chose (télécommande, PC … sans avoir à tirer un fil).

Le gros point fort c’est que c’est adaptable partout sans travaux et que c’est très versatile (potentiellement reliable à n’importe quoi sans fil)

oui, l'idée de faire des module radio était ma première idée, mais cela nécessite non seulement de pouvoir alimenter ton contrôleur, mais en plus d'avoir suffisamment de place pour l'embarquer dans le trou de l'interrupteur en supprimant ce dernier.

Du coup, tu peux tout contrôler en radio avec les nrf24l01+, mais tu n'as plus d'interrupteur physique à moins de modifier des caches trous en embarquant un bouton poussoir raccordé à ton contrôleur --> je peux vous le dire, ma femme m'a pris la tête pcq elle veut aussi pouvoir utiliser les interrupteurs en plus de la tablette ... De toute façon mon boitier principal embarquera aussi un nrf24l01+ pour les modules "itinérants".

Bref, vu la complexité pour tout mettre en filaire, c'est un projet qui me prendra un peu plus de temps que prévu pour le coup.

C'est pour ça que j'ai prévu des touch ;)

pour la l'alim je passe par une alim sans transformateur, c'est largement suffisant ici et l'ensemble reste compacte.

Je vous invite a aller visiter le site : www.chacon.be Pour un prix raisonnable vous pouvez tout commander sans fils, le module se place a l'endroit de l'utilisation et il se commande avec un interrupteur tout plat que tu fixes n'importe ou, ou par une telecommande que tu deposes pres de ton fauteuil, ou que tu canibalises pour utiliser un Arduino.

N.B. : je n'ai evidemment aucun interet a vous envoyer sur ce site. C'est une simple info et il y a surement plein d'autres sites de ce genre. La marque Chacon est distribuee en Belgique dans les magasins Brico.

Jacques

B@tto: C'est pour ça que j'ai prévu des touch ;)

pour la l'alim je passe par une alim sans transformateur, c'est largement suffisant ici et l'ensemble reste compacte.

C'est ne bonne idée le touch ... du coup ça m’intéressssssse aussiiiiii :)

Pour l'alim, je n'ai pas tout pigé. Admettons que tu interfaces ton relai ou triac à la place de l'interrupteur, et ce module est piloté par une arduino qui fonctionne en 5V à 16V. Donc tu mets un domino pour ressortir l'alim pour le contrôleur. Si tu ne mets pas de transfos, ton arduino va cramer non ?

dsl, j'essaie de comprendre :)

Sinon, pour le chacon, c'est aussi très intéressant. je vais aller voir ça de suiiiitteee.

zerr0s: Si tu ne mets pas de transfos, ton arduino va cramer non ?

Concernant les alimentations sans transformateur, voir par exemple ici : http://www.sonelec-musique.com/electronique_bases_alims_sans_transfo.html ou alors celui-là, plus complet mais en anglais : http://ww1.microchip.com/downloads/en/AppNotes/00954A.pdf

ok, j'ai compris. Mais que se passe t il si ce circuit grille ? tu changes le circuit entier ?

C'est de la folie furieuse de conseiller ce genre d'alimentation a des utilisateurs dont le niveau technique est proche de Zero.

Si tu regardes au bas de la premiere page de ta note d'application il est indique qu'il faut utiliser un transfo d'isolation pour experimenter avec ces circuits.

Encore une fois, je ne dis pas que cela ne marche pas mais je dis que c'est tres dangereux.

Il faut utiliser une alimentation a transfo ou a decoupage sur laquelle figure le symbole "double isolation" soit les 2 carres l'un dans l'autre. La vie n'a pas de prix!

Jacques

J'ai pas conseillé : j'ai parlé de MON projet pour présenter les différentes options techniques. Projet qui part ailleurs exclu tout contact avec la partie basse tension ou contact direct avec l'utilisateur. Donc niveau isolation je vois difficilement comment faire mieux ...

De plus le topic traite à la base du 230V : on a parlé de relais, de triac ... Donc manipulation directe de 230V ! Je vois pas bien en quoi mettre en oeuvre une alimentation sans transfo est scandaleusement plus dangereux !! Bien entendu en prenant les précautions que cela exige, c'est à dire couper physiquement le courant quand on intervient sur le montage.

JMe87: C'est de la folie furieuse de conseiller ce genre d'alimentation a des utilisateurs dont le niveau technique est proche de Zero.

Oula du calme. La conversation a dérivé sur un sujet que l'OP ne connait manifestement pas, je lui donne les clés pour comprendre, s'tout. Comme souvent, l'absence d'information est bien plus préjudiciable que l'information elle-même.

JMe87: Si tu regardes au bas de la premiere page de ta note d'application il est indique qu'il faut utiliser un transfo d'isolation pour experimenter avec ces circuits. [...] Il faut utiliser une alimentation a transfo ou a decoupage sur laquelle figure le symbole "double isolation" soit les 2 carres l'un dans l'autre.

Les textes que j'ai donné en lien contiennent tous les avertissements et précautions d'usage dont tu parles, et plus encore.

JMe87: La vie n'a pas de prix!

C'est une évidence.

zerr0s: ok, j'ai compris. Mais que se passe t il si ce circuit grille ? tu changes le circuit entier ?

De quel circuit parles-tu ?

j'ai besoin de relais pour relier le carte arduino par un moteur tri phasé