Controle d'une plaque induction

Bonjour à tous,

Je débute sur Arduino.

Je veux réaliser un bain marie autonome.
Actuellement j'utilise avec une sonde DS18B20 et une résistance chauffante piloté par un relais en PWM.
Le tout fonctionne, mais dégage beaucoup de chaleur et est long à chauffer

Je voudrai changer la résistance par une plaque induction.
Quelqu'un à t'il déjà réussi à piloter une plaque induction avec un Arduino?
Et comment à t il fait?

J'ai cherché sur le forum mais je n'ai pas trouvé grand chose.
Merci.

Hello,
Je me pose la même question car j'ai une plaque 4 feux dont le contrôleur est HS, mais le reste tout bon.
++

Un des problème du contrôle du chauffage par induction est de ne pas faire chauffer le thermomètre par le champ magnétique. J'ai fait exploser un thermomètre comme ça

cf le Half-bridge Induction Cooker Flash MCU HT45F0074. Il est pilotable en I2C

par exemple référencé dans cet article Le HT45F0074 de HOLTEK pour piloter une plaque à induction

Pour piloter une plaque à induction, HOLTEK fournit un nouveau Reference Design à base de deux micro-contrôleurs: le HT45F0074 et le HT6F25D,
La plaque à induction est composée d'un inducteur bobiné placé sous la surface vitrocéramique. Lorsque l'inducteur est parcouru par un courant électrique alternatif modulé en haute fréquence, il génère un champ magnétique variable qui induit des courants électriques dans le métal du récipient posé sur la plaque. Les pertes par courants de Foucault et par hystérésis produites dans le métal ferromagnétique à haute perméabilité durécipient génèrent la chaleur par effet Joule.
Dans le Reference Design, la tension d' alimentation 220Vac est redressée et filtrée pour générer une tension continue de 311Vdc grâce au circuit d'alimentation flyback HT7A6322 qui fournit en sortie du 5V pour les µC et du 18 V pour la ventilation (évacuation de la chaleur excédentaire, du à l'effet Joule au sein des bobines) et la structure demi-pont avec les 2 IGBT.
Le micro-contrôleur HT66F25D, gère la partie graphique, les informations de puissance et de température, les touches capacitives. Ce micro-contrôleur est le maître et commande le HT45F0074 via une liaison série I2C.
Le micro-contrôleur esclave HT45F0074, via une isolation par opto-coupleur, peut piloter le circuit de commande en demi-pont à IGBT.Les circuits OVP2INT, OVP3INT and OVP4INT, gèrent un PWM pour agir sur un angle de déphasage et monitorer l'amplitude du signal carré en courant appliqué à l'inducteur. Les circuits internes OVP0INT et OVP1INT lors de la détection de récipient sont utilisés pour une commutation alternée douce, le blocage de l'IGBT est réalisé au passage à zéro du courant (Zéro Current Switching). Le circuit OVP3 agit pour protéger contre les surintensités et OVP2 pour la détection de surintensité résonnante. Les circuits OVP0 et OVP1 sont là pour la détection de phase de courant résonant. Une thermistance NTC permet de mesurer la température de l'induction en demi-pont.

donc il "suffirait" de remplacer le micro-contrôleur HT66F25D par ce que vous voulez