Contrôler la vitesse de ventilos de voiture

Bonjour,

je suis un pied tendre, j'espère votre indulgence si je raconte des conneries ou si la réponse a déjà été donnée maintes fois...

Je souhaite donc piloter indépendamment la vitesse de deux ventilos de voiture, pour réguler la température diurne et nocturne dans une serre. Pour l'instant, ca fonctionne à coup de thermostats et d'alim d'ordinateur. Cela dit tout fonctionne parfaitement depuis 3 ans mais en tout ou rien : s'il fait trop chaud, les ventilos se mettent en marchent et renvoie, via des radiateurs (de voiture) la chaleur dans deux tampon thermiques de 2000 et 900 litres d'eau. S'il fait froid, les ventilos se remettent en marche et récupèrent via les radiateurs la chaleur accumulée dans les tampons. Comme c'est un peu juste en hiver, un bouilleur à bois vient recharger les tampons thermiques de temps en temps.

Mon projet est d'une part, de "nettoyer" mon dispositif en pilotant tout l'ensemble avec un arduino (température mais aussi éclairement, humidité... et sécurité) et d'autre part, de moduler la vitesse des ventilos en fonction de la température. Pour l'instant, j'ai deux vitesses, l'une lente, l'autre rapide que je génère à partir des sorties d'une alim de PC ( 5 volts (direct) et 8 volts fabriqué à partir du 12 volts via un petit module à découpage). Donc intervention manuelle avec de nombreux oublis...

Le problème est la puissance des moteurs. J'ai fait une rapide estimation : à 5 volts je consomme par ventilo environ 30 watts soit 6 ampères de courant en moyenne. à 8 volts je grimpe à 70 watts soit 9 ampères. Au delà ma serre se transforme en ouragan donc 8 ou 9 volts sont mes limites. Le produit UI est beaucoup plus grand de l'ordre de 120 watts donc les intensités instantanées doivent franchement dépasser les 10 ampères.

J'ai trouvé une quantité de solutions sur la toile mais très peu impliquant de telles intensités. J'ai donc pensé à utiliser des Mosfets du genre IRF540, d'après les datasheets ça devrait coller.

Mais je me pose des questions : faut-il un premier étage avec un bon vieux transistor pour attaquer le mosfet ? Faut-il refroidir avec un radiateur (à protéger) sachant qu'une serre c'est un milieu agressif (parfois très chaud, souvent très humide) ?

Ou est-il plus sage d'acheter un motorshield puissant, en principe optimisé au plan de l'échauffement (entre autres) ?

Quelle est votre opinion sur le sujet ?

cordialement

Bonjour
tu a posté dans la section "realisations et projets finis"
il fallait poster dans la section generale

je demande à un moderateur de faire le transfert

pour ton appli , le plus simple est d'utiliser des Mosfets en logic command = commande directe par un pin du MCU

désolé pour l'erreur d'aiguillage...

Lacuzon:
désolé pour l’erreur d’aiguillage…

pas de probleme , tu ne sera pas le dernier à faire cette “erreur” . :grin:
pour revenir à ta commande ventilo , le plus simple est d’utiliser un Mosfet N en Logic command
genre 30N06L
l’avantage est aussi que tu peux gerer la vitesse de tes ventilos en PWM

Bonjour,

merci pour la réponse rapide. J'ai encore trois questions...

  • Ta suggestion est l'usage d'un MosfetFQP30N03L de Fairchild . Au plan intensité (et tensions) il est plus intéressant que l'IRF540. Y a-t-il d'autres éléments (que je n'aurais pas vus) dans les datasheets qui t'amène à cette proposition ?

  • Pour les puissances et intensités en jeu (30 à 70 W, 10A), penses-tu que je doive y adjoindre des radiateurs ?

  • Ma dernière question concerne les conséquences du fonctionnement en PWM (qui me semble d'une grande souplesse). J'ai lu quelque part que ce mode de fonctionnement pouvait endommager les moteurs. Est-ce vrai ?

Pour l'instant je change la vitesse de rotation en changeant la tension. Ce n'est pas optimal mais ça tourne depuis plusieurs années.

Merci d'avance

Cordialement

Lacuzon:

  • Ta suggestion est l'usage d'un MosfetFQP30N03L de Fairchild . Au plan intensité (et tensions) il est plus intéressant que l'IRF540. Y a-t-il d'autres éléments (que je n'aurais pas vus) dans les datasheets qui t'amène à cette proposition ?

  • Pour les puissances et intensités en jeu (30 à 70 W, 10A), penses-tu que je doive y adjoindre des radiateurs ?

  • Ma dernière question concerne les conséquences du fonctionnement en PWM (qui me semble d'une grande souplesse). J'ai lu quelque part que ce mode de fonctionnement pouvait endommager les moteurs. Est-ce vrai ?

Pour l'instant je change la vitesse de rotation en changeant la tension. Ce n'est pas optimal mais ça tourne depuis plusieurs années.

bonjour

j'ai cité ce mosfet parce qu'il est facilement dispo et correspond à ton appli, mais il y en a d'autres
il ne faut pas s'arc-bouter sur une reference et/ou un fabricant et si tu a des transistors en stock il faut regarder ce que tu a pour voir si c'est "utilisable".
Un des avantages des mosfets c'est aussi qu'ils sont facilement parallélisables
tu peux facilement en mettre 2 par moteur, ça ne nuit pas de mettre un petit radiateur "maison" sur chaque mosfet.
Pas de problemes particuliers pour utiliser du PWM avec des moteurs DC , le seul point à "regarder" c'est la frequence du PWM pour ne pas etre audible (sifflement) , çà çà se fait au niveau MCU.

Merci tout est clair

Maintenant il n'y a plus qu'à...

Cordialement

Bonjour Lacuzon,

désolé, je suis assez curieux sur ton montage :sunglasses: .
Qu'est que tu entends par tampon? et pour faire circuler le fuilde (eau?) qu'est ce que utilise? (pompe?)
Si tu as des photos n'hésite pas à faire partager :wink:

Bonjour,

la curiosité est une grande qualité...

Pour comprendre mon projet, je te renvoie au site :

dans lequel je décris par le menu le principe de la chose. Mon pseudo est cortejuan.

Je sens qu'arduino va faire des miracles...

à plus

Chapeau bas Lacuzon :astonished:

Franchement je m'attendais pas à cela en parcourant rapide les 7 pages (je garde cela au chaud)

Lacuzon:
Je sens qu'arduino va faire des miracles...

vu ce que tu as bricolés, ça vas être le pied :smiley:

je m'abonne (sur arduino et fjpower)

Lacuzon:
Causerie autour d'une serre

dans lequel je décris par le menu le principe de la chose. Mon pseudo est cortejuan.

Je sens qu'arduino va faire des miracles...

à plus

belle realisation
tu a quelle distance entre ta serre et ton domicile ?
tu n'a pas "pensé" à tirer aussi un cable RJ45 ? :grin:

Artouste:
tu n'a pas "pensé" à tirer aussi un cable RJ45 ? :grin:

avec un pt'it serveur lamp et highcharts , le pied :grin:

ArNo:
avec un pt'it serveur lamp et highcharts , le pied :grin:

:grin:
bah , meme si Lacuzon n'a pas tiré/reservé de cable
il reste :

  • Le CPL (je n'aime pas bien , mais qqfois c'est quand même bien utile :smiley: )
  • WIFI
  • ...

La serre est à 25 mètres de la maison. Je communique uniquement en passif via des thermomëtres sans fil en 433 MHz je crois.

Je connais donc en temps réel la temp dans la serre, dehors devant la serre et dans le tampon de 2000 litres.

Donc ta question sur une liaison ethernet est bonne, une telle liaison éviterait de baigner dans les champs électromagnétiques et je pourrais intervenir sans être obligé de sortir chaque fois.

Mais faudrait creuser (le sol) pour tirer la ligne. Je ne suis pas sûr qu'avec des cpl ça passe, c'est à vérifier

Voilà encore un intérêt d'arduino car je pourrais dialoguer en wifi, en Xbee ou en radio sans quitter mon fauteuil...

Merci pour les commentaires

Lacuzon:
La serre est à 25 mètres de la maison
...

... Je ne suis pas sûr qu'avec des cpl ça passe, c'est à vérifier

25 m ça se gère pas trop mal

C'est effectivement peut etre maintenant un peu prematuré de te poser ce genre de question dans la mesure où
ton but premier est déjà de deriver la gestion "pure" de ta serre vers "arduino".

Mais c'est une info à avoir dans un coin de tete pour plus ... tard :grin:
tests à faire eventuellement :

  • liaison wifi de ta serre (phone/portable/PC/autres) vers "ta box"
  • test CPL si tu peux te faire "prêter" un ensemble CPL

Bonsoir,

Je continue à apprendre et absorber à haute dose les infos sur Arduino. J'ai donc encore une question concernant l'usage d'un ou deux mosfets pour alimenter mes moteurs.

Si j'ai bien compris la frequence PWM est de 500 Hz ce qui risque d'être un peu pénible dans la serre (pour moi pas pour les plantes, enfin, je crois). Donc je vais monter en fréquence avec comme inconvenient un échauffement plus conséquent.

D'après ce que j'ai lu, pour avoir une attaque plus franche sur la gate du mosfet on peut y interposer un driver de Mosfet.

Qu'en pensez-vous ?

Est-ce utile dans mon cas ? De bons radiateurs ne suffiraient-ils pas ?

Sinon, que me conseillez-vous comme driver ?

Enfin, si j'optais pour 2 Mosfets en parallele, un seul driver pour les deux suffit-il ?

J'avais parlé d'une question, elle s'est un peu quadruplée...

Merci d'avance

Cordialement

P

Lacuzon:
Si j'ai bien compris la frequence PWM est de 500 Hz ce qui risque d'être un peu pénible dans la serre (pour moi pas pour les plantes, enfin, je crois). Donc je vais monter en fréquence avec comme inconvenient un échauffement plus conséquent.

D'après ce que j'ai lu, pour avoir une attaque plus franche sur la gate du mosfet on peut y interposer un driver de Mosfet.

Qu'en pensez-vous ?

bonsoir
Je pense que là, tu te fais "trop de noeuds au cerveau" et accessoirement que tu n'a pas lu "pleinement" :sunglasses:
ma reponse d'hier et "surtout" ce passage :
je grasse et italique 8)

Pas de problemes particuliers pour utiliser du PWM avec des moteurs DC , le seul point à "regarder" c'est la frequence du PWM pour ne pas etre audible (sifflement) , çà çà se fait au niveau MCU.

Bonsoir,

Merci de ta réponse rapide, j'avais lu cette possibilité de changer facilement la frequence dans les tutos d'arduino, merci d'enfoncer le clou.

Cordialement

Bonjour,

je complète ma réponse,

d'une part comme je l'ai expliqué je suis vraiment novice dans ce domaine et je me pose beaucoup de questions, des bonnes et des pas bonnes, car mon système doit être très très fiable. Je ne fabrique pas un robot pour lequel, si j'ai mal estimé les puissances en jeu, une panne aura pour conséquence le remplacement d'un transistor à 3 euros. Dans mon cas, une panne due à une surchauffe sera catastrophique car l'arduino est censé tout gérer. J'ai déjà vécu cette situation avec pas mal de dégâts.

cordialement

Lacuzon:
Bonjour,

je complète ma réponse,

d'une part comme je l'ai expliqué je suis vraiment novice dans ce domaine et je me pose beaucoup de questions, des bonnes et des pas bonnes, car mon système doit être très très fiable. Je ne fabrique pas un robot pour lequel, si j'ai mal estimé les puissances en jeu, une panne aura pour conséquence le remplacement d'un transistor à 3 euros. Dans mon cas, une panne due à une surchauffe sera catastrophique car l'arduino est censé tout gérer. J'ai déjà vécu cette situation avec pas mal de dégâts.

cordialement

bonjour
oui, j'ai bien compris tes exigences
c'est surtout au niveau de la programmation qu'il faudra prevoir des verifications de fonctionnement nominal et d'actions en mode dégradé.
Il est peut etre bon aussi de te poser la question de voir si un ou plusieurs MCU sont necessaires (separations des taches)
pour ameliorer la fiabilité globale du systeme.

en bref : rediger déjà un cahier des charges