contrôler un Servomoteur rotatif avec un arduino nano

Bonjour les amis

Je sollicité, votre aide car j’ai un projet

J’aimerais utiliser un Arduino nano pour piloter le servomoteur et d’Après la fiche technique il s’alimente

avec 24v et Plage de service Y 2…10 V et Signal de recopie U 2…10 V

la question c’est comment controler le servomoteur avec l’arduino sachant que l’arduino peut nous fournir seulement un signal de 5V

Merci pour votre aide les amis
vous trouvez ci-joint le fiche technique

moteur de vanne régulation pertite puissance.pdf (311 KB)

Bonjour

tout est synthétisé là

Le servomoteur est actionné par un signal de commande DC 0...10 V et se positionne proportionnellement à la valeur de ce signal. La tension de mesure U (signal de recopie) peut être utilisée pour afficher la position électrique de la vanne (0...100%) ou comme signal de commande pour d’autres servomoteurs.

Il te faut une alim de puissance 24V (DC ou AC)

vu du coté arduino , le plus compliqué est de generer le signal de commande 0/10V ,il existe plusieurs solutions :

DAC, potentiometre numerique, integration de PWM par exemple, etc

tout dépend de la précision demandée, en tenant compte de la precision intrinsèque du positionneur qui est donnée pour 5%

coté lecture du signal de recopie , un simple pont diviseur devrait faire l'affaire

Pour avoir un signal de0/10V à partir de 0/5V, le montage classique c'est un amplificateur opérationnel avec le montage non inverseur:

R1=R2=10ko et pour l'AOP, un qui accepte une tension d'alim unique, comme le lm358

Sur le montage précédent il manque les alimentations et pour un LM358 c'est important.

Précision : on appelle rail moins et rail plus les tensions d'alimentation Vee et Vcc.
Souvent Vee est relié à la masse => le rail moins est la masse.
On dit qu'un ampli est rail to rail quand en entrée comme en sortie il peut accepter, ou fournir, des tensions allant de Vee à Vcc ( à quelques mV près bien évidement).

Le LM358 est rail moins entrée et sortie (il reste quelques 10 à 50 mV).

Le LM358 n'est pas rail plus ni en entrée, ni en sortie.

Il faudrait regarder la datasheet (je n'ai plus les chiffres en tête pour l'entrée) mais pour la sortie pour être certain de pouvoir atteindre 10V il faut que le Vcc soit au minimum de 12V pour être à l'aise.

Un LM358 peut s'alimenter en bitension ± 15V au maximum, ou en monotension (Vee au gnd) en + 30 V maximum.

Donc si du 24V continu est disponible c'est parfaitement faisable a condition d'avoir déjà un signal 0V / +5V.

DAC, potentiometre numerique, integration de PWM par exemple, etc

Il serait bon de trouver des composant fonctionnant sous 10/12V sinon il faudra utiliser l'amplificateur précédent.

  • Dac oui,
  • Potentiomètre numérique , oui, probablement le plus simple on trouve des modules tout câblés.
  • Intégration de PWM : pas vraiment partisan où alors il faut modifier le réglage Arduino par défaut car la fréquence de répétition choisie est très faible et complique inutilement la réalisation du filtrage => obligation d'utiliser des condensateurs de forte valeur.

68tjs:
...

  • Potentiomètre numérique , oui, probablement le plus simple on trouve des modules tout câblés.

J'ai ce que j'utilise pour réfrofiter des anciens dispos en 0/10V
des pot numeriques 8 bits de chez MCP en version HV (faut passer à minima le 10V )