DCF77 et décrochage

Bonjour à tous.

Le montage réalisé autour d'une platine DCF77 fonctionne parfaitement dans la journée.

Toutefois, à partir de 17-18 heures la réception décroche (perte de signal).

J'ai remarqué le point suivant. Lorsque la platine Arduino est alimentée par : - le port USB de l'ordinateur, il n'y a aucun problème de réception. - un bloc style alimentation de téléphone connecté à l'entrée USB ou 9V, la réception décroche systématiquement le soir.

Le bloc d'alimentation (à découpage) a été éloigné autant que faire se peut du montage, sans résultat positif.

En attendant la réalisation en fils volants d'une petite alimentation standard (transfo et 7809) qui me permettrait de vérifier la gêne éventuelle due aux parasites, pensez-vous qu'il soit possible que le bloc d'alimentation génère des parasites perturbant autant la réception du signal de 77 kHz déjà normalement affaibli le soir ?

Merci pour vos idées.

J’ai également noté que cette platine DCF77 à 15 Euros (platine seule…) était hyper sensible aux parasites et à la direction de l’antenne , alors qu’une horloge toute faite (boîtier, LCD, montage et pile fournis) distribuée pour moins de 10 Euros par une chaîne allemande de magasins bas coût était totalement insensible à tout parasite et même à la mauvaise orientation de l’antenne !

Pour plusieurs raisons, ce type de platine est sensible à toutes sortes de perturbations. En France, on est loin de l'émetteur le signal qui nous arrive est donc très faible et une bonne orientation de l'antenne est importante. La fréquence de la porteuse est basse et beaucoup de signaux "domestiques" peuvent le perturber. Je pense qu'il est difficile de comparer sans connaître le code dans les 2 horloges en question. J'ai personnellement plusieurs horloge DCF77 à la maison et elles n'utilisent le signal DCF77 qu'à des fin de synchronisation. Si le signal est perdu pendant plusieurs heures elles continuent à tourner et se synchronisent plus tard.

Concernant la remarque sur le bloc secteur dans ton premier message, l'éloignement ne réduit pas le niveau des perturbations conduites. Il vaudrait mieux ajouter un filtrage correct en tête de carte.

Bonjour, J'ai réalisé une horloge en récupérant le récepteur DCF77 dans une station météo vendue quelques euros chez un soldeur. J'ai une LED de contrôle qui s'allume au rythme des impulsions reçues et la qualité de la réception dépend fortement de l'orientation de l'antenne (normal). Dans mon cas la réception est complètement brouillée par le multiplexage de la matrice de LED alors je ne synchronise l'heure que la nuit entre 2h et 3h du matin quand la matrice est éteinte (une seule synchro par jour). Malgré ça, l'horloge est parfois déréglée le matin (c'est pas bien grave dans mon cas).

Bref pour les versions suivantes de mon horloge j'ai abandonné le DCF77 pour un DS3231 (avec gestion des changements d'heure de façon logicielle). La dérive est très mineure et au moins c'est fiable (c'est plus un objet décoratif qu'une horloge, même si ça donne l'heure).

Merci pour toutes vos réponses.

@fdufnews J'ai vérifié la tension de sortie de l'alimentation à l'oscillo ; elle est vraiment très propre. Le code de l'horloge vient d'ici. J'ai toutefois modifié ce code pour extraire le jour de la semaine et le décalage heure hiver/été.

@patg_ L'orientation de mon antenne est perpendiculaire à l'émetteur ; la réception devrait donc être optimale. J'avais même ajouté un tuyau plastique entouré de papier aluminium mis à la terre ; ce tuyau englobant l'antenne correctement dirigée. Ca avait l'air d'être efficace, mais l'esthétique devient monstrueuse…

J'ai testé un DS3232 qui dérivait de 7 secondes par jour. J'y avais ajouté une compensation de dérive logicielle et gestion du changement d'heure. Mais souhaitant créer une horloge plus précise avec calcul du lever-coucher du soleil (partie basée sur le code de bricoleau), j'avais trouvé plus logique de disposer directement de l'heure et du décalage horaire avec le DCF77.

La dérive théorique du DS3231 est de +/- 60s/an Et en pratique c'est ce que j'ai constaté.

Bref pour moi le DCF77 était une fausse bonne idée. Donc quand j'ai besoin d'une RTC c'est un DS3231 ou de la synchro NTP quand j'ai un réseau facilement accessible (comme sur ESP8266 par ex).

Hello

Je vais ajouter mon petit caillou :-)

Personnellement je suis en train de basculer sur des récepteurs GPS que l'on trouve à moins de 10€

Permet d'avoir l'heure UTC au millipoil, remplace avantageusement le DCF77 car la réception de l'heure est beaucoup plus fréquente.

Pour peu que le montage n'ait pas un besoin impératif de connaître la date/heure immédiatement après la mise sous tension, on peut même se passer d'un RTC de type DS1307 ou DS3231 (et là le coût du module GPS devient inférieur à DCF77 + RTC).

L'horloge peut être logicielle, basée sur le millis() de l'arduino avec une resynchro sur le GPS toutes les 3 ou 5 minutes, pour conserver une heure juste avec une faible marge d'erreur.

Je suis même en train de pousser le vice jusqu'à effectuer des resynchro en douceur, pour éviter les effets de bord sur le montage (principe = j'accélère ou je ralentis mon horloge logicielle de 10% jusqu'à être resynchronisé).

Et cerise sur le gateau pour les calculs de lever ou coucher de soleil : plus besoin de paramétrer la position longitude / latitude courante car c'est le GPS qui la donne directement.

L'inconvénient majeur étant qu'en intérieur c'est beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre le GPS ;) En tout cas chez moi à l'intérieur c'est même pas la peine d'y penser.

Suite à la mention de patg_ indiquant que La dérive théorique du DS3231 est de +/- 60s/an, j'ai vérifié mon circuit qui est en fait un DS1307Z et non pas un DS3231 comme je le pensais.

En ce qui concerne le DS1307 j'ai trouvé sur ce site le bout de texte suivant :

we have found these DS1307 modules to vary hugely in their time-keeping accuracy – some gaining/losing a few seconds per day, and others gaining/losing as much as 3-5 minutes per day.

Il paraitrait que cela serait du à un excès de chaleur sur le quartz lors de la soudure...

Je vais voir avec un DS3231.

PS : après avoir connecté la platine Arduino et la carte DCF77 avec une vulgaire alimentation de type 7809, le circuit fonctionne sans décrochage depuis 24 heures, alors qu'il était nettement perturbé et inutilisable avec une alimentation à découpage.

patg_: L'inconvénient majeur étant qu'en intérieur c'est beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre le GPS ;) En tout cas chez moi à l'intérieur c'est même pas la peine d'y penser.

Chez moi dans mon bureau là où il y a l'ordi, aucun souci alors que le DCF77 ne captait que la nuit (suis dans le sud ouest un peu loin de l'émetteur)

Plus exactement : à la mise sous tension, il lui faut certes plusieurs minutes pour finir par me donner la position gps par contre, l'heure est disponible beaucoup plus vite (j'imagine dès le premier satellite capté).

Donc au final, même si on capte peut-être mal en intérieur, il me semble que la réception de l'heure reste très bonne, et que des coordonnées gps reçues une fois de temps en temps suffisent largement pour un automate qui calcule lever et coucher de soleil.