Des idées pour une alternative aux cartes rfid ?

Bonjour,

Le prototype papis version 1.2 (Prototype Papis version 1.2 - YouTube) est très apprécié par les enfants de l'association culturelle que je préside, mais le système à carte rfid, pour très efficace qu'il soit, ne me satisfait pas car pour travailler avec des centaines de séries de couples image/son, il faudrait qu'on achète autant de cartes rfid et que je mette en place une interface de mémorisation des tags, ce que je veux éviter pour rester simple d'utilisation. Aujourd'hui nous avons 21 badges qui nous permettent de travailler avec 3 séries de 6 ou 7 couples, pour utiliser d'autres séries il faut remplacer les images dans les pochettes avec les badges, ce qui n'est pas très pratique.

Par conséquent je voudrais mettre au point une version 2 qui permettrait de travailler avec plusieurs centaines de couples image/son regroupés en séries de 15 couples au maximum, avec des cartes tout à fait banalisées en simple bristol plastifié.

Pour identifier une carte parmi 15 j'envisage de découper des créneaux sur le haut de manière à créer un code sur 4 bits. Sur l'image ci-dessous, en découpant les cases grisées de poids 4 et 1, on identifie donc la carte n° 5. Dans la solution que j'imagine la carte, qui doit cette fois être posée assez précisément, dans une fente par exemple, viendrait se placer entre une ou deux led blanches et une série de 4 photodiodes. J'utiliserais une sortie de l'Arduino pour n'allumer les led blanches que lorsque c'est nécessaire et 4 entrées analogique pour mesurer la saturation des photodiodes.

Je demande donc à la communauté si ma solution ou une similaire a déjà été développée, si elle semble réaliste et si une meilleure solution pourrait m'être suggérée.

Amicalement,
Paulo
image : Created-with-GIMP — ImgBB

Bonjour

Projet intéressant !!

Pour éviter
-le découpage du haut des cartes (fragilisation des cartes)
-le système de fente optique

Il est peut être envisageable de de disposer dans le boitier un alignement de 4 capteurs inductifs et de coller sur les cartes des pastilles métalliques pour créer un codage sur 4 bits
Il suffirait de déposer les cartes dans l'emplacement prévu comme actuellement (mais avec une plus grande contrainte d'alignement)

variante optique, sans fente: 4 capteurs optoélectroniques à réflexion et des pastilles réfléchissantes en bord supérieur des cartes

Joli projet et belle réalisation

je vois bien comment vous allez choisir 1 carte parmi 15 (ou 16 avec 4 bits) mais comment prévoyez vous de choisir la série ? votre toggle 3 positions limite les possibilités --> vous pourriez avoir une carte de configuration (corde, etc) ce qui vous donnerait 16 choix de 16 couples. (ça donne déjà 256 cartes)

Votre approche est réalisable mais les idées de Al1fch se tiennent aussi.

Pour l'alignement vous pourriez prévoir de récupérer comme couvercle de votre boîte un demi classeur (en enlevant le devant du classeur) avec le système de fermeture à 2 anneaux

et vous fixez vos 4 "capteurs" dans le carton/plastique.

Vous prenez ensuite des fiches bristol Oxford A7 (75 x 125 mm) uni blanc (ça vaut 1,5€ les 100) que vous pouvez imprimer ce qui vous donnera l'opportunité de dessiner où les trous potentiels doivent aller.

ensuite c'est juste une question d'avoir une "trouilloteuse" à deux trous pour placer la carte et une à 1 trou pour le codage binaire.

bonus: pour transporter le système vous pouvez attachez toutes les cartes dans le classeur :slight_smile:

(bon sinon deux petits clous qui dépassent un peu de la boite peuvent faire guide d'alignement aussi)

PS:+1 karma pour le travail associatif avec les enfants

Merci pour ces réponses si rapides et pertinentes !

Je n'avais pas pensé aux capteurs magnétiques, ça me semble très adapté, je veux des cartes très simples à fabriquer et sans électronique embarquée, mais des pastilles métalliques ce n'est pas la mer à boire. Je vais travailler cette option.

La solution à photodiodes lumière visible m'inquiète un peu par rapport aux perturbations liées aux conditions de lumière ambiante qui peuvent être très variablse, peut être qu'en regardant du côté des infrarouges j'aurais plus de chances ; Quoi qu'il en soit l'idée du classeur est bonne, surtout si je dois classer 500 cartes !

Pour cette version je veux éventuellement qu'on puisse choisir des modes de jeu différents et effectivement la carte SD porterait plusieurs dizaines de séries de sons, j'aurai donc besoin d'une IHM plus élaborée. Je pense mettre un petit afficheur LCD et un clavier décimal ou hexadécimal pour ça.

J'aime bien l'ATmega328P parce que j'ai bricolé ma carte standalone qui ne coûte rien à fabriquer, mais si je n'avais pas assez d' E/S j'utiliserais une carte Arduino plus évoluée que l'UNO.

Merci et bon week-end à vous deux et à tous.

plus simple peut être à mettre en oeuvre que des capteurs inductifs, il parait possible d'nvisager une détection capacitive. cartes et capteur simples ! sans contact, au dessus de paires d'électrodes et ainsi augmenter leur capacité. (=s'inspirer des détections de toucher capacitives que l'on rencontre de plus en plus)

je n'ai pas de MPR121 pour évaluer la faisabilité, mais pourrai peut être tester l'exemple touch (ESP32) dans ce type de géométrie d'électrodes : une électrode sur un GPIO, l'autre à la masse + approche d'une surface métallique chevauchant ces deux électrodes

Aucune idée de la faisabilité : lecteur de code barre ?

supercc:
Aucune idée de la faisabilité : lecteur de code barre ?

Je pensais à la meme chose
avec un capteur de ce genre , ce n'est pas trés onéreux et c'est facile d'imprimer des "fiches"

Un détecteur de couleur pourrait aussi (TCS230 / TCS3200 Color Sensor) être envisagé pour détecter la couleur du dos de la carte

Encore de la matière à expérimentations, merci à tous.

Je vais tenter de fabriquer un proto de mon capteur optique à lumière visible car j'ai le matériel sous la main.

Je vais aussi commander des capteurs capacitifs individuels à base de ttp223, mais à la lecture de cet article, je crois comprendre que leur efficacité est fortement dépendante d'un raccordement à la terre plus ou moins franc de la cible, je crains donc que la simple approche d'une pastille métallique les laisse indifférents. Mais bon, à 2,83€ les 10 capteurs, ça me fera toujours quelques heures de plaisir d'expérimenter :wink:

La détection magnétique reste aussi une option à creuser, mais elle me semble plus compliquée à mettre en œuvre électroniquement parlant.

Pour ce qui est de la solution à code-barres, c'est la première que j'avais envisagée, mais je n'avais pas trouvé de lecteur si bon marché, je vais y réfléchir. Toutefois, comme je veux que l'appareil soit parfaitement sécurisé, il faudra que je trouve comment faire en sorte qu'il soit rigoureusement impossible à l'enfant de "voir" le rayon laser. Mais en tout état de cause, je vais y consacrer quelques euros, ne serait-ce que pour ajouter un module sympa à ma collection.

Et s'il me reste un peu de sous sur ma pension, j'ajouterai un module de reconnaissance de couleurs à ma commande. Même s'il ne sert pas cette fois, je suis sûr que je trouverai le moyen de le mettre à contribution dans notre association de loisirs éducatifs pour la petite enfance.

Encore merci de votre aide et bon week-end arduinesque à la communauté.

petite précision sur l'option capacitive envisagée

je ne pensais pas au fonctionnement habitule mettant en jeu la capacité du corps humain ou d'un autre élément relié à la terre, mais à une surface métallique présentée(ou pas) devant une paire d'électrodes
(En jaune , une partie métallisée de la carte devant une paire d'électrodes)

La capacité ajoutée à Cs est alors celle de deux capacités en série et il n'est pas certain que cela suffise à dépasser le seuil de détection
eelctrodes.png

eelctrodes.png

Bonjour,

Peut etre H.S, mais plastifier une carte RFID au dos de chaque carte blister ( ici a 14€ les 100 en lecture seul et ici en lecture/ecriture à 31€) est la plus simple des solutions ? non ?

@+

C'est vrai que la solution rfid est la plus élégante, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai réalisé le prototype avec et vraiment, ça marche très bien. Ce qui m'avait fait reculer dans le principe d'avoir de nombreuses cartes rfid ce n'est pas tant le prix que le fait de devoir mémoriser des dizaines d'UID en dur, ce qui est peu flexible en cas de défaillance d'une carte.

Pour ce projet j'utilise un module série lecteur mp3 + carte µSD (Catalex), donc pas moyen d'utiliser la carte µSD pour mémoriser quelque chose.

Le plus simple serait peut-être en effet d'utiliser les cartes étiquettes inscriptibles que vous proposez J4l13n, mais il faudrait que je puisse les banaliser pour les numéroter entre 1 et 15 et les reconnaître sans avoir à mémoriser les UID à 4 octets. Ainsi avec 300 étiquettes je pourrais faire au moins 20 séries de 15 et jusqu'à 50 séries de 6, ce qui serait parfait. Il faut que je voies si c'est possible

Il faudra aussi que j'utilise un module rfid différent de mon RC522 qui ne lit que les tags MIFARE en 13.56 MHz.

Encore une éventuelle potentielle autre solution :wink:

N'ayant jamais testé ce module je n'ai aucune idée de la faisabilité. L'idée est plus d'imaginer :wink:

Chaque carte à un QRCode a ta sauce imprimée au dos que la caméra filme via un trou dans la boite. Reste a écrire l'analyseur de QRcode :wink:

Après tout dépend de la focale aussi mais pourquoi pas un miroir à 45 °C dans la boite que la caméra filme histoire d'allonger la distance ?

Le module "code barre" proposé par @Artouste est sympa sur le papier (Serie TTL) mais je n'ai pas trouvé la distance mini d'utilisation...

pauloCDG:
Et s’il me reste un peu de sous sur ma pension, j’ajouterai un module de reconnaissance de couleurs à ma commande. Même s’il ne sert pas cette fois, je suis sûr que je trouverai le moyen de le mettre à contribution dans notre association de loisirs éducatifs pour la petite enfance.

vous pouvez vous en servir pour faire un petit robot trieur de smarties par couleurs :slight_smile:

→ cf Arduino Color Sorter Project