DHT22 à l'intérieur

Bonsoir à vous tous,

Aujourd'hui je me suis m'y en tête de démonter un DHT22 et j'arrive à ce résultat (quasiment le même, photo trouvée sur le net) :

J'ai démonté les deux composants : "HSC" et "NTC".

Je chercherai à les resouder mais, aucun moyen de mettre la main sur quelle broche se soude ou... Pouvez vous me dire comment sont reliés ces deux composants pour en arriver à quatre broches ?

Merci par avance

La 3ème pin (en comptant à partir de la gauche quand on regarde le composant de face) ne sert à rien électroniquement, et n’est pas connectée. juste plus stable de planter les 4 pins dans la breadboard, il en existe avec juste 3 pins

Bonjour

Entre les 4 pins des 2 capteurs et les 3 pins utiles du boitier il y a ..... un microcontroleur.
qui gère les capteurs et fournit l'interface d'accès au DHT22.... Autre face du circuit imprimé.

Le capteur d’humidité est assez souvent un capteur capacitif qui s’insère dans un oscillateur.
La mesure d’humidité se fait en mesurant la valeur de la fréquence d’oscillation.
La thermistance est généralement utilisée dans un pont.
Sa courbe de réponse est intégrée au programme qui tourne dans le micro-controleur.

La photo ci dessus est celle d’un DHT11.
Dans le DHT22 le microcontroleur se trouve sous la forme d’une puce directement collée sur le circuit imprimé.
La puce est noyée dans la “mousse” au dos du circuit imprimé, donc difficilement discernable sans destruction du composant.

La 3ème pin (en comptant à partir de la gauche quand on regarde le composant de face) ne sert à rien électroniquement, et n’est pas connectée. juste plus stable de planter les 4 pins dans la breadboard, il en existe avec juste 3 pins

Exact pour le DHT22 mais il existe une version AMxxxx qui est une vraie I2C et dans ce cas la 4eme pin sert pour SCK.

Merci beaucoup à touz

Je chercherai à les resouder mais, aucun moyen de mettre la main sur quelle broche se soude ou... Pouvez vous me dire comment sont reliés ces deux composants pour en arriver à quatre broches ?

Heureusement que t'as pas démonté ta voiture :grin:

çà explique la précision tres relative du dht, une ctn n'a jamais été d'une précision étroite : +-3 a 5%/ °C
quand au capteur d'humidité capacitif, à coté des H1 philips à base de feuilles dorées...

Une thermistance peut permettre de faire des capteurs relativement précis.
Tout dépend de ce qu'il y a derriere.
Si ce que j'ai lu est vrai le DHT22 utilise la même thermistance que le DS18B20.

Il est possible de la pseudo linéariser avec l'ajout de quelques résistances bien placées (série, parrallele). Au lieu d'avoir une pseudo exponentielle avec des variations énormes ou faibles selon la température on peut obtenir une courbe qui ondule autour d'une droite moyenne.
Le traitement de la mesure en est facilité. Avec un microcontroleur il est aussi possible de calibrer le capteur en écrivant des valeurs de correction à la fabrication.

Ce n'est qu'une question de moyens, il est vrai qu'à quelques € il ne faut pas s'attendre à des miracles.