Diode de protection pour optocoupleur nécessaire ou pas ?

Bonsoir tout le monde,

Avec un arduino, et un optocoupleur je souhaite faire un testeur de continuité pour des câbles.
J'ai déjà le schéma et les composants, testé etc etc tout fonctionne.

Cependant on m'a conseillé de mettre une diode de protection en // de la led de l'opto, est-ce nécessaire ?

Voici le schéma:

et quelques explications:
Source d'alimentation: 12V
Courant traversant le câble: environ 8mA (12Volts/1500ohm).
Longueur du câble: 1 - 70m.
Résistance max qu'apporte le câble: environ 20ohm.

Au vu du schéma et des explications, selon vous, est-ce utile de rajouter une diode de protection pour l'opto ?
Merci :slight_smile:

EDIT: ce n'est pas tres explicite sur le schéma vu qu'il est coupé, mais le câble à tester est branché entre la patte "2" de l'opto (cathode de la diode) et la masse.
Et donc si le câble assure la continuité, l'arduino aura bien 5V sur une de ses patte, sinon il aura 0V.

En général on ne ne monte pas comme ça un transistor, il vaut mettre l’émetteur à la masse, et la résistance reliée au 5v au collecteur, ma lecture digitale se faisant sur ce dernier.

Sinon la diode n'a pas d'utilité sauf si il y a risque de tension inverse supérieure à la tension de claquage de la diode.

Effectivement, ce n'est pas très propre mon montage comme ça !
Je corrige de suite, merci :slight_smile:

Merci pour l'explication pour la diode, dans ce cas je n'en mettrai pas.

EDIT:
Voici le schéma corrigé pour ceux qui veulent:

Peut-être ton ami a-t-il confondu avec les diodes de roue libre à mettre en parallèle d'un transistor lorsque l'on pilote des charges inductives (moteur, bobine, transformateur ...) afin de le protéger des tensions inverses qu'il n'aime pas (du tout).

S'il n'y a aucun risque que l'utilisateur connecte l'autre bout du câble à une tension supérieure au 12V, alors la diode inverse n'a pas trop d'utilité.
Il faut savoir que les LED supportent mal le branchement à l'envers. Leur tension de claquage inverse est très basse.

Quand au montage du photo transistor, les 2 se font très bien.
C'est pour un vrai transistor que le montage en émetteur commun (émetteur à la masse) est plus facile à gérer.

Emetteur ou collecteur commun, c'est le même principe, à par que l'émetteur commun inverse le signal. C'est juste que par convention, on utilise toujours l'émetteur commun, une vieille habitude qui n'a certainement plus lieu d'être de nos jours...

Effectivement il n'y aura aucun risque de tension inverse de la part de l'utilisateur. La diode de protection n'est donc pas indispensable dans mon cas.

Merci pour les explications sur émetteur et collecteur commun :slight_smile:

Super_Cinci:
Emetteur ou collecteur commun, c'est le même principe, à par que l'émetteur commun inverse le signal. C'est juste que par convention, on utilise toujours l'émetteur commun, une vieille habitude qui n'a certainement plus lieu d'être de nos jours...

Ben c'est surtout que dans le montage à collecteur commun il faut que la commande puisse monter jusqu'à la tension d'alimentation pour saturer le transistor. Ce qui n'est souvent pas possible. Alors qu'avec l'émetteur commun, il suffit de passer un seuil de diode pour rendre le transistor passant ce qui est quand même plus simple.