éméteur récépteur infrarouge ou laser ou fibre optique

Bonjour,

J'aimerai essayer de faire communiquer 2 PC avec un éméteur et un récépteur sensible à la lumière... Peut importe que ce soit un laser ou infrarouge ou fibre optique. je pense que c'est la même chose au final ?

Serait t'il possible de faire une interface qui utilise la lib NewSoftSerial pour la conversion en TTL, et comment transmettre ce signal au travers un laser par exemple ?

La lib VitualWire ne fait elle pas la même chose avec les éméteurs récepteurs RF ??? si j'utilisais cette lib, en branchant le laser sur la broche data de l'éméteur RF, ça fonctionnerait ?

Merci d'avance pour vos conseils :$

Salut,

VirtualWire n'est pas conçu uniquement pour les modules RF, la librairie marche de maniére identique avec des modules IR, wireless, avec fils, ou autre de la même façon. Tant que l'émetteur et le récepteur fonctionne en TTL ça fonctionnera.

Ok, donc, ca veut dire qu'il faut que je fasse soit un convertirseur ttl pour la led, ou alors que je développe une lib ou une fonction...

Existe t'il déjà quelque chose qui permet de convertir en ttl un signal ? afin de le transmettre à la lib VirtualWire ?

vohu: Ok, donc, ca veut dire qu'il faut que je fasse soit un convertirseur ttl pour la led, ou alors que je développe une lib ou une fonction...

Existe t'il déjà quelque chose qui permet de convertir en ttl un signal ? afin de le transmettre à la lib VirtualWire ?

TTL -> spécification physique, pas logiciel ! TTL = niveau logique 0v ou 5v

Ce n'est pas une question de lib / fonction ou autre, c'est une question d'électronique.

Pour être moins flou, on va partir sur le laser :

Dans mon programme, j'ai une chaine de caractères que je veux transmettre à un autre arduino, avec une photoresistance par exemple.

Comment je dois m'y prendre ?

emmeteur : - il me faut un circuit de conversion ttl sur lequel je connecte le laser. - je communique avec ce circuit avec la lib NewSoftSerial ? en utilisant le Serial.print("machaine")

récépteur : - un circuit de conversion ttl qui converti les signaux lumineux en ttl. - je lis sur le programme avec serial.read() ? j'ai trouvé ça : http://www.zonetronik.com/modules/news/article.php?storyid=490 Ca fonctionnerait tel quel avec une photo résistance ?

Le circuit de conversion ttl n'est donc pas le même sur l'éméteur et le récépteur je suppose. Ou puis-je trouver des infos pour monter ces convertisseur ttl ?

Un laser, c'est une LED. Donc ca se pilote comme une LED. Je suppose que tu va utiliser un laser de 5mW ? Donc courant de commande d'environ 1 à 2mA et tension de la LED environ 3V. Donc en sortie de l'Arduino une résistance de 1.5 à 2.2kOhms

Coté réception, n'utilise pas une photorésistance mais une photodiode ou photo transistor. C'est ce qui est utilisé sur le schéma que tu indique (BPW40).

Mais attention : - La BPW40 est sensible dans le visible et le proche infrarouge : donc utilise un laser rouge, pas vert. - Un laser c'est très concentré et très puissant. Donc ceci reste valide si tu compte faire une transmission grande distance (centaines de metres) A quelques centimètres, tu va bruler ton phototransistor. Pour une courte distance (metre à 10 metres) , mieux vaut utiliser une (ou plusieurs) LED infra-rouge traditionelle.

Reste aussi le problème de l'immunité à la lumière ambiante. Les télécommandes infrarouges utilisent une lumière modulée (généralement entre 36 et 40kHz) Il y a des récepteurs qui intègre le filtrage, et la modulation peut être assez facile à faire coté Arduino avec une sortie horloge et une porte.

Bref.

Avant d'aller plus loin donne nous plus de détails sur ce que tu veux faire en terme de distance, de débit, de conditions d'utilisation (lumière ambiante), etc ....

Ca fonctionnerait tel quel avec une photo résistance ?

Dans le montage dont tu donnes le lien, il y a un photo-transistor. Il y a une raison à ça, une photo-résistance c'est leeeeeent.

Le circuit de conversion ttl n'est donc pas le même sur l'éméteur et le récépteur je suppose.

Ben oui, d'un coté tu transformes des signaux électriques en faisceau lumineux de l'autre tu transformes de la lumière en courant électrique.

Ensuite, il faut faire attention au choix des composants. Il faut que la source de lumière et le capteur travaillent sur les mêmes longueurs d'onde sinon ils ne se voient pas. Pour le choix de la source, le laser c'est pratique car il y a peu de perte puisque le faisceau diverge très peu. Mais en même temps c'est un inconvénient car il faut aligner parfaitement émetteur et récepteur. Si tu travaille dans le visible tu vois ton faisceau donc tu peux l'aligner plus facilement à l'oeil par contre c'est facilement perturbé par la lumière ambiante. On préfère généralement l'infrarouge proche avec un filtre devant le récepteur pour rejeter la lumière visible. La modulation en tout ou rien n'est pas très efficace et généralement on préfère moduler une porteuse "haute fréquence" (quelques dizaines de kHz) avec le signal à transmettre. Cela améliore la qualité de la transmission. Lorsque la distance devient un peu importante il faut placer une optique dans le récepteur (et éventuellement sur l'émetteur) pour focaliser la lumière sur le photo-transistor.

Maintenant cela dépend aussi de ton l'application. Si c'est juste pour voir ce que ça fait une transmission optique tu peux commencer avec une diode laser (prise sur un pointeur du commerce) et pilotée avec un petit transistor avec en face un photo-transistor qui fonctionne dans le visible.

Edit: je crois que j'ai fait un doublon avec barbudor

Ok, donc on va mettre de coté l’infra rouge.

Partons sur le laser (j’ai ce qu’il faut pour essayer je pense) la fibre, ça coûte cher, et l’infrarouge, ne gère pas les grandes distances.

Je sépare l’éméteur/récépteur de 200m.

J’ai un laser, j’ai ce qu’il faut en résistances.
Par contre, il me faut une photodiode. Je pense trouver ça assez vite. Vous me conseillez lequel pour un laser rouge ?
que me faut il pour faire les 2 convertisseurs ttl ?

Vous me parlez de modulation, on procède comment ? il s’agit de faire comme pour les ondes radio ? une “onde” porteuse que l’on module pour transporter un autre signal ?

l’infrarouge, ne gère pas les grandes distances

bof: 100km avec laser 1mW longueur d’onde 1,55µm, modulation directe par tout ou rien à 500MHz, fibre monomode).
C’est déjà pas mal et c’était en 1990 :grin:.

Je sépare l’émetteur/récepteur de 200m.

Tu crois vraiment que tu va pouvoir aligner l’émetteur et le récepteur à 200m de distance ?
Le faisceau en sortie du laser est cohérent mais il diverge, certes beaucoup moins que dans le cas d’une lumière non cohérente mais il diverge, ne serait-ce que par son optique de sortie, et celle d’un pointeur laser est vraiment médiocre.

Je te déconseille très fortement d’utiliser des composants non fibrés en usine. D’abord parce que leur manipulation demande une expertise et du matériel de pointage et de positionnement micrométrique que l’on ne trouve pas dans son garage =( ensuite parce que c’est dangereux pour les yeux 8).

Emetteur : Laser ou DEL(led)
Comme le rappelait Barbudor c’est le même composant dans sa structure et dans sa mise en oeuvre (je parle des lasers courants pas de ceux de la guerre des étoiles). Un laser est avant tout une diode. Une diode laser commence à émettre en mode DEL puis quand le courant est suffisant elle commute en mode Laser.
Comme c’est une diode elle se commande en courant et non pas en tension → donc pas question d’appliquer brutalement 5V sur un laser. Comme pour une led d’affichage il faut mettre une résistance en série pour limiter le courant.

Récepteur :
Soit soit <diode + amplificateur transimpédance>. Le transimpédance peut être réalisé avec un ampli opérationnel mais il faut disposer d’une alim +et - 5V.
Comme un ampli opérationnel consomme que dalle le -5V peut être obtenu simplement, et pour pas cher, avec une pompe de charge branchée sur le +5V.
Comme te l’a fait remarquer Barbudor les niveaux peuvent varier fortement selon le couple <distance-qualité de la fibre>. Si la puissance optique reçue est trop élevée il faudra soit prévoir un affaiblissement optique (enrouler la fibre sur un faible diamètre provoque un affaiblissement) soit trouver un schéma d’ampli à contrôle automatique de gain ou d’ampli limiteur.

Il existe 3 fenêtres de transmission 0,8µm, 1.3µm et 1,55µm, physiquement elles sont la conséquence d’un phénomène d’absorption des ion OH.
Les composants optiques “normalisés” sont également dédié à une seule fenêtre : absolument vrai pour les Lasers, dépend des filtres intégrés dans les récepteurs qui par nature sont plus large-bande.

Il existe plusieurs types de fibre :

  1. en verre ou en plastique (moins cher mais moins bon en terme d’affaiblissement du flux lumineux)
  2. multimode ou monomode. Le monomode (diamètre de coeur de 8 à 10 µm) est cher et est réservé aux applications professionnelle → liaisons télécom à grande distance → 50km à plusieurs milliers de km, voire transocéaniques.
    Le multimode existe en diamètre de coeur allant de 200µm à 50µm. Les gros coeurs sont moins chers et facilitent les raccordement mais limitent la longueur de transmission. Les fibres multimode existent en saut d’indice (moins cher) ou en gradiant d’indice (plus cher mais plus performant pour des applications à quelques dizaines de MHz)
    A priori pour une distance de 200m un coeur de 200µm à saut d’indice devrait convenir sans difficulté.

Les composants les moins chers correspondent à la fenêtre 0,8µm

La connectique est rudimentaire : généralement les fibres et les composants sont équipés de fiche mâles. Les raccordements se font avec des adaptateurs

Ca m'avance pas plus tout ça c'est du charabia pour moi :roll_eyes:

Désolé mais si on veut conduire une voiture il faut commencer par apprendre.

Pour l'optique c'est pareil. Ca peut paraître déroutant au début, on n'a plus le confort de la loi d'ohms et on a du mal à comprendre qu'une fibre est un objet autrement plus complexe qu'un fil de cuivre. De plus un rayon Laser est dangereux pour les yeux. Il faut le savoir, ce n'est pas un jouet, les trous dans la rétine c'est pour la vie.

C'est pas plus dangereux que de ne pas signaler à chaque post, que si on branche l'arduino sur le 220V on y risque plus qu'un oeil.

Au fur et à mesure des réponses, je me suis fixé un objectif, pour faire un test. J'ai choisi le laser maintenant, je m'en tiendrais à cette solution. Je n'ai absolument pas les moyens de m'acheter de la fibre optique. D'autant plus que j'aurai du mal à parcourir le trottoir pour aller chez le voisin de la rue d'à coté avec un cable...

Pour info, puisqu'une personne s'est sentie obligée de me faire part des "règlementations" en PV, concernant le laser. Le laser que je vais utiliser n'est rien d'autre qu'un pauvre laser rouge comme on en trouve dans les supermerchés actuellement.

Si on joue à ce petit jeu, je ne suis pas sur qu'il reste grand chose à expérimenter. - les Radio fréquences sont aussi réglementées, et je pense que ça ne dérange personne de les utiliser sans savoir. - Comme je l'ai dit, on ne crie pas non plus garde sur tous les topics, sur les dangers de l'éléctricité. - Qu'un condo mal branché peut exploser, etc...

S'il faut pouvoir se venter de 25 années d'expériences en la matière pour pouvoir faire des essais, on risque pas d'apprendre grand chose. C'est quoi le but de ce genre d'intervention ? "ha non, c'est pas bien, tu risques de te faire mal aux neu-neuil, faut pas toucher ..." Mais on est où là ? Le but de ces forums c'est d'aider les gens de réussir à faire ce qu'ils veulent, ou de les décourager ?

Et j'ai passé l'age de me faire sermonner, donc, merci de s'abstenir avec ce genre de remarques. Je suis assez grand pour prendre mes responsabilité. C'est pas une bombe que je suis en train de fabriquer.

Le laser que je vais utiliser n'est rien d'autre qu'un pauvre laser rouge comme on en trouve dans les supermerchés actuellement.

Je doute que tu puisses atteindre les 200m de portée avec un laser de ce genre. A cette distance le faisceau doit avoir la taille d'une assiette et il ne doit plus rester beaucoup d'énergie. Et l'alignement et délicat. Tu devrais commencer par une vingtaine de mètre pour voir. C'est déjà pas évident de mettre en place une liaison de qualité à cette distance.

Et j'ai passé l'age de me faire sermonner, donc, merci de s'abstenir avec ce genre de remarques.

Il y a d'autres personnes qui lisent ce forum. Et beaucoup méconnaissent les danger du laser. L'usage des pointeurs à banalisé leur utilisation et de nombreuses personnes n'imaginent pas leur danger. Dès que l'on veut dépasser la dizaine de mètres il faut généralement utiliser des lasers d'une puissance qui rend leur usage dangereux pour soi mais aussi pour les autres (par exemple lors de l'alignement on peut très bien éblouir quelqu'un). Donc la remarque n'était pas inutile.

Hem !.. on se calme !

La remarque concernant les précautions d’usage du laser, de quelle puissance soit il, est pertinente… une petite recommandation vaut mieux qu’un simple accident.

Pour le 220V, jusqu’à maintenant, chaque sujet approchant une tension potentiellement dangereuse mentionne dans son contenu que c’est dangereux.
Pour le reste, tout est potentiellement dangereux… n’utilise pas de marteau afin de préserver l’intégrité de tes doigts XD

Le forum est ouvert à tous, de l’érudit au néophyte, les premiers connaissant certains danger mettent en garde car certains débutant pourrait lire ces topics et penser que simplement parce que le sujet est sur internet et surtout banalisé, cela ne peut être dangereux… c’est surtout à ces personnes que ces recommandations s’adressent.

Autrement, comme le problème des utilisations de fréquences radio est introduit (je trouve l’exemple assez intéressant), Je ferais cette remarque, cette partie du forum est la partie francophone du forum Arduino… et non pas Français, ce qui définirait un peu plus précisément les limites de frontières et de réglementations appliquées.
Or, la Francophonie est un ensemble regroupant plusieurs pays dans lesquels les lois et les réglementations ne sont pas similaires, par contre indépendamment du pays, une électrocution est une électrocution, une brûlure est une brûlure et la perte d’un oeil ou du moins l’amoindrissement de l’acuité visuelle seront des accidents qui ne connaissent pas de frontières et dont les régles sont toujours les mêmes… quel que soit sa position géographique.
Pour cela il est difficile d’interdire, mais il est fortement conseiller de mettre en garde :wink:

Ok pour 20m.

Je veux faire ça juste pour essayer. Aucun objectif professionnel à atteindre.

J'accepte la remarque de prévention (bien qu'elle ne soit pas suffisante dans le contexte dans lequel évolu ce site. Le laser n'est pas la première chose qui mérite ce genre d'avertissement), ce que j'accepte moins c'est le message privé que j'ai reçu... Et à presque 30 ans, j'ai plus envie qu'un mec vienne me faire la leçon, en étalant son expérience de 25 pour m'imposer ses choix... Tout simplement.

Bonjour,

pour info: au programme du numéro double d'ELEKTOR (Juillet/Août)

"Piloter un laser avec un Arduino" ;)

et entre autres: "Epouvantail pour héron....." !!!!!!! :astonished:

???? à base de limaçon dans l'assiette d'un renard XD