Emission 433MHz et interférences

Bonjour,

j'ai fait un super détecteur pour mon garage pour allumer la lumière au plafond lorsqu'il y a du mouvement.

J'ai utiliser un module détecteur PIR, un module d'emission radio 433MHz et le protocole chacon pour déclencher l'allumage d'un interrupteur en hauteur.

J'ai un peu galérer avec le réglage du module PIR, mais ça marche maintenant.

Donc le module fonctionne bien, il s'active quand il y a du mouvement et s'éteint au bout d'un certain temps.

Par contre, depuis, j'ai un gros souci, je ne peux plus actionner la porte de mon garage via la télécommande.
J'ai débranché la partie emission de signal de mon circuit et c'est bien lui qui pose problème.
C'est d'ailleurs étrange car mon contrôleur chacon est en 433 MHz alors que ma télécommande garage est en 868MHz. Enfin, il me semble.

Je me demandais si je pouvais mettre le VCC de mon module d'emission 433MHz sur une PIN arduino digitale et mettre la PIN à HIGH uniquement quand j'envoie le message. Et dans les autres cas, je mettrai le module radio sur LOW afin qu'il ne soit pas alimenté et n'envoie pas d'interférence.

Ca peut marcher ou il vaut mieux ne pas mettre de VCC du module sur les PIN classiques de l'Arduino ?
Merci !

Un module émetteur 433MHz ( en fait 433,92) low cost émet également sur 868 MHz. (Harmonique 2)

Si cet émetteur ne consomme pas un courant excessif une sortie numérique peut l'alimenter temporairement. Maus il vaudrait mieux alimenter le module radio a travers un mosfet P (IRLML6401 par exemple) dont la grille serait reliée a une sortie numérique.

C'est ça comme emetteur :
STX882

J'avais remarqué que ce module marchait plutôt bien avec de la distance.

Donc j'utilise ce module maintenant.

Est-ce qu'il y a une PIN à privilégier pour alimenter le VCC sur un arduino pro micro (leonardo) ?

Je vais voir après avec un mosfet si jamais ça marche pas, mais je ne connais pas trop la façon de s'en servir...

Le mosfet que tu as proposé, il a l'air très petit et difficile à mettre sur une breadboard comme celle que j'utilise. Il y a pas un truc plus adapté pour une breadboard ?

Merci beaucoup en tous cas!

J'ai testé avec une PIN de l'Arduino et ça fonctionne très bien. C'est quoi le risque de pas passer par un mosfet ?

Salut hyperced,
L'intensité max de sortie du uno est de 20ma,
Or dans la doc, il est noté 35 ma sous 3,3 V...

Tu risque, de cramer la sortie,

+1 pour le courant excessif consommé par ce module radio !
ne pas laisser comme cela si tu tiens à la longévité de la carte Arduino.

Le mosfet que tu as proposé, il a l'air très petit et difficile à mettre sur une breadboard comme celle que j'utilise. Il y a pas un truc plus adapté pour une breadboard ?

après avoir longtemps résisté à ces petits boitiers je les utilise maintenant assez souvent (régulateurs, transistors...) sur plaque d'esasi après les avoir soudés sur des petits adaptateurs trouvés sur Aliexpress ou autres :

dip so3.png

Pour d'autres références en boitier TO220, pour des schémas il ya une ou plusieurs pages d'infos sur le blog de @hbachetti : http://riton-duino.blogspot.com/

sur celle-ci voir "Mosfet en commutation d'alimentation" et plus bas le tableau comparatif de mosfets N et P avec undication de leur boitier : RitonDuino: Résultats de recherche pour mosfets

dip so3.png

Le doc dit ça pour le pro micro :
Maximum current per pin: 40mA
Recommended current per pin:20mA

Donc ça devrait fonctionner.

Par contre, j'ai encore du mal à régler mon détecteur PIR car il semble qu'il détecte tout le temps des mouvements ou presque... Bref, le détecteur PIR marche vraiment mal. Je vais essayer encore quelques réglages...

Donc ça devrait fonctionner.

combien de temps ?

La valeur 40mA est donnée dans les Absolute Max ratings de la documentation des ATMega32u4, paragraphe 29.1, documentation plus sérieuse que celle, simpliste, de la Pro Micro.

En général , par prudence, on reste à bonne distance de ces valeurs extrèmes car le fonctionnement à ces niveaux de courant peut affecter la fiabilité du composant. Se limiter à 20mA est raisonnable.

Par ailleurs la valeur 34mA est celle du transceiver en émission, alimenté sous 3,3V
Est-ce le cas ?

Je pense que c'est plutôt du 5V. Alors je ne sais pas si ça amplifie le problème ou pas...

une tension plus élevée induit probablement un courant plus élevé

EDIT : pour le montage en question une tension plus élevée induit un courant plus élevé
(précision ajoutée après le commentaire d'Arzou, pour éviter tout malentendu)

al1fch:
une tension plus élevée induit probablement un courant plus élevé

Pas forcément, tout dépend du type d'utilisation
un "consommateurs " simple type ampoules, résistances, moteurs, transfo...oui,
Mais, avec un module électronique s'il possède Un convertisseur par exemple, ce nest pas forcément le cas.
Un exemple, dans mon job, nous utilisons beaucoup de "convertisseur " type 48v vers 5 , 12 v , 330v ou autres et là le constat est tres simple: plus la tension d'entrée est élevé, "plus" le courant d'entrée baisse car on travaille en "puissance de sortie constante " P sortie = (U entrée × I entrée) - P perte conversion
Donc, si U varie, I variera en opposé.

oui @Arzou , mais là j'ai répondu pour le cas présent et le contexte du fil de discussion : un petit émetteur radio 433 MHz et en règle générale pour ce type de schéma (transistor en oscillateur Colpitts) la puissance et la portée augmentent avec la tension d'alimentation, le courant allant avec.

On n'est pas dans le cas de figure d'un élément travaillant à puissance constante ou quasi constante comme ceux que tu cites

extrait de la doc du composant de ce fil de discussion :

... tout ça pour dissuader d'alimenter par une pin d'ATMega32U4 un émetteur 433MHz qui consomme déjà 34mA quand il est alimenté sous 3,3V.... et probablement environ 50mA sous 5V !

:slight_smile: tout a fait..

Et est ce que ça pourrait fonctionner avec un simple transistor ? Genre à la place du mosfet ? Ou bien c'est trop de courant pour un transistor. Je demande ça car je ne sais pas trop choisir les mosfet et en plus, je crois qu'il faut ajouter un transistor dans tous les cas, même avec le mosfet. Enfin, j'ai vu ça sur quelques schémas...

Si on, je peux aussi utiliser un simple relais 5V non ?

Bonsoir

les mosfets sont des transistors !! , le t de mosfet est là pour le mot transistor
tu veux sans doute parler des transistors bipolaires (NPN ou PNP)

Pour commuter une alimentation ils présentent deux inconvénients :
-la tension entre collecteur et émetteur est à retrancher à la tension d'alimention , la perte de tension est en général plus élevée que celle apportée par un transistor Mosfet bien choisi
-la commande du transistor bipolaire doit se faire par un courant injecté dans la base (NPN) ou prélevé à cette base (PNP)

Un transistor mosfet fait au final 'interrupteur d'alimentation' plus efficace

, je crois qu'il faut ajouter un transistor dans tous les cas, même avec le mosfet. Enfin, j'ai vu ça sur quelques schémas...

Dans tous les cas certainement pas !! seulement si quelque chose le justifie.

L'article de @hbachetti cité en bas du message #5 offre un tableau comparatif de transistors Mosfets à utiliser en commande d'alimentation.

Perso : pour ce type d'utilisation je fais avec un petit stock 'passe partout' de IRLML6401 , une possibilité parmi d'autres qui convient y compris pour des composants alimentés sous 3,3V..; il est petit comme on l'a déjà évoque et avec un minuscule circuit imprimé adapté ça va sur une plaque d'essais... (=vivre avec son temps et prendre les composants comme ils sont, même si on a commencé avec des tubes à vide au siècle précédent!)

Si je prends unmosfet comme ça, ça va fonctionner ?

https://m.es.aliexpress.com/item/4001103712937.html?browser_id=ecc209dc7e5c4febbdd2d66e23fa37c6&aff_trace_key=a37f57d6ee314992a07d35c3a6052fcc-1613202513967-05069-UneMJZVf&aff_platform=msite&m_page_id=1779a5d84b114bd903ed23966fe991af3270db127d&gclid=&imgsrc=ae01.alicdn.com%2Fkf%2FH16ca4c0cad034ad9882b3f8fa1fe6471p.jpg_640x640Q90.jpg_.webp

pas certain : ce n'est pas UN MOSFET mais une petite carte sur laquelles un Mosfet de puissance est géré à travers un optocoupleur et d'autres composants. Il faudrait le schema de la carte pour juger.
la lectrure des la datasheet des compsoants présents sur la carte serait un plus !

Bon, je ne sais pas trop quoi prendre, j'en ai quelques uns chez moi, mais ils sont trop petits et je n'arrive pas à les souder. Je vais prendre un relais 5V.

Sur la page de hbachetti il me semble qu'il ya des Mosfets P en boitier TO220 qui sont faciles à souder et s'insèrent facilement dans une plaque d'essai
je n'ai pas de référence en tête....

De toutes façons tu ne trouveras pas de module avec MOSFET P dans le commerce.

Un petit bout de plaquette à pastilles et c'est parti :

Mais il faut un fer à souder qui va bien.