Etanchéité du capteur DS18B20

Bonjour à tous,

Je viens vers vous aujourd'hui car je n'ai pas réussi à trouver de la documentation concernant ce sujet.

J'ai l'objectif de réaliser des mesures de température dans le processus de fabrication de bière.
Pour cela je doit par exemple maintenir la température à 60°C pendant 90minutes.

J'aimerais donc utiliser le capteur ds18b20 (Sonde de température étanche en acier inoxydable DS18B20, 1 pièce, 1 mètre, capteur de température 2M 18B20 | AliExpress) pour ces mesures. Mais je n'ai pas réussi à trouver si il était possible de le plonger dans des liquides.

Si quelqu'un à cette information, je le remercie d'avance.
Bonne soirée à tous.

CptFrog:
Bonjour à tous,

Je viens vers vous aujourd’hui car je n’ai pas réussi à trouver de la documentation concernant ce sujet.

J’ai l’objectif de réaliser des mesures de température dans le processus de fabrication de bière.
Pour cela je doit par exemple maintenir la température à 60°C pendant 90minutes.

J’aimerais donc utiliser le capteur ds18b20 (Sonde de température étanche en acier inoxydable DS18B20, 1 pièce, 1 mètre, capteur de température 2M 18B20 | AliExpress) pour ces mesures. Mais je n’ai pas réussi à trouver si il était possible de le plonger dans des liquides.

Si quelqu’un à cette information, je le remercie d’avance.
Bonne soirée à tous.

Bonsoir
le DS18B20 est de base un composant unitaire produit par Maxim

Ton lien lui expose une intégration physique de ce composant dans un dispositif… “étanche”

C’est ce que sur ce forum j’appelle un “DS18B20 sous tubage inox”

Mais comme rien n’indique/n’expose vraiment en quoi consiste exactement l’intégration du capteur (matériaux utilisés) , c’est juste une supposition , rien ne garanti que ce soit compatible/conforme avec les normes “'alimentaire” (bière)

Bonsoir
Même réserve qu'Artouste sur le contact alimentaire, bien que le cylindre soir décrit comme 'acier inoxydable'
Il faut sans doute envisager de glisser le capteur dans un cylindre de diametre légèrement supérieur et qui lui serait réellement adapté au contact alimentaire et aurait une longueur suffisante pour que le câble et la partie en gaine thermorétractable ne soient pas immergés

Aucune documentation j'ai seulement décortiqué ce produit.
Le capteur est constitué d'un DS18B20 en boîtier TO92 tout ce qu'il y a de plus classique.
Le capteur est plongé dans un tube et l'étanchéité, et le transfert thermique, sont réalisés avec de la colle. Une gaine thermorétractable termine l’assemblage.

Le principe de la colle n'est pas idiot à condition que la colle soit bien choisie et convenablement dégazée sous vide avant l'application.

Reste qu'avec des produits asiatiques on ne peut rien dire.
Mêmes réserves sur le coté alimentaire : inox ? Gaine thermorétractable ? Câble de liaison ? Présence de substances interdites ?

Coté technique pur on peut espérer que l'ensemble résiste aux mêmes températures que celle du boîtier TO92 seul mais comme rien n'est spécifié la prudence s'impose.
Le temps de réponse thermique de l'équipage tube/colle/TO92 sera plus élevée qu'avec un TO92 seul et il n'est évidement pas spécifié --> tout dépend de la nature de la colle.
Ce ne devrait pas être un problème les températures variant lentement. Mais il faut y penser.

Une autre solution serait d'utiliser des sondes PT100 ou PT1000. On peut trouver des réalisations "asie bas de gamme" ou des réalisations (plus chères) de fabricants ayant pignon sur rue et dotée d'une vraie datasheet.
Ces sondes sont moins faciles à utiliser ce type de capteur étant analogique. Par contre la fixation mécanique sera plus simple car elle est déjà prévue..

Le sujet PT100 a déjà été abordé plusieurs fois sur le forum --> utilise l’icône loupe en haut à droite de la page pour faire une recherche.

Bonjour

J'utilise un tube en inox comme doigt de gant et y insert la sonde dedans..

Ps: idem je n'ais aucune confiance avec ces produits et le contact alimentaire.

@+

Bonjour,

j'utilise ces capteurs en routine depuis plusieurs années. Certains sont en immersion permanente dans de l'eau issue du ciel donc plutôt acide. Je n'ai eu qu'un dégât en trois ans pas forcément imputable à l'étanchéité.

j'ai procédé comme suit :

  • j'ai introduit le tube du capteur dans deux gaines thermo-rétractables, une première compatible avec le diamètre du fil (petit diamètre), une seconde, un peu plus grosse compatible avec le diamètre du tube. Un compromis moyen aurait sans doute suffi. Le tout après rétractation a été verni avec un verni marine et séché deux jours. L'étanchéité est parfaite même après trois ans de contact avec l'eau.

Question alimentaire, même réticence, à vérifier.

Cordialement

Je tiens tout d’abord à tous vous remercier pour vos réponses très techniques. Je m’excuse de mon temps de réponse étant dans les semaines de partiel/rendus de projet.

Si je résume la situation, ce n’est pas tant l’étanchéité qui pose problème mais plutôt le contact alimentaire. J’ai réalisé d’autre recherches concernant ce type de capteur et notamment les propositions de 68tjs concernant les PT100.
par exemple https://a.aliexpress.com/_UnA65 ceci.

Le problème actuellement c’est que je sais pas comment identifier les composants “Food Grade” si vous avez des conseils.

Encore merci beaucoup pour l’aide.

Je dirais qu'à partir du moment ou ces sondes sont en inox, c'est OK (si elles sont propres).