Eviter les reboots de l'arduino dû aux µ-coupure

Bonjour,
J'ai embarqué mon arduino sur une voiture radiocommandé, et à cause des chocs, il lui arrive de reboot => micro-coupure d'alimentation.
A mon avis, ces coupures viennent de la box de la batterie, difficilement corrigeable donc.
Pour pallier au problème, j'ai pensé à mettre un condensateur en parallèle au borne de l'alim de l'arduino et j'ai 2 ptites questions à ce sujet:

-quel capacité faut-il ? si on l'augmente, le condo pourra pallier à des coupures plus longues ?
-faut-il mettre une diode en série avec le condensateur pour éviter des retours vers la batterie ?

voila j'espère que c'est à peu près clair ^^

Question préalable :
Quelle est la consommation en mA ?

Pourquoi cette question ?
Parce que la charge Q d'un condensateur est régie par 2 formules :
Q= C* U et Q = I*t
Q : coulombs
C : Farads
U : Volts
t = secondes

Pendant la micro-coupure c'est le condensateur qui fournira le courant -> il faut avoir une idée du courant et du temps de la micro-coupure pour définir une charge Q minimale.
Q étant défini on peut dire que la valeur du condensateur C= Q/ U

NB : cela reste un calcul à la louche mais suffisant, on oubliera le vrai calcul qui fait appel à une équation différentielle :frowning: c'est juste bon pour ceux qui sont encore en IUT :grin:

Si tu ne peut pas répondre à ces questions il reste la méthode empirique : tu augmente la valeur de C jusqu'à ce que ça marche.

Le plus judicieux est quand même de trouver d'ou viennent les micro coupures ... Un condensateur (même un gold cap à cause de leur Imax) ça va être limite sur un robot si les moteurs tournent.

Sinon oui il vaut mieux mettre une diode.

Je n'envisageais pas de mettre le condensateur sur le circuit des servos juste sur l'arduino.

Ce qui sous-entend d'éviter de faire débiter du courant dans les pins de sortie et d'interfacer à chaque fois que c'est possible par des transistor alimentés sur l'alim des servos.

Bien sûr si les micro ou, comme l'origine est mécanique, les milli coupures peuvent être évitées c'est d'autant mieux : un bridage mécanique des connections à la batterie est-il possible ?

Oui il faut une diode pour empêcher de décharger la capa vers les autres consommateurs.

Dans mon circuit, l'arduino n'alimente que les transistors de commande, les moteurs sont directement cablés sur la batterie ( et la si ya une µ-coupure sur les moteurs, c'est pas bien grave^^). Je sais pas si je me suis bien expliqué au début, mais le condensateur sera vraiment aux bornes de l'arduino (juste avant la jack), et tout le courant pompé par la parti de puissance sera en amont .
Du coup, le courant consommé par l'arduino ne doit pas être très élévé : conso nominale+ de quoi saturer au max 4 transistors.
Je pense pas que ca doit dépasser les 50ma, j'essairai de le mesurer ce soir.
Après, corriger le bug mécaniquement, ca va être très ch****, et absolument pas fiable, je prefère la solution electrique :stuck_out_tongue:
En fait, la grosse inconnue du problème si je veux faire le calcul, ca va être le temps de la coupure :~
Au pire, méthode bourrin on verra bien :grin:

Rien ne vaut la correction mécanique, la diode me semble dans la solution électrique indispensable mais va en plus provoquer une chute de tension sur le circuit en aval.
Régler le pb de faux contacts est en plus une assurance pour l'avenir, les micros coupures pouvant avoir des conséquences sur d'autres éléments les des capteurs.
Troisième solution alimenter l'électronique séparément, on élimine ainsi en plus les "parasites" issus par exemple des balais des moteurs (d'ailleurs ne sont-ce pas eux qui plantent le mp ?), la logique ne doit pas être bien gourmande :wink:

.