Faire une sortie USB (5V) avec un transistor

Bonjour,

Je suis en train de me (re)former en électronique, cela fait longtemps (trop ?) et j'aimerais faire un "puzzle" (qui fonctionne déjà) et une sortie d'énergie (5V) avec un "interrupteur électronique" donc un transistor, le soucis c'est que je suis complètement frileux à l'idée de griller des composants, j'ai à ma dispo un transistor BC547 ou un IRF 520 (MOSFET ?).

Dois-je mettre des résistances ou non etc... ?

Le resultat final devant être l'équivalent d'une batterie mais avec un puzzle pour que ça marche, d'où l'alimentation à "toggle on/off" en cas de réussite ou non du puzzle.

Merci d'avance pour votre aide !

Il y a un bon tuto de @68tjs à lire

Une sortie USB standard doit pouvoir fournir 500mA. Mais cela peut aller jusqu'à 3A pour certains chargeurs.

Le BC547 offre une capacité en courant très faible. C'est un transistor petits signaux.
L'IRF520 est un MOSFET pouvant être commandé par une tension de grille de 2 à 4V, donc convient parfaitement. Il peut supporter 9A et a une résistance RDSon relativement basse.
Un IRLZ44N conviendrait encore mieux.

Pour un schéma d'application regarde ICI :
Paragraphe 4.2 MOSFET canal N

@+

Merci beaucoup ! Donc si j'ai bien compris ça ne nécessite pas forcément de résistance c'est bien ça ?
L'idée du montage est le suivant, je ne sais pas s'il est OK comme ça... (Le connecteur USB est pris au pif dans Fritzing, sur mon montage je n'utilise que les fils d'alimentation)

Donc si j'ai bien compris ça ne nécessite pas forcément de résistance c'est bien ça ?

C'est préférable tout de même
ICI, au paragraphe 3. Le transistor unipolaire, tu trouveras plus d'explications sur l'utilité des résistances.

@+

Ton schéma n'est pas bon.
La sortie s'effectue entre +5V et drain.
Et la source doit être reliée à la masse.

J’ai corrigé avec ça, suivant le lien que tu m’as donné (J’ai posté le schéma et vu ton message ensuite ^^’)

hbachetti:
C'est préférable tout de même
ICI, au paragraphe 3. Le transistor unipolaire, tu trouveras plus d'explications sur l'utilité des résistances.

Dans ton premier lien il la resistance de 100K est entre le 5V et la pin digital, or dans le second c'est entre la pin et le GND, j'suis un peu perdu :s

EDIT : J'ai rien dit ! J'ai mal lu !

Petite mise à jour du schéma du coup, normalement ça devrait être OK là :

IRF 520 : GDS de gauche à droite. Cela semble OK.

Comment la UNO sera t-elle alimentée ?

Une pile 9V parce que risque de perte si c'est alimenté avec une batterie d'après ce que j'avais pu lire.

Une pile de 9V n'est pas apte à débiter des courants supérieurs à 50mA.
Les pertes en auto-décharge d'une batterie sont supérieures mais elles restent très raisonnables.
Pourrais-tu envisager 2 batteries LITHIUM-ION sur le jack ?
Quel est le modèle de carte ? UNO, NANO, etc.

Si c'est une UNO clone avec un régulateur AMD1117, ce régulateur a un voltage drop-out de 1V.
La UNO pourrait fonctionner jusqu'à ce que les batteries descendent à 5V+1V, donc 6V.
Et 6V c'est justement la limite de décharge basse (3V chacune) des batteries LITHIM-ION.

En fait tu ne nous as pas dit ce que tu comptes alimenter avec la sortie commutée 5V.

@+

Une pile 9V parce que risque de perte si c'est alimenté avec une batterie d'après ce que j'avais pu lire.

Ce n'est pas aussi binaire.

Il faut savoir comment fonctionne un régulateur :

  • A sa sortie, dans le cas du régulateur 5V) il maintient une tension de 5V.--> Vs
  • Premier paramètre à prendre en compte : le courant consommé --> I
  • Deuxième paramètre à prendre en compte la tension à l'entrée du régulateur --> Ve
  • Troisième paramètre à prendre en compte il faut que la tension à l'entrée soit supérieure de celle de sortie d'une quantité qui dépend du modèle de régulateur (on parle de "dropout").
  • La puissance dissipée dans le régulateur est égale P= (Ve-Vs)* I.

Bien évidement la puissance dissipable dans le régulateur est bornée par la capacité de dissipation de son boîtier.

En raisonnant on peut dire que si (Ve-Vs) est grand, c'est à dire Ve =12 V par exemple, il ne faut pas que I soit grand.
Ce raisonnement est valable dans les deux sens : si le courant consommé I est faible on peut très bien utiliser 12V en entrée de régulateur.

Il n'y a pas de règle comme 2+2 font 4, il faut évaluer.
C'est pourquoi sur ce forum on préconise une tension de 9V qui est un cas médian et qui a certains avantages :

  • elle est pas trop élevée pour limiter la puissance dans le régulateur.
  • elle est normalisée ce qui fait que l'on trouve facilement des petits blocs alim à pas cher.
  • elle est suffisante pour être assuré que la tension à l'entrée sera toujours suffisante quelque soit le régulateur.

Remarque :
Il n'est pas obligatoire de passer par le régulateur de la carte, c'est même fortement déconseillé dès qu'il y a des relais ou des petit moteurs.

Pour alimenter les différents modules externes on peut très bien ajouter, à partir de la source d'alim 12V ou 9V, un autre régulateur ou fortement conseillé avec une alim par batterie un convertisseur qui a un bien meilleur rendement.

Exemple avec une alim 12 V et un courant de 1A sous 5V
Avec un régulateur le courant fourni par la batterie sera de 1 A.
Avec un convertisseur comme VeIe = VsIs il ne sera plus que de 1A/ (12V/5V) =0,4A ( la réalité n'est pas aussi idyllique car il y a des pertes mais le principe reste vrai)
Le seul point à ne pas oublier c'est de relier toutes les masses entres elles.