Gestion chauffage par fil pilote

Bonjour à tous, je cherche à piloter tout mes convecteur électrique munis de fil pilote 4 ordres via Arduino et une interface web (tablette fixe sur le réseau domestique et commande à distance). Etant électricien, l'installation et le raccordement des matériels ne me pose aucuns problèmes mais la partie programmation est un gros point d'arrêt à mon projet. J'ai déjà vu en autre qu'il me faudra une ou plusieurs carte relais munis de diodes pour le choix du signal permettant l'ordre voulu.

L'idée global est de piloter 3 zones minimum de chauffage: Pièces à vivre, Chambres et Salle de bain via une tablette réunissant les commande manuel (zone par zone) et l'accès à une programmation hebdomadaire.

Dans mes rêves les plus fou, l'un de vous me fournirez la prog toute prête à injecter dans l'Arduino mais néanmoins tout information permettant de m'aider me sera de la plus grande aide.

Merci d'avance pour vos réponses.

Bonjour,
Comment comptes-tu faire l'interface fil pilote qui utilise des demi-onde 230 V ?

Les cartes relais serviront à envoyer le signal en demi ondes. Deux relais par fil pilote munis d’une diode par relais positionner d’un sens pour l’un et inversé pour le seconde relais. Un relais permet d’avoir la demi onde positive et le seconde la demi onde négative, les deux relais actionné en même temps permet d’avoir la sinusoïde complète.

Pourquoi ne pas remplacer les relais par des thyristors ?

On a deux tension dans le circuit le 5V de l’arduino il me semble et le 230V pour le pilote. Le thyristor peut gérer ça?

Des exemples parmis d'autres
https://www.abcelectronique.com/forum/showthread.php?t=94336
ou

et un topic ancien du forum

J'avais une maison qui possédait 11 radiateurs pilotés par 3 fils (4 possibilités: marche, -3°C, arrêt et antigel je crois) et un chauffe eau. D'origine le chauffe eau n'était jamais coupé et les radiateurs avaient un délesteur pour ne pas dépasser la puissance souscrite de 9KW. Au début on faisait tout à la main pour les radiateurs. Le matin en se levant, tous les radiateurs se mettaient en marche et le premier qui prenait une douche tirait de l'eau qui mettait le chauffe eau en chauffe (1,5kW). Du coup tous les radiateurs se coupaient pour 5mn. Au bout de 5mn, tous le délesteur remettaient les radiateurs en route ce qui remettait le délestage pour 5mn...

La seule solution a été de faire une carte pour faire le délestage sur certains radiateurs. Quand le courant de la maison dépassait les 30A, le but était de de mettre en route le plus possible de radiateurs en gardant un courant inférieur à 35A, et à faire tourner les radiateurs allumés et les radiateurs coupés. Les essais ont montré que pendant 10 mn le courant était entre 33 et 35A, et qu'après le délestage n'avait plus lieu, les 11 radiateurs ne fonctionnant plus à 100%.

Pour réaliser cela, il y avait un AVR (Arduino n'existait pas encore, et il y avait comme interfaces:

  • 11 optotriacs pour les 11 fils pilotes
  • Une mesure de courant faite avec un tore et un comparateur pour avoir le courant crète
  • une mesure du passage à zéro du secteur car les fils pilotes étaient sur la présence ou non des deux alternances.

Je n'ai pas gardé malheureusement de trace de cette réalisation, juste la mémoire (la mienne, pas celle de l'AVR).

Pour les fils pilotes, l'optotriac est idéal car:

  • les courants du fil pilote sont faibles
  • il y a isolation entre le 230V et le microcontrôleur
  • on peut mettre une des deux alternance, aucune ou les deux
  • par radiateur, on a besoin de l'optotriac (DIL 6, petit boitier à 6 pattes), une résistance de 1KΩ si on veut un courant dans la diode de l'optotriac, et c'est tout.

Si on veut couper une alternance avec un relais, il faut le module relais et une diode pour laisser passer l'alternance. Pour choisir l'alternance, il faut deux modules relais.

On peut aussi utiliser des optothyristor, mais il en faut deux par fil pilote. Mais on n'a plus besoin de savoir si on est dans une alternance positive ou négative. C'est plus de composants, mais la programmation est plus simple.

Je vois bien que plusieurs solutions existent concernant l’électronique pour l’info vers les fils pilote mais ça ne résout pas le problème de la programmation de l’arduino.

+1 et c'est peu encombrant.

Pour cela il va falloir imaginer une architecture.
Tu parles d'une tablette et d'ARDUINO. Entre les deux il manque des morceaux, et surtout le moyen physique a utiliser pour la communication.
Si les fils pilotes arrivent tous au même endroit, (ce serait préférable), le plus simple est de réaliser la chose à l'aide d'un ESP32 ou ESP8266, donc WIFI.
Si tu veux passer par du filaire : ARDUINO + Ethernet.
Ensuite le plus gros morceau sera la formation au langage C / C++, et bien sûr aux technos WEB (HTML, JS, etc.).

Je comprends bien l’idée de la « passerelle » entre l’arduino et la tablette. Le wifi est préférable car l’arduino serait au niveau du tableau électrique ou je retrouve tout les fils pilote et la tablette dans le séjour. Concernant le web, j’imagine qu’il y aura du code html. Sera t’il stocké dans l’arduino ou faudrait passer via un site hébergé?

Pas de reponses?

Au plus simple, le code HTML est stocké dans l'ESP32 si tu utilises le WIFI.
Je déconseillerais l'utilisation d'un ARDUINO + module WIFI.

Je vais sûrement dire une bêtise mais l´ESP32 remplace un arduino?

Il le remplace amplement.

D’accord c’est noté. Et pour ma culture personnelle, quel sont les différences entre ESP32 et arduino uno paf exemple?

La question fait franchement sourire.
Google te renseignera si tu fais un petit effort.

J’ai regardé les caractéristiques de l’ESP32 et ceux qui m’interpelle c’est qu’il a que deux sorties analogiques/numérique alors qu’il m’en faudrait six au moins pour trois zone (deux optotriac par zone)

Bonjour

sorties analogiques/numérique

????

Sorties Analogiques :

l'ESP32 possède deux vraies sorties de DAC = véritables sorties analogiques, la carte UNO n'en a aucune
Avec une carte UNo on se rabat sur du PWM pour faire du pseudo analogique avec la commande mal nommée analogWrite.
Côté sorties PWM l'ESP32 est plutôt bien doté !
https://electroniqueamateur.blogspot.com/2019/08/modulation-par-largeur-dimpulsion-pwm.html
Pas ce commande "AnalodWrite" ici mais des commandes spécifiques pour générer des signaux numériques de rapport cyclique variable.

Entrées analogiques :
'ESP32 a deux convertisseurs analogiques/numériques 12 bits , le premier à 8 canaux, le second (non utilsiable quand le WiFI est activé) 10 canaux
Voir ici par exemple : https://learn.upesy.com/fr/programming/Arduino-ESP32/tutoriel-can-adc-esp32-avec-code-arduino.html
la carte Uno ne posséde qu'un seul convertisseur Analogique 8 bits à 6 canaux

J'aimerais bien savoir d'où viennent ces informations totalement erronées !

Et de toutes façons la commande de fil pilote se fait en tout ou rien.
Donc six sorties digitales suffisent.

Mettez vous d'accord les gars :grinning_face_with_smiling_eyes:. L'ESP32 possède combien de sorties analogique en vrai?

Si on est bien en phase, mon projet nécessite de piloter trois zones de chauffage. pour chaque zone il faut un montage avec deux optotriac donc deux sorties. Avec mon haut niveau en math j'en déduis qu'il me faut six sorties analogique sans compter de réserve.