Gestion des températures entre une chaudière à pellets et un ballon tampon.

Bonjour à tous,
Je souhaiterai que ma chaudière à pellets ne se déclenche pas si souvent qu' actuellement. En effet le différentiel est de 3° (exemple: la chaudière réglée à 70° s'arrête donc à 70° et redémarre à 67°).
Je précise que le différentiel n'est pas réglable dans les paramètres depuis le menu protégé de la carte électronique de la chaudière.
Donc ces réglages ne conviennent pas pour gérer un ballon tampon.
J'ai cherché en vain un thermostat avec un grand différentiel (style 40° ou plus) qui aurait pu faire l'affaire mais impossible de trouver.

J'ai découvert ainsi en cherchant qu'un montage arduino pourrait être réalisé avec toutes mes exigences mais vu la complexité à mes yeux de cette entreprise, je ne me sens pas capable de réaliser un tel montage.

C'est pourquoi je fais appel à un spécialiste arduino qui serait intéressé de m'aider en codant ce projet.
Bien sûr nous trouverons ensemble un arrangement quelconque.

Je vais décrire ci dessous au mieux mes souhaits pour ce projet.

Je souhaite garder la sonde de T° (nommée pour la suite sonde N°1) qui gère l'arrêt de la chaudière à la T° programmée sur la carte de gestion de la chaudière.

Mon idée est d'installer une sonde DS18B20 (nommée sonde N°2) dans le même endroit où est logée la sonde N°1 qui coupera l'alimentation du circuit général de la chaudière quand la T° sera identique à sonde N°1.

Il faudra prévoir une temporisation réglable (de 1 à 10 mn) pour cette coupure de manière à laisser le temps à la chaudière de finir son cycle d'évacuation de la chaleur et des cendres.

Une sonde DS18B20 N°3 sera installée sur le ballon tampon de manière à gérer la remise en route de la chaudière en refermant le circuit général d'alimentation de la chaudière quand la T° du ballon atteindra un valeur basse (ex: 35°).

Un écran LCD sera nécessaire pour visualiser toutes les valeurs des sondes, de la tempo et par l'intermédiaire de cet écran via des boutons de commandes pouvoir changer ces paramètres sans avoir à intervenir dans le codage du programme arduino ce serait le top mais je ne sais pas si c'est possible.

Merci à tous les lecteurs.

oldjo26:
Bonjour à tous,
Je souhaiterai que ma chaudière à pellets ne se déclenche pas si souvent qu' actuellement. En effet le différentiel est de 3° (exemple: la chaudière réglée à 70° s'arrête donc à 70° et redémarre à 67°).
Je précise que le différentiel n'est pas réglable dans les paramètres depuis le menu protégé de la carte électronique de la chaudière.
Donc ces réglages ne conviennent pas pour gérer un ballon tampon.
J'ai cherché en vain un thermostat avec un grand différentiel (style 40° ou plus) qui aurait pu faire l'affaire mais impossible de trouver.

J'ai découvert ainsi en cherchant qu'un montage arduino pourrait être réalisé avec toutes mes exigences mais vu la complexité à mes yeux de cette entreprise, je ne me sens pas capable de réaliser un tel montage.

C'est pourquoi je fais appel à un spécialiste arduino qui serait intéressé de m'aider en codant ce projet.
Bien sûr nous trouverons ensemble un arrangement quelconque.

Je vais décrire ci dessous au mieux mes souhaits pour ce projet.

Je souhaite garder la sonde de T° (nommée pour la suite sonde N°1) qui gère l'arrêt de la chaudière à la T° programmée sur la carte de gestion de la chaudière.

Mon idée est d'installer une sonde DS18B20 (nommée sonde N°2) dans le même endroit où est logée la sonde N°1 qui coupera l'alimentation du circuit général de la chaudière quand la T° sera identique à sonde N°1.

Il faudra prévoir une temporisation réglable (de 1 à 10 mn) pour cette coupure de manière à laisser le temps à la chaudière de finir son cycle d'évacuation de la chaleur et des cendres.

Une sonde DS18B20 N°3 sera installée sur le ballon tampon de manière à gérer la remise en route de la chaudière en refermant le circuit général d'alimentation de la chaudière quand la T° du ballon atteindra un valeur basse (ex: 35°).

Un écran LCD sera nécessaire pour visualiser toutes les valeurs des sondes, de la tempo et par l'intermédiaire de cet écran via des boutons de commandes pouvoir changer ces paramètres sans avoir à intervenir dans le codage du programme arduino ce serait le top mais je ne sais pas si c'est possible.

Merci à tous les lecteurs.

Bonjour
En fait tu souhaite ajouter un contrôle d’hystérésis perso ? :grin:

Question incidente : ta sonde actuelle (le capteur/techno de T° lui même ) c'est quelle technologie ?

référence ? marquages ? lien ?

Bonjour Artouste,

La sonde de T° de la chaudière est une NTC100K.

oldjo26:
Bonjour Artouste,

La sonde de T° de la chaudière est une NTC100K.

NTC 100K donc
suggestion/réflexion simpliste et à approfondir plus tard :
Peut être simplement envisager pour jouer sur l’hystérésis une simple mise en // d’une R additionnelle sur la CTN selon la situation “actuelle”
ça se discute 8)

Là je commence à être largué ...

R je suppose que c'est une résistance ?
CTN la carte de la chaudière ?

Si je comprends bien il faudrait se servir des informations données par la sonde NTC100K qui est située sur la chaudière (sur le départ eau chaude) mais on ne tiendrait pas compte de la T° du ballon tampon ?

A savoir qu'un des paramètres qui n'est pas modifiable dans le menu protégé c'est l'hystérésis !

oldjo26:
Là je commence à être largué ...

R je suppose que c'est une résistance ?
CTN la carte de la chaudière ?

Si je comprends bien il faudrait se servir des informations données par la sonde NTC100K qui est située sur la chaudière (sur le départ eau chaude) mais on ne tiendrait pas compte de la T° du ballon tampon ?

A savoir qu'un des paramètres qui n'est pas modifiable dans le menu protégé c'est l'hystérésis !

OK
J'en ai déduis peut être un peu vite que ta sonde NTC100K était simplement une thermistance CTN

de valeur 100 KΩ
Photo , lien vers ta sonde ?

Photo sonde:

Lien vers livret chaudière:

oldjo26:
Photo sonde:

Lien vers livret chaudière:

http://www.simebelgium.be/Documentation/Technical_Documentation/Livret%20réglage%20régulation%20Solida%208%20PL%20-%20%20SY325%20V2.2%20FR.pdf

OK
à l'autre bout du cable de la sonde c'est un connecteur "2 points" enfichable sur la carte de controle ?
Photos ?
Tu dispose d'un ohmmètre ?

sonde branchée sur carte fiches 27 et 28

Il faut me dire exactement position des fiches (noire et rouge) si c'est oK et position du sélecteur pour faire la lecture car je ne sais pas m'en servir. c'est comme une poule qui a trouvé un couteau :stuck_out_tongue_closed_eyes: :stuck_out_tongue_closed_eyes:

oldjo26:
sonde branchée sur carte fiches 27 et 28

Il faut me dire exactement position des fiches (noire et rouge) si c'est oK et position du sélecteur pour faire la lecture car je ne sais pas m'en servir. c'est comme une poule qui a trouvé un couteau :stuck_out_tongue_closed_eyes: :stuck_out_tongue_closed_eyes:

Bonjour
Tu sais que tu n'est pas obligé de poster des photos en petite résolution ? :grin:

Une manip simple à faire pour cerner le compo

tu le deconnecte de la carte

tu positionne ton ohmetre en 200K

tu releve aux bornes du cable la resistance lue avec les touches rouge et noires de ton ohmmètre

tu note la valeur lue et la temperature ambiante (comparaison vec un thermometre exterieure)

tu continue la manip en plongeant la sonde dans un recipient contenant de l'eau et des glaçons

Idem en la plongeant dans une casserole d'eau "bouillante"

çà permettra déjà de tracer une "courbe" 3 points

Tu peux obtenir plus de points si tu fait des relevés reguliers eau bouillante refroidissante avec un thermometre comme reference relative

Bonjour,

Ok pour les photos, j'ai pas l'habitude d'utiliser les forums...
Je fais les relevés en début d'après midi.
Merci de ton aide.

J'ai effectué les mesures le sélecteur sur 20K
eau
4.5° ---------0.6
T° ambiante 23.2°---------0.29
26.3°---------0.17
56°-----------0.09
70°----------0.07
80°----------0.05
99°----------0.04

oldjo26:
J'ai effectué les mesures le sélecteur sur 20K
eau
4.5° ---------0.6
T° ambiante 23.2°---------0.29
26.3°---------0.17
56°-----------0.09
70°----------0.07
80°----------0.05
99°----------0.04

OK
ta connexion pour manip à l'air OK
manifestement ce n''est pas une CTN100K
Tu peux refaire qq points de mesure comparés autour de 15/40° en passant ton ohmmètre sur 2K ?

Juste pour une levée de doute
lorsque tu inverse les pointes de touches sur le connecteur , la valeur lue reste "cohérente" ,

11°---------- .303
15°---------- .314
24°---------- .172
35°---------- .058
47°---------- .046
les lectures en inversant les fiches semblent identiques à quelque chose prêt!!

Sur le livret pdf de la chaudière c’est bien noté NTC100K page 15 sur shéma électrique

Bonjour à tous,

J'ai découvert le système Arduino il y a peu de temps et j'ai compris que l'on pouvait créer pas mal de chose mais mes connaissances en électronique sont nulles c'est pourquoi je fais appel aux spécialistes.

Mon projet : ce serait de pouvoir gérer la température d'un ballon tampon avec une chaudière à granulés afin d'éviter que celle ci ne se mette en marche trop souvent, l'installation du ballon tampon est faite
mais pour le moment ça ne fonctionne pas vraiment comme je veux.
Un impératif s'impose: il faut laisser le temps à la chaudière de finir ces cycles gérés par la carte électronique notamment l'évacuation de la chaleur et des cendres en fin de chauffe quand la température programmée est atteinte.
C'et pour ça qu'il ne faut pas agir n'importe comment question de sécurité.
Je précise qu'une pompe est installée entre la chaudière et le ballon tampon pour augmenter la vitesse d'échange de chaleur.

Mon idée : grâce à un montage Arduino gérer la T° du ballon tampon avec une sonde NTC 10k et piloter le démarrage et l'arrêt de la chaudière en contrôlant la tension sur le circuit du ventilateur du brûleur de granulés.
Le ventilateur étant le seul organe du brûleur qui est en marche du début à la fin du cycle de chauffe et c'est lui qui permettra de mettre en marche ou arrêter la chaudière.

Voir mon schéma très simplifié.

Pour le codage du programme voici mon idée avec mon langage !!

Si T° de la sonde ntc10k installée dans le ballon tampon est inférieure ou égale à 40° et que la tension du ventilo est supérieure ou égale à 0 alors R1 (relai sur arduino) est activé pour fermer le circuit grâce à Arduino.

Si T° de la sonde ntc10k installée dans le ballon tampon est supérieure ou égale à 70° et que la tension du ventilo est égale à 0 alors R1 est désactivé.

Ensuite je ne sais pas s'il faut préciser avec la ligne qui suit ?

Si la T° est supérieure à 40° et inférieure à 70° et que la tension du ventilo est supérieure ou égale à 0 alors R1 est activé pour fermer le circuit grâce à Arduino.

Merci à ceux qui prendront le temps de me lire et de me répondre.
!(http://fer-plaisir.fr/img/cms/Schéma simplifié.jpg)

bonsoir

empêcher avec ton relais l'alimentation du ventilo ne va certainement pas te permettre de provoquer le démarrage ou l’arrêt de la chaudière. là tu aura au mieux :
-une mise en défaut de l’électronique de la chaudière

et si l’électronique ne détecte pas l’arrêt du ventilateur :

-des pannes dues à l'accumulation de granulés avant le démarrage
-des pannes dues à une mauvaise combustion / décendrage
-un incendie...

pour provoquer son démarrage et son arrêt, si elle n'a pas d'entrée de commande permettant cela, tu dois en revanche pouvoir le faire en la trompant sur une température. Par exemple tu remplacer une des sondes par un montage piloté par l'arduino qui connecte des résistances de valeurs définies de manière à dépasser les températures de démarrage ou d'arret.

Mais si tu as un problème de chargement du ballon tampon, peut-être qu'il y a un soucis au niveau du schéma hydraulique de ton installation ou de réglages sur la chaudière. Quel est le problème exactement ? car normalement l'électronique de la chaudière devrait être parfaitement capable de gérer cela elle-même.

bricofoy:
bonsoir

empêcher avec ton relais l'alimentation du ventilo ne va certainement pas te permettre de provoquer le démarrage ou l’arrêt de la chaudière. là tu aura au mieux :
-une mise en défaut de l’électronique de la chaudière

et si l’électronique ne détecte pas l’arrêt du ventilateur :

-des pannes dues à l'accumulation de granulés avant le démarrage
-des pannes dues à une mauvaise combustion / décendrage
-un incendie...

pour provoquer son démarrage et son arrêt, si elle n'a pas d'entrée de commande permettant cela, tu dois en revanche pouvoir le faire en la trompant sur une température. Par exemple tu remplacer une des sondes par un montage piloté par l'arduino qui connecte des résistances de valeurs définies de manière à dépasser les températures de démarrage ou d'arret.

Mais si tu as un problème de chargement du ballon tampon, peut-être qu'il y a un soucis au niveau du schéma hydraulique de ton installation ou de réglages sur la chaudière. Quel est le problème exactement ? car normalement l'électronique de la chaudière devrait être parfaitement capable de gérer cela elle-même.

Bonsoir,

Pour l'instant le relais R1 n'existe pas, il ferait partie de l'arduino au cas ou ...le projet serait possible.

j'ai pensé faire la commande de démarrage et d'arrêt chaudière sur le circuit du ventilo car c'est lui qui autorise l'arrêt de la chaudière quand T° programmée est atteinte.

Et avec mes conditions :

"Si T° de la sonde ntc10k installée dans le ballon tampon est inférieure ou égale à 40° et que la tension du ventilo est supérieure ou égale à 0 alors R1 (relai sur arduino) est activé pour fermer le circuit grâce à Arduino.

Si T° de la sonde ntc10k installée dans le ballon tampon est supérieure ou égale à 70° et que la tension du ventilo est égale à 0 alors R1 est désactivé."

Il me semble que toutes les possibilités sont couvertes.

Le ballon tampon a été installé par mes soins et la chaudière vient de chez "Bricomachin".

La seule sonde de la chaudière est installée sur la sortie de l'eau chaude et ne peut pas être déplacée ou trompée car surchauffe et l'eau part à l'égout.

ok, le ventilo est en fonction durant tout le cycle de fonctionnement. forcément puisque sans lui, pas d'allumage ni de combustion.

le ventilo est commande par l'électronique de la chaudière lorsque celle-ci décide que c'est le moment d'allumer le brûleur, sans doute en fonction de la température de l'eau.

ok ?

maintenant, tu veux intercaler un relais pour couper la liaison entre l'électronique et le ventilo, pour n'activer le relais que si la température dans ton tampon est descendue en dessous de 40°, très bien mais que crois-tu qu'il va se passer ?
-si l’électronique n'a pas encore essayé de démarrer un cycle de chauffe au moment où ton relais s'active, rien de plus
-si au contraire (et c'est probable, à ce que j'ai compris tu veux limiter les cycles) l'électronique essaye de démarrer la chauffe alors que ton relais est coupé parceque la température est encore >40, alors deux possibilités : 1 l'électronique détecte un défaut sur le ventilo et le cycle en effet ne démarre pas, mais alors dans ce cas il y a de grandes chances pour qu'il faille faire un reset quelquepart pour que ça reparte ensuite, et 2 l'électronique ne détecte pas l'abscence de fonctionnement du ventilo, et donc démarre tout de même son cycle, avec alimentation en granulés, mise en chauffe de l'allumeur, puis ne détectant pas de combustion au bout d'un délai, se met également en défaut et stoppe tout. Avec probablement besoin d'intervention manuelle pour vider le bruleur etc etc pour que ça reparte. Et risque de griller l'allumeur par surchauffe, puisqu'il n'est pas ventilé.

Dans l'autre cas (en fin de cycle) tu veux mesurer la tension en sortie d'électronique et la température pour savoir si il faut laisser le relais activé ou non. tres bien, sauf que dans ce cas la mesure de température ne sert pas à grand chose puisque comme tu le dis toi même il faut laisser le ventilateur activé pour finir le cycle et nettoyer le brûleur. Donc en gros ton relais va uniquement recopier la sortie de l'électronique.

Quel est la condition pour que l'électronique démarre ou termine le cycle de chauffe ? c'est basé sur la température d'eau, je suppose ? il doit bien y avoir un réglage de température cible de l'eau de chauffage.
Si vraiment tu veux limiter les cycles pour faire descendre aussi bas que 40 en température (ce qui me semble un mauvais choix, en dessous de 60 il y a condensation des goudrons sur les éléments du corps de chauffe, et normalement il y a une vanne thermostatique de recyclage pour que l'eau de la chaudière boucle sur le corps de chauffe tant que la température ne dépasse pas 60, justement...) alors c'est sur ce réglage qu'il faut agir, soit en trompant la sonde soit en modifiant le réglage à la demande.
Elle doit peut-être aussi avoir une entrée pour un thermostat d’ambiance ? Là aussi tu peux agir.

Pour ce qui est d'éviter la surchauffe, si tu en arrive à provoquer l'ouverture de la soupape thermique qui balance l'eau à l'égout, tu dois avoir un sérieux problème de circulation dans ton installation.

Dans tous les cas, il faudrait que tu donnes plus d'informations, au minimum :
-schéma hydraulique
-documentation de la chaudière

ok pardon j'avais pas vu cet autre topic maintenant fusionné avec les détails qui manquaient.

Bon ben donc ce qu'il faut faire est très clair : comme l'a suggéré artouste, tromper l'électronique de la chaudière pour empêcher le démarrage tant que tes conditions perso ne sont pas réalisées, en ajoutant en // de la sonde ou carrément à la place de celle-ci une résistance pour faire croire à une température supérieure à celle d'arret. C'est aussi ce que je suggérais dans ma première réponse.
Et là tu aura exactement ce que tu veux.

donc ton relais ne doit pas toucher au ventilo mais bien à la sonde de température d'eau : il faut intercaler un relais inverseur entre un des fils de la sonde et l'électronique de la chaudière. Commun du relais relié à l'électronique, contact repos relié au fil de la sonde, contact travail relié à la résistance. l'autre coté de la résistance relié à l'autre coté de la sonde et à l'électronique.

De sorte que :
si tu es dans le cas où tu veux stopper la chaudière : tu active ton relais, il déconnecte la sonde et connecte à sa place la résistance qui fait croire à l'électronique que tu es à par exemple 75°, comme ça le cycle de chauffe se termine et le bruleur s'éteint.
si tu es descendu en dessous de ton seuil de redémarrage, tu relâche le relais, l'électronique voit donc à nouveau la température réelle et le brûleur se rallume.

tu pourrais par exemple te baser sur mon projet thermalduino, la gestion des sondes ds18b20 est déja faite, celle des relais aussi, de l'afficheur, du menu de réglage, etc etc, faudra juste tout simplifier pour n'avoir qu'une sonde et un seul relais, mais qui peut le plus peut le moins

Merci pour tes réponses.

bricofoy:
ok pardon j'avais pas vu cet autre topic maintenant fusionné avec les détails qui manquaient.

Bon ben donc ce qu'il faut faire est très clair : comme l'a suggéré artouste, tromper l'électronique de la chaudière pour empêcher le démarrage tant que tes conditions perso ne sont pas réalisées, en ajoutant en // de la sonde ou carrément à la place de celle-ci une résistance pour faire croire à une température supérieure à celle d'arret. C'est aussi ce que je suggérais dans ma première réponse.
Et là tu aura exactement ce que tu veux.

donc ton relais ne doit pas toucher au ventilo mais bien à la sonde de température d'eau : il faut intercaler un relais inverseur entre un des fils de la sonde et l'électronique de la chaudière. Commun du relais relié à l'électronique, contact repos relié au fil de la sonde, contact travail relié à la résistance. l'autre coté de la résistance relié à l'autre coté de la sonde et à l'électronique.

De sorte que :
si tu es dans le cas où tu veux stopper la chaudière : tu active ton relais, il déconnecte la sonde et connecte à sa place la résistance qui fait croire à l'électronique que tu es à par exemple 75°, comme ça le cycle de chauffe se termine et le bruleur s'éteint.
si tu es descendu en dessous de ton seuil de redémarrage, tu relâche le relais, l'électronique voit donc à nouveau la température réelle et le brûleur se rallume.

tu pourrais par exemple te baser sur mon projet thermalduino, la gestion des sondes ds18b20 est déja faite, celle des relais aussi, de l'afficheur, du menu de réglage, etc etc, faudra juste tout simplifier pour n'avoir qu'une sonde et un seul relais, mais qui peut le plus peut le moins

Bonjour,
En effet vouloir se servir du ventilo pour gérer la chaudière était une très mauvaise idée !!
Je vais étudier ton idée de près.
Il me faudra sans doute quelques précisions.
Merci pour tes réponses.