haute technologie à base de bascules D

J’ai des moteurs PAP 24V/300mA, et des cartes trouvées à la déchetterie contenant un ULN2803 (8 darlingtons 500mA, comme le ULN2003).

J’ai donc pris le temps de mieux regarder ces cartes, et oh! surprise, plein de bascules D! Ca doit gérer des PAP ça!

le petit crobard, c’est une voie. ci-dessous, le circuit que j’ai relevé :


(en HD : ICI )
donc ma question, c’est pourquoi tant d’électronique pour si peu de chose? en gros, on arrive avec 5 voies qui passent à travers un ampli TTL (donc inutile), et on retrouve ces 5 voies en sortie. on a deux connecteurs qu’il faut mettre en court-circuit (capteurs?) et les 5 voies de sortie sont la pure copie des 5 entrées (inversées puisque ULN2803).

en gros, je trouve Sn = En . C1 . C2 (S = sortie, E = entrée, C1 et C2 = capteurs).

me serais-je gouré dans mon interprétation du fonctionnement des bascules? deux 74HC08 auraient très bien rempli le cahier des charges, et en plus ils sont déjà sur le PCB… et pourquoi utiliser un ULN2803 au lieu d’un ULN2003 moins cher?

Pour info, il est marqué “ELECTROVANNE” sur le PCB, je crois que c’est une boîte, mais pas trouvé de site sur le net.

le 2803 a un gros avantage sur le 2003 : il y a 8 drivers au lieu de 7et comme chacun sait, les informaticiens adorent les puissances de 2!
Mais vu qu'ils en utilisent que 5, je vois pas. faudrait voir les specs détaillées. sinon peut être qu'en mutualisant avec un autre projet ils achetaient le 2803 moins chèr.

sinon ce schéma est une horreur de conception mélangeant du synchrone et de l'asynchrone.

en gros :

  • si l'une des 2 entrées J3 ou J4 est inactive, le système est maintenu en reset, toutes sorties a 0, darlingtons inactifs
  • si les 2 entrées sus-nommées sont active le système est en mode normal : à partir du 1er front montant sur une entrée, la sortie va suivre l'entrée.

Ton interprétation est partiellement correcte à la subtilité près de cette petite phase entre la fin du reset et le premier front montant.
du fait de la présence de la bascule D tu ne peux pas traduire le système par une équation linéaire.
S'ils l'ont fait comme ça, il devait y avoir une raison.

rien ne prouve que 'electrovanne' soit la marque mais ca peut être une carte de commande de PAP pilotant une électrovanne.

Je suis pas un champion de la bascule, mais en regardant un peu le principe du 74xx74, en gros, D passe sur Q pour un front montant de C, tant que C=1, Q=D (suis-je toujours dans les clous?).

Ceci, bien sûr, si set = reset = 1, ces deux entrées sont je crois prioritaires. Donc comme D et reset sont reliées ensemble (et c'est surtout ça qui me fait peur), surtout que faire un ET avec le clock, quel interrêt? Q va rester à 1, mais le ET fait perdre tout le bénéfice de la bascule!

 D | C | Q | Q.C
-----------------
 0 | x | 0 |  0
 0 | 0 | 0 |  0
 1 | 0 | 0 |  0
 1 | 1 | 1 |  1
 1 | 0 | 1 |  0

En gros, quand D = 1, La sortie = l'entrée. si D = 0, la sortie = 0. A mon avis, si je dessoude les bascules et relie les D à leurs Q respectifs, le fonctionnement n'en sera pas affecté. (je vais en brancher une pour voir tiens).

Ou alors les deux entrées seraient des capteurs de courant. on balance un chenillard bien crado sur les entrées, et les sorties sont modulées par leurs propres courants... Mais là encore, rien ne justifie les bascules...

Moi qui croyais qu'un circuit avec 6 bascules et 8 portes ET était sûrement un petit chenillard pour moteur pas à pas... c'est là que je suis déçu!

Quand un des 2 "capteurs" sur J3, J4 s'ouvre toutes les bascules passe à zéro quelque soit l'état des autres broches.
Lorsque les 2 "capteurs" sont fermés les sorties ne sont pas modifiées.

Un front montant sur une entrée de J1 active la sortie correspondante . Ensuite la sortie recopiera l'entrée (à l'inversion près).

On peut en déduire que J3, J4 seraient des sécurités, des fins de course, des signaux d'initialisation.

On doit pouvoir piloter un pas-à-pas avec mais honnêtement je ne pense pas que c'était sa fonction première. Mais c'est juste une impression.