Impasse avec Arduino

Bonsoir ,

J'ai une question à vous soumettre concernant mon Arduino.

En effet , mon groupe va construire un calorimètre de A à Z et pour celà , nous disposons d'un Arduino Uno. Notre idée était de le relier à la sonde de température ( Thermocouple ou LM335 , nous hésitons encore sur lequel prendre ) et le relier également à la source de chaleur qui sera dans notre cas du fil résistif ( caractéristiques : 0.2kg 25 swg(714-1739) 2.08 ohm ).

Le problème que je rencontre aujourd'hui avec mon équipe , c'est que je n'ai aucune idée du codage nécessaire pour pouvoir afficher la température du fil résistif. J'ai fait de nombreuses recherches sur le forum et sur internet en général sans trouver quelque de chose de très intéressant.

C'est pour cela que je requiers votre aide sur ce point spécifique de notre projet ! ( Nous sommes des étudiants en L1 , avec peu de connaissances dans le domaine informatique.. )

Deluron.

Bah, t'a pas besoin de connaître sa Th° au fil. Puisque tu connaît sa R et l'intensité qui le traverse, tu a la puissance, que tu n'a qu'à convertir.

Donc ce serait inutile de l'afficher sur le programme ? On voulait le visualiser sur l'écran même si la température au fil reste la même.

Dans ce cas, tu cherche un peu sur internet et hop: http://www.semageek.com/montage-minute-surveiller-la-temperature-de-son-frigo-avec-un-arduino/ s'offre à toi. Magique non ?

@carolyne : connaître la puissance envoyée dans le fil ne suffit pas à connaître sa température ...

De même, sur le principe, la température du fils peut fortement varier d'un bout à l'autre (si le fil est plaqué sur un isolant, ou un conducteur de chaleur ou dans l'air ou dans l'eau... )

A quoi sert de connaître la température du fil ?

@EBanou , en effet c'est une bonne base. Avec quelques petits changements ça devrait pouvoir se faire , je vais essayer ça au labo. Merci !

@B83s Oui notre fil résistif sera en partie immergé dans l'eau , son but étant de chauffer l'eau.

Connaître la température du fil n'est pas le plus important mais c'est surtout une vérification supplémentaire. Sachant que l'on veut une augmentation de la température de 2°C par minute , il faut une certaine puissance et une certaine intensité. Le fait de pouvoir lire la température sur le logiciel arduino pourra nous confirmer la validité du montage. Mais nous n'oublions pas que le but est évidemment de relever la différence de température au cours du temps ( L'informatique est finie de ce côté là )

Oublie la température du fil : immergé dans de l'eau c'est impossible à mesurer. Au mieux placer une sonde proche pour suivre le gradient de température. Dès que vous arrêterai de chauffer la rampe en température s'arrêtera nette, il n'y aura pas d'élan thermique. Sinon il faudra anticiper la chaleur fourni au calorimètre par la puissance du fil chauffant.

@B@tto Hum d'accord je vois. On a pas intérêt à faire des erreurs dans nos calculs alors ( il y aura des tests préliminaires de toute façon ).

Je vous remercie de vos réponses. C'est une communauté nouvelle pour nous , et à notre grande surprise , elle est bien plus active que ce que l'on imaginait !

De toute manière ce qui compte c'est que la puissance envoyée au fil soit dans le bon ordre de grandeur. Vous devez savoir combien de joules vous voulez rentrer et en combien de temps, donc quelle puissance injecter dans le fil

Vous avez une idée de la puissance nécessaire pour obtenir vos 2°/minute ?

J'espère que votre fils est bien émaillé ... Sinon dans l'eau ça va faire pchiiitttt

Et en fonction de la puissance dans le fil, ... Si une partie du fil est dans l'air ... C'est elle qui va faire pchiiitttt

Ta question donne à penser que tu as mal compris le principe du calorimètre.
Il sert à quantifier un dégagement d'énergie.
Tu fournis de l'énergie d'un coté (dans ton cas du courant dans une résistance).
Tu mesures l'effet de ce dégagement d'énergie de l'autre (par l'élévation de la température d'une masse d'eau connue).
Connaissant la masse d'eau et le delta de température entre le début de l'expérience et la fin de celle-ci, tu peux faire calculer à ton arduino la quantité d'énergie dissipée dans l'eau.
Rappel du principe pour ceux qui ont manqué le cours
Les limites de ton montage ne sont pas clairement définies mais si tu veux vérifier l'égalité énergie fournie = énergie absorbée avec ton arduino alors il faut que celui-ci mesure le courant qui passe dans le fil résistif et non sa température.

Bonjour !

Oui nous savons quelle puissance nous devons envoyer au fil résistif ! Elle s'élève à 42W ( 42 J/s , soit 2520 J/min ).
Avec cela , on peut calculer l'intensité du courant à fournir et nous trouvons 4.49A.

En ce qui concerne la quantité d'énergie dissipée dans l'eau , nous un Q valant 94 kJ.

Ces valeurs me semblent correctes donc nous poursuivons notre montage. Pour contrôler cette puissance , nous avons eu l'idée d'utiliser un relais. Nous sommes en train de brancher tout ça.

Tenez-nous informé