Interrupteur 12V

Bonjour ,

Je souhaite connecter un interrupteur à un Arduino, Normalement comme cela :

Mais l'interrupteur que je souhait mettre possède une led 12V (11v -14v en fonction de la charge de la batterie )

Il y a 3 borne , positif 12v entrer , positif 12V sorti , et masse .
Je souhaite savoir comment le connecter a un Arduino

Es ce que je peux connecter directement du 12volts dans une prise digital ?

Es ce que je doit placer un resistance qui abaisse la tensions comme ceci :

Ou es ce que je doit obligatoirement placer un relais entre ?

Merci bien :wink:

Bonjour,

Il faut que tu mettes un diviseur de tension à la sortie de ton interrupteur.

Tu peux aussi utiliser un relais comme tu l'as indiqué, mais ça parait un peu luxueux pour faire ça.

Est-ce que la broche dénommée “Ground” est reliée au boîtier métallique ?

Cette broche me parrait être isolée et le terme “Ground” me semble simplement indiquer qu’il faut la connecter au potentiel négatif par rapport au potentiel de celle qui est marquée “+”

En d’autres termes si elle est bien isolée du boîtier tu peux simplement ne pas l’utiliser, tu n’aura pas la lumière bling-bling mais est-ce grave ?

Sinon comme c’est une simple diode-électroluminescente (DEL en français, led en anglais) elle ne risque rien si elle est alimentée seulement en 5 V, le courant sera plus faible et elle risque seulement de pas briller bien fort.

Je ne sais pas, pour moi ce n'est pas si évident que cela.

Sur le dessus je vois une plaque métal effectivement reliée au filetage.
En dessous je vois deux pièces qui paraissent être en matière isolante.
La plus proche de la plaque métal j'estime son épaisseur à environ 3 mm et la deuxième fait le complément à 19 mm.

Et la patte dénommé ground y est prise en sandwich : c'est pour cela que je pose la question.

pepe:
En fait, la meilleure solution dépend de l'environnement de ton application et de ce que tu souhaites faire.

Si le pôle négatif de la batterie peut (ou doit) être banché sur la masse GND de l'Arduino, et si les circuits que la batterie alimente par ailleurs ne génèrent pas trop de perturbations, alors la solution donnée par kamill est certainement la mieux adaptée.

Ce projet est pour une application automobile .
J'ai donc une batterie qui produit beaucoup de perturbations car elle est charger par un alternateur .
Le pole négatif de la batterie , comme le positif , ne sont pas branché à l'arduino , ils servent uniquement à alimenter les interrupteur .

pepe:
Dans le cas contraire, une isolation est probablement nécessaire, et alors plutôt qu'utiliser un relais tu pourrais te contenter d'un optocoupleur, dont l'entrée serait branchée en série avec une résistance entre les broches 3 et GROUND de l'interrupteur.

Si tu n'utilises la batterie que pour alimenter le voyant de l'interrupteur, alors d'autres solutions permettraient de s'en passer, différentes selon la couleur de la led et la luminosité désirée.

Qu'elle est la difference entre Relais et optocoupleur ? J'ai regarder sur internet mais je comprend pas exactement le principe ? cela marche avec une cellule ?

La led est rouge et je souhaite obtenir la luminosité maximal
Merci pour tes informations

68tjs:
Est-ce que la broche dénommée "Ground" est reliée au boîtier métallique ?

Cette broche me parrait être isolée et le terme "Ground" me semble simplement indiquer qu'il faut la connecter au potentiel négatif par rapport au potentiel de celle qui est marquée "+"

En d'autres termes si elle est bien isolée du boîtier tu peux simplement ne pas l'utiliser, tu n'aura pas la lumière bling-bling mais est-ce grave ?

Sinon comme c'est une simple diode-électroluminescente (DEL en français, led en anglais) elle ne risque rien si elle est alimentée seulement en 5 V, le courant sera plus faible et elle risque seulement de pas briller bien fort.

Il me semble que le ground et le 5v sont produit par l'arduino en passent par l'alimentation ?

Par contre je souhaite vraiment avoir la lumière et qu'elle éclaire bien

pepe:
Dans le principe, l'optocoupleur se comporte presque comme un relais, à ceci près que l'interrupteur de sortie présente des caractéristiques assez médiocres, et impose de plus grandes contraintes de mise en œuvre qu'un contact électrique (polarité, tension résiduelle, limite de courant, ...). Mais pour transmettre un signal (i.e. une information) entre deux dispositifs isolés galvaniquement l'un de l'autre, il ne présente que des avantages (compacité, vitesse, durée de vie, ...).

D'accord , dans mon cas l'optocoupleur est la meilleurs solution ? Es ce qu'il y a des valeurs pour le choisir ?
le montage ce ferai de la façon suivante ?

Merci