Je n'y comprends plus rien !

Bonjour,

Je découvre, hélas... Et j'aime pas découvrir de mauvaises choses.

Arduino ou bien Genuino ? Quelle est la vérité ?

Que risque - t - on de trouvé dans quelques mois et ou ?

Compatibilité assuré entre les deux ou pas ?

Bref, dans ce floue artistique, je pense migré, hélas, vers une ancienne logique... Belle perte de temps, projets à l'arrêt pour combien de temps !

Voila, j'aimerais y voir plus clair sur ce sujet.

Merci.

Salut,

La guerre a débuté il y a quelques temps maintenant. Sur le sujet :

http://forum.arduino.cc/index.php?topic=329157.0

En plus de l'actualité :

http://forum.arduino.cc/index.php?topic=331713.0

Ce qui faut se dire : ce qui a été fait jusqu'à aujourd'hui est, et sera toujours bon. D'une part parce que c'est open source, et donc on trouveras toujours un fournisseurs s'il y a de la demande. D'autre part, comme c'est stable (pour les cartes qui ont déjà une certaine durée de vie) bin quelque part on peut rester avec nos "anciens" outils et continuer à bricoler.

Ensuite Arduino a inspiré pas mal de monde, ce qui fait qu'on peut très bien faire une transition sans aucune douleur, comme avec Energia par exemple. Et comme c'est Texas Instrument qui est derrière ça risque pas grand chose et ça bouge vraiment pour le coup en terme d'évolution ...

Oui, sur le fond je suis à pau prêt d'accord avec ce que tu dis.

Cependant, j'ai peut-être mal orienté mes questions.

Est-ce que cela veut dire qu'en Europe on sera condamné à basculer Genuino ? Arduino = ricain = douane !!

C'est surtout cela que je voulais mettre en exergue. Ceci dit, le fait que l'open source reste stable (oui) et que ça garanti dans le temps (moins sûr car très dépendant des architectures µC).

Exemple, Atmel crée une machin_1.0 et un truc_2.2. Si les registres sont différents, cela fonctionnera différemment et ce indépendamment de nos codes sources ! Cela vaut pour les autres fabriquant.

Voila, moi, maintenant, je cherche à rationalisé les choses. Quand on as une carte qui va bien, qui marche bien, qui est parfaitement reconnu et qui se code bien... Flûte d'en changer :)

Après, oui, y aura des migrations... Je n'exclue pas revenir en arrière sur PIC et en assembleur si cela ne me convient plus ! Mais les gadgets en moins et ça c'est bof !

Perso ça fait longtemps que d'une part je n'attend plus rien de la team Arduino (la Genuino en tout cas, aussi appelée TiroirCaisso ou bien MachinaFrico) et d'autre part que je leur plus un cent en achetant des clones.

Les architectures s'harmonisent et tout va globalement dans la même direction. Le fait justement d'avoir une architecture comme Arduino, c'est qu'on peut assez facilement ajouter de nouveaux µC.

A propos des clones... J'ai fait quelques tests ! Que de déboires !

Non reconnus, quand c'est reconnu, ça supporte pas la double alimentation. Des fois ça plante les port USB... Oups, c'est pas vraiment bon de dire tout ce que j'ai pu lire d'exotique sur ce sujet !

Bon, si je résume... Je prends une puce, je fais mon PCB de 2 à 4 couches, j'y colle une base de temps à 16MHz et une partie USB...

Bah tien, pour le coup, ça égaie ma curiosité. Quelle composant prendre si je veux faire une carte compatible comme l'original ? P-tetre bien qu'ça me donnerais des idées de making :)

Mon grain de sel.

L’aventure arduino à commencer avec la fermeture d’un “Institut de design industriel” où MB était “professeur”.
Les guillemets ne sont pas là pour faire joli.
Le fameux “institut” n’a duré que 3 ans et MB c’est retrouvé au chomage.
Il a eu l’idée de copier le travail d’un de ses éleve (Hernando Barraguan) c’est à dire le projet Wiring et d’y adjoindre une carte à micro-controleur. et d’appeller le tout Arduino du nom du bar où ils se réunissaient lui et ses potes.

Le problème c’est ce ne devait pas être la grande franchise dans l’équipe et que MB à enregistré le nom Arduino aux US et le fabricant de cartes italien de son coté a aussi déposé le nom en Europe et dans le monde.

La conséquence
Arduino LLC (MB sté de droit US) ne peut vendre sous le nom Arduino qu’aux US d’où le nouveau nom genuino pour vendre à l’extérieur des US.
Arduino SRL (F MUSSO sté de froit Italien peut lui continuer à vendre sous le nom Arduino dans le monde entier, sauf aux US.

Remarque depuis le début les cartes sont fabriquées par Arduino SRL (nouveau nom de Smart Project SRL) donc aucun changement pour l’Europe si tu achetais des cartes officielle .

Le seul point que je ne comprends pas c’est la saga Zero.
Musso a sorti la Zero-pro (avec le CI debogueur) et la Zero (sans CI debogueur)
Ces deux cartes ont été dé-nommées et s’appellent maintenant M0-pro et M0.
Sur les cartes il y a écrit “Carte développée par Atmel”

Banzi a fini par sortir “sa” carte Zero mais elle est fabriquée en Europe directement par Atmel.

Quel jeu joue Atmel ?

Sur un magazine Italien j’ai lu un premier résultat sur les procès en cours.
La manchette était :

Musso → UNO Zero ← Banzi

A prendre avec des pincettes c’est un journal italien.

on voit déjà des dérives de cette dispute : pas les mêmes produits, donc pas les mêmes supports. Confusion générale (“mais c’est un Arduino ou non ?!”)
Et ca ne va pas aller en s’arrangeant : les produits seront différents, les toolkits/plateformes de dev aussi, etc… il n’y a rien de mieux qu’une telle division pour faire couler un produit… malheureusement… :frowning: