Lower Power : pro ou pro mini ?

Bonjour,
après avoir lu plusieurs éléments, dont celui ci Arduino Low Power, sans être suffisant, cela semble être nécessaire:

  • Eviter les connecteurs usb
  • les leds
  • Pouvoir gérer aisément la régulation de l'alimentation

l'architecture Pro mini semble rassembler plusieurs de ces propriétés, elle est de plus peu onéreuse.
En revanche je ne vois pas ou peu d'usage de l'arduino pro non mini, il y a t-il à part son prix une ou plusieurs autres raisons ?
Enfin, j'ai un doute sur ma compréhension: il semble que l'on puisse alimenter la pro mini soit 1)par un courant régulé sur le vcc de la partie FTDI 2)soit le raw (acceptant pour la version 3v3 8Mhz de 3v35 à 12v) ; Avez vous des recommandations sur un régulateur de bonne qualité, l'objectif est l'autonomie, sans faire de la sur qualité inutile; genre MCP1702-3302E/TO de Microchip ferait il 'affaire ou est ce en deça ?
Enfin, 2 questions de ce que je suis, débutant:

  • peut on mettre 2 pins de périphériques sur la même terre gnd ?
  • Idem si l'on respecte les 150mA à un top horloge par vcc, mettre plusieurs périphérique sur un même vcc ?

Si votre choix se porte sur le pro mini, étant petit, quel sont les bonnes pratiques pour travailler avec des périphériques sur de si petit matériel ? Je dois intégrer cela dans des petits enclosures genre Hammond, piles incluses; une breadboard semble inapproprié car démesurée.
Bien cordialement.

L'arduino pro mini est utilisée pour sa taille et sa faible consommation.
La pro ne présente d'intérêt que lorsqu'on veut économiser sur l'interface USB.

Concernant ton besoin, il n'est pas assez clairement exprimé.
Tu veux alimenter avec quoi?
Une pro mini peut être alimentée directement par une batterie Li-Ion sur le Vcc sans régulateur supplémentaire.
Le GND est commun à tous les équipements donc évidemment que l'on peut avoir plusieurs connexions sur cette broche.
Je ne comprends pas la question suivante concernant les 150mA et un top d'horloge (???)
Pour mettre en boite une pro mini le plus simple c'est d'utiliser de la carte pastillée dans ce genre là.

Bonjour,
merci pour votre réponse, cela me fait avancer avec compréhension.
Je souhaite alimenter la carte avec des piles primaires lithium genre 3.6v et des multiples de 17Ah, en parallèle (1S2P...1S4P).
Ce que je ne comprends pas c'est :
Suivant l'article, l'optimal est d'alimenter non pas par raw mais par l'entrée FTDI. Dois je alors réguler le 3.6 vers 3v3 sur ce pin ou bien non ? et pourquoi, si c'est votre réponse, ne dois je pas réguler ? et si oui quel est votre conseille pour un régulateur de bonne qualité, en rapport avec avec celle du pro mini. Je joins, cette image :

Enfin ma compréhension, est que le controleur a chaque cycle , si il est alimenté par raw ne dois pas être sollicité de plus de 200mA sur l'ensemble de la carte et par pin vcc de périphèrique au max 150mA. Ces seuils sont -ils les même si l'alimentation se fait par FTDI ?
Comme l'arduino est mono tache, à chaque cycle je comprends que l'on dois prendre garde de ne pas dépasser ces seuils.
Est ce juste ou faux, inexacte ?

Merci encore pour votre temps que vous partagez.
Philippe.

Bonjour,

Je crois qu'il y a un peu de confusion
Pour la pro mini:

  • soit tu alimentes ta carte par VCC -> dans ce cas tu doit avoir une tension régulée de 3.3V (ou 5V pour les cartes 5V). Dans ce cas sur l'autre PIN VCC tu peux tirer autant que l'alim que tu connecte peux fournir (bien sur c'est limité par la taille des pistes)
  • soit tu alimentes par RAW avec une tension non régulée, dans ce cas tu passes par le régulateur interne et là si tu tires sur les broches VCC tu es limité par le régulateur interne.

Il n'y a pas à proprement parler d'alimentation FTDI, simplement les interfaces FTDI fournissent en général une alimentation (à partir le l'alim USB) qui peut être connectée sur le VCC.

Moi non plus je ne comprend pas ce que tu veux dire avec tes cycles.

En alimentant par Vcc, il ne faut pas dépasser la tension d’alimentation spécifiée dans la doc du processeur, c’est tout.
Donc rien n’empêche de connecter directement une batterie Li-Ion directement sur le Vcc.
Maintenant, il faut être conscient des conséquences:

  • Il faut ouvrir le jumper SJ1 qui isole la LED et le régulateur de tension. Cela limite la consommation et protège le régulateur.
  • La référence de tension par défaut étant la ligne Vcc elle sera variable et suivra la décharge de la batterie donc il est préférable d’utiliser la référence interne pour exploiter l’ADC.

Bonjour,
merci à tous les 2, je comprends en partie.
Mais qu’en est il des limites de 200mA max pour la carte entière et de 150mA par vcc ?
Est ce faux ?
Car je suis sur un embryon de proto (uno+Xbee+DS3231+[Pololu Carrier with Sharp GP2Y0A60SZLF Analog Distance Sensor 10-150cm](http://Pololu Carrier with Sharp GP2Y0A60SZLF Analog Distance Sensor 10-150cm, 3V), 3V) avec en théorie des pic entre 300 et 400mA dû au Sharp IR, et je ne vois pas de soucis, cela “semble” fonctionner comme sur usb, quand l’ensemble est sur pile (7.2v/13Ah, max pulse 400mA en 2S1P), par l’entrée jack de l’uno. Car suivant ce que j’ai lu, la carte ne peut absorber que 200mA au max ? içi: http://playground.arduino.cc/Main/ArduinoPinCurrentLimitations
Bref je ne comprends pas l’écart en ce que je lis, et ce qui devrait se passer: c’est à dire que cela ne devrait pas marcher ou devrait fumer ?
Philippe.

Dans ce document, il s'agit du courant total que peut fournir le processeur sur ses pin de sortie.

Bonjour
si je comprends ce que vous avez indiqué: ce que j'ai lu comme limitation 200mA et 150mA sont liés non pas aux pin de la board, mais au pin du micro controleur ?
Est ce cela ? si oui je ne comprends pas si non non plus. Je suis un peu perdu sur les max mA des pins d'alimentation des périphèriques que la board peuvent accepter ? est ce directement ce que la pile peut délivrer ?
Par exemple si la pile peut supporter des pics de 400mA, les vcc out de de la board accepteront le même max ?
Désolé, je suis un peu perdu.
Philippe.

On parle de quelle carte?
Parce que si on parle le l'arduino pro mini, les 2 vcc sont reliés. Donc si tu alimentes par le VCC comme le suggère fdufnews, tu auras donc le courant de la pile dispo (moins celui consommé par la carte).
Je ne comprend pas bien ce que tu veux faire.

Bonjour,
d’abord merci pour votre temps.
c’est normal que vous ne compreniez pas; j’ai étais très confus.
L’objectif est bien de travailler sur pro mini; mais pour l’instant je ne possède pas l’équipement pour opérer sur elles.; le matériel est en transite. Du coup je travaille sur uno.
Mais les questions de max mA reste me semble identique; à savoir, ne pas les dépasser.
la question se résume puis je mettre des modules comme le dernier Sharp IR (Pololu Carrier with Sharp GP2Y0A60SZLF Analog Distance Sensor 10-150cm, 3V) qui a des pics entre 300 et 400mA, en moyenne 30mA, sur une entrée vcc d’une pro mini ?
Sur l’uno cela passe.
Mais mes lectures donnent entre l’uno et la pro mini les mêmes restrictions, max 200mA d’appel sur l’ensemble de la board et 150mA par pin. Me trompais je ?
Philippe

Je n'ai vu nulle par de restriction sur le courant de sortie de la pin 5v à 200mA.
Tu alimentes ta carte uno comment? Par l'usb? Dans ce cas la sortie 5V peut débiter environ 500mA moins le courant consommé par la carte.
De toute façon, avec l'uno ou la pro, tu n'est pas obligé d'alimenter tes périphériques via la carte, tu peux les alimenter directement (bien sur avec une tension correcte)

200 ma c’est la valeur qu’il ne faut pas dépasser sur le Vcc sur la masse AU NIVEAU DU MICRO.

La raison est simple :
La puce de silicium est reliée au broches de sortie du boîtier par des fils d’aluminium très fins…
Si le courant dans ces fils est trop fort les fils fondent, ce n’est pas plus compliqué que cela.

Comme Atmel ne différencie pas les Vcc et Gnd rien ne permet d’affirmer que sur la puce ils sont reliés ensemble.
Donc on ne peut pas dire que c’est 200 mA par broche Vcc ou Gnd, il faut prendre 200 mA global sur Vcc ou Gnd.

Pour ce qui concerne le courant en sortie du régulateur il faut consulter la datasheet du régulateur en prenant bien en compte le bôîtier.
Une puce montée dans un petit boîtier ne pourra pas donner autant de mA que strictement la même montée dans un gros boîtier. C’est un problème d’évacuation de la chaleur.

Bonjour,
merci pour vos interventions constructives, ainsi que pour votre temps.
Compte tenu de 1) des max pulses du modules IR, entre 300 et 400mA (en moyenne 30mA et max 50mA) et 2) vos remarques sur les limites des entrées.

  • puis je bloquer les appels de courants de manière à rester sous une barre, genre 150mA. Mais alors peut on prédire le comportement du module IR, à court, moyen terme ? Si cela vous semble une idée recevable, n'ayant pas de connaissance en electronique, quel composant peut réaliser ce seuil ?
  • d'alimenter le module non pas sur le pcb de l'arduino mais en direct sur sur le module (je veux dire : sortie pile vers le module IR sans passer par l'arduino): sans régulateur car les piles livrent du 3.6v en nominal et 3.67 en "Open circuit voltage", le module accepte de 2.7 to 3.6, est ce tolérable pour vous ?

Enfin est il possible de prendre des piles avec un max pulse de 250mA pour ce module qui a max pulse de 300 à 400mA, avec un composant genre capacité/Condensateur ? Attention, j'utilise ces 2 mots dont je n'ai pas la connaissance, bref je n'ai aucune expérience en électronique, ni les cas d'usage, rien. L'intérêt est que les piles avec un max de 250mA ont une capacité de 17Ah celle avec un max de 4000A, une capacité de 13Ah.

Encore merci pour votre temps.
Philippe.

Tu es sur de tes chiffres parce que une pile de 17Ah qui ne put débiter que 250mA ça parait quand même bizarre. C'est quoi comme pile ?
Oui un condensateur peut permettre de lisser les appels de courant.

Il ne faudrait pas mélanger le courant maximum permanent et le courant impulsionnel max.

Si tu mets des éléments en parallèle comme tu le dis au début le courant sera partagé entre les éléments.

@kamill non il y a effectivement des piles ayant ces caractéristiques PILE LS33600 LITHIUM 3.6V 17Ah D SAFT / MEGA-PILES. D'où ma question si la demande de courant n'est pas continue on peut tirer des pointes de courants qui excèdent le courant moyen toléré. On peut aussi ajouter des condensateurs pour faire tampon est délivrer le courant lors de ces appels.

On en apprend tous les jours. Je n'avais jamais vus de piles avec une telle capacité qui délivrent si peu de courant.

Bonjour
Merci pour vos réponses: Quels serait vos critères, pour le choix de condensateurs pour qu'il puisse délivrer des pics de 400mA sur la base de 3.6v nominal et une acceptation max de 250mA ? Désolé pour des questions je pense, assez bas de plafond; mais je suis incompétent en électronique.

En revanche pour l'expérience sur les piles primaires, j'ai essuyé pas mal de plâtre et autres matières, si cela intéresse quelqu'un je peux tenter d’écrire du vécu. Au final j'ai fait travailler une société expert dans la calibration des sources d'énergie; mais sur ce projet je ne peux pas. Expérience avec des fournisseurs chinois de piles primaires spirales Li-SOCl2 par exemple qui explosent et dégagent des fumées et odeurs qui font évacuer l'ensemble du publique...
Philippe.

Il faudrait voir exactement la durée/intensité des pics, mais je pense qu'un condensateur de 100 à 1000µF (tu vois c'est large) devrait absorber les pics.
Attention toutefois à la mise sous tension le condensateur va se charger et tirer sur la pile.

Merci Kamil

  • quel influence à ce facteur 10 (ie de 100 à 1000µF) ?
  • et surtout, pour comprendre comment trouves tu ces chiffres ? je n'ai aucune compétence, mais avide de comprendre; comment puis je m'assurer que la pile qui n'accepte que 250mA de pic, 1) sera préservée et 2) qu'une sollicitation de 400mA sera assouvie ?

Merci pour votre soutien au débutant ainsi qu'à votre temps.
Philippe.

C'est une estimation 'pifométrique'. Pour calculer (estimer) plus précisément il faudrait connaitre la durée et l'intensité des pics.