Montage permanent

Bonsoir,

Je suis un petit nouveau sur le forum mais plus généralement dans l'utilisation des microcontroleurs arduino et plus simplement dans la programmation des microcontroleurs. Durant mes études j'ai bien fait un peu d'assembleur mais ça n'a pas été mon cours favoris.

Ma question est la suivante, lorsque l'on conçoit un projet à l'aide d'arduino, comment peut on faire pour le rendre "permanent" je veux dire, comment faire pour éviter que dans certaines situations (vibration, chute etc .... ) les fils reliant les composants hardware (par exemple, un bouton poussoire sur un input et un servomoteur en output) ne s'enlèvent ?

Seconde question : Est-ce possible d'utiliser l'arduino (UNO dans mon cas) comme programmateur (Transfert de programme dans l'ATMEL et utiliser le microcontroleur sans sa carte arduino. Si oui, quels sont les conditions de fonctionnement du microcontroleur sans l'ensemble arduino ?)

J'espère que mes questions sont compréhensible.

A bientôt.

David

Bonsoir,

Maverik09:
Je suis un petit nouveau sur le forum mais plus généralement dans l'utilisation des microcontroleurs arduino et plus simplement dans la programmation des microcontroleurs. Durant mes études j'ai bien fait un peu d'assembleur mais ça n'a pas été mon cours favoris.

Bienvenue dans le "monde merveilleux d'Arduino et autres uinos"

Maverik09:
Ma question est la suivante, lorsque l'on conçoit un projet à l'aide d'arduino, comment peut on faire pour le rendre "permanent" je veux dire, comment faire pour éviter que dans certaines situations (vibration, chute etc .... ) les fils reliant les composants hardware (par exemple, un bouton poussoire sur un input et un servomoteur en output) ne s'enlèvent ?

Plusieurs solutions sont possibles

  • utilisation de breadboards en étant le plus soigneux possible (avec interdiction de faire tomber ;))
  • utilisation de plaques à pastilles + séance de soudure
  • réalisation de CI (dessin CI + Fab + séance de soudure)

Maverik09:
Seconde question : Est-ce possible d'utiliser l'arduino (UNO dans mon cas) comme programmateur (Transfert de programme dans l'ATMEL et utiliser le microcontroleur sans sa carte arduino. Si oui, quels sont les conditions de fonctionnement du microcontroleur sans l'ensemble arduino ?)

Dans le principe Non (je laisse le soin aux experts de reprendre le point)
Par contre tu peux très bien faire tes programmes en C de les compiler avec gcc ou autres et de charger le fichier hex dans ton microcontrôleur (dans ton cas un ATmega328P) via un programmateur USBtinyISP, USBasp, etc...
Bien sur le tout sur ta carte Arduino UNO puis qu'elle dispose d'une interface ISP.
Pour tes débuts il est fort recommandé de rester dans l'environnement IDE Arduino car il va te simplifier le travail.
Bon courage
@+

Maverik09:
J'espère que mes questions sont compréhensible.

Oui elles le sont :grin:

  1. Montage permanent.
    Il n'y a pas 36 solutions : bridage mécanique avec écrou/contre écrou et soudure. Pas de fils qui puissent se balader: colliers ou scotch. Le collage peut être efficace, plus simple que la soudure mais moins réparable.

  2. Est-ce possible d'utiliser l'arduino (UNO dans mon cas) comme programmateur ?
    Il y a deux façons de comprendre la question.
    A) Est-ce que je peux utiliser ma carte UNO pour programmer une autre carte ?
    La réponse est Oui. Il existe de la doc dessus, un peu de recherche internet et même sur le site arduino fera l'affaire.
    Il existe aussi des programmeurs fait pour cela : USBasp ou USBtinyISP ( quelques € sur Ebay).

B) Est-ce que je peut placer un micro vierge sur une carte UNO, programmer le micro, l'enlever et le placer sur sa carte définitive ?
Coté faisabilité pratique c'est possible mais pas astucieux. Il y a des risques de plier les pattes dans tous les sens au retrait du boîtier.
Avec une carte arduino le micro est programmé par l'USB mais ce n'est pas un mode natif il faut une interface USB et un micro-controleur avec un bootloader pré-installé.
Par contre tout avr peut être programmé "In Situ" en mode ISP (ou SPI) avec un USBasp ou USBtinyISP ou une autre carte arduino.
Pour cela il faut prévoir un connecteur ISP (2 fois 3 pins) sur chaque carte hôte.
Pour éviter d'avoir à câbler ce connecteur il y a la solution des supports ZIF (zéro Insertion Force). Ce sont des support avec un levier pour verrouiller ou déverrouiller les boîtiers sans risque.

Il te suffit de construire une carte avec un zif pour programmer les boîtiers que tu utilisera par la suite où tu veux.

Coté "logiciel" : un micro AVR vierge n'est pas utilisable sans quelques actions de configuration. Ce n'est pas pour rien que l'on trouve à la vente des micro pré-configurés (fuse configurés et bootloader flashé).

Pour l'implantation d'un micro avr Atmel fourni une doc :