MotorShield et batterie lipo

Bonjour à tous,

J'ai pour projet de faire une voiture télécommandée avec ma carte arduino uno.
J'ai donc opté pour un shield moteur adafruit v2.3, une batterie lipo 7.4 V 1800mAh 35C cependant j'ai voulu séparer l'alimentation puissance de l'alimentation commande en retirant le jumper sur le shield.
J'ai donc alimenté le shield par ma batterie et l'arduino par une pile 9V.
Cependant, le driver moteur de mon shield a cramé, j'ai lu que le shield ne pouvait supporter que 3A d'amperage et qu'une batterie lipo est capable de fournir beaucoup d'intensité, est ce à cause de ma batterie ?
Donc je pensais commander un nouveau shield mais pour ne pas faire les mêmes erreurs, dois-je prévoir un fusible ou autre protection pour les surintensités ?

Merci d'avance pour votre aide.

Bonjour,

Tu peux aussi choisir un shield qui peut supporter plus de courant. Quel est la référence de tes moteurs ?

Si on en croit ça (http://www.modelsport.co.uk/tamiya-rs-540-sport-tuned-motor/rc-car-products/1474), il y a des chances que ton moteur tire un gros courant.

Si tu veux profiter de la pleine puissance du moteur, il faut partir sur un shield ou un module de contrôle moteur qui supporte une intensité importante.

Je n'y connais rien en modélisme, mais l'ESC n'est-il pas dédié aux moteurs brushless ? Ce que n'est pas ton moteur...

3Sigma:
Je n'y connais rien en modélisme, mais l'ESC n'est-il pas dédié aux moteurs brushless ? Ce que n'est pas ton moteur...

Bonsoir,

Bien sur que les contrôleurs de type "Esc" sont réservés aux brushless. (Deux bornes d'entrée pour la batterie et trois de sortie pour le moteur)

D'autre part la conso (valeur de l'intensité) n'est pas nominale à un moteur, mais directement liée à la résistance mécanique de ce qui est entrainé par le moteur. Pour le moteur ce qui est spécifique c'est la valeur à ne pas dépasser. (au delà, le risque est la destruction par échauffement excessif)

Serge .D

SullyMind:
Pourtant celui-ci semble bien être un contrôleur brushed :
http://www.hobbyking.com/mobile/viewproduct.asp?idproduct=6468

Sinon merci pour l'explication, cependant dans les datasheet on ne trouve pas souvent de données quant à la valeur à ne pas dépasser ? Cette valeur spécifique, est-ce ce qu'on l'appelle stall current ?
[/quote]

Il y a confusion entre les termes :

Contrôleur brushless (pour un moteur brusless cad sans charbons) et contrôleur brushed.(pour un moteur brushed cad avec charbons)
Les moteurs bruhless ont un bien meilleur rendement mais moteur et le contrôleur sont plus onéreux.

Sur le lien du moteur que tu indiques, les valeurs à ne pas dépasser ne sont pas indiquées ce qui n'est pas bien. Les seules valeurs indiquées sont celles concernant le rendement max, généralement on se place à des intensités supérieures.
Pour le lien du contrôleur brushed , c'est indiqué max 30A. En général on prend une marge de sécurite en se limitant par exemple à 20A.

Pour cet ensemble "moteur contrôleur brushed" je verrais bien un usage en se limitant à 20A.

Maintenant, à mon avis, ces intensités sont très au delà de ce que peut supporter un shield arduino.

D'autre part, un contrôleur (brushed ou brushless) nécessite un signal de commande comparable à celui d'un servomoteur. (signal PWM de type servo avec durée d'impulsion entre 1 et 2 ms)

Pour une commande de ce moteur par arduino je verrais bien l'utilisation d'une simple sortie de type servo avec la bibliothèque qui va avec (avec éventuellement une petite résistance en série par sécurité)
Tout le reste (contrôleur, moteur, batterie lipo) à l'extérieur et en n'oubliant pas de relier les masses.

Serge .D

Concernant le "stall current", c'est le courant lorsque le moteur est bloqué. Cette donnée doit être accompagnée de la tension à laquelle ce courant est mesuré, mais en général c'est la tension nominale (7.2V dans le cas de ton moteur).
C'est le courant max que doit pouvoir supporter ton contrôleur moteur. Ce courant peut intervenir si, par exemple, ta voiture est bloquée contre un mur et que tu continues malgré tout à accélérer comme un malade :wink:
Il ne faut pas considérer que c'est le courant max que peut supporter le moteur, car si tu le laisses trop longtemps à ce régime, il va chauffer et se détériorer.

Bref, le courant de blocage permet de dimensionner le contrôleur (car le moteur peut atteindre transitoirement ce courant), mais il faut tout faire pour que dans la pratique il ne soit pas atteint (ou en tout cas pas très longtemps)

Le stall current est toujours susceptible de se produire si tu ne fais pas attention.
Tu as regardé dans les forums consacrés au modélisme ? Il y a peu être des gens qui ont des solutions à base d'Arduino sur le même problème.

Il y a aussi des drivers moteur qui permette d'avoir une limitation de courant.

SullyMind:
Pourvu de peu de renseignements sur mon moteur (taille 540, 25T), j'ai trouvé la datasheet d'un moteur qui lui ressemble. Sur l'image jointe, on peut voir que le stall current est nettement supérieur à ce que j'espérais. Dois-je vraiment tenir compte de ce stall current ? En effet, les prix grimpent en prenant du matériel pouvant supporter plus d'ampères.
Enfin, peut-être faudrait-il que je prenne un autre moteur dont les caractéristiques sont renseignées afin d'être sûr ?
PS : merci beaucoup pour vos réponses et explications.

Prendre un contrôleur plus robuste en intensité ne doit pas augmenter tant que cela le prix ?? (les moteurs brushed sont costauds)

Je dirais qu'avec un controleur 30A cela passe. (compte-tenu que la tension ne dépasse pas 6V et qu'a pleine intensité elle baissera nécessairement un peu à cause des résistances de la connectique et de celle interne à la batterie)

Le probléme est qu'une batterie lipo 2S donne non pas 6V mais plutôt 7 à 8V chargée à bloc avec une bonne intensité.

Pour conclure, je pense qu'avec un contrôleur Brushed 30A et une batterie lipo 2S, c'est juste pour ce moteur.

A propos du courant au blocage du moteur, il y a pire pour une petite voiture. Pire quand la marche arrière est enclenchée alors que la voiture est encore en marche avant ...

Si on veut gérer cela il faut certainement un contrôleur adapté. (inversion de sens prévue et surintensité acceptée)

Serge .D

SullyMind:

Un autre soucis vient d’apparaître, c’est que parfois la commande des gazs ne fonctionne plus et l’ESC se met à beeper, je le remarque quand je dérape avec la voiture ou bien en cas de chocs la plupart du temps. Savez-vous comment y remédier afin de pouvoir remettre les gazs directement et pas attendre que l’ESC se recalibre ?

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :

  • 1 Une connectique approximative qui génère des microcoupures sur des vibrations ou des chocs.
  • 2 Une surintensité passagère qui crée une chute de tension transitoire et met en sécurité le contrôleur.

Tenter d’éliminer le cas n°1 en vérifiant qu’en “secouant” la voiture on ne déclenche pas le pB

Serge .D